font,usa,pseudo,reprise,economique
Forums > Economie - FinancesAller à la dernière page
<< Précédent |

Comment ils font aux USA...avec la pseudo reprise économique...

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
412395 Publié le 09/10/2004 à 08:30 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Une fois de plus c'est un extrait de la rubrique du site économique Franco Américain AGORA que je vais citer...ils sont beaucoup plus forts que moi en économie...je ne vais pas me priver de leur aide...

"* "La masse salariale américaine non agricole n'a augmenté que de 0,5% depuis le creux de la récession, en novembre 2001, soit la reprise la plus faible jamais enregistrée", continue l'article de The Economist. "Les salaires du privé n'ont augmenté que de 2,8% en termes réels, à comparer avec un gain moyen de 10,6% au cours des six reprises précédentes. Et pourtant, malgré cela, les dépenses de consommation sur la même période ont grimpé de 9%. Les salaires américains en tant que proportion du PIB sont actuellement à leur niveau le plus bas depuis des décennies ; pourtant, les dépenses de consommation par rapport au PIB sont à un sommet record."

* Les Américains augmentent leurs dépenses plus de trois fois plus rapidement que leurs revenus ne grimpent. Cela ne semble pas une manière de s'enrichir.

* Comment font-ils ? Comment peuvent-ils dépenser plus qu'ils ne gagnent ? Grâce au crédit, bien entendu... et grâce à la folie du système financier international dans l'Ere du Dollar. Tandis que les Américains épargnent et dépensent, les Asiatiques fabriquent et épargnent. Puis ces derniers re-prêtent leurs profits ; ils achètent des bonds du Trésor US, maintenant ainsi les taux de prêt bas et les prix des actifs -- en particulier l'immobilier -- élevés. Le pauvre lumpenpropriétaire voit le prix de sa masure augmenter et pense avoir décroché le gros lot. Ivre de joie, il se rue dans les magasins pour acheter plus de produits fabriqués en Chine à des prix toujours plus bas.

* Aux Etats-Unis, la maison moyenne a augmenté de 40% en termes réels depuis 1995. Dans d'autres pays anglo-saxons, cette augmentation a été plus conséquente encore : 120% en Grande-Bretagne et 80% en Australie. Les Américains en sont venus à espérer des augmentations de prix bien au-delà de ce que le marché peut leur offrir. Une récente étude de Shiller & Case a trouvé des attentes annuelles moyennes de 12-16% -- trois à quatre fois les augmentations probables du PIB.

* Les propriétaires empruntent et dépensent non seulement les gains qu'ils ont enregistrés à ce jour, mais également les gains qu'ils s'attendent à faire. Les emprunts faits sur la hausse du prix des maisons ont augmenté jusqu'à atteindre 6% du revenu personnel disponible aux Etats-Unis l'année dernière -- 8% en Grande-Bretagne. * Mais "la hausse du prix de l'immobilier n'augmente pas la richesse réelle pour la société dans son ensemble", nous dit The Economist... "Une hausse des prix de l'immobilier ne reflète pas d'augmentation dans les ressources productives réelles (en dehors des améliorations dans la qualité des maisons), ce n'est qu'une illusion de richesse."

* "Les maisons ne sont pas simplement des actifs", continue The Economist, "elles sont également une partie essentielle des coûts de la vie. Pour une action immobilière donnée, la plus-value des propriétaires est compensée par la hausse des coûts de la vie pour les non-propriétaires. La société dans son ensemble ne s'en trouve pas mieux. La hausse des prix de l'immobilier ne crée pas de richesse ; elle se contente de la redistribuer. De plus, les prix des actifs peuvent chuter. Les dettes, par contre, ont une valeur fixe."

* Ce n'est pas exactement une révélation -- mais c'est important.

** Lorsqu'on est la seule superpuissance mondiale, on n'a jamais besoin de présenter des excuses.

* "Les trois piliers de la politique de guerre des Etats-Unis ont été renversés", déclare le journal Times of London. Selon la Maison-Blanche, la guerre était nécessaire pour protéger l'occident des "armes de destruction massive" ; elle était désirable dans le cadre de la guerre contre la terreur ; et elle pouvait être faite à un coût limité. Rien de tout cela ne s'est avéré correct, rapporte le Times.

* Le dernier rapport de la CIA révèle qu'il n'y avait vraiment pas d'armes de destruction massive en Irak. Il n'y a jamais eu de lien avec Al-Qaida. Et toute l'affaire a été terriblement mal comprise et mal gérée depuis le départ, laissant peu d'espoir de voir quoi que ce soit de bon en découler."

Mon commentaire...Où croyez vous que tout cela va nous mener ????



792221 Publié le 09/10/2004 à 08:50 supprimer cette contribution
a un chaos encore plus important qu'aujourd'hui...mais devine qui va payer??
Page 1

Forums > Economie - Finances Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Comment ils font aux USA...avec la pseudo reprise économique...| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
8 connectés au chat
24 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Comment ils font aux USA...avec la pseudo reprise économique...