Accueil | Connexion
Trazi - 826035
Skip Navigation Links.
Liens \ Forums \ Informatique / Internet

Paganel, antisémantique - 980920 

Haute définition : 60 ans déjà ?


Comme tout le monde, je visionnais mes vidéos YouTube en 1080p, puisque mon écran est 1080p.

A la campagne, mon écran ne fait que 900 et je les ai donc visionnées en 720p. En fin de compte, la différence n'est pas si catastrophique. C'est le passage du 320 au 480 qui était un soulagement, et celle du 480 au 720 un confort. Mais alors, mais alors...

... quand nous avions la TV en 819 lignes, c'était donc déjà de la haute définition ?

Et on ne nous disait rien !

On aura donc mis 60 ans juste pour passer à la couleur avec une définition moindre (720 au lieu de 819). Est-ce très glorieux ???

Dernière participation le
Tuesday, March 30, 2010
2:34 AM

6 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920 

Trucs pour PC portables


1) On peut gagner jusqu'à 50 minutes d'autonomie en usage courant (bureautique + Internet) en mettant à 5 secondes le délai d'arrêt du disque après non-utilisation.

2) On peut alors réduire à quasiment rien la consommation du disque quand on écoute des MP3 en paramétrant le readahead à 8 Mo : le MP3 est alors lu en une seule fois et le disque ne consomme rien pendant l'écoute.

Ces deux tuyaux sont de Bartek Kania

3) Sans que la raison en soit très claire, un écran consomme moins d'énergie si on réduit son nombre de couleurs. De toute façon, les écrans LCD sont quasiment incapables de vous rendre des millions de couleurs. Des milliers suffisent largement en déplacement.

Ce tuyau est de Drew Scot Daniels.

Source : /usr/share/doc/linux-doc/laptops


Dernière participation le
Friday, March 26, 2010
4:08 AM

35 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920 

Internet libre, logiciels ouverts, et basta !


Citation:
Internet est un « bien commun » non soumis à la théorie de la « tragédie des biens communs » (car Internet est un bien non-rival). On y distingue [une] « couche physique » (les ordinateurs et les câbles qui les relient à Internet), une « couche logique » (les programmes permettant de faire fonctionner le matériel) et une « couche des contenus » (images, textes, films...).

Ceux qui contrôlaient (et qui contrôlent encore) l'économie de l'innovation et de la culture tentent d'imposer leurs règles dans chacune des couches. C'est « l’ancien contre le nouveau » : « Face à une technologie de rupture qui menace leur mode de vie, leur façon de faire des affaires, leur vision du marché, pourquoi ces dirigeants abandonneraient-ils volontairement leur situation acquise pour s’engager sur un marché différent, aux perspectives incertaines ? [...] Plutôt que de céder à cette nouvelle technologie, ne vont-ils pas prendre des mesures pour protéger l’ancien contre le nouveau ? ». Ces mesures sont notamment : la dénaturation de la neutralité du réseau, l'allongement de la durée légale du droit d'auteur, la multiplication des actions en justice contre les infractions au droit d'auteur (même en cas d'usage non-commercial ou dans le cadre du fair use), ou encore l'extension du champ d'application des brevets (en particulier des brevets logiciels).



Dernière participation le
Friday, March 19, 2010
10:46 PM

5 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920 

Ils sont cons, chez Dell, ou quoi ?


Ca fait trois jours que je me bats avec le configurateur de portables Dell pour savoir ce que je dois commander pour avoir un portable SSD 256Go, écran 1920x1080 ou 1200, webcam 2 Go, e-SATA, lecteur Blu-Ray si possible externe et clavier rétroéclairé. Ca ne semble pas la mer à boire.

Eh bien si ! Ce crétin de configurateur Internet commence par vous poser des questions sans rapport avec votre problème : "Voulez-vous un Inspiron, un Latitude, un Studio, un Studio XPS, un Precision ou un Vostro ?" Beuh ! Puis quel que soit votre choix il vous pose des questions et vous pouvez être sûr qu'en fin de parcours un des éléments que vous souhaitez au moins manquera à l'appel. Quel BORDEL !

Si quelqu'un a plus de chance que moi, qu'il se manifeste et je serai ravi de l'inviter à prendre un pot, ou même à une bouffe. Voulez-vous tenter votre chance ?

Ah, petite précision : si dans le sélecteur de choix vous précisez "disque SSD", on ne vous propose QUE des Adamo (je les avais oublié, ceux-là), à l'autonomie si courte qu'elle en est ridicule, alors que plein d'autres modèles sont pourtant équipés de SSD 256 !

Il y en a même un, le Dell Latitude Z, qui peut en recevoir deux de 256, et qui a le Blu-Ray... mais un écran de 1600 seulement de large. Bref, pas de quoi profiter pleinement de l'image. C'est ballot.

Allez voir si vous ne me croyez pas !

C'est ici. Bon courage !

Dernière participation le
Thursday, February 11, 2010
9:28 AM

27 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920 

La propriété (intellectuelle) est-ce le vol ?


Quand des ayants-droit (il serait plus logique décrire des ayant-droits, mais passons !) sur une oeuvre utilisent leur "droits" non pour négocier la diffusion de l'oeuvre, mais pour y faire obstacle, ne s'agit-il pas d'un abus de droits ?

N'est-ce pas le cas de tous les ouvrages non réédités, et en ce cas Google n'a-t-il (elle?) pas parfaitement raison de passer outre les criailleries de ceux qui dorment sur leur patrimoine en numérisant et en diffusant en laissant le plus gros du résultat financier à celui qui sinon n'aurait rien eu ?

En matière de brevet, le droit français déchoit de son droit l'acquéreur qui n'a pas commencé à en faire usage dans les deux ans. L'Etat peut probablement réquisitionner des biens non mis en valeur quand existent ailleurs des conditions de pénurie. Proudhon lui-même, qui trouvait la possession parfaitement légitime, la déclarait inacceptable quand elle devenait (nue-)propriété et instrument de création artificielle de la pénurie.

Plus simplement, dans la mesure où le capital doit payer aujourd'hui quelque chose pour obliger qui le détient à en faire un usage productif (*), pourquoi le capital intellectuel en serait-il exempté ? Pourquoi par exemple ceux qui détiennent les droits sur les films de Pierre Etaix et refusent de les ressortir ne seraient-is pas imposé sur la valeur de ce patrimoine cinématographique qui reste clandestin ? Cela les obligerait à en faire quelque chose !


Trazi ? J'espère que tu prends des notes !




(*) C'est raisonnable; Quelqu'un qui n'arrive pas à tirer 2% de rendement d'un capital ne mérite pas de le garder. Moi, c'est pas pareil, j'ai des ascendances corses.

Dernière participation le
Saturday, January 02, 2010
1:37 PM

25 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

<< Précédant  Page 2   Suivant >>

Blog mis à jour le 29/01/2022 à 04:58:32



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit