Accueil | Connexion
lanserlia - 993217
Skip Navigation Links.
Favoris \ Textes

Poèmes Gimel - 986228

Blanc ou noir.




Quand les mots rentrent en lutte dans un discours piégeur
Ça donne à son auteur un air un peu gaffeur.
Quand les lèvres disent blanc que le cœur pense noir
On ne sait pas comment, ni ce que l’on doit voir.

Comment peux tu faire croire ce qui est incroyable ?
Il faut pour arriver à faire croire à la chose,
Une dose de persuasion vraiment indiscutable,
Et un talent certain pour écrire la prose.

Ou alors il convient, d’être docteur es mensonges,
Pour faire d’un cauchemar, le plus joli des songes.
Ne peux tu pas faire dire aux mots ce que tu veux,
Et faire croire ainsi, qu’un jeune est déjà vieux.

Tu lui donnes quelques rides, du gris pour les cheveux,
Le teint un peu cendré, des poches sous les yeux,
Il peut même claudiquer ou encore être sourd.
Lui donnerais tu trente ans sous ce portrait si lourd.

Dois tu croire vraiment, tout ce que l’on raconte,
Ne faut-il pas mieux voir pour bien se rendre compte.
L’adage se vérifie, il faut voir pour croire.
Les boules de billard ne sont pas toutes d’ivoire.




Wednesday, November 03, 2004
5:08 PM

Oeuvre originale
Auteur : Gimel

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

22 Commentaires
Impression : Extraordinaire

blanc ou noir ? il faut voir pour croire ? même en voyant parfois, c'était si beau la prose, qu'on voit la vie quand même en rose et c'est la qu'on se brule les ailes merci de voir clair, Gimel

Poèmes Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Sweet-Eden Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ - 833184

J'ai pas compris.



J 'aime pas ce train
Il me conduit vers chagrin
Mais surement pas vers demain
Je me suis fais des idées
De toi j'ai trop révé
Aujourd'hui tout vient de s'écrouler.
Tu es mon Démon
Tu m'as fais perdre ma raison.
J'ai osé esperer
De toi etre aimée
Mais ce ne sera jamais le cas
Pourquoi je reste là?
Suis je idiote? je n'ai pas compris
Que toi et moi jamais réunis.
Désormais ma vie ne sera qu'errance
je reppousserais toutes les chances
Qui se presenteront à moi
Parce que j'aurais voulu que toi ce fut moi
Et que moi ce fut toi






Sunday, September 12, 2004
9:47 AM

Oeuvre originale
Auteur : Eden ..

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

17 Commentaires
Impression : Extraordinaire

non tu n'es pas idiote ; l'amour c'est comme les fleurs : ça refleurit après l'hiver !

Poèmes Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Sweet-Eden Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ - 833184

A toi mon Sweet Ami ....






Toi mon ami complice je suis heureuse de te connaitre
Avec toi souffle le vent frais de l'amitié sincère et du bien-être
Quand tu te connectes et que dans ma liste je peux enfin te voir
Je suis si contente que mon écran de notre amitié devient le miroir .

Souvent derriere ton PC tu m'envoies des mots fous pour délirer
Parfois le cerveau trop embrumé je n'arrive pas à les déchiffrer
Innoncente dans ma timide naiveté mes réponses te font sourire
Heureux tu es dans ces instants de ne pas me voir souffrir .

Nos jeux banals et captivants finirent par devenir jeux de seduction
Mots délirants ils sont pour moi indispensable véritable obssession
J'ai même osé imaginer que de toi mon coeur pouvait être amoureux
Car tu es à mes yeux l'ami trésor l'ami qu'on aime l'ami merveilleux

Notre amitié pourtant magique depuis quelques temps est fragilisée
Pourquoi mon Sweet ami vouloir t'enfuir loin de nous et de notre amitié ?
Ai-je eus tord d te dire que l'amour avait emprunté de mon coeur le chemin ?
Aurais-je semé ce jour -là bien involontairement quelque graines de chagrin ?

Rassures moi Mon Sweet ami dis moi que notre amitié ne finira pas avatar?
Dis-moi que de la profondeur de nos coeurs elle brillera encore dans nos regards ?
Parce que pour moi notre amitié vaut tout l'or du monde elle est importante
Et je n'oublierais jamais mon Sweet ami qu'elle est pour moi enrichissante ...





Friday, August 20, 2004
12:04 PM

Oeuvre originale
Auteur : Eden...

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

16 Commentaires

    

Blog mis à jour le 30/11/2021 à 01:37:18



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit