diable,irving
Vos Poèmes Poèmes Poètes Concours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Au diable Irving

Impression :

(Détail)
Au diable Irving, marque page et fin.
Le parfum de toi est si présent
Moi, je suis comme un enfant
Il me faut rejoindre mon destin.

Sentir le nez sur l’oreiller,
Ton enivrante présence
Tes envoutantes fragrances
Déposées, un soir de volupté

Dans les plis de mes draps
Et les replis de mon âme
Retrouver mon sésame
Mes sens, ma vie et toi.

Me souvenir en frémissant
De tes doigts délicats,
Posés sur mon corps béat
Frôlant, jouant, caressant

Fêter ta douce intimité
Mordre et embrasser
Sentir et taquiner
Et enfin t’extasier

T’alanguir doucement
Jolie tête blonde sur moi
Cheveux dorés en émois
Du repos des amants


Enregistré le 2 Septembre 2016 à 20:42
par 3079692

Oeuvre Originale

Auteur :
Loulou

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
10 connectés au chat
44 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Au diable Irvingconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Au diable Irving, marque page et fin. Le parfum de toi est si présent Moi, je suis comme un enfant Il me faut rejoindre mon destin. Sentir le nez sur l’oreiller, Ton enivrante présence Tes envoutante
diable,irving