bicyclette,bleue
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

La bicyclette bleue

Impression :

(Détail)

C’était il y a bien longtemps, à une époque où les jouets électroniques n’existaient pas, une époque où chaque année au mois de décembre le père noël rendait visite aux petits enfants des écoles pour leur distribuer un petit sachet contenant une mandarine et quelques pralines.
Fanette, comme toutes ses petites amies avait reçu le sien des mains même de cet homme barbu, ventru et tout de rouge vêtu. Comme l’an passé elle était émerveillée et heureuse de le voir, elle aurait bien voulu lui poser une question mais sa timidité l’en empêcha.
Elle n’osa pas lui demander si il avait bien reçu sa lettre et surtout s’il l’avait bien lue car elle lui demandait le même cadeau que l’année précédente : « une bicyclette bleue »
A la place de cette chose tant rêvée, elle avait reçu une poupée, une de ces poupée de porcelaine avec un visage inexpressif, la bouche aux lèvres fermées, deux taches vermillons sur les joues et des cheveux collés sur la tête, de sorte qu’elle ne pouvait ni la coiffer ni lui donner le biberon !
Son amie Margot avait aussi reçu une poupée, mais rien de comparable, elle était douce au toucher, son corps était souple, elle avait des cheveux implantés dans la tête qu’on pouvait même laver !
En plus elle avait une jolie petite bouche ouverte qui laissait apparaitre deux petites dents.

Fanette avait résolu le problème de biberon en demandant à son grand père de percer un trou dans les lèvres de sa poupée et ma fois ce n’était pas très joli, mais comme lorsqu’elle ne tétait pas elle lui mettait une "totote" ça pouvait aller…

Mais voilà que cette année elle savait que Margot allait recevoir une belle bicyclette rouge.
Fanette se disait :
« Voyons, je lui ai écrit que j’étais la première de la classe, que j’écoutais bien papa et maman et que je faisais de gros effort pour ne pas me disputer avec ma sœur, alors il n’y a aucune raison pour que moi aussi je n’ai pas ma bicyclette. »
Et chaque nuit elle en rêvait, elle se voyait roulant dans les petits chemins de campagne, elle avait promis à sa maman qu’elle serait très prudente.
Quelques jours avant noël elle demanda à sa maman :
« Tu as bien posté ma lettre au père noël ? »
Et sa maman répondit :
« Bien sûr Fanette, mais tu sais le père noël ne sera peut-être pas assez riche encore cette année pour ce cadeau. »
Mais Fanette voulait y croire de toutes ses forces.
Le matin de noël arriva, elle se précipita vers l’arbre de noël, chercha tout autour mais ne vit pas l’objet de ses rêves…Bien sûr il y avait d’autres cadeaux : une dinette, des livres et des chocolats mais pas de vélo.
Elle eut beaucoup de peine mais se dit:
« Tant pis, c’est que le père noël n’avait encore pas assez de sous cette année…Peut-être l’année prochaine. »
Elle se mit à jouer avec sa dinette.
A midi ce fut le repas familial traditionnel toute la famille était réunie.
Margot passa voir Fanette avec son beau vélo rouge qu’elle lui laissa essayer un court moment, car Fanette lui avait expliqué qu’il manquait encore un peu d’argent au père noël cette année, alors ce serait sans doute pour le prochain Noël.
Assis un peu à l’écart, grand-père fumait sa pipe et avait entendu cette discussion. Il sourit.
Une semaine s’écoula et voila qu’un dimanche matin grand-père l’appela et lui dit :
« Fanette viens voir chez moi, je crois que le père noël avait laissé quelque chose pour toi près de la cheminée et je ne l’avais pas remarqué. »
La fillette couru jusque chez lui et là ses yeux s’écarquillèrent car devant elle, appuyée contre la cheminée se tenait une jolie bicyclette bleue, exactement comme elle en avait rêvé : garde-boue étincelants, peinture brillante et il y avait même une lumière devant et un feu rouge derrière, et en plus une sonnette !
La fillette les yeux plein de larmes se jeta dans les bras de son grand père pour le remercier.

Comment cela avait été possible :
Grand-père avait un atelier pour son travail et son bricolage, et là se trouvaient des quantités de vieux objets, prêts à être vendus à la ferraille et parmi tous ces objets hétéroclites, un vieux vélo d’enfant ayant appartenu à Dieu sait qui… Il était tout rouillé et couvert de poussière.
Grand-père avait passé sa semaine à restaurer ce tas de ferraille pour en faire cette magnifique
Bicyclette bleue.



Enregistré le 6 Janvier 2009 à 22:38
par ♥☆ arwen ♥☆ - 2258363 lui écrire blog
(tous ses textes)

Oeuvre Originale

Auteur :
Arwen

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
7 connectés au chat
34 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris La bicyclette bleue