exces,pique,sels
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Excès de pique-sels

Impression :

(Détail)


La nouvelle se répandit rapidement au son des tambours des crieurs, et bientôt, tout le royaume d'Affection fut informé de cette forfaiture; il faut dire que les crieurs étaient des forts en gueule... et que les habitants étaient loin d'être sourds ! Pour plus de sécurité, on placarda la nouvelle, qui commençait à dater au fur et à mesure que le temps passait, sur les murs des villages avec de la colle-porte pour que ça tienne mieux.
Que quelqu'un ait osé publier un poème long comme un jour sans pain ni boursin, ça ne choquait personne, mais qu'on l'ait illustré d'un tableau qui dépassait largement les six cent pique-sels autorisés, l'outrage était grand pour un si petit royaume.
Le roi avait consulté les oracles et aussi les Grands Pondérateurs du royaume, car il ne savait rien faire tout seul et la petite reine était trop gourde, trop occupée à pédaler dans la semoule, comme disait le roi qui l'avait ramenée du maghreb.
C'est le quatrième Grand Pondérateur qui s'y était collé, car il était expert en comptage de pique-sels: arrivé au six cent unième, il qualifia l'auteur de hors la loi, malappris, renégat, pernicieux, intrigant de la pire espèce et entreprit d'estimer l'excédent de pique-sels avant de peser sa sentence.
La balance à peser les sentences était un instrument bizarre à deux plateaux inégaux et sans aiguille, et comme à son habitude, le Grand Pondérateur ayant effectué consciencieusement la pesée leva son index droit en l'air pour affiner la mesure et déclara "L'auteur de cette forfaiture sera pourchassé, démasqué si tant est qu'il porte un masque et condamné à autant de jours de plonge aux cuisines du roi que de pique-sels excédentaires", et il ajouta, car les Pondérateurs adorent ajouter lorsque ça ne leur coûte rien, "Qu'on se mette à sa recherche sur le champ".
Les Rechercheurs soupirèrent car le champ était vaste et leurs jambes plutôt courtes.
Nul doute que le gaspilleur de pique-sels devait être caché, tremblant dans quelque trou obscur, ce qui est assez banal pour un trou; tous les rimailleurs du royaume devaient trembler avec lui, surtout ceux qui abusaient des illustrations pour enluminer leurs écrits. Rares étaient ceux qui avaient pu acheter un calibre à pique-sels, le doseur gradué inventé par Le Roi Merlin, celui par qui les envies prennent vie, c'est pourquoi les plus démunis se gardaient bien d'illustrer leurs écrits. Quelques petits malins, les malins ont tendance à être petits, avaient bien essayé le doseur gradué de chez Casteau, chez qui il y a tout c'qui faut, mais celui-là n'était pas à dix pique-sels près et le risque était trop grand, d'autant qu'à l'époque le service après-vente était en dessous de tout, et qu'il n'y avait rien en dessous de tout, pas plus qu'aujourd'hui d'ailleurs.
Bèneladaine qui n'était pas plus sourd qu'un autre était sorti de chez lui aux premiers roulements de tambour et y était rentré bien vite en apprenant sa forfaiture; bien qu'il ne signât jamais ses écrits au risque d'être plagié, une peur panique l'avait pris et il serait rentré dans un trou de souris s'il y en avait eu à sa portée.
Il hésita un court instant entre le suicide, mais il s'aimait trop, l'exil et la dénonciation de son voisin, mais il se ravisa; souvent dans les romans, les gens se ravisent, alors pourquoi pas lui... et il choisi de ne rien faire, ce qui est déjà quelque chose !
Demain, il ferait jour, et c'était comme ça depuis qu'il était né, et s'il fallait travailler plus longtemps pour gagner plus, il économiserait de quoi s'offrir un doseur à pique-sels d'occasion chez I-baie...
Au loin, les Rechercheurs cherchaient sur le champ à petites enjambées et Bèneladaine reprit sa tâche là où il l'avait laissée, puisqu'il n'avait pas d'autre tâche ailleurs.
Emporté par le vent, un placard décollé virevoltait dans la rue comme un cerf-volant: cette année, la colle-porte était de mauvaise qualité... tout le monde s'en plaignait !


Enregistré le 21 Janvier 2009 à 09:17
par 2340257

Oeuvre Originale

Auteur :
Claude

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
7 connectés au chat
34 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Excès de pique-sels