photo,image,gif,jpg,trombine,portrait

Vos Albums

Albums publics

Concours

Les Albums Photos Publics de Hyperion1296-1948147


Hyperion1296 - 1948147 lui écrire blog posséde 47 albums photos publics

MAROC
(Détail)
Le Maroc..... ne devrait-on pas dire les Maroc....
A celui des plages d'Agadir et des hôtels à touristes de Marrakech j'ai toujours préféré le Maroc de l'Atlas, plus vrai et plus authentique.
J'y reviens souvent, et en toute saison.
La vallée du Drâa, Zagora, le Dadès offrent encore des horizons de rêve, des espaces de liberté, des populations à la vie rude, pratiquant une antique hospitalité.
C'est le Maroc que j'aime.....

DANS LES DOLOMITES...
(Détail)


ITALIE - LES ILES BORROMEE
(Détail)
Les îles Borromées sont des îles italiennes du lac Majeur. Elles sont au nombre de quatre, mais seules trois se visitent. La région bénéficie d'un micro-climat qui apporte une douceur très appréciée dès le début du printemps.

La ville la plus proche des îles est Stresa. Les trois îles qui se visitent sont :

* Isola Madre, la plus grande, couverte de jardins exotiques.
* Isola Bella, la plus célèbre et la plus remarquable par son château de style baroque du XVIIe siècle. Le château, qui se visite, est renommé pour ses salles richement décorées de peintures murales et tableaux (Léonard de Vinci), ses caves entièrement décorées de galets, ses magnifiques jardins en terrasse couverts de plantes exotiques, dont des orangers. Après la visite des lieux, on peut méditer la devise de la famille Borromée : Humilitas.

* Isola dei Pescatori (l'île des pêcheurs), la plus petite mais unique en son genre, par ses ruelles et ses petites maisons de pêcheurs. Ne pas manquer d'y déguster la « friture du lac ».


SUISSE 1 - VERS LA PLUS HAUTE GARE D'EUROPE (3454 m d'altitude)
(Détail)
C'est en Suisse que se trouve la plus haute voie ferrée d'Europe.
Elle se parcourt en trois tronçons :
-Interlaken (564 m) à Lauterbrunnen (795 m)
montée dans une vallée boisée débouchant sur la cascade de Staubbach
-Lauterbrunnen (795 m) à Kleine Scheiddeg (2061 m)
par Wengen, le train se hisse dans les alpages, pour atteindre la gare de Kleine Scheiddeg
-Kleine Scheiddeg (2061 m) au Jungfraujoch (3454 m)
c'est la partie la plus spectaculaire. Le train s'enfonce dans la paroi nord de l'Eiger. Il fait halte à la station Eigerwand (2865 m)creusée dans le roc. Par les baies vitrées vue sur la vallée de Grindelwald. Le train fait un nouvel arrêt à la station Eismeer (3160 m)puis se hisse au Jungfraujoch (3454 m).
de cette gare, la plus haute d'Europe, magnifique vue sur le glacier d'Aletsch


TAJ MAHAL
(Détail)


CHINE 1 - HONG KONG
(Détail)
Hong Kong, revenu à la Chine le 1 juillet 1997, reste très britannique. Le système capitaliste est garanti pour 50 ans, l'anglais reste la langue officielle.
Une immense avenue, Nathan Road, où l'on peut acheter, en contrefaçon, toutes les grandes marques de la planète.
Le ferry relie la presqu’île de Kowloon à l'île de Hong Kong.
Sur l'ile de Hong Kong, centre des affaires, il est possible de joindre au sud le petit port d'Aberdeen ou de monter, par un vieux funiculaire, au pic Victoria (557m).
De retour à Kowloon, visite du temple chinois de la déesse de la mer Tin Hau, flânerie au marché aux fleurs et au jardin aux oiseaux. Les oiseaux restent une passion masculine. Ils sont vendus ou échangés après des discussions sans fin.



CHINE 2 - GUANGZHOU
(Détail)
Guangzhou étire ses immeubles modernes sur les rives de la Rivière des Perles.
L'île de Shamian, l'ancienne concession franco-anglaise, tranquille et encore victorienne, tranche avec l'activité de l'ancien marché Qingping.
Au marché Qingping toutes sortes d'animaux sont en vente : chats, chiots, scorpions, singes, serpents finiront dans les assiettes. Une version animale du Jardin des supplices.

CHINE 3 - GUILIN YANGSHUO
(Détail)
Guilin..... nombreux sont les reportages qui nous ont donné l'envie de ce petit paradis chinois, vert comme la Suisse (il y pleut beaucoup), son relief karstique, la rivière Lijiang et ses pécheurs aux cormorans.....
Il vaut mieux résider dans la petite ville de Yangshuo. Elle constitue une base de départ idéale pour :
- une mini croisière sur la rivière Lijiang,
- une promenade en vélo pour découvrir la campagne vers la colline de la Lune,
- une visite, loin des routes asphaltées, au petit village de pécheurs de Liugong

CHINE 4 - DAZU
(Détail)
Les environs de Dazu sont des hauts lieux du bouddhisme. Pas moins de 50000 reliefs et statues répartis sur une quarantaine de sites. Parmi eux :

- Beishan "la colline du nord"
- Baoding shan "la colline du Précieux Ding"
Dans une gorge s'étire un chemin de 500 mètres de long, bordé de sculptures sur une hauteur de 15 à 30 mètres : c'est le "Grand Arc du Bouddha". Toutes ces sculptures furent taillées, par évidement de la roche. Se succèdent (entre autres): la roue de la loi bouddhique, les trois saints de l'école Avamtasaka, le Bouddha couché, la fontaine aux neufs dragons, l'enfer bouddhique et ses tourments...

CHINE 5 - CHENGDU
(Détail)
Sur l'itinéraire Hong Kong Pékin décrit dans ces albums, Chengdu, capitale de la province du Sichuan, constitue un instant de repos. Trois petites promenades :

- la base de protection des pandas
- le monastère bouddhique de Wenshu (à l'intérieur un excellent restaurant végétarien!!!)
- le temple taoïste des Chèvres de bronze

CHINE 6 - LESHAN
(Détail)
A Leshan la rencontre de trois rivières faisait de l'endroit un passage dangereux pour les bateaux. En 713 un moine fit édifier le grand Bouddha assis, 71 mètres de haut, 28 mètres de large, une tête de 15 mètres de haut, des oreilles de 7 mètres, un nez de 5,60 mètres.
Le Bouddha est visible sans fatigue depuis les bateaux de croisière. Mais il est très agréable de l'aborder par la colline Lingyun, de descendre à ses pieds par des escaliers escarpés et très fréquentés, et de finir la promenade au temple de la colline Wuyou.


CHINE 7 - EMEI SHAN
(Détail)
L'Eméi Shan est, pour les bouddhistes chinois, une des quatre montagnes sacrées. Il culmine à 3099 mètres. C'est un vaste massif offrant de nombreuses excursions au départ de la petite ville de Bàogùo.
Le premier jour peut être consacré au Temple Wannian si, construit au IXème siècle. A 1020 mètres d'altitude il est accessible par téléphérique. La descente, par les escaliers de la forêt, permet d'admirer les sites de Bailong Cave et de Qingyin Pavillon.
Le deuxième jour est consacré au sommet : deux heures de car pour atteindre 2500 mètres, une heure de marche le long des précipices, cinq minutes de téléphérique et c'est l'éblouissement du "Sommet d'or". Par temps clair vue sur les Himalayas. Les pèlerins font la montée à pieds en s'allongeant à terre tous les trois pas.... Une route de crête (ou un train monorail) conduit au "Sommet des dix mille Bouddhas".

CHINE 8 - XIAN
(Détail)
Xi'an était le point de départ de la route de la soie. Ville carrefour où se rencontrent les minorités ethniques elle est devenue la capitale du tourisme chinois. C'est près de Xi'an que le premier empereur chinois fit enterrer, pour protéger son tombeau, une armée de 7000 hommes, en terre cuite, grandeur nature.
Deux promenades dans Xi'an :
- le quartier musulman et la grande mosquée construite en 742
- le parc de la grande pagode de l'oie sauvage

CHINE 9 - PINGYAO
(Détail)
Pingayo a conservé ses murailles du 14ème siècle, longues de 6kms. Elle est un bel exemple de la ville traditionnelle chinoise : maisons bourgeoises ouvertes sur une cour avec, à l'intérieur, un immense lit, monté sur un coffrage de briques, chauffé par-dessous. Le lit est un lieu de travail pour les lettrés avec la petite table-bureau. La ville a été un centre financier important
Quelques monuments intéressants :
- le palais du gouverneur
- la maison du banquier Lei Lutai
- le temple de Confucius
- le temple taoïste Cheng Huang

CHINE 10 - XUANGKONG SI
(Détail)
Depuis le 6ème siècle ce monastère défie les lois de la pesanteur. Sa situation est véritablement fantastique : il est plaqué à une cinquantaine de mètres au-dessus d'un torrent, au flanc abrupt d'une falaise de plusieurs centaines de mètres. Il se visite sur d'étroites passerelles de planches. Vertige assuré.

CHINE 11 - TAIHUAI - LE WUTAI SHAN
(Détail)
Le massif du Wutai Shan est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis le 26 juin 2009. Le Mont Wutai avec ses cinq plateaux est l'une des montagnes sacrées du bouddhisme. Ce paysage culturel compte 53 monastères, dont la grande salle orientale du temple de Foguang, le plus haut placé des édifices en bois de la dynastie Tang qui ait survécu, avec ses sculptures d'argile grandeur nature, et le temple de Shuxiang de la dynastie Ming, avec un vaste ensemble de 500 statues « suspendues » représentant des légendes bouddhiques tissées dans des images en trois dimensions de montagnes et d'eau. Globalement, les bâtiments du site présentent un catalogue du développement de l'architecture bouddhique et de son influence sur la construction palatiale dans une grande partie de la Chine pendant plus d'un millénaire. Le Mont Wutai, littéralement le mont aux cinq terrasses, est la plus haute montagne du nord de la Chine. Sa forme naturelle remarquable est caractérisée par des versants escarpés et les cinq sommets dénudés et arrondis. Les temples ont été construits depuis le 1er siècle apr. J.C et jusqu'au début du XXème siècle. Situé au coeur du Wutai shan Taihuai est une agglomération de temples et de monastères fréquentés par de nombreux pèlerins, venus de toute la Chine.
Les moines sont, pour la plupart, des lamaïstes "bonnets jaunes", d'obédience tibétaine.

AUTOMNE EN LOZERE
(Détail)
Pour l'essentiel ces photos proviennent :
de Saint-Chély du Tarn,
des gorges du Tarn,
des gorges de la Jonte

CHINE 12 - YINGXIAN - DATONG
(Détail)
Nous atteignons le nord de la Chine, à proximité de la Mongolie intérieure.

Dans Yingxian, petit chef-lieu de district animé, s'élève une ancienne pagode, construite entièrement en bois de pin en 1056.

Dans une plaine ocre et dépouillée Datong est la capitale du charbon (1,3 millions d'habitants dont 100000 mineurs, 40 millions de tonnes par an).




CHINE 13 - PEKIN
(Détail)
Pékin, 13 millions d'habitants. La porte Qianmen sépare la ville tartare au nord de la ville chinoise au sud. Tôt le matin l'immense place Tian'an men est vide : très vite elle s'anime. Les touristes chinois, parfois en costume traditionnel, se pressent au mausolée de Mao.Au bout de la place la Cité interdite (723600 m2 dont seulement un sixième de bâti, longueur 960m, largeur 750m ). Au nord de la Cité interdite le Parc Beihai et son lac (jusqu'à 1976 c'était la résidence privée de Madame Mao!!!).

CHINE 14 - CHENGDE
(Détail)
Chengde, 250 kms au nord-est de Pékin, était la capitale d'été des empereurs mandchous. Le Palais d'été précède l'immense Parc impérial de 560 hectares. Dans ce parc, les empereurs Kangxi et Qianlong firent aménager chacun 36 sites célèbres, répliques des plus beaux paysages de Chine du sud.
De la même manière les empereurs firent construire des temples inspirés des modèles tibétains dont le Temple de l'école du Potala et le Temple de la Paix universelle.

AUVERGNE 1 - D'ISSOIRE AU PUY DE SANCY
(Détail)
L’Auvergne est parée de lacs, de volcans, de vieux châteaux, d’églises romanes, de forêts. Une promenade de la journée conduit d’Ambert à Clermont-Ferrand en passant par Issoire et le Mont Dore. Entouré d’eaux, le château des Martinanches se cache derrière les arbres ; son voisin, le château de Mauzun, est une forteresse du 12ème siècle dont ne demeurent que quelques ruines. A Issoire, l’abbatiale Saint-Austremoine possède de magnifiques chapiteaux peints de couleurs vives. Par la vallée du Courançon on rejoint Saint-Nectaire (on en fera pas un « fromage ») puis le lac Chambon et le château de Murol. La visite « scénarisée » fait la joie des enfants... des acteurs locaux font revivre quelques pages de notre Moyen-âge. Ensuite la route escalade le Col de la Croix-Morand, redescend sur la station thermale du Mont-Dore et permet d’arriver au pied du massif du Sancy. A quelques kilomètres se dressent les roches de Tuilière et Sanadoire formées directement par des laves éruptives et visqueuses.

PEROU 1 - LES ILES BALLESTAS - L'OASIS DE HUACACHINA
(Détail)
Dimanche 27 juillet : après 14h de vol et 10600 kms arrivée à Lima recouvert d'une épaisse couche de nuages. C'est l'hiver au Pérou.
Longeant l'Océan Pacifique, dès le lendemain, nous empruntons la route panaméricaine (25000 kms de l'Alaska à Ushuaïa)pour atteindre, près de Pisco, le petit port de pêche de Paracas. Paracas est le port d'embarquement pour les Iles Ballestas. Au passage on admire le Chandelier des Andes. Ce géoglyphe de 200 m de haut et 60 m de large, tracé sur la falaise par la civilisation paracas, représenterait la constellation de la Croix du Sud. Les îles Ballestas sont peuplées de phoques, de pétrels, de fous blancs, de cormorans, de petits pingouins. Les excréments des oiseaux blanchissent le sol. C'est le guano. Déjà exploité par les incas il constitue un engrais naturel. De retour à terre, nous partons, quelques kilomètres plus loin, pour l'oasis de Huacachina. D'immenses dunes de sable entourent un petit lac naturel. Ici commencent les déserts qui bordent le Pacifique, jusqu'à Valparaiso.


PEROU 2 - NAZCA - CHAUCHILLA
(Détail)
Entre l'an 300 et l'an 900 les hommes de la "civilisation de Nasca" ont tracé sur une pampa désertique des lignes parallèles, des dessins géométriques, des animaux stylisés. Vues d'avion certaines de ces lignes franchissent les ravins, escaladent les collines, sans perdre leur rectitude. Elles sont creusées dans la terre ou la roche sur 10 à 30 cm de profondeur, la largeur du "trait" pouvant faire jusqu'à 3 m. Le "colibri" fait 60 m de large. Les lignes de la Nasca pourraient être une représentation des constellations. Le mystère demeure. La "civilisation de Nasca" a produit des poteries très originales. Rendons nous chez le potier. Dans le respect de la tradition il dresse sa poterie sans tour (le monde amérindien ne connaissait pas la roue). La peinture est obtenue avec des pigments naturels. Les poils du pinceau sont constitués de cheveux de bébé. Près de la ville de Nasca se trouve le cimetière pré-inca de Chauchilla. Les tombes de la culture icachincha ont été construites avec de grandes briques de terre cuite. Elles pouvaient contenir trois momies souvent en position foetale, la chevelure des femmes atteignant parfois 3 m de long.

SUISSE 2 - BERNE - FRIBOURG
(Détail)
La vieille ville de Berne a été inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1983.
Fondée au XIIe siècle sur une colline ceinturée par l'Aare, Berne s'est développée selon un principe urbanistique exceptionnellement clair. Les bâtiments de la vieille ville, de diverses périodes, comprennent notamment des arcades du XVe siècle et des fontaines du XVIe siècle. La majeure partie de la ville médiévale a été rénovée au XVIIIe siècle mais a conservé son caractère original.

PEROU 3 - AREQUIPA
(Détail)
Le centre historique de la ville d'Arequipa a été inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000.
A 2800 mètres d'altitude la ville est construite avec des pierres en lave blanche. Elle est dominée par trois hauts volcans. Les Espagnols de la conquête ont construit un monastère de luxe pour abriter les filles de la noblesse. Le monastère Santa Catalina devait rappeler l'Espagne lointaine : même style de maisons, mêmes couleurs et noms de rues reprenant les noms des villes espagnols.


PEROU 4 - CHIVAY - LE CANYON DE COLCA
(Détail)
D'Aréquipa (2800m) la route monte à Chivay (4300m) en passant par le col de Patapampa (4910m). Nous sommes plus haut que le Mont-Blanc. Pas de neige mais une pampa désertique battue par les vents. Manque d'oxygène. Efforts réduits.
Le canyon de Colca est le deuxième plus profond du monde. Il s'étend sur 100 kms. c'est une vallée plus qu'une gorge avec des milliers d'hectares de terrasses, les andenes, sculptées et dessinées dans la montagne. Quelques tombes indiennes au milieu des parois. A la Croix du Condor le canyon est profond de 1200 mètres. C'est une réserve naturelle pour les condors. La taille moyenne du condor des Andes est de 105 cm, pour une masse de 11 kg (mâle) à 13 kg (femelle). Son envergure peut atteindre 3,50 mètres. Le condor peut vivre 90 ans. Il atteint sa maturité sexuelle vers 6-7 ans, et la femelle ne pond qu'un œuf tous les deux ans. En exploitant les courants ascendants, il atteint parfois les 6 000 mètres d'altitude.
Belle église coloniale au village de Maca.


PEROU 5 - LE LAC TITICACA
(Détail)
Le lac Titicaca est le plus grand lac d'Amérique du Sud, et le plus haut lac navigable. Il est situé en partie en Bolivie et en partie au Pérou. Le lac Titicaca tient son nom du rocher Titi Khar'ka (ce qui signifie en indien aymara « Roc du puma »), qui se situe sur l'Isla del Sol. Autre hypothèse est le nom de Titijaya qui signifie « puma de pierre » en référence aux pumas noyés et transformés en statues de pierre selon une légende aymara. Le lac Titicaca s'étend sur environ 8 562 km², parmi lesquels 4 772 km² correspondent au territoire péruvien et le reste (3 790 km2) à la Bolivie. Il est au centre d'un grand bassin ayant une superficie de l'ordre de 58 000 km², dont 10 983 en Bolivie. Il se décompose en deux parties, le lac majeur et le lac mineur, séparés par le détroit de Tiquina qui a une longueur de 900 m. Sa longueur est de 204 km, sa largeur de 65 km. Situé dans les Andes, entre 3 809 et 3 811 mètres au-dessus du niveau de la mer, il a une profondeur moyenne de 107 mètres et une profondeur maximale de 284 mètres.
Le volume d'eau contenu est de 893 km³ (soit 893 milliards de m³). Ses eaux bleues sont de l'eau douce. La longueur totale de ses rives est de 1 125 kilomètres.
Au-dessus de l'horizon du lac se dressent, en Bolivie, les sommets majestueux de la Cordillère Royale (6500m).
Camping à la péninsule de Capa-Chinca, accessible seulement par le lac. La communauté indienne de l'île de Taquile est fort accueillante. Elle ne vit que du tourisme mais a toujours refusé la construction d'un hôtel sur l'île. Plus originales encore : les îles Uros. Ce sont des îles artificielles constituées d'une épaisse couche de roseaux de 3 m d'épaisseur attachées par des câbles à des poteaux d'eucalyptus. Une dernière nuit chez l'habitant, des Indiens Aymaras, avant de rejoindre Cuzco.

PEROU 6 - CUZCO
(Détail)
La ville de Cuzco est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1983.
Située dans les Andes péruviennes, la ville est devenue, sous le grand chef inca Pachacutec, un centre urbain complexe avec des fonctions administratives et religieuses distinctes. Elle était entourée de zones clairement délimitées pour la production agricole, artisanale et industrielle. Au XVIe siècle, quand les Espagnols l'ont conquise, ils ont conservé sa structure mais ont construit des églises et des palais baroques sur les ruines de la cité inca.
Pour les Incas Cuzco est le nombril du monde. La ville espagnole a été construite sur les soubassements des palais incas, particulièrement visibles dans la Calle Hatun Rumyioc et dans la Calle Loreto. Cuzco est construite dans un cirque de collines. Au centre, autours de la Place d'armes, s'élèvent la Cathédrale et la Compañia, l'église de la Compagnie de Jésus. A flanc de colline le quartier San Blas déroule ses étroites et calmes ruelles. Le monument le plus original est le Monastère Santo-Domingo, construit sur les bases de la Qoricancha, le temple du soleil dans lequel les Incas détenaient d'immenses quantités d'or. Le Monastère de la Merced possède un des plus beaux cloîtres du Pérou. Le Musée des arts religieux se trouve dans un petit palais, synthèse de l'art inca et de l'art colonial.

PEROU 7 - LA VALLEE SACREE DES INCAS
(Détail)
Entre Cuzco et la vallée de l'Urubamba nous visiterons trois sites qui font resurgir la civilisation des Incas. Chinchero ressemble à un village mexicain, tout droit sorti d'un film de Sergio Leone. Derrière l'église se trouvent les immenses terrasses de culture tracées par les architectes incas. Le génie de ces architectes atteint son maximum à Moray. Nous sommes sur les hauts-plateaux avec comme toile de fond la Cordillère. Plus spectaculaires encore les 4000 bassins des Salines de Maras. C'est une petite source d'eau salée qui allait faire la richesse des Incas. Nous atteignons la vallée de l'Urubamba et le village d'Ollantaytambo. L'immense citadelle inca verrouillait l'accès au Machu Pichu. Dans ce village les espagnols furent battus par l'inca Manco Capac. Un train de la Compagnie "Orient-Express" permet d'atteindre le gros village d'Aquas Calientes très brésilien d'allure. La végétation a changé : forêts, colibris, orchidées, bananiers, végétation luxuriante. Nous sommes aux portes de l'Amazonie. Il suffit maintenant de quarante minutes de bus, par une route de montagne vertigineuse, pour atteindre le Machu Picchu.

PEROU 8 - MACHU PICCHU
(Détail)
La ville sancturaire Machu Picchu est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1983.
À 2 430 m d'altitude, dans un site montagneux d'une extraordinaire beauté, au milieu d'une forêt tropicale, Machu Picchu a probablement été la création urbaine la plus stupéfiante de l'Empire inca à son apogée : murailles, terrasses et rampes gigantesques sculptent les escarpements rocheux dont elles paraissent le prolongement. Le cadre naturel, sur le versant oriental des Andes, fait partie du bassin supérieur de l'Amazone, riche d'une flore et d'une faune très variées.
Patrimoine en péril la ville reçoit 450000 visiteurs par an. Il en faudrait pas plus de 800 par jour.
Du quinzième siècle à l'année 1911 l'emplacement resta inconnu.
La ville haute était réservée à la noblesse, cour de l'Inca, Vierges du Soleil, hauts dignitaires. La ville basse rassemblaient les agriculteurs et les artisans nécessaires à son fonctionnement.
Pas plus de 1200 personnes réparties dans 285 maisons et palais en ruine.
On ne décrit pas Machu Picchu. Il faut abandonner son guide et se laisser porter par le charme de l'endroit.
Mystère, poésie et émotion.

PROVENCE - LA FONTAINE DE VAUCLUSE
(Détail)
Le village est dominé par une gigantesque falaise de 230 à 240 mètres où la fontaine a creusé sa résurgence. C’est un siphon de plusieurs centaines de mètres de profondeur. Cette énorme source a donné son nom à toutes les « fontaines vauclusiennes » du monde.
Les premières explorations du gouffre ont débuté en 1878, et le point le plus bas, soit - 308 m à partir de la surface de la grotte, n’a été atteint qu’en 1985 par un robot de la Société spéléologique de Fontaine de Vaucluse.
La Fontaine de Vaucluse, la plus grosse source de France, est ici appelée « la Fontaine ». Celle-ci donne naissance à la Sorgue qui se divise en plusieurs bras dans la plaine comtadine et s'écoule en direction de Saumane puis l'Isle-sur-la-Sorgue pour devenir ensuite un affluent de l' Ouvèze à Bédarrides et Sorgues et du Rhône à Avignon.
Elle est classée cinquième au rang mondial avec un débit d'eau annuel de 630 millions de mètres cubes (20,0 m3/s). Le débit est calme l'été, la sortie des eaux devient spectaculaire en période de crue (hiver et printemps avec un débit qui peu attendre les 90 m3/s et dans ses plus forts débits, 170 m3/seconde.
La résurgence de Fontaine de Vaucluse est en fait la sortie naturelle la plus importante d’un « réservoir » (galeries et cavités du massif des monts de Vaucluse et du massif des Baronnies et draine du Mont Ventoux à la Montagne de Lure les eaux de pluie ainsi que la fonte des neiges) sur une surface totale de 1 100 km².

PEROU 9 - LIMA
(Détail)
Retour à Lima dans les brouillards du mois d'août. C'est l'hiver sur la côte du Pacifique. Lima et la misère sud-américaine. Les pauvres sont dans les favelas, bidonvilles accrochés aux collines. Les riches habitent des quartiers hautement surveillés près de la Plaza Mayor. Sur la Plaza Mayor les deux symboles du pouvoir, la Cathédrale et le Palais du gouvernement. L'armée est à tous les carrefours. L'église et le couvent San Francisco ont partiellement résisté au tremblement de terre de 1746.

TUNISIE 1 - KAIROUAN SBEITLA
(Détail)
Départ de Nabeul à 7h30 du matin direction Tozeur : 500kms à travers la Tunisie. Deux arrêts : Kairouan et Sbeïtla. La ville de Kairouan est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1988. Elle a été fondée en 670. La dynastie des Aghlabides en fit une des capitales de la Méditerranée. En 860 furent construits les deux bassins pour alimenter la ville en eau. Le petit est un bassin de décantation, le grand contient 57000 m3 d'eau. c'est le plus important ouvrage hydraulique du monde musulman. Kairouan est la quatrième ville sainte de l'Islam. La Grande Mosquée, appelée Jemaa Sidi Oqba, en souvenir du général Oqba ibn Nafil, fondateur de la ville, qui la fit construire. Les colonnes de marbre proviennent des temples romains et des édifices byzantins. Au centre le cour, pavée de marbre, un petit édifice blanc supporte un cadran solaire donnant l'heure des cinq prières rituelles. Les portes de la salle de prière sont en cèdre du Liban. La salle de prière est composée de 17 nefs à 8 travées suivant le modèle médinois. Près de Sbeïtla se dressent les ruines de la ville romaine de Sufetula.

TUNISIE 2 - NEFTA et LES OASIS DE MONTAGNE
(Détail)
La palmeraie de Nefta était irriguée autrefois par 152 sources. L'eau provient désormais d'un forage artésien : "la corbeille de Nefta". 500000 palmiers-dattiers donnent des dattes transparentes, les deglet nour (doigts de lumière). La pollinisation est assurée manuellement. L'oasis comporte trois étages de culture : les palmiers-dattiers, les arbres fruitiers, les cultures vivrières. Départ en 4X4 pour les oasis de montagne : Chebika, Midès, Tamerza. Midès est le poste frontière avec l'Algérie.

TUNISIE 3 - CHOTT EL DJERID, DOUZ, MATMATA
(Détail)
Le Chott El Djerid est un lac de sel de 5000km2. Le sel remonte du sous-sol et se cristallise en surface. Douz est la porte du Grand Erg Oriental. Ici s'élèvent les premières dunes du Sahara. Le sud tunisien dans la région de Matmata est constitué de plateaux désertiques. Les berbères ont enterré leurs demeures : ce sont des maisons troglodytiques organisées autour d'une cour. A l'intérieur règne une température constante de 18°. Quittant les plateaux semi-désertiques du Dahar nous descendons vers l'île de Djerba.

TUNISIE 4 - DJERBA, EL JEM, PORT EL KANTAOUI
(Détail)
Djerba est une île de 514 km² située dans le golfe de Gabès. Il s'agit de la plus grande île des côtes d'Afrique du Nord. Sa principale ville, Houmt Souk, compte à elle seule 44 555 habitants. Ulysse l'aurait traversée, les Carthaginois y ont fondé plusieurs comptoirs et, aux alentours de 587 av. J.-C., l'île accueille des réfugiés juifs après la destruction du Temple de Jérusalem. Elle est peuplée de berbères qui pratiquent le rite kharijite. Elle est reliée au continent par un bac assurant la traversée entre Ajim au sud-ouest de l'île et Jorf. Dans la petite bourgade d'El Jem s'élèvent les ruines impressionnantes du plus grand colisée d'Afrique du Nord, immense amphithéâtre où pouvaient prendre place 35 000 spectateurs. Cette construction du IIIe siècle illustre l'extension et la grandeur de l'Empire romain. L'amphithéâtre est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979. Port El-Kantaoui est une marina qui est devenue l'une des plus importantes stations balnéaires de Tunisie. Le port est aujourd'hui un véritable village, en majeure partie piétonnier, construit selon une architecture qui rappelle le célèbre village de Sidi Bou Saïd dans son style arabo-mauresque, la blancheur de ses murs, ses arcades, ses voûtes et ses ruelles agrémentées de fleurs.

TUNISIE 5 - TUNIS, CARTHAGE, SIDI-BOU-SAÏD
(Détail)
La Médina de Tunis est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979. Sous le règne des Almohades et des Hafsides, du XIIe au XVIe siècle, Tunis a été considérée comme l'une des villes les plus importantes et les plus riches du monde islamique. Quelque 700 monuments dont des palais, des mosquées, des mausolées, des medersa et des fontaines témoignent de ce remarquable passé. Le site archéologique de Carthage est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979. Fondée dès le IXe siècle av. J.-C. sur le golfe de Tunis, Carthage établit à partir du VIe siècle un empire commercial s'étendant à une grande partie du monde méditerranéen et fut le siège d'une brillante civilisation. Au cours des longues guerres puniques, elle occupa des territoires de Rome, mais celle-ci la détruisit finalement en 146 av. J.-C. Une seconde Carthage, romaine celle-là, fut alors fondée sur ses ruines. Sidi-Bou-Saïd est un village pittoresque situé à 20 kilomètres au nord-est de Tunis. Perché sur une falaise dominant Carthage et le golfe de Tunis, il porte le nom d'un saint : Abou Saïd. Le village abrite le Café des Délices, auquel fait référence Patrick Bruel dans sa chanson éponyme. Le Musée du Bardo est installé dans un palais construit en 1882. C'est l'un des plus importants musées du bassin méditerranéen. Il expose en effet une grande variété de pièces archéologiques et de joyaux issus d'une histoire de la Tunisie traversée sur plusieurs millénaires par plusieurs civilisations. Il offre ainsi l'une des plus belles et des plus grandes collections de mosaïques romaines du monde grâce aux fouilles archéologiques entreprises à Carthage, Hadrumète ou encore Utique.

INDE 1 - TAMIL NADU - KANCHIPURAM
(Détail)
A 70 kms de Chennai (Madras), Kanchipuram est l'une des sept cités saintes de l'hindouisme. Le temple d'Ekambareshwara est le plus vaste de la ville. Il a été remanié au XVIème siècle par la dynastie des Vijayangar. Le temple de Kailashanatha, VIIIème siècle, est le premier sanctuaire construit en pierres.

INDE 2 - TAMIL NADU - MAHABALIPURAM
(Détail)
Le site de Mahabalipuram est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1984. Cet ensemble de sanctuaires, dû aux souverains Pallava, fut creusé dans le roc et construit aux VIIe et VIIIe siècles sur la côte de Coromandel. Il comprend notamment des rathas (temples en forme de chars), des mandapas (sanctuaires rupestres), de gigantesques reliefs en plein air, comme la célèbre « Descente du Gange », et les temples du Rivage, aux milliers de sculptures à la gloire de Shiva.

INDE 3 - KERALA - LES BACKWATERS
(Détail)
Les Backwaters... Entre Cochin et Kollam une barrière de dunes côtières bloque l'accès à la mer. Les rivières descendues des collines des Ghâts occidentaux forment un immense réseau de lagunes et de lacs. La vie s'organise le long des canaux. Paysages luxuriants et tropicaux. Tous les ans se déroulent à Allepey les courses de bateaux-serpents : 100 rameurs et 25 chefs de banc par bateau. Les hôtels ne sont abordables que par bateau... et certains bateaux se transforment aussi en hôtels flottants...

INDE 4 - KARNATAKA - SRAVANABELGOLA
(Détail)
Il faut monter 600 marches (pas fatiguant avec le palanquin !!!!) pour atteindre l'immense statue de Gomasteswara (18 mètres de haut) dans un complexe de temples jaïns construits au XIIème siècle.

PARIS-matin
(Détail)
Paris le matin, Paris des écoliers, des livreurs et des vendeurs de journaux.
Paris sous le soleil d'hiver qui illumine les façades et éclaire timidement les passages couverts du Sentier.
Paris le temps d'une promenade, du square Montholon à la splendeur du Louvre.

BELGIQUE
(Détail)


OUZBEKISTAN - SAMARCANDE
(Détail)


OUZBEKISTAN - KHIVA
(Détail)
Sur la "Route de la soie"

Italie du sud - Sicile
(Détail)


Italie - Les Dolomites
(Détail)
Les Trois Cimes de Lavaredo


Tous les albums publics | Créez votre album

Les Albums Photos Humoristiques de Hyperion1296-1948147


Hyperion1296-1948147 ne posséde pas d'album photos humoristique

Tous les albums humoristiques | Créez votre album


Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
4 connectés au chat
33 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Albums photos