9835,9829,voleuse,9829,9835
Forums > Plaisir d'écrireAller à la dernière page
<< Précédent |

♫ ♥ VOLEUSE ♥ ♫

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
719349 Publié le 01/09/2003 à 06:14


Comme une voleuse,je m'approprie cet espace. Pour y déposer mes écrits...

On dit que l'écriture est la meilleure thérapie, lollll hé bien moi je suis mon meilleur thérapeute...

Bon le but est de ne pas encombrer les espaces de poèmes car je ne cherche ni notation, ni approbation ni désapprobation. Les critiques sont la bienvenue, car à mon sens la seule façon de s'améliorer est de se regarder par les yeux des autres...

Donc, pour fêter mon emménagement, je dépose mon premier carton...

889739 Publié le 22/06/2006 à 10:38 supprimer cette contribution
Ma Jo je ne suis plus fréquent sur le net. J'espère que t'as la grande forme. Sinon prends très grand soin de toi ainsi que tout tes visiteurs. Kissssss
1036308 Publié le 22/06/2006 à 19:33 supprimer cette contribution
Jo Anne, je tiens a te féliciter pour ces merveilleux poèmes rempli de magie d’amour de délicatesse,haut en couleur, et plein de talent......
Par tes écrits tu contribue à la beauté et au charme qui fait de la poésie ce qu'elle est...

Comme tu le sais Jo, je ne puis mettre le liens sur ce forum de tes cinq poésies que j'ai mis sur le Web,va voir sur le site et sur le forum là ou tu sais.

à bientôt mes amis

1689852 Publié le 23/06/2006 à 08:24 supprimer cette contribution
bonjour les amoureux, heureuse aussi d'être dans votre univers ou l'amour est vrai, plus vous avancez plus vous vous aimez
A tous les visiteurs/euses de ce forums je vous souhaite un merveilleux WK
889739 Publié le 23/06/2006 à 09:10 supprimer cette contribution
Bon week end
719349 Publié le 24/06/2006 à 13:57 supprimer cette contribution
Muriel, Alizarine Bisou et ma douce Peggy. Je vous remercie de votre présence et surtout de vos encouragements. Ce sont des gens tel que vous qui font de ce lieu un endroit où il fait bon. Et pour ça, je vous dis merci

Bonne journée à tous et toutes
719349 Publié le 24/06/2006 à 14:04 supprimer cette contribution
BONNE ST-JEAN À TOUS LES QUÉBÉCOIS


Histoire de la fête nationale des Québécois: la Saint-Jean Baptiste
La fête de la Saint-Jean Baptiste était célébrée tous les 24 juin bien avant que de devenir la fête nationale de tous les Québécois.
Déjà en des temps immémoriaux, les peuples païens célébraient le solstice d'été par un grand feu de joie, symbolisant la lumière qui était à son apogée.
Puis, dans la France catholique de Clovis, on conservera la tradition du feu de joie pour célébrer la naissance de Saint Jean le Baptiste, le cousin de Jésus, appelé 'le baptiste' puisque c'est lui qui a baptisé le Christ, marquant ainsi le début de sa vie publique. Jean est donc celui qui sera la précurseur du Christ, "la lumière du monde" - d'où le lien avec le solstice et le feu de joie.
"Je suis la voix qui crie dans le désert!" - vous pouvez (pour votre culture!) en lire le récit dans l'évangile de Matthieu, chap. 3; ou Marc chap. 1; ou Luc chap. 3.


La fête religieuse de Jean le Baptiste revêt donc une importance toute particulière pour tous les catholiques d'Europe, et spécialement pour ceux de France, où dans la nuit du 23 au 24 juin à Paris, le roi de France lui-même allume le feu de la Saint Jean. Une fois en terre d'Amérique, les Français continueront de souligner cet événement: les Relations des Jésuites font allusion à cette coutume dès 1636, alors que la ville de Québec ne comptait encore que 200 âmes. On sait aussi que le 24 juin de cette année-là, le gouverneur de Québec, monsieur de Montmagny, fit tirer à cette occasion cinq coups de canon!
Mais la St-Jean demeure avant tout, pour les Québécois qui étaient très pieux, une fête religieuse, qui donne souvent lieu à des processions dans les rues de la ville, comme c'est le cas de plusieurs autres fêtes, par exemple celles de la Vierge Marie, de St Joseph ou de Ste Anne. C'est en 1834 que de fête religieuse, la St-Jean-Baptiste deviendra un symbole national pour les Québécois.
En effet, le 8 mars 1834, Ludger Duvernay et quelques autres Montréalais d'élite fondent une société d'entraide et de secours dont le nom en dit long sur ses objectifs: "Aide-toi et le ciel t'aidera". Cette société deviendra plus tard la Société Saint-Jean-Baptiste, active encore de nos jours.
Et c'est le 24 juin 1834 que Ludger Duvernay et une soixantaine de Montréalais d'origine francaise et anglaise organisent un banquet patriotique, la première véritable célébration 'nationale' de la St-Jean. Il est important de souligner que si le nationalisme se définit comme la volonté de se libérer de l'emprise d'un pouvoir politique supérieur, à cette époque au Bas-Canada, "être nationaliste" signifiait donc désirer s'affranchir de la métropole, en l'occurrence la Grande-Bretagne. Il ne faut donc pas se surprendre de voir un grand nombre d'anglophones de Montréal participer à ce banquet nationaliste, qui se tiendra dans les jardins de l'avocat John McDonnell, non loin de l'ancienne gare Windsor.
Ce banquet fut un véritable succès. Si bien que le journal La Minerve conclut, dans son édition du 26 juin 1834, que "Cette fête dont le but est de cimenter l'union des Canadiens ne sera pas sans fruit. Elle sera célébrée annuellement comme fête nationale et ne pourra manquer de produire les plus heureux résultats." (le terme "Québécois" n'est pas encore d'usage à l'époque; c'est ce qui explique l'emploi du terme "Canadien", ou Canadien-français, comme on entend encore dire nos grands-parents). Mise en veilleuse pendant et après les soulèvements des patriotes de 1837 et 38, la fête renaît à Québec en 1842 en tant que fête religieuse, et donne lieu à une grande procession, puis à Montréal en 1843, dans les mêmes circonstances. Ce furent nos premiers "défilés de la St-Jean".

Le 24 juin 1848, lors de la "parade de la St-Jean", une relique bouleverse la foule massée le long des rues de Québec: quelqu'un portait un des vestiges les plus précieux du Régime français, le drapeau du régiment de Carillon, qui avait été témoin de la brillante victoire des 3 500 soldats du général Montcalm contre une armée de 15 000 hommes, le 8 juillet 1758, à Carillon, aujoud'hui Ticonderoga dans l'état de New York. Ce drapeau fleurdelysé, l'ancêtre de l'actuel drapeau du Québec, fut depuis porté avec fierté, protégé dans un cylindre de métal, lors de tous les défilés de la St-Jean jusqu'en 1982, alors qu'il fut confié à l'Institut canadien de


Aujourd'hui encore, la Société-St-Jean-Baptiste de Montréal organise le traditionnel défilé de la St-Jean, qui longe la rue Sherbrooke d'ouest en est pour se terminer au Parc Maisonneuve, où a lieu un grand spectacle populaire qui réunit plusieurs milliers de personnes chaque année. Ce n'est plus le drapeau de Carillon qu'on arbore, mais notre drapeau fleurdelysé bleu et blanc, qui a célébré ses 50 ans en 1998.

Pour souligner les origines religieuses de cette fête, une messe est célébrée chaque 24 juin au matin par l'archevêque de Montréal dans la très belle église historique St-Jean-Baptiste, rue Rachel, angle Henri-Julien, sur le Plateau Mont-Royal, l'un des quartiers les plus riches sur le plan culturel et intellectuel, mais aussi l'un des plus cosmopolites. La messe est suivie d'une grande fête populaire dans les rues de la ville, où musique traditionnelle - gigues et rigaudons - est à l'honneur. Il est à souligner que l'église est située dans l'ancienne municipalité de Saint-Jean-Baptiste, qui fut comme la plupart des petites villes situées sur l'île, annexée à Montréal au tournant du siècle. Cette église est également un lieu culturel de première importance à Montréal, puisqu'en plus de posséder un magnifique orgue Casavant de quatre claviers et 68 jeux, elle accueille de nombreux concerts, tant de musique chorale que symphonique.
Selon une enquête Sondagem réalisée pour le compte du journal Le Devoir, de Télé-Québec et du journal Le Soleil, 71,8% des Québécois croient que la Saint-Jean est vraiment la fête de tous les Québécois, peu importe leur origine, leur langue ou leur orientation politique. Ce sentiment d'appartenance était l'un des souhaits les plus ardents de René Lévesque. Le même sondage révèle que pour une grande proportion de Québécois, cette fête représente en effet "un moment de fierté ", et se célèbre "en famille ou avec les amis" .
L'auteure de ces lignes se permet aussi de souligner, un peu coquinement, que depuis quelques années, chaque 24 juin, le pavillon principal de l'Université McGill (université anglophone de Montréal) arbore le drapeau fleurdelysé en lieu et place du drapeau blanc et rouge de McGill. Bien que fière d'avoir elle-même complété ses études en musique à McGill, et respectueuse de son alma mater, elle avoue n'avoir jamais pu trouver si c'était la direction de l'Université qui posait ce geste en signe de respect pour notre fête nationale, ou si c'était quelque grenouille McGilloise audacieuse qui grimpait la nuit du 23 au 24 juin pour afficher ses couleurs… L'an dernier, nous avions posé la question personnellement à madame la Chancellière Greta Chambers: nous attendons toujours sa réponse… ;-)





Gilles Vigneault est sans contredit l'un de nos plus brillants et talentueux poètes. Artiste des plus prolifiques, il a publié au cours des années grand nombre de recueil de poèmes ainsi qu'enregistré plusieurs albums. Depuis les années 60, il a gagné beaucoup de prix et chanté dans plusieurs pays, de la Pologne à la France jusqu'au Japon. Lors du spectacle de la Saint-Jean-Baptiste de 1975 sur le Mont-Royal, Gilles Vigneault met temporairement un terme à une période sabbatique en créant la chanson «Gens du pays» qui deviendra l'une de ses plus célèbres compositions. Elle est devenue l'hymne non-officiel du Québec.

Cette chanson, dont chacun connaît l'air et le refrain, est chantée lors des anniversaires québécois sous sa version «Mon cher (Prénom de la personne), c'est à ton tour de te laisser parler d’amour ».



GENS DU PAYS
paroles: Gilles Vigneault
musique: Gilles Vigneault, Gaston Rochon

Le temps que l'on prend pour dire "je t'aime",
C'est le seul qui reste au bout de nos jours.
Les voeux que l'on fait, les fleurs que l'on sème,
Chacun les récolte en soi-même
Aux beaux jardins du temps qui court.

Gens du pays, c'est votre tour
De vous laisser parler d'amour.

Le temps de s'aimer, le jour de le dire,
Fond comme la neige aux doigts du printemps.
Fêtons de nos joies, fêtons de nos rires
Ces yeux où nos regards se mirent...
C'est demain que j'avais vingt ans.

Gens du pays, c'est votre tour
De vous laisser parler d'amour.

Le ruisseau des jours aujourd'hui s'arrête
Et forme un étang où chacun peut voir
Comme en un miroir l'amour qu'il reflète
Pour ces coeurs à qui je souhaite
Le temps de vivre nos espoirs.

Gens du pays, c'est votre tour
De vous laisser parler d'amour.



J'ai choisi de partager avec vous une autre composition de Gilles Vigneault qui a pour objet le Québec. Ces chansons illustrent bien l'amour de l'auteur pour son pays qu'il chante si bien. Les textes à eux seuls ne sont que la moitié de l’œuvre de Gilles Vigneault. Pour ressentir pleinement la force de sa poésie, il faut l’avoir entendu la chanter…

Il me reste un pays (1971)

Paroles : Gilles Vigneault
Musique : Gilles Vigneault, Gaston Rochon

Il me reste un pays à te dire
Il me reste un pays à nommer

Il est au tréfonds de toi
N'a ni président ni roi
Il ressemble au pays même
Que je cherche au coeur de moi
Voilà le pays que j'aime

Il me reste un pays à prédire
Il me reste un pays à semer

Vaste et beau comme la mer
Avant d'être découvert
Puis ne tient pas plus de place
Qu'un brin d'herbe sous l'hiver
Voilà mon jeu et ma chasse

Il te reste un pays à connaître
Il te reste un pays à donner

C'est un pont que je construis
De ma nuit jusqu'à ta nuit
Pour traverser la rivière
Froide obscure de l'ennui
Voilà le pays à faire

Il me reste un nuage à poursuivre
Il me reste une vague à dompter

Homme un jour tu sonneras
Cloches de ce pays-là
Sonnez femmes joies et cuivres
C'est notre premier repas
Voilà le pays à vivre

Il nous reste un pays à surprendre
Il nous reste un pays à manger

Tous ces pays rassemblés
Feront l'Homme champ de blé
Chacun sème sa seconde
Sous l'amour qu'il faut peler
Voilà le pays du monde

Il nous reste un pays à comprendre
Il nous reste un pays à changer


1374418 Publié le 25/06/2006 à 11:23 supprimer cette contribution
et merci pour ces lignes concernant le Québec et son histoire ... et pour cet hommage hautement mérité à Gilles poète bien aimé chez nous aussi ...Je ne connais pas le Québec, mais je dois en Septembre prochain faire une exposition à Montréal et découvrir un petit bout de ce Canada que j'aime déjà et ses habitants qui me sont si sympathiques....
Merci encore à toi Jo Anne et bon Dimanche
719349 Publié le 25/06/2006 à 16:58 supprimer cette contribution
Alizarine,
Citation:
mais je dois en Septembre prochain faire une exposition à Montréal


Je suis cotente d'apprende ça, car j'ai vraiment apprécier les toiles que j'ai vu sur les albums photos... J'aimerais bien avoir les coordonées de l'exposition. Ça me ferait un plaisir immense de voir en vrai ce que j'ai tant apprécié en photo. Le seul inconvénient c'est que moi je serai en France du 11 au 25 Septembre... J'espère que ce n'est pas dans ces dates ?...

Sur ce, bonne journée. De même qu'à ceux et celles qui passeront par ici
719349 Publié le 25/06/2006 à 18:09 supprimer cette contribution


♥ ♥ ♥
Pour le temps qu’il voudra
Je serai cette femme
Adulée par ses bras
Confondu par son âme
Une source d’amour
Où il pourra quérir
Chaque nuit, chaque jour
Le fruit de ses désirs
♥ ♥ ♥
Pour le temps qu’il voudra
Je serai cet amour
Que rien ne tarira
Un chemin sans détour
Une lumière dans la nuit
Veillant sur son sommeil
Un répit dans la pluie
Son rayon de soleil
♥ ♥ ♥
Pour le temps qu’il voudra
Je veux vivre avec lui
Jusqu’à l’heure où le glas
Sonnera sur ma vie
Régis par son départ
Ou la fin de mes jours
Que mon dernier regard
Soit celui de l’amour
♥ ♥ ♥

1689852 Publié le 26/06/2006 à 08:11 supprimer cette contribution
bonour, jo anne , toujours un plaisir de venir dans ton havre de paix, l'esprit se repose de tes mots si beaux, l'amour tu sais si bien le décrire , hummm un vrai plaisir
1374418 Publié le 27/06/2006 à 00:09 supprimer cette contribution
Bonjour Jo Anne, merci pour ces compliments sur ma peinture En effet je pars exposer à Montréal du 12 Septembre au 30 ... Tu seras donc en France à cette période ! Quel dommage, j'aurais tellement aimé te rencontrer, ce sera pour une autre fois je l'espère de tout coeur
Je t'embrasse
889739 Publié le 27/06/2006 à 14:34 supprimer cette contribution
719349 Publié le 27/06/2006 à 22:51 supprimer cette contribution
Muriel, merci pour tes paroles. Elles me touchent toujours droit au coeur

Bonjour Alizarine. J'aurai peut-être quand même la chance d'aller visiter l'exposition car je reviens le 25 Sep. C'est jusqu'au 30 inclusivement? Si c'est possible j'aimerais avoir les coordonées. Soit ici ou en PV. Ce que j'aimerais pouvoir admirer

Bisou, merci de ta visite. Ça me fait toujours chaud au coeur de te voir passer, depuis le temps, tu fais parti de mon décor

Bonne journée à tous et toutes
1689852 Publié le 28/06/2006 à 08:26 supprimer cette contribution
bonjour les amoureux, jo anne , cette sensiblité que tu dégages à travers tes textes et d'une vérité exquise, nous en voulant encore et ,encore. Réveille nos coeurs et grace à ces mots si doux, nous sommes sous le charme de votre amour
719349 Publié le 28/06/2006 à 22:46 supprimer cette contribution
Merci gentille Muriel.
719349 Publié le 28/06/2006 à 22:47 supprimer cette contribution


JE T’AIME
♥ ♥ ♥
Il est si facile de t’aimer
Toi, le poète, le troubadour
Qui de par sa façon d’aimer
Redore le blason de l’amour
♥ ♥ ♥
Tu rends ses lettres de noblesse
À ce sentiment galvaudé
Par ignorance ou par faiblesse
Dire « je t’aime » sans y penser
♥ ♥ ♥
Pour toi, « je t’aime » n’est pas vain
C’est un état, en harmonie
Lorsque près d’un cœur tu es bien
Tu dis « je t’aime » pour la vie
♥ ♥ ♥
338405 Publié le 29/06/2006 à 12:05 supprimer cette contribution
Toujours un honneur pour moi de passer ici et de lire vos poèmes. Merci pour ces beaux vers. Bonne journée
719349 Publié le 01/07/2006 à 13:28 supprimer cette contribution
Merci Lise, je suis toujours contente de tes petites visites éclaires.

Bonne journée et bone week-end à tous ceux et celles qui passeront par ici
889739 Publié le 06/07/2006 à 08:49 supprimer cette contribution
bonne journée
1036308 Publié le 06/07/2006 à 15:38 supprimer cette contribution
à vous qui passez sur ce forum

Bonjour JO ET JR,comment allez-vous,fait-il aussi qu'ici?...a court d' je vous met une petite pensée et quelques

Pensée

Quiconque arrose la plante de l’amour,n’a pas un seul jour de sa vie qui soit inutile…L’amour c’est comme une rose, il faut la prendre par les épines, mais c’est seulement lorsqu’on a les mains meurtries qu’on peut la sentir!

à bientôt les amis
1689852 Publié le 06/07/2006 à 15:40 supprimer cette contribution
bonjour les amoureux, on pense souvent à vous et on attend à nouveau vos poèmes
1742223 Publié le 07/07/2006 à 02:44 supprimer cette contribution
Un bonjour qui se fait rare sur ce forum et je m’en excuse. C’est toujours un plaisir d’apprécier les textes des autres et ce forum respire ce que j’aime lire.
Bisous Jo-Anne et bravo à tous.

Le temps passe,

Le temps passe et par bonheur Il coiffe votre couronne D’une ravissante fraîcheur
Je reste humble serviteur Vous êtes belle et bonne Et toujours prés de mon cœur
Le temps accompagne l’amour Il offre à vos sourires Une fontaine de gaîté
Sa source a revu le jour Dans un été fait de rires Que je ne veux plus oublier

Le temps se joue de vos rides Il soutient les traits du plaisir Aux contours de vos jolis yeux
Leur beauté et si limpide Qu’aucun affront ni désir Ne peut les rendre malheureux
Le temps qui nous a réuni Accumule sa vérité Dans nos rêves les plus fous
Patiemment il a réussi À nous soulager du passé, Des douleurs et des mauvais coups

Le temps prendra toujours le temps De vous revoir surprenante Dans l’ombre et la lumière
Comme quand porté par le vent Votre silhouette riante Se montrait aventurière
Le temps est fait de souvenirs Mon cœur devra vous remercier Car ils sont innombrables
Ceux qu’ils nous restent à venir Sauront toujours nous embaumer D’un parfum inimitable

Le temps nous a fait complices Dans ce paradis de la vie Qui nous permet d’être heureux
La mort est perturbatrice Mais son jardin nous a promis De reconduire notre voeu
Le temps reste solitaire Il empreinte notre route Sans se soucier de nos envies
Pour une durée éphémère Il compte goutte à goutte Les joies qu’il nous aura permis.

1689852 Publié le 07/07/2006 à 08:36 supprimer cette contribution
magnifique poème pascal et réellement, je suis heureuse de te revoir dans ce merveilleux forum les mots ici sont des gouttes de cristal qui s'envolent toujours dans un ciel bleu et l'amour est maîtresse de ce lieu
719349 Publié le 08/07/2006 à 15:11 supprimer cette contribution
Bonjour Bisou, contente de te voir, comme toujours…



Salut Peggy, merci pour ta fidélité et surtout, ton amitié



Bonjour Pascal, ce texte déposé sur ma page me touche beaucoup. J’aimerais pouvoir remercier en déposant un texte à mon tour, mais, l’inspiration manque un peu ces temps ci. Ou, quand elle est présente, elle ne donnerais sûrement pas des textes légers…
Citation:
il a réussi À nous soulager du passé, Des douleurs et des mauvais coups

Cette phrase en particulier m’a beaucoup touché. Merci pour ce texte.




Et pour Dame Muriel, un gros Elle qui est toujours si douce et si gentille

à vous tous, et à ceux et celles qui passeront, je souhaite une excellente journée et un super Week End
1374418 Publié le 09/07/2006 à 11:34 supprimer cette contribution
Bonjour ma Jo Anne, pas bien présente en ce moment, en plein e expo .... mais je pense tout de même à vous tous ici et le soir je vous lis ...
Jo, mon expo à Montréal, je l'ai reculée à Mai prochain, car je ne suis pas prête ...Peut-être alors pourrons nous nous voir ! J'en serais très heureuse
361177 Publié le 11/07/2006 à 10:00 supprimer cette contribution


Non je n’ai pas besoin
pour demain qu’on m’apporte
ni d’alcools divins
ni de drogues plus fortes

je sais que tu viendra
comme s’en viennent les roses
t’endormir dans mes bras
faire renaître ma prose

faire briller ton soleil
au profond de mes nuits
un plus bel arc en ciel
après un jours de pluie

nous construirons ensembles
en nos cœurs à l’abris
ce monde qui nous ressemble
ou jamais n’est de gris

par ce que j’ai foi en toi
comme je crois en la vie
tu es la seule voie
que mon cœur à choisi


amitiés jean rené



1036308 Publié le 11/07/2006 à 14:02 supprimer cette contribution
JR

À ces lignes…
D’un troubadour caressent l’esprit pour distiller les mots couleurs bonheur!
S’ébrouent les vers d’une poésie aux douces splendeurs
Les yeux se perdent aux ébauches d’un avenir prometteur de jours heureux
Bientôt dans les bras de sa belle ils ne feront plus qu’un,leur cœur battant à l’unisson!

à bientôt mes amis
719349 Publié le 12/07/2006 à 02:21 supprimer cette contribution
Mon Je lis et relis ce texte. Je ne trouve de mots plus grands pour y répondre que le reflet de tes écrits. Ce texte, j'aurais pu l'écrire moi-même tellement il m'habite. Donc, à mon tour je te le dédie mon Bel Amour
♥ ♥ ♥
Non je n’ai pas besoin
pour demain qu’on m’apporte
ni d’alcools divins
ni de drogues plus fortes
♥ ♥ ♥
je sais que tu viendra
comme s’en viennent les roses
t’endormir dans mes bras
faire renaître ma prose
♥ ♥ ♥
faire briller ton soleil
au profond de mes nuits
un plus bel arc en ciel
après un jours de pluie
♥ ♥ ♥
nous construirons ensembles
en nos cœurs à l’abris
ce monde qui nous ressemble
ou jamais n’est de gris
♥ ♥ ♥
par ce que j’ai foi en toi
comme je crois en la vie
tu es la seule voie
que mon cœur à choisi
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
719349 Publié le 12/07/2006 à 02:25 supprimer cette contribution
Peggy, Merci de passer, je sais que ca ressemble à une ville fantôme ici. Tellement occupé que je ne sais où donner de la tête ces temps ci. Je te fais une grosse Peggy et merci pour ton amitié
Bonne journée à toi et à tous ceux et celles qui passeront
1036308 Publié le 14/07/2006 à 15:50 supprimer cette contribution
à vous qui passez

SI SEULEMENT IL Y AVAIT ...





S'il y a de la lumière dans l'âme,

Il y aura de la beauté dans la personne.



S'il y a de la bonté dans la personne,

Il y aura de l'harmonie dans la maison.



S'il y a de l'harmonie dans la maison,

Il y aura de l'ordre dans la nation.



S'il y a de l'ordre dans la nation,

Il y aura la PAIX DANS LE MONDE.





Auteur inconnu

<<Première | <Précédente | 136 | 137 | 138 | Page 139 | 140 | 141 | 142 | Suivante> | Dernière>>

Forums > Plaisir d'écrire Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | ♫ ♥ VOLEUSE ♥ ♫| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
19 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris ♫ ♥ VOLEUSE ♥ ♫