Accueil | Connexion
Trazi - 826035
Skip Navigation Links.
Liens \ Forums \

209350

un exemple parmi tant d'autres


Procès du Marocain converti au christianisme : Le verdict attendu le 6 février. Aujourd’hui, s’est tenue à la cour d’appel de Fès une nouvelle audience du procès du Marocain converti au christianisme. Comme lors la précédente audience, Mohamed El Baladi a été soutenu par une dizaine d’avocats. La séance de ce jeudi a été consacrée exclusivement à la plaidoirie de la défense. A l’issue de celle-ci, « la cour a décidé le renvoi du procès au 6 février 2014 pour l’annonce du verdict », nous confie Mohamed Oulad Ayad, le président de l’AMDH de la région de Fès. A deux mois et quelques jours de cette échéance, « le tissu associatif est appelé à se mobiliser non pas pour uniquement défendre Mohamed El Baladi, mais surtout pour prendre fait et cause en faveur de la liberté de conscience au Maroc », déclare Oulad Ayad. Il se dit, par ailleurs, convaincu que « c’est la qualité de cette mobilisation qui déterminera la nature du verdict final ». « Si elle est forte, la peine contre notre ami El Baladi ne devra pas dépasser un mois de sursis et 500 dh d’amende. Dans le cas contraire, elle sera plus sévère. La balle est plus que jamais dans le camp de la société civile », ajoute-t-il. Un défi qui ne s’annonce guère facile à relever. Il faut se rappeler que dans cette affaire, et à l’exception de l’AMDH et de quelques ONG, la majorité du tissu associatif, au même titre que les partis politiques qui se targuent d’être démocrates et modernistes, a brillé par son silence. Pour mémoire, certains avocats, pourtant membres d’associations qui défendent prétendument les droits de l’homme, avaient même refusé de plaider le cas d’El Baladi devant le tribunal de première instance à Taounate, où il a été condamné à trente mois de prison ferme.

Dernière participation le
Tuesday, January 21, 2014
5:51 PM

7 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920 

Existence de Dieu : avec un peu de bonne volonté :-)



Dernière participation le
Wednesday, March 21, 2012
10:09 PM

5 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920 

Respect des religions


« Nous devons respecter la religion d'autrui, mais seulement dans le sens et dans la mesure où nous respectons sa croyance que son épouse est belle et que ses enfants sont intelligents. »


- H. L. Mencken

Dernière participation le
Tuesday, February 14, 2012
11:29 AM

4 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920 

Qui c'est qu'a d'la moralité ? C'est mouééé !


Citation:
Un religieux musulman interdit aux femmes de toucher aux concombres et aux bananes.
Il y a des précédents dans cette idée des aliments sources de péché

En Irak, Al Qaïda a exigé que les vendeurs séparent les tomates et les concombres sur leurs étals sous prétexte que ces légumes seraient de sexe différent, et a décrété que seuls les hommes peuvent acheter des concombres...

Et aux Maldives, la télévision publique a censuré le mot concombre par crainte de causer de l'embarras.

LE CAIRE : Un religieux musulman résidant en Europe a statué que les femmes ne devraient pas se trouver à proximité des bananes ou des concombres, afin d'éviter toute « pensée sexuelle. »

Le cheikh anonyme, présenté dans un article publié sur el-Senousa News, a été cité comme disant que si les femmes souhaitent manger ces aliments, une autre personne, de préférence un homme de la famille tel leur père ou leur mari, doit couper ces aliments en petits morceaux et leur servir.

Il a dit que puisque ces fruits et légumes « ressemblent au pénis », ils pourraient exciter les femmes ou « leur inspirer des pensées sexuelles ». Il a ajouté les carottes et les courgettes à la liste des aliments interdits pour les femmes.

Une personne a demandé au cheikh comment « contrôler » les femmes de la famille qui achètent des aliments à l’épicerie et si le fait qu’elles tiennent ces aliments dans leurs mains était mauvais pour elles.
Le cheik a répondu que c’était entre elles et allah.

Répondant à une autre question sur ce qu'il faut faire si les femmes de la famille aiment ces fruits et légumes,

le cheikh a conseillé de couper ces aliments dans un endroit caché de manière à ce qu’elles ne les voient pas.


Source : Islamic cleric bans women from touching bananas, cucumbers for sexual resemblance, Bikyamasr, 6 décembre 2011.


Dernière participation le
Monday, January 09, 2012
1:05 AM

18 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920 

Nouvelles de la RATP...



... c'est à dire de la Religion d'Amour, de Tolérance et de Paix.

Encore un coup des islamophobes, à n'en pas douter.


Dernière participation le
Saturday, October 15, 2011
10:42 AM

4 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 13/08/2022 à 09:36:53



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit