Accueil | Connexion
Gimel - 986228
Skip Navigation Links.
Favoris \ Textes

Poèmes Ultimate One - 1131184 

Pose ta main là


Tu glisses ton genou entre mes jambes pales. Je résiste… un moment, et le jeu se poursuit.
Tu plaque mes épaules, me domine et me tiens, tes mains glissent sur moi, mes épaules, mes seins et ta barbe naissante griffe ma peau satin. Je frémis.
Tes doigts doux me séparent et tu fouilles savant, comme on découvre un nid, cherchant les œufs Tes doigts se font légers et d’à-coups insistants. Je découvre mes formes aux allures du toucher.
Je bats de mon désir et ruisselle à tes doigts.
Ta bouche avide et légère s'abreuve de mes émois, je caresse ta crinière, y enfonce mes doigts et tu sens à ta tête ce que mon ventre dit bas.
Je ne peux plus attendre ! Et plus je me débats, et mieux tu me tiens à plat de tes deux mains puissantes.
Viens, je te dis, viens… et je suis suppliante.
Viens. Je n'en puis plus, mon amour devient haine à l'attente !
Je t'accueille, souveraine et tout mon corps vibre de ce joyeux festin. Mon désir avait faim.
Tu taraudes mon ventre en de doux mouvements.
Mes cuisses enserrent ton torse et ton poids me dévore.
Me voilà empaler comme un papillon mort, mais qui vivrait quand même, pour mieux mourir encore…
Nous allons à ce rythme un bon moment quand même, nous arrêtant souvent pour murmurer " je t'aime ".
Je m'allège parfois te mettant sur le dos.
Tes doigts à mes cuisses s'enfoncent, je sais que tu es prêt, cette fois je renonce.
Je vrille sur ton vît, et ton sexe durci m'arrache des clameurs quand nous jouissons en chœur.

Friday, July 09, 2010
8:58 PM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

3 Commentaires
Impression : Extraordinaire

envie envie quand tu nous prends, ceux qui n'aiment pas ne peuvent pas comprendre

Poèmes jovaly - 1761455

Ce n'est pas un poème


Je ne t'oublie pas
tu es toujours là
je pense à toi
mon coeur te voit
je ne sais pourquoi
après tout tu vois
tu es encore là
tu me hante parfois
je t'aime mafois
je ne parviens pas
à te dire O là!
tu pars tu le dois
je t'aime malgrés cela

je t'aime toujours
je pense maintenant
tu es toujours là Maman

Sunday, April 04, 2010
11:54 PM

Oeuvre originale
Auteur : JOVALY

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

2 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Poèmes lysandra - 1562562

Johann


Johann si loin de moi


Au nom de l'amour
Mon coeur est fermée et tu en as pris la clé
Dans l'attente du jour
Où tu prendra ma main
Dans l'attente du jour
Où tu dirais aime-moi

Si loin de moi

Je cherchais quelque chose de nouveau
J'errais privé de toi
Mais en ces jours il me semble que mes yeux
T'ont aperçu te tenant à proximité
Je veux être avec toi
Nuit et jour

Si loin de moi

Bien que séparé
Nous pouvons être un
Tu traverseras la terre
Rien que pour être avec moi
Crois seulement en moi
Tu es le seul que je veux toucher
Je vois ton visage dans chacun de mes rêves
J’ai dans le coeur un sourire de toi


Si loin de moi

Tu es tout ce que je veux, tu es mon fantasme
Tout ce que j'ai de toi est une photographie
Mais ça ne me suffit pas
Je serais ton amante s i tu étais là
Tu as une sorte de pouvoir sur moi
Tu es tout entouré de mystère
Si sauvage,

Si loin de moi

Jusqu’à maintenant nous n’avions toujours pas trouvé ce que nous cherchions
Mais bientôt nous serons enfin réunis


Loin des yeux loin du coeur ça n'existe pas
loin des yeux loin du coeur moi je pense à toi
et chaque jour qui passe me rapproche de toi
au rendez-vous de ton amour je serais toujours la

Thursday, August 13, 2009
10:39 PM

Oeuvre originale
Auteur : moi

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

3 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Poèmes Claudy - 1241248

Sophie-Rêve


Une main dans tes cheveux,
L’autre sous tes dentelles,
Quel instant merveilleux,
C'est bien toi la plus belle.

Tes jolis seins gonflés,
Sortent de leur bonnet,
Et ta main impatiente,
M’enivre et puis m'enchante.

Au travers de ce drap,
Je devine déjà,
L’ombre de ta toison,
Et j'en perds la raison.

Voilà no deux corps qui s'aiment,
A en perdre haleine,
Je veux mourir de plaisir,
J'aime te voir jouir.

Même si ce n'est qu'un rêve,
J'ai trouvé le bonheur,
Et tant pis si j'en crève,
Je veux mourir dans ton coeur.

Je t'aime Sophie

Wednesday, March 18, 2009
10:30 PM

Oeuvre originale
Auteur : Philippe

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

3 Commentaires
Impression : Extraordinaire


Poèmes Claudy - 1241248

L'eau et le feu


Si je plonge dans tes yeux
Je me noie

Si je touche à ton coeur
Je me brûle

Si je coule dans ton corps
Je perds pied

Si je surfe sur ta bouche
Je suis braise

Si je nage sur tes cuisses
Je suis mer

Si je vogue sur ton dos
Je m'embrase

Si je suis tes cheveux
Là, je coule

Si j'effleure ton cou
Je suis flamme

Si je goûte à ton pli
Je suis vague

Si je crie dans ta main
Je m'enflamme

Et je suis l'eau qui brûle
Et le feu qui s'écoule
En mille éclats de flammes
En mille perles de pluie...

Sunday, March 08, 2009
8:32 AM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

2 Commentaires
Impression : Extraordinaire

<< Précédant  Page 3   Suivant >>

Blog mis à jour le 29/11/2023 à 08:51:00