Accueil | Connexion
djenie à l'idée - 3130878 
Skip Navigation Links.
Blog   Tous ses forums


Forums \ Plaisir d'écrire

an oriant


super! la canicule s'enfuit, la fraicheur nous fait revivre...
Nous roulons vers Lorient la jolie pour le dernier jour de son festival d'été....

Dernière participation le
Friday, August 19, 2022
3:36 PM

18 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Forums \ Plaisir d'écrire

on ne devrait pas dire ça...


les années "sida"...méfiez vous des homos, ils sont la peste nouvelle !
Ah zut il y a des bi, on va tous être concernés.
c'est passé du singe aux premiers hommes, comment ? on ne sait pas et il ne fait pas bon , ne serait ce qu'imaginer, de croire à un acte sexuel humain/primate.
C'est vrai que le comportement des homos de l'époque était loin du mariage pour tous et de la fidélité entre amants.
on plaçait son sexe dans un trou foré" dans un mur, sans voir qui était de l'autre côté.
C'était Le mystère de la bouche inconnue, les amants sans entraves, comme un intox, une addiction frénétique...
témoignage de l'époque: "ok je vais crever, mais je m'en moque, j'ai pris mon pied"
Ah ça surprend aujourd'hui où on veut se protéger de tout...
Nous voici dans L'année de la variole du singe....
On changé d'époque, et on ne peut toujours pas imaginer un rapport sexuel entre humain et primate.
Pas de bol, c'est encore arrivé avec "eux"
Arrêtez c'est honteux qu'allez vous imaginer ?
C'est même immoral, discriminatoire...Il y a une loi pour ça, on va vous descendre en flammes.
"et alors, on va regarder nous ce que vous faites dans les couples hétéros" ?
C'est vrai on fait des trucs pas toujours très "safe" chez les hétéros...
mais ...ai-je droit d'avoir de l'imagination, de décrire quelque chose qui est tout à fait impossible, inimaginable dans notre société de veille sanitaire ?
Bien entendu il faut vraiment être tordu soi même pour l'imaginer...
La contamination n'a pu se faire qu'en toilettant l'animal, c'est certain...
Je n'aurais jamais dûi dire tout ça....

Dernière participation le
Friday, August 12, 2022
10:13 AM

16 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Forums \ Actualité

prédiction ministérielle


Le grand mage nommé à la santé est un pro de la divination...il "prédit" une reprise de l'épidémie covid à l'automne.
ha, ça vous la coupe, hein ?
Mais où vont ils chercher tout ça ?
la compétence cher ami, la compétence...
Ce que le citoyen ne peut imaginer, "ils" le savent déjà...
gloire à notre gouvernement et à son anticipation de tout sur tout...


Dernière participation le
Friday, August 12, 2022
9:03 AM

3 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Forums \ Plaisir d'écrire

soirée festive...cool


un soleil de plomb avait repoussé les participants sous une ombre rare et précieuse.
je ne m'attendais pas à une telle diversité en ce bel après midi...
Je songe après ce vécu qu'il s'agissait d'une diversité heureuse devenue assez rare....
Des vieux, des jeunes, des enfants d'abord.
Puis le spectacle du défilé commença.
Un mec avec les cheveux tout bleus, avec la démarche je dirais...du fumeur de joints.
En voici un autre un peu enrobé , tête rasée barbu, vêtu d'un tee shirt où la connaissance de l'anglais prêtait à sourire...Le gars préconisait de "tuer le fascisme"...vaste programme.
Voici que s'avance une grande fille avec un visage encore enfantin coiffée d'un béret à la Che Guevara.
Puis deux gars d'une bonne trentaine d'années qui discutent devant moi, parsemant leur échange de "cool" répétés à l'envi
Au moins ceux là sont contents d'être là...
Des membres d'un groupe musical avec l'uniforme noir et blanc qui tranche dans cette ambiance "cool"...
Enfin un jeune couple torse nu arborant fièrement une poitrine nubile du plus bel effet.
Des caravanes de vendeurs de produits locaux et bios . Je jette mon dévolu sur un crumble.
Surprise! pas un gramme de sucre...Pas question d'oublier dans quel milieu je me trouve...
La température baisse un peu.
La danse va commencer, d'abord les vieux qui ne craignent pas de se regarder dans la lumière vive d'un bel été. Comme de juste c'est un terrain à vaches, bosselé, avec de l'herbe cramée parsemée de bouts de bois noircis rescapés de feux de camps "cools"....
C'est bien bon pour nous, qui acceptons de danser pratiquement n'importe où...
Si les municipalités pouvaient nous cacher, nul doute qu'elles le feraient.
Puis le soir tombe, on change de musiciens, quelques anciens s'assoient pour écouter, d'autres les gambettes alourdies s'esquivent lentement.
Là c'est leur instant, le domaine des djeun's il fait suffisamment sombre pour s'éclater et brasser vigoureusement les petits vieux qui restent...
C'est magnifique toute cette jeunesse....
je découvre une jeune fille au visage incroyablement beau, Des jeunes hommes vigoureux qui n'économisent pas leurs pas et leurs sauts, légers, aériens....
Bon sang qu'on me refile trente ans de moins !...je prends ! je veux bien re bosser, revivre les emmer..barras, plusieurs divorces s'il le faut !
L'herbe desséchée ne retient plus la terre poussiéreuse qui piétinée par nos pas cadencés monte en petits nuages jusqu'à nos visages...C'est vraiment de plus en plus cool.
Faute de partenaire je regarde danser quelques couples et quelques femmes privées de cavaliers.
Je la remarque immédiatement: une souplesse, une élégance , une silhouette pleine de grâce...
Un visage un peu creusé comme quelqu'un ayant connu la souffrance physique.
Mais il reste beau , altier...
Elle est un peu trop jeune pour moi, mais ça "pourrait encore le faire", contrairement aux jeunettes environnantes.
Une valse est annoncée, pleine de promesses de poussière, et de bosses traitresses...
je reste au centre de la piste (digne de l'Afrique)
Elle semble attendre un volontaire . Nos yeux se croisent et quand elle ouvre la bouche je fais un signe d'assentiment, bien que n'entendant pas distinctement ce qu'elle me dit.
Nous valsons un peu et je lui propose très vite de pratiquer une variante plus adaptée au "parquet africain".
Moment de plaisir, de contentement...ses bras épousent les mouvements des miens, elle balance les hanches avec douceur, ses pas me suivent avec facilité, et là... c'est vraiment bien davantage que "cool".
Elle m'oriente vers une butte où la poussière est moindre, mais les trous et bosses supérieurs...la magie continue tout de même...
Mais, tout à une fin: nous voici face à face dans une obscurité protectrice. On devise gentiment, on se remercie pour ce bon moment , on se raconte quelques bribes de nous...
Je la quitte, les jambes lourdes...après ces heures de sauterie sur un terrain finalement ravagé par l'enthousiasme de tous.
Etrange mélange des genres, dans une atmosphère bon enfant, finalement une belle fin de journée très....Cool.







Dernière participation le
Monday, August 08, 2022
3:59 PM

0 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Forums \ Plaisir d'écrire

Familles, je vous hais


c'est sans doute ce qu'elle songeait en claquant la porte du domicile de son enfance...
Brigitte en avait assez des bisbilles avec ses frères et soeurs. Assez de n'être que "l'enfant de trop"...C'est du moins ce qu'elle ressentait.
Et en avant la galère ! Dans la famille on réussissait tous ...sauf elle, le mouton noir, le bouc émissaire , nécessaire à expliquer l'imparfait de ces gens là...
Elle était jolie pourtant. Hélas la beauté protège assez mal les rameuses d'illusions, face à la rue, au précaire, à la zone...
Encore moins à leurs rapaces, leurs prédateurs toujours plus nombreux.
Au fur et à mesure qu'elle renonçait au prince charmant, elle trouvait sympa ces ex humains tombés dans le sordide.
Ces rois de la débrouille, qui réussissaient à se nourrir de "dates limites dépassées", connaissaient par coeur les endroits où on donnait quelque chose, où on pouvait dormir par les nuits glaciales.
Pas de phrases inutiles, pas de jugement, juste quelques "petites" addictions. Elle avait appris jusqu'où aller et avec qui, qui fréquenter en gardant prudence...
Grâce son éducation, Elle n'a pas eu le temps de tomber dans le vin rouge, la fumette, la poudre blanche, la seringue magique.
Elle le rencontra assez vite.
Elle se laissa séduire, un peu pour choquer ses parents, des bourgeois de droite disait elle, un peu par amour, un peu par naïveté bisounours comme beaucoup d'autres.
Lui était beau parleur: il détonnait parmi cette cour des miracles d'une banale métropole.
Cela aurait pu être sa chance, son parachute de secours...
hélas, ce fut ce qu'elle ne pouvait imaginer.
Elle fut pourvoyeuse en tout-genre...
assistante d'obtention d'état civil.
Elle avait conté sa famille bourgeoise, Farid avait tendu l'oreille, intéressé.
il songeait que les parents n'abandonneraient pas complètement la chair de leur chair...
une superbe occasion à saisir et à fixer séance tenante par une grossesse express.
...

Dernière participation le
Wednesday, August 03, 2022
11:48 AM

16 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 19/08/2022 à 19:31:20



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit