Accueil | Connexion
lanserlia - 993217
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes \ Poèmes   Tous ses textes


Souffrir d'aimer


Pourquoi faut-il
qu'aimer soit difficile ?
Est-ce normal
que cela fasse si mal ?

L'âme humaine est bien tortueuse
sournoise, hypocrite et sinueuse !

Pourquoi cette femme-là aimera cet homme-là
et pas un autre, dites-moi ?

Ni l'un, ni l'autre ne sont "libres"
l'équilibre est fragile, la situation instable
mais au diable le raisonnable !!
l'amour est là, il grandit, il vibre

ils dansent, ils dansent
sur le volcan
ils défient la chance
les inconscients....

Et puis, la fêlure
première blessure...
l'un est "libéré" malgré lui

Déséquilibre...
voici que l'un est libre
et l'autre toujours "lié"
à sa destinée
Soucis...

Comment faire pour s'accomoder
de cette nouvelle liberté
bien mal tombée
quand l'autre continue sa vie
de son côté ?
Soucis...

Finie la danse
sur le volcan
voici la souffrance
et les tourments

L'avenir est incertain
l'amour est là pourtant
toujours fort, immense
On essaie de faire semblant
ne pas penser à demain...

Et même si, quand-même, on y pense
Continuer à vivre tout simplement

Ici et maintenant

Saturday, March 05, 2005
10:36 PM

Oeuvre originale
Auteur : Lanserlia

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

21 Commentaires

La Secousse


Au début, tout va bien,
et puis un petit fait survient
le petit fait qui vous fait un peu de mal
Mais rien de grave, tout à fait normal...

Et puis un autre apparait
et celui-la fortement vous déplait
l'énergie enfouie lors du précédent
ressurgit précipitemment
Du calme ! monsieur le mental !
Rien de grave, tout à fait normal...

Mais monsieur ne veut rien écouter
il a décidé de s'emballer !
il extrapole, il caracole
il commence à en avoir ras le bol !
Mais rien de grave, tout à fait normal...

On va bien arriver à endiguer le mal
en faisant appel à la respiration !
c'est parti, inspiration, expiration,
mais monsieur ne veut rien savoir
perfidemment, il contourne la respiration
et revient à la charge avec son cinéma !
Bien sur, c'est la faute de l'autre qui n'avait pas à faire "ça" !
c'est toujours de l'autre que vient le mal !
mais rien de grave, tout à fait normal...

Et puis il y a la goutte d'eau
celle qui fait déborder le pot
le petit fait qui vient subrepticement se glisser
dans le cortex gauche déjà bien hérissé
Non ! là les limites sont déjà dépassées !
cette fois-ci, on ne peut pas laisser passer !
est-ce bien grave ? est-ce tout-à-fait normal...

Mais non bien sur, alors les paroles s'emballent
c'est parti, l'énergie contenue
s'échappe par les mots dans un flot ininterrompu
c'est le déluge, la tempête, la cata et pire encore
il n'y a plus de maitre à bord
plus personne pour poser la question vitale :
est-ce bien grave ? est-ce tout-à-fait normal ?

On est simplement aveuglé
les mots dépassent la pensée
la machine à détruire l'autre est en marche
tous les ingrédients sont réunis pour un grand clash
c'est le déluge de reproches, c'est l'ouragan de ressentiments
c'est la tornade des mots, c'est la valse des manquements

Après l'apothéose, quand tout a été dit
et même parfois plusieurs fois redit
le calme retombe, l'énergie s'est dissipée
la vague de pensées réintègre l'océan calmé

Il ne reste plus qu'un peu d'essouflement
un peu de fatigue, parfois quelques larmoiements
et, alors, vient à l'esprit la question finale :
Etait-ce bien grave ? était-ce tout-à-fait normal ?

Monday, October 25, 2004
9:53 PM

Auteur : D.D.

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

12 Commentaires

l'écharde


Elle s'est fichée
bien en profondeur,
dans mon coeur...
qu'est ce que ça me fait mal
je n'arrive plus à respirer
ma poitrine est broyée
par la douleur
et le froid glacial

oui je sais, je n'avais pas de promesse
oui je sais, je dansais sur un volcan
plusieurs fois j'ai failli tomber
à chaque fois, je me suis rattrapée
de justesse
mais à chaque fois, il y avait plus de vent

cette fois il a soufflé plus fort
il m'a jetée dehors
le vent de la folie
et des tourments
j'ai mal, tellement! tellement !
il fait si froid ici...

Près de lui j'ai cheminé
mon avenir incertain
sans lendemain
sur un terrain miné

Il y avait le soleil
la pleine lune sur la plage
ses yeux pleins de mirages
mon cadeau du ciel

Il y avait du vent parfois
qui balayait mon amour
le laissant à chaque fois
un peu plus lourd

Maintenant il y a cette grosse écharde
plantée la, dans mon coeur
cette grande douleur
cette déchirure
cette brulure
cette lézarde

peut etre qu'avec une pince à épiler
j'arriverais à l'enlever ?
mon coeur va saigner
longtemps encore
oh qu'il fait froid dehors
dedans, partout !
mon ame est gelée

Monday, October 18, 2004
9:11 PM

Oeuvre originale
Auteur : Lanserlia

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

22 Commentaires

en retard.....


le grillon est fainéant ce soir
il a du s'endormir sur ses pattes !
je n'entends rien venir d'en bas
"moi non plus" me dit ma chatte
j'entends rien, qu'est ce qu'il f... celui la ?"
c'est pas grave, il est en retard

nous sommes tous en retard,
un jour ou l'autre
en retard d'une histoire
en retard d'un amour
d'un bonheur qu'on croit notre
et qui s'enfuit au premier carrefour

loin devant...
et nous voila en retard
rattrapés par le cafard
pour un bout de temps

puis le cafard
à son tour prend du retard
nous voila partis loin devant
à la poursuite du vent
le grillon nous suit
et la musique de Bon Jovi
résonne dans la nuit
revoila la folie

elle est belle la nuit
elle est belle la vie



Tuesday, September 21, 2004
8:53 PM

Oeuvre originale
Auteur : lanserlia

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

14 Commentaires

Je déraille


On avait surfé sur l'arc en ciel
on s'était grisé de vent à moto
on s'était trempé dans le ruisseau
on avait tutoyé les anges dans le ciel

et on est revenu sur terre
fini les anges dans le ruisseau
les motos dans le ciel
mais non ! je déraille
ma tête est à l'envers

c'est le ruisseau sur l'arc en ciel
les anges sur les motos
le ciel qui surfe sur le vent

Oh la la décidemment
ma tête a des failles

j'ai du mal à me souvenir
mon coeur a tant de chagrin
il avait dit......et puis plus rien
il ne me reste qu'à souffrir

Saturday, September 11, 2004
9:46 PM

Oeuvre originale
Auteur : lanserlia

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

12 Commentaires

<< Précédant  Page 2   Suivant >>

Blog mis à jour le 11/04/2021 à 20:11:52



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit