Accueil | Connexion
Monsieur Affection - 1 
Skip Navigation Links.
Blog \ Forums \ Témoignages   Tous ses forums


Un témoignage


Voici la copie d'un mail qui nous est parvenu récemment :

Citation:


Il
y a très longtemps que je ne viens plus sur Affection.org
et en lisant la suite vous comprendrez pourquoi…


Mai
ou juin 2000

Je me suis inscrit sur votre site avec l’espoir de trouver une femme avec
qui je pourrais vivre une histoire d’amour avec un grand « A ». J’ai
modifié trois fois mon annonce à la suite des premiers contacts que j’ai
eus. Je me souviens d’une dont l’accroche était : « Cherche pétroleuse…
pour mettre le feu à ma vie » ou quelque chose dans ce genre. J’ai eu,
successivement, sur une période de plus d’un an des correspondances plus
ou moins assidues avec quatre femmes mais nous n’avons pu nous rencontrer
dans la vie réelle pour des raisons d’éloignement mais aussi sans doute à
cause de quelques malentendus sur nos attentes réciproques.

Le dernier libellé de mon annonce était rédigé ainsi : « Je
cherche une femme pour échange de tendresse, un femme intelligente et
cultivée, une femme belle de corps et qui se laisse faire nuptialement,
sans simagrées, refus, nympheries et coquetteries pour la même pauvre
vieille affaire ! Je suis libre, autant que peut l’être un homme qui a des
enfants, quatre, à accompagner vers leur autonomie. Je t’attends pour
vivre une vie dans la complicité amoureuse et la simplicité. »



Mardi
31 juillet 2001, 21 h 21

Une annonce très brève attire mon attention. Mu par la curiosité, j’envoie
un petit mot à une femme vivant dans un pays du Maghreb
en l’interrogeant sur sa propre quête. Elle m’a répondu avec beaucoup de
gentillesse. De fil en aiguille une complicité s’est installée entre nous
à travers des courriers quasiment quotidiens. Nous nous sommes envoyés des
photos au bout de trois semaines de correspondance ; il y n’y en avait pas
dans nos annonces. Comme elle était enseignante et qu’elle possédait un
visa pour la France je lui ai proposé alors de venir me voir puisqu’elle
était en congé scolaire. Cela lui était, sur le moment, impossible, mais
elle m’a promis de venir dès qu’elle le pourrait. Et nous avons continué à
échanger et à nous découvrir et ressentir, chacun de notre coté, l’envie
de plus en plus pressante de nous regarder les yeux dans les yeux.



Jeudi
20 décembre 2001, Aéroport de Lyon-Saint Exupéry

J’attends mon invitée, à qui j’avais écrit quatre mois plus tôt : « Ainsi
tu as des vacances et un visa pour la France ! Je ne résiste pas à l’envie
de t’inviter à être mon hôte pour le temps que tu voudras : occasion
excellente de faire connaissance en toute liberté. Il va de soi que je
t’accueille comme une amie « en tout bien, tout honneur ! »

Elle avait un bonnet sur la tête, genre béret basque, et un grand manteau
rouge ; elle était jolie, souriante et s’est montrée tout de suite
gracieuse et enjouée. J’ai su tout de suite que j’allais l’aimer… Je le
lui ai dit le lendemain matin, et notre Amour est parti comme un feu
d’artifice ! C’est une bien douce et curieuse sensation que celle de
ressentir qu’une relation avec un autre être humain est une évidence…
comme si on s’était toujours connus ! Mektoub…

Venue pour deux, elle est restée trois semaines, jusqu’à l’expiration de
son visa. Et nous avons repris notre correspondance, tristes d’être
séparés mais forts, car convaincus que rien ne nous empêcherait de vivre
ensemble cet Amour, un jour ou l’autre.



De
la difficulté des amours exotiques…

La suite, c’est pour elle la demande d’un visa, et de mon côté les
démarches pour lui faire parvenir un certificat d’hébergement. C’est là
que l’on prend conscience de l’absurdité de ces barrières étatiques qui
vous demandent des comptes, empêchent les êtres humains de se rencontrer
en plein liberté, enfin ceux qui viennent de certains pays bien entendu…
car si mon Amour avait été états-unienne,
canadienne ou australienne cela ce serait fait les doigts dans le nez, si
je peux me permettre l’expression ! On ne prête qu’aux riches, comme dit
l’adage populaire…


Juillet
2002.

Elle est de retour, juste pour deux semaines, juste pour régler les
problèmes administratifs du mariage. Nous avons décidé que ce serait le 20
août. Ce mariage, ce n’est pas par conviction que nous le voulons, mais
juste pour nous permettre de pouvoir vivre ensemble, enfin !

Et voilà, nous nous sommes mariés le jour dit, après qu’elle soit revenue
trois semaines, juste les trois semaines qui lui restaient sur son visa.
Elle est repartie de nouveau dans son pays à la fin août, et nous avons
repris notre correspondance, tristes d’être séparés, mais forts car nous
savions que rien ne nous empêcherait de vivre ensemble cet Amour dans un
proche avenir. Il s’est passé quatre mois avant qu’elle ne revienne.



Jeudi
26 décembre 2002, Aéroport de Lyon-Saint Exupéry

Elle est enfin de retour et nous pouvons commence à vivre notre vie de
couple sans que quiconque, et surtout l’État, s’immisce dans notre
histoire.


Aujourd’hui…

Aujourd’hui, cela va faire 7 ans, le 21 décembre, que nous sommes tombés
dans les bras l’un de l’autre, et, aujourd’hui, nous sommes comme au
premier jour amants, complices, heureux. « Bien sûr nous eûmes des orages
» comme dit Jacques Brel
dans la Chanson des vieux amants, mais comment vivre autrement entre un
Breton un peu têtu — non, ce n’est pas un cliché ! — tout en nuances de
gris bleu de sa Bretagne, et une Arabo-Kabyle, non moins obstinée, tout
soleil, feu et flamme ! J’ai 56 ans et elle en a 45 et nous comptons
vieillir ensemble pour le meilleur (beaucoup) et le pire (très peu) !


Un
grand merci à Affection.org de nous avoir permis de nous rencontrer et
beaucoup de bonheur à ceux et celles qui se cherchent en offrant
sincèrement leurs cœurs enchantés. JP. 10 octobre 2008

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PS :
je vous autorise bien sûr à utiliser ce témoignage sur le site. Si vous
possédez des archives, je serais heureux si vous pouviez me retrouver
celle dont je parle dans ce texte (Cherche
pétroleuse) car un scratch de disque dur est passé par là…


Dernière participation le
Sunday, June 05, 2011
7:12 PM

73 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Nouvel appel à témoin



voilà un nouvel appel à temoin :


Priscilla Fiari
journaliste


Citation:

Bonjour,

je suis journaliste pour "10h le mag" sur tf1, présenté par Sandrine Quétier et Julien Arnaud.

Dans le cadre d'un reportage sur " faut-il rester amie avec son ex?", nous recherchons une femme dans cette situation qui ne pose pas de problèmes à son conjoint.

Auriez-vous des contacts à ce sujet?

Vous pouvez me joindre au

01 41 41 68 63
pfiari@tf1.fr

Cordialement,

Priscilla


Dernière participation le
Wednesday, December 10, 2008
4:19 PM

8 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Emission TV


Voilà la transmission d'un message reçu par mail :

Citation:



EMISSION DE TV: trouver l'amour sur TF1

Vous avez entre 35 et 50 ans, vous êtes célibataire, avec ou sans enfant, et recherchez la femme de votre vie.

Osez vivre le plus grand speed dating insolite et drôle.

Contactez nous au 01 41 41 69 44 et envoyez photos et coordonnées par mail à rencontretf1@yahoo.fr



Dernière participation le
Sunday, November 09, 2008
7:25 PM

7 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Qui veut tomber amoureux à l’européenne?


Voilà un message reçu par mail

Citation:

Qui veut tomber amoureux à l’européenne?

Pour une série documentaire sur le dating européen nous cherchons des célibataires entre 30 et 40 ans qui veulent tomber amoureux en Europe. Nous sommes une société de production de film et de télévision basée à Berlin qui s’est spécialsiée aux documentaires et de portraits de haute qualité. Depuis plus de six ans nous produisons entre autres l’émission documentaire “Au coeur de la nuit avec…” qui a remporté le Prix Grimme. En ce moment nous prévoyons une série documentaire dans laquelle nous voulons accompagner des gens à la recherche d’un partenaire en Europe. Pour l’émission pilote nous cherchons d’abord un homme et une femme venant d’Allemagne ou de France à la recherche de leur partenaire de rêve aux pays européens.

Nous voulons savoir dans quels pays européens les célibataires cherchent trois partenaires potentiels. Les protagonistes cherchent leur candidats de rêves eux-mêmes pour rendre l’émission vraiment authentique. Nous arrongeons le voyage, le vol et le logement au pays européen. Pendant une journée et une soirée nous accompagnons le protagoniste et ses candidates de rêve avec la camera. Pour mieux le connaître le protagoniste retrouve son partenaire de rêve à la maison, aux endroits préférés, au café, pendant le diner ou une rencontre avec des amis ou la famille. Au bout de trois jours notre protagoniste définit son favori qu’il/elle invite finalement chez lui/elle pour lui faire connaître sa vie et son entourage. La question captivante qui se pose est de savoir s’ils deviennent un couple.

Nous envisagons quatre journées de tournage par protagoniste. Le tournage aura lieu dans trois mois au plus tôt. Pour un exposé détaillé nous avons besoin des candidats le plus tôt possible. Les candidats sont invités à poser leur candidature avec une photo et une description rapide chez public@avantimedia.com. Nous vous remercions pour votre intérêt.



Dernière participation le
Wednesday, April 09, 2008
9:38 AM

21 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Reportage TV


Voilà la retranscription d'un mail que nous avons reçu :

Citation:

Madame, Monsieur,

Je me permets de vous envoyer un e-mail afin de vous demander votre aide.

Journaliste, je travaille actuellement chez Studio 89 Productions pour une nouvelle émission de reportage qui sera diffusée sur une grande chaine de Tv nationale.
Dans le cadre de cette émission, nous suivons des personnes lors d'une soirée qui va être pour elles "inoubliable", "incroyable", remplie d'émotions et de surprises.

Nous souhaiterions pouvoir filmer un couple, qui se serait découvert via un site de rencontre sur Internet, lors de leur première rencontre réelle : "ils se sont rencontrés sur Internet, ce soir ils se voient pour la première fois".
L'idée est des suivre nos deux "protagonistes" de leur préparation à cette rencontre à la fin de leur soirée en recueillant leurs impressions, leurs angoisses, leurs doutes, leurs attentes, etc.

D'un point de vue pratique :
* Nous souhaiterions pouvoir faire ce reportage le plus rapidement possible.
* Nous pouvons nous déplacer dans tout la France.

Pensez-vous qu'il vous serait possible de transmettre un mail à vos adhérents afin de leur proposer de participer à ce reportage ?

Je vous remercie par avance pour votre aide, et reste bien évidement à votre disposition pour tous les renseignements complémentaires dont vous pourriez avoir besoin,

Bien cordialement,


Camille Jourdan
Studio 89 productions
114 avenue Charles de Gaulle - Neuilly Sur Seine
Journaliste
01.41.92.67.39
cjourdan@hotmail.com



Dernière participation le
Saturday, February 02, 2008
6:34 AM

66 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 20/09/2020 à 15:55:10



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit