Accueil | Connexion
Reiyelle - 1087283
Skip Navigation Links.
Blog \ Forums \ Amitié - Amour   Tous ses forums


Khalil Gibran et la St Valentin


«Alors Almitra parla à nouveau et dit,

Et qu'en est-il du Mariage, maître?

Et il répondit en disant:

Vous êtes nés ensemble, et ensemble vous serez pour toujours.
Vous serez ensemble quand les blanches ailes de la mort disperseront vos jours.
Oui, vous serez ensemble même dans la silencieuse mémoire de Dieu.
Mais laissez l'espace entrer au sein de votre union.
Et que les vents du ciel dansent entre vous.
Aimez-vous l'un l'autre, mais ne faites pas de l'amour une chaîne.
Laissez-le plutôt être une mer dansant entre les rivages de vos âmes.
Emplissez chacun la coupe de l'autre, mais ne buvez pas à la même coupe.
Donnez à l'autre de votre pain, mais ne mangez pas de la même miche.
Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux, mais laissez chacun de vous être seul.
De même que les cordes du luth sont seules pendant qu'elles vibrent de la même harmonie.
Donnez vos cœurs, mais pas à la garde l'un de l'autre.
Car seule la main de la Vie peut contenir vos cœurs.
Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus:
Car les piliers du temple se tiennent à distance,
Et le chêne et le cyprès ne croissent pas à l'ombre l'un de l'autre.»

– Khalil Gibran, Le prophète

Dernière participation le
Tuesday, February 14, 2012
11:47 AM

3 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

La dépendance amoureuse...




Nous a tous concernés... un jour ou l'autre... Soyons honnêtes :)

Rédaction du jour : « Reconnaître et Vaincre la dépendance amoureuse » !!!

Dans ce texte, je m'adresse aux femmes, mais l'inverse est réel...rires...

Introduction :

Si la fusion avec un être aimé peut donner des instants de bonheur, elle devient souffrance quand elle enferme dans des liens toxiques à long terme. Toute forme de dépendance est TOXIQUE car elle empêche de s’épanouir dans le moment présent. Il est donc important de la reconnaître pour mieux ensuite la métamorphoser.

Pour sortir de cette drogue, car oui c’est bien une drogue, tout comme l’alcool ou le shoot, nous développerons plus loin des pistes.

Pour s’en sortir, il faut mette en veilleuse vos attentes, que de toute manière, il ne réussira jamais à combler, tout comme il n’arrivera jamais à vous rendre heureuse. De plus, rappelez-vous qu’un homme a toujours du mal à exprimer ses émotions, pire encore, comme vous le souhaiteriez… vous-même… à votre manière.

Cela vous paraîtra ou étrange ou fortement psy… mais dans l’enfance, le terrain peut avoir été fortement préparé à la dépendance affective. En effet, vous savez bien qu’un manque de reconnaissance, un amour insuffisant, un manque d’attention dans l’enfance créent toujours un manque à combler adulte. Le terrain peut déjà être miné…

Par ces manques, la drogue mentale se fraye alors un chemin en vous, l’exprimant dans le futur par un besoin excessif d’être aimé de qui vous voulez être aimée, le conditionnant à votre propre idée du bonheur. Double erreur…

Et oui… quand on est dépendante de quelqu’un, on en vient à compter excessivement et quasi exclusivement sur la personne donnée pour assurer notre bonheur.

CE N’EST JAMAIS LE CAS dans la réalité.

Certes, certes, quand vous revenez d’un moment heureux passé aux côtés de l’aimé, gonflée à bloc par les attentions qu’il daigne vous prodiguer, alors effectivement, oui vous revenez rayonnante…mais… mais… ce n’est pas à cause de l’amour de cette personne… oui vous êtes lumineuse mais c’est LUI QUI A LA MAIN SUR L’interrupteur !!!!

Alors quand il décide de rappuyer sur l’interrupteur, position off, vous voici de nouveau sans lumière, dans vos ombres, et désemparée.

Nous ne sommes plus en amour, nous sommes en lutte pour le pouvoir ! Le pouvoir qu’exerce ce Monsieur sur cette Mademoiselle.

Par ailleurs… êtes-vous certaine ne pas avoir trop besoin de lui pour vous sentir exister ?

Question intéressante et dérangeante n’est-il pas ?

Si on est attaché à une personne dans les deux sens du terme, alors cela conduit à la dépendance, donc à la souffrance, donc à la frustration, car un jour ou l’autre la dite personne viendra à nous manquer ou à nous frustrer, ou à prendre un autre chemin sans nous.

Par ailleurs, il est prouvé que plus on a été mal aimée dans son enfance, plus… on sera attaché aux personnes tant en amitié qu’en amour.

Mais l’amour, lui ne peut en aucun cas CONDUIRE A LA DÉPENDANCE ET A LA SOUFFRANCE.

L’amour, est un état d’être, un état fait de joie intérieure.

Il ne dépend de personne sauf de nous-même.

L’attachement, est un état pénible qui entraîne inquiétude et manques, une perte de temps et d’énergie.

La solution est finalement simple… apprendre à devenir plus aimante, et moins attachée….

Si vous aimez vraiment, et si votre partenaire vous aime vraiment, rappelez-vous :

l'Amour attire l'Amour.

Plus on est en manque, plus on est dans l’attachement. Plus on est rassasié, moins on est dépendant, et plus on vit l’amour.

Nous valons tous mieux que d’être des mendiants de l’amour, n’est-il pas ?

Nous sommes faits pour donner et recevoir ; refuser et demander = (les 4 fonctions relationnelles de base) c’est le carré magique qui commande la voix de la sérénité et la voie du bonheur, ses deux diagonales, hahhah je côseeeeeee bien…

Si vous ne recevez pas assez votre relation ne marche pas ! POINT BARRE.

Avez-vous envie d’être toujours et encore la marionnette de votre attachement ?

Puis de toute manière, vous savez bien que l'amour n'est pas suffisant pour qu'une relation marche bien.

Certains autres ingrédients sont indispensables… l’engagement… la compatibilité, la compréhension, le partage et l’échange équitables. Tant dans l’aspect psychique, physique et sexuel… Vaste défi !

Avant que de tomber amoureux de quelqu’un, rappelez-vous :

C'est de la vie qu'il faut tomber amoureux !!!

Veillez à ne tomber ni en esclavage, ni en toxicomanie avec Monsieur… Personne n’a besoin d’une autre personne pour survivre… Il faut abandonner l’idée que Monsieur comblera vos besoins et vous rendra heureuse…

Parce que tout simplement, il suffit de prendre conscience d’une croyance erronée:

Tout est attendu de l'extérieur.

L’amour ne se mérite pas, il EST. Il ne souffre aucune condition, aucune manipulation, aucune exigence…sauf celle d’être fidèle à soi-même, à ce que nous voulons pour nous, c'est-à-dire le meilleur…en comprenant que le message que nous envoyons à l’autre dans une relation amoureuse ne doit pas se baser sur :

« je ne m’aime pas, aime-moi » !!!

Apprenons à Dissocier le mot amour du mot souffrance ! La différence entre l’amour et la dépendance, c’est bien la souffrance ! Aimer c’est être heureux à deux, après avoir su être heureux tout seul.

Pour cela, une seule solution : Rehausser notre propre estime, comprendre qui nous sommes et ce que nous valons et voulons vraiment.

Et si l’histoire en cours ne se passe pas comme on le désirerait, ce n’est pas la fin du monde… il y a des milliers d’êtres en errance, en voyage sur cette planète… ne vous dites pas, et si je ne trouvais personne ?

… Et alors ??? La prochaine personne que nous devons rencontrer de toute manière, c’est Nous !!! Regardons-nous avec objectivité et amour, dans tout ce que nous avons de meilleur… ça pétille n’est-ce pas ???

Avançons, remettons de l’énergie, de la joie, du plaisir dans notre vie !

Dernière participation le
Monday, February 13, 2012
4:52 PM

16 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Le romantisme


Le romantisme…

Nous les femmes, avons toutes eu l’envie d’avoir un homme romantique. Qui n’a pas souhaité qu’on lui fasse des tirades enrubannées, des œillades avec le sourire Ultra-Brite, la rose entre les dents, qui n’a pas bavé devant la copine dont le mec ouvre galamment la portière de la Ferrari ( évitant le : "Allez monte, je t'emmène poupée!") etc…

Outre le fait que nous évitons certainement de développer un diabète devant des énumérations de mots mièvres en guimauve…. La sagesse est peut-être de ne rien attendre de l’autre, et certainement pas ce que nous souhaitons lui souffler ou soutirer.

Ce qui est passionnant dans un couple, est sûrement la recherche des mystères de l’autre en même tant que leur sauvegarde. Il ne s’agit pas de faire « fondre » les résistances, et de « virer » les boucliers, mais plutôt de découvrir peu à peu toutes les facettes de l’être aimé, ombrageuses ou lumineuses pour ne l’en aimer que davantage… tel qu’il est !

Laissez vos hommes tranquilles, laissez vos femmes tranquilles… Ne vous acharnez pas à arracher ou espérer un traditionnel « je t’aime ». Finalement l’important n’est pas qu’on nous dise ces mots, si galvaudés ou si retenus… car ce mot ne peut contenir que ce que l’émetteur est capable d’y mettre… c'est-à-dire moins que ce que nous en attendons…de toute façon.

L’important, c’est de construire, jour après jour une relation empreinte de confiance, d’admiration, d’échange, de partage, qui nous rapprochera l’un et l’autre, qui nous approchera de l’amour. Ce sont ces vagues successives d’envies de se surpasser, d’agrandir notre tolérance, de développer le soin que l’on prend de l’autre, de l’écouter et de le soutenir dans la douceur et la tendresse, qui feront que l’amour s’envolera vers l’infini, dans une légèreté totale.

Si nous vivons chaque heure qui vient, en embellissant l’instant présent, en le savourant comme il est, en remerciant déjà parce qu’il Est… alors peu à peu, en totale liberté, dans un souverain respect de l’autre, ces mots bleus engageant tout notre être, notre cœur et notre âme, finiront par se libérer, perçant même les plus épaisses carapaces forgées par nos peurs ou blessures vécues.

Ne nous privons pas d’émotions tendres ou de rêveries, ne nous privons pas d’être romantiques à nos heures, mais n’en faisons pas une preuve d’amour…ni une quête essentielle. Les cent ciels … les sens si elle…si lui…si et si … si … « Si » n’est pas la note vibratoire de l’amour… Si la musique romantique se caractérise par la présence régulière d’un soupir entre chaque note, la musique de l’amour, elle, se joue sur une portée infinie, avec ses clefs, ses croches, ses bémols, et se joue des fausses notes et des soupirs…

Dernière participation le
Friday, December 02, 2011
10:46 PM

19 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

FANFAN T AS UN MARIAGE A FAIRE


Endosse ton habit de prêtre et magne-toi pour marier Rhia et J, sinon ils vont consommer sans avoir signé, et ça, ça c'est intolérable et contraire aux bonnes moeurs !!!!!!!!

Dernière participation le
Friday, May 08, 2009
5:59 PM

178 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Pour épater votre moitié


et bien vider vos économies...

http://www.apoteosurprise.com/index.htm

Perso, je choisis la toute dernière formule tout en bas à 15 900 euros mais je veux pour le repas le même mec que sur la photo au restaurant, et j'exige une patrouille aérienne masculine...bah quoi...pour le prix tout de même

Dernière participation le
Thursday, February 28, 2008
5:48 PM

23 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 04/07/2022 à 07:32:27



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit