Quelques questions

Quelques questions Que dites-vous dans la rue, lors d'une soirée, au téléphone, en conversation, lors de la rencontre ?
  • - A quelle heure est le train ?
  • - J'ai une grande maison, un bateau...
  • - Ma femme est partie avec mon meilleur ami...
  • - Je n'ai pas eu d'enfants...
  • - Je ne veux pas d'enfants...
  • - Je veux construire, bâtir une relation durable...
  • - Je suis seul depuis 3 ans...
  • - De toutes les façons, moi je n'ai pas eu de chance !
  • - Les femmes sont : "... ..."
  • - Je veux tout partager...
  • - Ma dernière aventure m'a laissé un goût d'amertume...
  • - Je veux une femme qui soit fidèle...
  • - Sensuelle ; coquine...
  • - Il faut absolument qu'on se revoie...
  • - Moi, je n'aime pas...
  • - Je sais ce que je veux...
  • - Pas question de changer d'opinion...
  • - Mes parents formaient un très beau couple...
  • - Quand elle est partie, je n'ai pas compris..

AVANT DE REPONDRE

Cherchez l'erreur. Les phrases bonnes ou mauvaises. Faites la part des choses entre les "je", les affirmations, les négations... Et n'oubliez pas, quand vous avez la personne en face de vous, de vous intéresser à elle. Votre vie et ses drames, elle s'en fiche. Ce qu'elle veut, c'est déterminer dans quelles mesures elle peut vous faire confiance en ce qui concerne son avenir !



Réponses

  • - A quelle heure est le train ?
    Notion de service. Bien. Permets de rompre la glace.
  • - J'ai une grande maison, un bateau, un avion...
    À part si la femme est vénale, quel intérêt ? Vous l'achetez ? Laissez-lui découvrir ce que vous êtes. Si vous êtes riche, grand bien vous fasse, laissez-la le découvrir tranquillement. C'est connu, il existe des contes de fée dans lesquels la pauvresse est une Princesse et le gueux un Prince.
  • - Ma femme est partie avec mon meilleur ami...
    Jamais. Ne jamais, surtout au début, raconter vos malheurs. très mauvais.
  • - Je n'ai pas eu d'enfants...
    Et alors ? On peut en parler...
  • - Je ne veux pas d'enfants...
    On peut changer d'avis. Non ?
  • - Je veux construire, bâtir une relation durable...
    Bien. Mais on ne peut prévoir à l'avance. Vivez le moment présent, et arrangez-vous pour que ça dure.
  • - Je suis seul depuis 3 ans...
    Jamais ça. Toujours gai, entouré, vivant. On "n'achète" pas les déchets rejetés par les autres.
  • - De toutes les façons, moi je n'ai pas eu de chance !
    Non plus. La chance se doit d'être capturée. Évitez de passer pour un perdant.
  • - Les femmes sont : "... ..."
    a) Formidables. Très bien
    b) Méchantes. Pas bon.
  • - Je veux tout partager...
    Pas mal, mais qu'est-ce que vous avez à partager. Les bonheurs, d'accord, mais les ennuis. Précisez !
  • - Ma dernière aventure m'a laissé un goût d'amertume...
    Pas bon, ça. Ne jamais passer pour un perdant (encore). Essayez de faire transparaître que vous avez eu une vie sentimentale riche et épanouissante. Le futur est avec la personne que vous avez devant vous. Ne tirez pas à boulets rouges sur votre passé, au risque de faire peur.
  • - Je veux une femme qui soit fidèle...
    Cela n'existe pas. Il n'existe que des femmes que l'on rend fidèle car on leur apporte ce dont elles ont besoin. A moins de maladie génétique, on est fidèle quand on est heureux, sauf accident, bien sûr.
  • - Sensuelle ; coquine...
    Pas à demander. À provoquer. Une femme n'est sensuelle et coquine quand elle fréquente un partenaire qui lui donne l'envie de l'être. En résumé : "il n'y a pas de femmes frigides, il n'y a que de mauvais amants". Une femme peut être très sensuelle avec l'un et quasi frigide avec l'autre. Question d'atomes crochus.
  • - Il faut absolument que l'on se revoit...
    Bien. Vous en serez d'accord, on ne demande pas, on donne envie à l'autre de nous revoir. Non ?
  • - Moi, je n'aime pas...
    Le Roi dit nous voulons. Ne pas faire peur. Ne pas être par trop catégorique. On change, on évolue... Sinon, vous risquez de provoquer un phénomène de rejet.
  • - Je sais ce que je veux...
    "Fontaine, je ne boirai pas de ton eau". "Maintenant, je sais qu'on ne sait jamais". Etc.
  • - Pas question de changer d'opinion...
    Dommage.
  • - Mes parents formaient un très beau couple...
    Tant mieux. Mais le modèle des parents ne prévaut plus. Actuellement la communication entre les hommes et les femmes est tout autre. Il faut évoluer avec son temps et ne pas s'identifier au passé, fut-il un modèle du genre.
  • - Quand elle est partie, je n'ai pas compris.
    Dommage. 50% d'erreurs de chaque côté, ça va ?

    A la relecture, il n'est pas mal, ce petit questionnaire, et il dit bien l'essentiel : "Ne pas se plaindre, s'occuper de l'autre, être attentif", à moins bien sûr de tomber sur un(e) saint(e), mais là, au niveau sensuel, ce sera peut-être un peu limité. A vous de voir !

    Le mot du psy 1) d'accord 2) pas d'accord

    1) Enthousiasmant, ces petits tests. Ils reflètent notre difficulté à communiquer. Ce qui est adressé par l'émetteur, ce qui est reçu par le récepteur. Rassurez-vous, on se plante souvent, et tous, à ce petit exercice. Savoir néanmoins ce qu'il ne faut pas dire est utile.

    2) Nous avons tous le droit de nous tromper lors d'une esquisse de rencontre. Reste à savoir comment nous prenons, au fond de nous, le refus éventuel. Reste à en profiter pour nous servir de nos erreurs afin de ne plus les appliquer dans le futur. Évident, dites-vous ? Ok.

    Article original sur grOOnk


Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
 Réflexions
 Conseils
 Noms et prénoms
 La Femme
 Droits
 Alimentation
 Affection
2 connectés au chat
9 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Quelques questions conseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit