Accueil | Connexion
PitLouve - 2792464
Skip Navigation Links.
Liens

Textes \ Poèmes Philippe - 1241248 

Un reve


Le soir je marche dans l’ombre
D’un souvenir qui s’enfuit
C’est un beau rêve qui s’ombre
Vers les abimes de l’oubli
J’entends ta voix qui m’enchante
Pourquoi ton sourire me hante
Comme une reine sans roi
Ma vie n’est plus rien sans toi

Monday, June 25, 2018
6:49 PM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

4 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Albums photos \ Nature Sylvie - 2635386printemps
28 Photos

LE PRINTEMPS


Il paraît que c'est le printemps !



Sunday, June 12, 2011
8:17 AM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

26 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Albums photos \ Divers Constantini - 2219027figurines plomb sculptees
16 Photos

Figurines en plomb sculptées


Figurines en plomb de ma conception , peintes à la main

album en cours de construction

Saturday, April 16, 2011
10:15 PM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

13 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Textes \ Poèmes Philippe - 1241248 

Anonyme inconnue


Quand l'anonyme et l'inconnue se confondent dans des mots...
Moi je trouve ça beau
C'est déroutant
Un peu comme des mots d'enfants
Un peu comme un jeu troublant
C'est comme ça que tu m'as eu
C'est comme ça que je t'ai crue
Quand l'anonyme laisse devant l'abîme
Quand l'inconnue
Laisse à nue
Comme une course ininterrompue
Apres tes mots...rien qu'un mot
Je lis, tu lis...il lit
Elle relit...
Et c'est la mélodie de tes mots à mes mots
De mes paroles qui volent
Vers ton coeur
Sans plus d'heures;.
J'ai la nausée de cette course folle
Où je ne peux pas t'attraper
Et l'anonyme et l'inconnue
Se sont croisés dans cette rue
Sans même s'apercevoir...
Comme tout l'histoire est dérisoire...
Les mots sauvent de l'oubli
Mais pas de la folie
Mes mots anonymes voudraient
Recueillir ton corps inconnu

Saturday, June 13, 2009
5:39 PM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

29 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Textes \ Poèmes Philippe - 1241248 

Le ciel bleu


Je regardais le ciel,
Qui était bleu,
Bleu comme l'océan.

Au-dessus de moi,
Volait un oiseau,
Qui chantait.

Je m'endormis.

Je vis un papillon,
Qui faisait autour de moi,
Un joli rayon.

Ce joli rayon,
M'emmena dans le ciel,
Au-dessus de l’arc-en-ciel,

Où je vis,
Une flèche,
Qui me dirigea,
Auprès d'un Ange.

Et cet Ange,
Qui me rend,
Parfois étrange.

Au-dessus de moi,
Brillait mille étoiles,
étincelantes.

Et je me réveillais

Ce n'était qu'un rêve.

Thursday, June 11, 2009
8:22 PM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

34 Commentaires
Impression : Extraordinaire

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 17/10/2019 à 07:07:19



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit