euthanasie
Forums > Messages persoAller à la dernière page
<< Précédent |

Euthanasie

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920 lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 14:53 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Ne pensez-vous pas que dans une terre surpeuplée il faudrait envisager l'euthanasie des tous ceux dont le QI est inférieur à 120 ?

Ils sont destinés à être malheureux toute leur vie : ils ne comprennent rien au monde qui les entoure (*), se font manipuler sans vergogne par des nuisibles, et ne servent en fait que de pions entre les mains de ceux qui contrôlent ce qu'ils ont de cerveau par l'intermédiaire des médias dont ils possèdent la majorité du capital.

(*) Déjà, je peux vous assurer que même vers 140-150, ça n'a toujours rien d'évident !
2054468 Publié le 20/04/2007 à 14:58 supprimer cette contribution
Citation:
Ne pensez-vous pas que dans une terre surpeuplée il faudrait envisager l'euthanasie des tous ceux dont le QI est inférieur à 120 ?


vous pronez un retour à la regle spartiate, les mariages étant consanguins, les enfants étaient examinés et si la moindre tare physique ou le moindre handicap se découvrait l'enfant était éliminé. je suis contre personnellement.

mais je suis pour l'euthanasie en tant que choix personnel, si je devais être atteinte d'un mal incurable, je pense que j'y aurais recours dès que la mise sous morphine en continue sera devenue nécessaire. j'ai vu cette souffrance chez quelqu'un que j'aimais, c'est terrible ce qu'il souffre et l'image qu'il laisse à ceux qui l'ont aimé. il faut laisser aux gens la liberté de choisir une mort digne et humaine
Paganel, antisémantique - 980920 lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 15:05 supprimer cette contribution
À défaut d'éliminer les QI<120, Rhiannon, s'il existait une terre qui soit confiée aux seuls >140, c'est là seulement que l'on pourrait vivre une vie digne et humaine.

Un enfant humain ne peut pas s'épanouir au milieu des loups, ni un Homo sapiens sapiens au milieu des Homo rapax vulgaris.

Ne me parle pas d'Israël : selon une étude britannique, le QI moyen est dans les 90, là-bas
1470591 Publié le 20/04/2007 à 15:12 supprimer cette contribution
Citation:
Ils sont destinés à être malheureux toute leur vie : ils ne comprennent rien au monde qui les entoure (*), se font manipuler sans vergogne par des nuisibles, et ne servent en fait que de pions


A mon avis, c'est au contraire c'qui les rend sans doute plus béatement heureux que les autres.

Puis si on élimine les moins de 120, ceux qui ont 130 deviendront les débiles relatifs d'la planète, et donc il faudra aussi les éliminer. Et ainsi d'suite.

Les faibles QI ont leur utilité, de toutes façons. Ils permettent à ceux qui accordent d'la pertinence à ce critère de s'croire supérieurs à quelqu'un.
2054468 Publié le 20/04/2007 à 15:25 supprimer cette contribution
Citation:
À défaut d'éliminer les QI<120, Rhiannon, s'il existait une terre qui soit confiée aux seuls >140, c'est là seulement que l'on pourrait vivre une vie digne et humaine.


si on suit votre raisonnement, la terre serait peuplée uniquement de genies, on y pratiquerait aussi l'eugenisme, mais c'est absolument irrealisable (et heureusement d'ailleurs) cela voudrait dire que pour tester le qi d'un enfant il faudrait attendre quelques années, disons trois ans, et si son qi n'est pas dans la norme requise? on l'élimine?
prof c'est meme pas de l'utopie c'est un délire de malade (avec tout le respect que je vous dois) et je pense que là ce theme est une provocation de votre part. chacun a sa place sur cette terre et ce sont les parents qui choisissent de mettre un enfant au monde, aussi handicapé soit il. a eux donc d'assumer les consequences de leur choix, certains assument remarquablement et sont dignes de respect, d'autres malheureusement mettent les gosses dans les institutions qui ne sont pas toujours aptes à gerer sur le long terme. mais l'un dans l'autre quand l'être humain est là, "normal" ou pas, il merite que l'on respecte sa vie et son integrité.
encore une fois, le sujet étant l'euthanasie, je pensais surtout aux personnes malades d'un cancer ou quelque chose d'approchant. mon point de vue personnel sur la naissance d'un enfant handicapé est que si je le sais durant la grossesse, je fais pratiquer une ivg, s'il vient au monde, j'assume.

quand j'ai eu mon premier enfant, ma premiere question au medecin, avant de sombrer dans les vaps c'etait : est il normal? et il m'a repondu : en tout cas il est complet
2054468 Publié le 20/04/2007 à 15:29 supprimer cette contribution
Citation:
s'il existait une terre qui soit confiée aux seuls >140,


c'est sur, ceux là sauraient se détruire de maniere plus scientifique
1840006 Publié le 20/04/2007 à 15:30 supprimer cette contribution
Citation:
s'il existait une terre qui soit confiée aux seuls >140, c'est là seulement que l'on pourrait vivre une vie digne et humaine.



je ne dis pas non à cette proposition on en aurait enfin fini avec ces pseudos QI élevés d'aff
2054468 Publié le 20/04/2007 à 15:32 supprimer cette contribution
Citation:
on en aurait enfin fini avec ces pseudos QI élevés d'aff


arf, on a des genies sur aff? où ça, où ça????
1840006 Publié le 20/04/2007 à 15:36 supprimer cette contribution



2054468 Publié le 20/04/2007 à 15:37 supprimer cette contribution
des precisions stp thermos, j'ai toujours voulu discuter avec un genie jusqu'à present je n'ai eu que des temoins de jéhovah à croquer et puis ils ont du se passer le mot, parce qu'ils ne sonnent plus chez moi
Paganel, antisémantique - 980920 lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 15:43 supprimer cette contribution
Citation:
j'ai toujours voulu discuter avec un genie
Oh, la menteuse ! Elle en a eu un au bout du fil il n'y a pas plus tard que deux jours !
Paganel, antisémantique - 980920 lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 15:45 supprimer cette contribution
Citation:
si on suit votre raisonnement, la terre serait peuplée uniquement de genies, on y pratiquerait aussi l'eugenisme, mais c'est absolument irrealisable (et heureusement d'ailleurs) cela voudrait dire que pour tester le qi d'un enfant il faudrait attendre quelques années, disons trois ans, et si son qi n'est pas dans la norme requise? on l'élimine?
On l'aiguille. Des populations ne fonctionnant pas au même niveau d'abstraction non seulement n'ont rien à gagner à vivre ensemble, mais se compliquent la vie mutuellement. On le voit tous les jours sur Aff
2054468 Publié le 20/04/2007 à 15:46 supprimer cette contribution
Citation:
Oh, la menteuse ! Elle en a eu un au bout du fil il n'y a pas plus tard que deux jours !


menteuse, jamais! discrete, toujours! et puis mon qi à moi étant moyen je suis flattée que vous puissiez discuter avec moi, ça s'élève un qi? si oui, je suis en bonne voie, je ne vais plus vous lacher
1840006 Publié le 20/04/2007 à 15:47 supprimer cette contribution
Citation:
des precisions stp thermos, j'ai toujours voulu discuter avec un genie


facile, ils ne sont pratiquement que deux à parler regulierement du QI des autres (et je ne parle pas du prof là), il suffit de lire les forums
2054468 Publié le 20/04/2007 à 15:50 supprimer cette contribution
Citation:
On l'aiguille


alors moi je peux trouver deux sens à cette reponse, un jeu de mot morbide (et ça je refuse meme de l'envisager)

ou bien on dirige l'enfant vers un "parc" ou d'autres comme lui sont entassés

ce monde là serait terrible, je n'aimerais pas y vivre prof, et si vous en étiez le maitre je crois que je ferais tout pour creer la resistance
2054468 Publié le 20/04/2007 à 15:51 supprimer cette contribution
Citation:
ils ne sont pratiquement que deux à parler regulierement du QI des autres


pas vu, je vais lire à l'occasion, mais bon parler du qi des autres n'implique pas que le sien propre soit supérieur ils ont fait leur "coming out"???
Paganel, antisémantique - 980920 lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 16:14 supprimer cette contribution
Citation:
je ne vais plus vous lacher
C'était un peu le but du jeu.

Thermos : Paganel, tout ce que tu diras sera retenu contre toi !
Paganel : "Rhiannon, Athéna, Claudia Schiffer, Whoopi Goldberg, Goldie Hawn, Cameron Diaz, Catherine Zeta-Jones..."
2054468 Publié le 20/04/2007 à 16:17 supprimer cette contribution
Citation:
C'était un peu le but du jeu.


z'avais donc compris, mais les autres ça marche aussi?
Paganel, antisémantique - 980920 lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 16:21 supprimer cette contribution
Citation:
ce monde là serait terrible, je n'aimerais pas y vivre prof, et si vous en étiez le maitre
D'une part un tel monde n'aurait pas besoin de maîtres, puisque tout un chacun serait déjà plus à même d'agir de façon civique par simple intelligence. D'autre part, il est clair qu'en laissant les semblables entre eux se créeraient beaucoup moins de frictions entre des gens qui se voient vivre sans se comprendre, les uns parce qu'ils sont trop compliqués à comprendre pour les autres, les autres parce qu'ils ne font pas et ne veulent pas faire d'effort pour parvenir à une bonne compréhension de ce qu'ils font

Un tel monde serait au contraire le paradis. Je ne dis pas qu'il n'en existe pas quelques coins dans le monde, par exemple dans certains cantons de Suisse.
Reiyelle - 1087283lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 17:01 supprimer cette contribution
"mais je suis pour l'euthanasie en tant que choix personnel, si je devais être atteinte d'un mal incurable, je pense que j'y aurais recours dès que la mise sous morphine en continue sera devenue nécessaire. j'ai vu cette souffrance chez quelqu'un que j'aimais, c'est terrible ce qu'il souffre et l'image qu'il laisse à ceux qui l'ont aimé. il faut laisser aux gens la liberté de choisir une mort digne et humaine" <==============
On est pour l'euthanasie quand "on ne sait pas"... Il faut être pour le développement des unités de soins palliatifs... qui offrent une bonne réponse à la demande d'euthanasie, qui est une mauvaise réponse à une demande d'aide... Depuis la loi du 22/04/05, un praticien peut admninistrer à son patient les soins qu'il juge nécessaires afin de diminuer sa douleur, même si cela doit avoir pour effet de raccourcir sa vie...permettre la mort, ce n'est pas donner la mort, et la nuance est importante. L'euthanasie est un crime, c'est un meurtre avec préméditation...Toute demande d'euthanasie, bien traitée, n'est et n'a jamais été renouvelée par un patient. Toute personne qui demande à mourir, le fait, parce qu'elle souffre moralement ou physiquement, ou bien aussi, parce qu'elle voit que l'entourage n'en peut plus. Un bon accompagnement moral des uns et des autres, plus une bonne médication appropriée mettent toujours fin à ces demandes. Le reste n'est que polémiques alimentées par des associations dangereuses telles que ADMDD... dont Mme Humbert elle-même avait avoué être victime de manipulation.
Sans compter que parfois, une piqûre de chlorure de potassium, peut être très douloureuse si les barbituriques ne sont pas correctement dosés, en dehors du "geste".
Il n'est qu'à voir ;..les enfants ne demandent jamais pratiquement l'euthanasie, pourquoi...tout simplement parce qu'ils sont bien accompagnés..très entourés...et dans des services où la prise en charge des fins de vie est au top médicalement et psychiquement.
Le malade peut désormais demander l'arrêt des soins et de son alimentation, et donc laisser venir la mort naturellement. On a la solution pour prévenir toutes les souffrances en fin de vie, et toutes les complications... si cela n'est pas fait, c'est par manque de formation du personnel, et par manque de développement encore des fameuses unités.
Par ailleurs, (et je parle en connaissance de cause), l'euthanasie est souvent souhaitée encore plus par les soignants ou la famille... qui ne "supportent plus"... Il faut aussi penser que la maladie n'a pas de sens mais que ce que l'HOmme fait de sa maladie crée le sens... à partir du moment où sa souffrance physique est soulagée, et on le peut !!! le reste suit;..comme il doit l'être.
Personnellement, "oeuvrant" en soins palliatifs, je milite pour répandre la pensée que donner la mort n'est pas la bonne réponse à la souffrance de la fin de vie...
Il est extrêmement dangereux de souhaiter à mon sens une légalisation de l'euthanasie..et qu'il vaut mieux engager ses forces dans le développement le plus rapide possible des soins palliatifs. L'euthanasie n'est qu'un suicide légalement assisté... Un dispositif qui donnerait force à la loi pour l'un de tuer l'autre, fût-ce à sa demande, contiendrait en lui-même des dérives inéluctables. Il n'est qu'à constater la situation des pays européens qui ont légalisé... mise à dispositin du "kit euthanasie" en pharmacie, euthanasie de patients dépressifs en Belgique, et de schizophrènes en Suisse, volonté d'élargir l'euthanasie aux patients "souffrants de la vie" aux Pays-Bas, et dérives mercantiles en SUisse... (voir le film "le choix de Jean")...Je ne vois pas en quoi la France éviterait déjà ce que ces autres pays ne sont pas parvenus à contrôler.
La loi Leonetti donne des solutions à l'acharnement thérapeutique. Il est exact que son application demeure imparfaite,elle est mal connue, il faut l'appliquer et non la changer.
QUant au cas du procès en Dordogne, du médecin et de l'infirmière accusés d'avoir pratiqué une injection de chlorure de potassium sur une femme de 65 ans...combien savent que d'une part, cette femme, de son vivant, n'avait jamais demandé qu'on mette fin à sa vie, et que par contre, des liens familiaux existaient entre elle et ces soignants, qui n'ont pas supporté de la voir dépérir...
Encore une fois, il existe des moyens adaptés permettant d'accompagner les patients en fin de vie, même les plus horribles et douloureuses, quels que soient les lieux, et militer pour leur développement permettra d'accorder à chaque personne une singularité, une valeur absolue, qui se nomme, selon le préambule et l'article premier de la Déclaration Universelle des droits de l'homme de 1948 "la dignité".
En légalisant l'euthanasie, on banalise la mort, on prône un projet de société morbide qui fait froid dans le dos, car on laisse les malades et leurs familles encore plus seuls face à leur détresse et leur souffrance.
L'euthanasie n'est pas un débat facile...même le mot fait peur, alors qu'étymologiquement il désigne "une mort douce", c'est pourtant un sujet qui concernera beaucoup de monde, un jour ou l'autre, de près ou de loin, et il est temps de faire réfléchir...mais loin des manipulations des associations ou hommes politiques voulant s'attirer les sympathies...et près de la réalité soignante qui a les moyens en 2007 de remédier à la souffrance, si on donne la formation adéquate, et les moyens financiers d'y parvenir.
2054468 Publié le 20/04/2007 à 17:07 supprimer cette contribution
j'ai bien tout lu reyelle meme si je ne cite rien. votre point de vue est respectable et mon propre choix vient d'une reflexion personnelle. je n'irais jamais proposer ou aider certes (je pense que je n'en aurais ni la force ni le courage) et je ne parlais que de moi meme, je n'hesiterais pas à mettre un terme à mon existence si l'echeance s'averait ineluctable, hors de question de devenir dependante et de souffrir comme je l'ai vu en soins palliatifs pour mon propre pere. je ne mets pas en cause l'environnement medical dont il a beneficié, je n'ai senti que sa souffrance et la fin qu'il suppliait en silence de voir arriver vite. bien sur, je ne donne que mon opinion perso et je ne milite pour aucune asso. mais la mort est banale elle est là des la naissance, la foi ou la spiritualité de chacun la place au plan qui convient à l'être humain. oui pour moi la mort est un simple passage d'un état à un autre.
Reiyelle - 1087283lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 17:13 supprimer cette contribution
" je ne donne que mon opinion perso et je ne milite pour aucune asso"<=== je l'avais bien compris ainsi Rhiannon mais ce sujet me tient à coeur... vu que j'y baigne ...Je respecte aussi ton point de vue, mais je me permets juste de te demander de t'ouvrir à l'idée qu'aussi horrible cela puisse te paraître, si une telle chose devait t'arriver, tu ne sais pas comment tu réagirais...et personne ne le sait,... et tu pourrais même changer d'avis...on ne peut que dire "il me semble que si je devais finir comme ça, je me suiciderais"... ce qui en fait, est un non-sens...car on ne sait pas. Je voulais juste et surtout attirer l'attention sur le fait que l'euthanasie est une mauvaise réponse, et est dangereuse, par ignorance... de ce qui se passe, et de ce qui pourrait se passer...et que la bataille n'est pas du bon côté pour améliorer la souffrance
2054468 Publié le 20/04/2007 à 17:19 supprimer cette contribution
je comprends, alors admettons. je fume et j'aime ça, si ça arrivait peut être changerais je d'avis, mais j'ai toujours consideré que j'étais maitre de mon corps et de ma vie, j'en disposerais donc comme je le voudrais à ce moment là. comme je suis en excellente santé maintenant, je veux bien t'accorder que je pourrais changer d'avis
1940628 Publié le 20/04/2007 à 17:22 supprimer cette contribution
l'acharnement therapeutique est une source de revenus et d'emplois
vous voulez tuer l'hopital?
Paganel, antisémantique - 980920 lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 17:24 supprimer cette contribution
Citation:
j'ai toujours consideré que j'étais maitre de mon corps
Rhiannon, tu ne sais pas ce que tu perds

Si tu savais la jubilation qu'ont éprouvé certaines femmes en se faisant passer autour du cou pour la première fois un collier de chien par un homme, jubilation dont elles étaient les premières étonnées

Il faut prendre le temps de sortir un peu du train-train, dans la vie. De laisser aller...

2054468 Publié le 20/04/2007 à 17:24 supprimer cette contribution
Citation:
l'acharnement therapeutique est une source de revenus et d'emplois


meu non, les hommes ont une tres longue expérience dans l'art de tuer leur prochain ou eux memes, les hopitaux ont encore de beaux jours devant eux

Citation:
pour la première fois un collier de chien par un homme,


vraiment? on m'a dit aussi que le chite faisait planer, mais comme je l'ai dis, j'ai toujours fait mes choix librement et l'humiliation ne fait pas partie de ces choix
Paganel, antisémantique - 980920 lui écrire blog Publié le 20/04/2007 à 17:27 supprimer cette contribution
Citation:
l'acharnement therapeutique est une source de revenus et d'emplois
Il est de fait que le cancer fait vivre plus de gens qu'il n'en tue.

Comme pour la carie dentaire, peut-être pourrait-on s'en débarrasser une bonne fois et on verrait alors les intérêts corporatistes s'y opposer.
706387 Publié le 20/04/2007 à 17:40 supprimer cette contribution
---------------------------------------------
Ne pensez-vous pas que dans une terre surpeuplée il faudrait envisager l'euthanasie des tous ceux dont le QI est inférieur à 120 ?
---------------------------------------------

et si on prenait le problème par l'autre bout en interdisant aux pauvres et à ceux dont les neurones fonctionnent mal de se reproduire.
ça me semble politiquement plus acceptable
2054468 Publié le 20/04/2007 à 17:43 supprimer cette contribution
Citation:
en interdisant aux pauvres



pourquoi les pauvres?
706387 Publié le 20/04/2007 à 17:52 supprimer cette contribution
----------------------------------------
pourquoi les pauvres?
----------------------------------------

comment voulez vous que l'on puisse une fois éradiquer la misère dans ce monde si on les laisse se reproduire ?
2054468 Publié le 20/04/2007 à 18:02 supprimer cette contribution
Citation:
comment voulez vous que l'on puisse une fois éradiquer la misère dans ce monde si on les laisse se reproduire ?


damned, je n'aurais pas du enfanter, et deux fois en plus? c'est de la provoc!!
Page 1 | 2

Forums > Messages perso Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Euthanasie| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
1 connectés au chat
4 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Euthanasie