Accueil | Connexion
Bob1978 - 3145158
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes   Tous ses textes


Poèmes

AU PRIX DE L'AMOUR!


Toi que j’aime depuis bien longtemps
Je veux t’avouer aujourd’hui mes sentiments
De m’écouter, je t’en prie prends le temps
Pour que cette flamme s’allume rapidement

Auprès de toi, je suis fou de joie
Puisque tu es mon brillant soleil
La nature est fleurie à cause de toi
Car tu m’as frappé dans l’œil
Et sans toi, je ne serais plus pareil

Dans un air où tout nous outrage
Donnons-nous la force et le courage
Pour qu’on devienne de vrais amoureux
Et que l’ange passe, alors là, nous deux
Serons unis de ce sentiment si merveilleux

Ne pense pas que je suis fou chère
Au fond de moi tu lis, j’espère,
Que je suis l’homme que tu préfères

Je te donne mon cœur
C’est ce que je veux t’offrir
Prends-le comme une fleur
Car il aimerait bien fleurir

Tu dois le faire fleurir et le bercer
Avec tes mots, tu n’as qu’à l’arroser
Voilà ce qui me rend confiant
En me disant ce que tu ressens

Tuesday, August 13, 2019
10:09 PM

Oeuvre originale
Auteur : OBED BEAUBRUN

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion

Poèmes

POUR TOUT TE DIRE


Tu vois tout au fond de moi combien je t’aime
Tu ne m’as pas partagé un amour sincère
Tu ne m’as pas donné une affection extrême
Ton attitude pour moi n’est que mystère

Je ne pouvais jamais imaginer
Qu’au fond de ton doux cœur
S’est caché le dangereux rongeur
L’hypocrisie voulant me repousser

Je t’ai aimé uniquement par amour
Or, je ne cesserai jamais de t’aimer
Je ne t’ai pas aimé pour te sucer
Mais pour que nous vivions pour toujours

Ainsi, comme des sardines au fond de leur boite
Mes sentiments se sont tenus emprisonnés
Incarcéré dans une cellule si étroite
Mon cœur ne peut bouger, voire respirer

Mais, quand l’odeur de tes aisselles il respire
Il a soif de tes lèvres, de grand jour et d’air
D’un mouvement brusque sans qu’il ne déchire
Ouf ! Mon cœur de sa prison, ton odeur le libère
Enfin ! se dit-il, je respire, pas pour le pire
Mais pour vivre… toi et moi pour se plaire

PENSÉE : « Un amour nait, il grandit et il meurt. Cependant, l’amour nait, il grandit, mais il ne meurt jamais" (BEAUBRUN Obed)

Tuesday, August 13, 2019
9:55 PM

Oeuvre originale
Auteur : OBED bEAUBRUN

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion

    

Blog mis à jour le 05/12/2019 à 21:18:59



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit