Accueil | Connexion
PHIL - 391201
Skip Navigation Links.
Blog \ Forums \ Plaisir d'écrire   Tous ses forums


Et pourquoi pas ?


Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain (Rosemonde Gérard), tous les amoureux du monde vont se becquoter et se lancer des "je t'aime".
Vous les amis du net qui m'avez consacré du temps, qui avez daigné jeter un regard sur ma fiche, qui m'avez soutenu aux heures sombres, qui m'avez accordé un peu de place dans un coin de vos coeurs, vous qui avez partagé mes rires et mes folies, vous qui avez redécoré ma vie, qui avez donné un sens nouveau au mot amitié,
laissez moi vous dire aujourd'hui que je vous aime.


Dernière participation le
Saturday, February 14, 2004
6:22 PM

14 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Perdu dans un labyrinthe


J'ai eu la prétention de vouloir décoder l'annonce déposée par une jeune femme et me suis perdu.
Quelqu'un pourrait-il m'aider à retrouver la sortie !


Citation:
Se décrire est un bullze. toute fois l'on est à même d'exprimer ce que l'on pense qui reflète ce qu'on est.
Du côté où l'on se trouve tout naturellement dans un continent Africain est-il un indice qui vous indentifie surtout que l'on est Camerounaise pays hôte de ceux qui aiment bien l'Afrique équatoriale. je m'appelle Sonia âgée de 22 ans dotée d'un caractère idoine qui ferait la fierté d'un coeur épris. Comme précedemment j'avoue que la grande difficulté se trouve dans l'espace et dans le temps. car une vie c'est bien entendu tout un mystère à découvrir tout au long de nos échange d'idées basées sur mes convictions.
C'est de là que découle l'ambition, celle de se sentir meilleure au service de celui croit en l'amour qui pour lui est le fondement de toute existance...
Quoi d'autre que d'être à l'écoute de ta solicitation dans l'échange et la convivialité. rien de vrai ne saurait se batir sans conviction, et défiir ses objectifs. tel j'attends de toi.
A tout de suite.


Auteur: X.

Dernière participation le
Tuesday, February 10, 2004
11:31 PM

6 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

La veille de Noël


Le ciel est bleu, de ce bleu qui tire sur le blanc, éclatant, métallique et pourtant le soleil qui inonde la rue n’arrive même pas à réchauffer l’atmosphère glacial.
Je dois sortir faire encore quelques emplettes. Le cœur n’y est pas, le cœur n’y est plus. Les enfants seront gâtés. Normal. Il ne pourrait en être autrement.
En descendant les escaliers, je me suis surpris à lire les étiquettes sur les boites aux lettres des voisins. Monsieur & Madame Lesuns qui demeurent au premier. Bernard et Cathy Lesautres, Damien, Marine & Romain occupent l’appartement du second.
Une fois dehors, j’ai levé la tête et j’ai regardé les fenêtres et les balcons. Des guirlandes électriques scintillent de mille feux. Des sapins, des traîneaux tirés par des rênes, des pères Noël décorent les vitres.
J’imagine les Mamans s’affairant aux derniers préparatifs, les cuisines regorgeant de mets délicieux, les intérieurs où une main féminine a su donner aux meubles et aux objets une touche de délicatesse.
Et toujours dans la rue, ces gens qui se hâtent, qui se serrent pour mieux se réchauffer, qui s’embrassent d’un baiser furtif et pourtant si chaud, qui se tiennent la main. Je glisse les miennes dans mes poches pour me donner une contenance.
Je traverse sans regarder, d’ailleurs je ne vois plus rien, mes yeux sont embués. Je n’entends plus rien non plus, ni les pneus qui crissent, ni les gens qui hurlent, ni les klaxons qui retentissent.
Je n’entends plus rien comme je ne sens plus rien, tout juste cette main forte qui m’a happé par le bras et violemment tiré en avant. Si violemment que j’en ai perdu l’équilibre pour me retrouver à genoux sur le trottoir.
Elles sont lointaines et confuses ces voix qui me parlent. « Vous avez failli mourir Monsieur » ou encore « Vous alliez vous faire écraser ».
« Il doit être ivre » dit une personne à une autre.
Oui, ivre, c’est bien le mot, mais pas d’ alcool…
Je balbutie un remerciement.
Mais pourquoi cette main sur mon bras a-t-elle modifié mon destin ?

Dernière participation le
Thursday, January 01, 2004
7:36 PM

15 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Merci aux imbéciles


Certains imbéciles armés d'une plume acérée ont sousnoté, critiqué des écrits qui forcaient l'admiration et le respect. Ils ont violé le secret de certaines correspondances et se sont livrés à des actions intolérables. Leurs appréciations tout comme leurs notations reflètent la bassesse de leurs esprits, voire leur manque d'esprit.
La grande majorité des internautes est là pour échanger, partager joies et souffrances, s'enrichir, rire, conseiller et pourquoi pas, se rencontrer, comme cela s'est déjà produit.
Loin de nous faire fuir ou de nous désarmer, vous nous avez fédérés, cimentés, rapprochés.
Pour cela et uniquement pour cela, je vous remercie.
J'invite toutes celles et tous ceux qui se retrouvent sur ce sîte quelque peu unique à s'unir sous la bannière de la fraternité, de la solidarité, de l'amitié et à bouter hors des frontières d'affection cette bande de cloportes au travers du silence et du mépris.

Dernière participation le
Friday, August 29, 2003
8:51 AM

81 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

<< Précédant  Page 2  

Blog mis à jour le 28/01/2021 à 10:09:01



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit