etoile,filante
Vos déclarations Déclarations Auteurs Concours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Une étoile filante.

Impression :

(Détail)
F*, bonjour.

Cela fait près de deux ans que j'ai pris cette habitude, de t'appeler F "étoile", de te chercher dans le moindre nuage et d'espérer ton pas derrière moi.
Je n'ai jamais été une fille simple, peut-être irrationnelle ou trop compliquée, je ne sais pas. Je n'ai jamais été terre à terre, matérialiste, attachée aux apparences. C'est peut-être pour cela que je n'ai jamais bien su la couleur de tes yeux...
Tu vois, moi, j'écrivais des poèmes au fil de la plume, des poèmes d'Ailleurs, d'un autre monde, d'un Léthé dans lequel je vis. J'écrivais des rêves de fées et des blessures d'anges, et l'univers qui s'ébranle sous la foudre vengeresse d'un dieu en fureur. J'écrivais comment faire pour aller voir Ondine, et pourquoi l'Horloge martèle imperturbablement les heures. Je dévalais les marches et j'allais m'étendre dans l'herbe à côté de l'onde, et je laissais ma main vagabonder au fil de l'eau.

Je t'aurais écrit des centaines de nuées vagabondes, j'aurais perdu mes yeux dans l'infini de ton regard. J'aurais volé avec toi par-delà la lande, et nous aurions partagé les Mirages. Mais ce n'était peut-être pas cela que tu voulais, des rêves de petite fille sage... Ce n'était peut-être pas les enfants rêveuses qui faisaient battre ton coeur, mais les grandes femmes au teint olivâtre et au sourire sensuel.
Et ma peau désespérément blanche se reflète encore sur l'eau sous les rayons livides de la lune, et mes longs cheveux masquent mes larmes...
Tu prenais mes poèmes et cela te faisait sourire, de voir que je m'attachais à toi, ou alors tu paraissais agacé, cela dépendait des jours. Je m'étonnais; je ne te connaissais pas. Je projetais des images sur ta fine silhouette, et je m'imaginais que tu étais un amant, un protecteur, un père.

Et l'enfant a chuté sur l'asphalte pour mêler son sang à la pierre. Si c'était cela, "grandir", F*, je ne le voulais pas. Je l'ai vu pourtant, aussi sûrement que je ne te vois plus aujourd'hui. Je ne savais pas, je n'ai jamais su qui tu étais réellement. Oedipe, toujours, Oedipe.
Alors j'ai ouvert les yeux.
J'ai ouvert les yeux et tu n'étais plus là. Cela m'aurait autrefois brisé le coeur; il reste en moi une petite fille triste qui désespère de jamais te revoir, et qui te pleure en silence.
Mais tu sais, F*, je crois que je l'avais compris dès le début, en t'appelant "étoile", mon Pygmalion étrange. Je n'ai jamais réussi à te comprendre; j'étais trop compliquée. Sauf dans tes mots où tu t'envolais hors des conventions, hors de l'image humaine à laquelle il faut encore et toujours se plier. Je partageais la moindre de tes pensées et suivais le fil de tes mots comme si je les avais prononcés moi-même, et je pense, enfin je crois, que tu as dû t'en apercevoir.
Et partir.

Et laisser la chrysalide se changer en papillon...
Je ne te promets pas de t'aimer encore, j'ai beaucoup trop peur de me tromper à nouveau, de projeter sur ton visage Oedipe, toujours. Je ne te promets pas de t'envoyer mes poèmes, ils ont toujours été vides de sens à tes yeux, et Dieu sait pourtant que nous partagions le même monde.
Je ne te promets pas non plus de grandir, de bronzer, de devenir adulte comme toi, comme tous les autres.

Mais, tu sais, la petite fille aimait son astre d'un amour pur et brillant, comme ces perles de cristal qui coulent des yeux des anges.
Si seulement elle n'avait pas regardé la mauvaise étoile, la petite fille, elle t'aurait peut-être vu. Et les yeux une fois ouverts tout a changé sans crier garde... L'étoile a filé dans l'encre de la nuit.

Mais, tu sais, F*. Même si je ne te promets rien, et même si je reste dans mon monde de rêves, de fées et de chimères...

J'espère que l'on se reverra. Un jour...


Enregistré le 18 Juin 2010 à 18:18
par 2684482

Oeuvre Originale

Auteur :
Faelina

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
0 connectés au chat
13 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Une étoile filante.