2005,arrive
Forums > Plaisir d'écrireAller à la dernière page
<< Précédent |

2005 ARRIVE!

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
domi - 417343lui écrire blog Publié le 27/12/2004 à 13:49 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
2005 arrive!

(Ou l'histoire revisitée encore et toujours par Domi.)

Hé oui, rappelez vous cette fameuse année 2000 qui, pour ce pov Paco Rabanne allait être la FIN du monde et pour bien d'autres, l'avènement de je ne sais quelle ère féerique et magnifique....

Las mes amis et tous les autres qui lisent sans un bruit et voient ainsi ce que fut l'aube de ce que vous appelons avec fatuité, l'aube du 3eme millénaire, 2000 ne fut ni la fin du monde évidement, ni celle d'une ère nouvelle! Juste la continuité de ce que nous sommes tous. Brutaux, espiègles, rêveurs, égoïstes et surs de nous.

Nos carrosses étant devenus si rapides et si silencieux, que lancés à 150 km/h sur nos jolies routes de bitume nous allions nous encastrer par centaines les uns dans les autres pour y mourir dans des souffrances parfaites, ou survivants de ces cauchemars, l'on se traînait d'hôpital en centres de rééducation tout en se répétant sans cesse: POURQUOI MOI?

Oubliant un peu vite que rouler à 150 n'est PAS à la portée de tous mais juste de quelques uns, appuyer sur une pédale est si facile, conduire est tout autre chose, piloter n'en parlons pas.
Le signataire de ces lignes est aussi Motard et sait de quoi il parle hélas. Il en porte même les stigmates, A 210 la moindre erreur est souvent fatale. L'adrénaline est là et nous appelle, mais la réalité est tout autre!

Alors voici venu un petit hépatique, arrivé là où l'on ne savait plus trop qui mettre, il était petit et en reconnaissance de sa valeur. Travailleur, incisif et d'une logique glaciale, il rêvait d'efficacité et il décida de cogner fort là où ça fait mal, c'est à dire au portefeuille et à l'aide de force radars financés par ces pov automobilistes distraits.... Il fit baisser la mortalité sur nos routes de près de 40% et les benêts d'applaudir...

Moduler la vitesse en fonction du trafic RÉEL eut été signe d'intelligence, elle est, il est vrai, rarement au rdv! Ainsi, la nuit, vers 3 heures du matin, nos routes sont désertes et les radars vigilants. Ils ne servent dans ce cas qu'au financement de force policiers, évidement.

Les conséquences commerciales vont être les mêmes que celles qui consistent à prendre les buveurs de bon vin pour des alcooliques! PERSONNE ne pourra JAMAIS démontrer qu'un buveur de vin ayant 0,7 grammes d'alcool par litre de sang ne sait plus conduire ni freiner! Au delà, c'est certainement démontrable, mais en deçà AUCUN pb que celui de priver de bien vivre des millions d'individus dont 95% n'avaient pas plus de 0,6 grammes après un bon repas agrémenté d'un apéritif et de deux ou trois verres de bon vin! Le résultat économique va être à la hauteur de la sottise parfaite de ces actes: LES ALCOOLIQUES LE RESTERONT et les autres, tous les autres, vont se déshabituer de PEUR du Gendarme et de l'amende.

Des millénaires de traditions faisant vivre honnêtement des milliers de gens à qui on ne trouvera AUCUN travail de remplacement!

Je ne bois que de la flotte et de l'Antésite, un Sweepes de temps en temps, donc je ne milite pas pour tel ou tel groupe d'individus, mais en arriver là, voir tous ce gens chaque midi au restau boire de la flotte au lieu d'un quart de vin me désole et les conséquences économiques à très courte échéance vont être terrible.

2000 n'a pas échappé aux nuls! C'est sur. Mais soyons positifs, voyons les choses agréables et au lieu de parler de ces nuls qui abîment notre vie, nous rendent violents et si personnels, voyons plutôt les gens qui ont marqué de manière positive ces 4 dernières années.

Il en est et je n'en citerai qu'une seule (une fois n'est pas coutume!) une jeune et jolie femme (un peu maigrichonne) mais si talentueuse! Elle sait tout faire, a de l'esprit, de la gentillesse et TOUT lui réussi pour l'instant, j'ai nommé: Arielle Dombasle! Je vous recommande son dernier disque, florilège de chansons exotiques douces et agréables qui vous amènera au Paradis pour quelques instants.

Je l'écoute sur mon PC tout en vous écrivant et c'est plaisir parfait. Il me la faut absolument, mais là, ça va être difficile, ou très coûteux, je suis comme le renard, je dirai que ces fruits sont juste trop verts! Mais quel talent, s'en est insolent! De la comédie de boulevard en passant par l'opérette, elle fait TOUT et plutôt bien, c'est suffisamment rare pour être souligné.

Puis 2005 c'est un centenaire, Hé oui, un centenaire, pourtant on en parle presque pas encore, il a bercé vos rêves de petit garçon et émerveillé page après pages vos yeux d'adolescents si vous avez eu la chance d'avoir des parents sachant choisir vos lectures. J'ai nommé JULES VERNE il est en effet mort en mars 1905, à l'aube du 20ème siècle. Cet homme admirable, cet écrivain prolixe et visionnaire, ce poète méconnu aussi fut un maître absolu de l'imaginaire. Sa femme, Honorine s'occupa bien de lui, dans l'ombre de sa réussite comme savent le faire tant de femmes tendres et admiratives de l'élu de leur coeur.

Voici ce qu'en écrivait Laure Hanska, que bien entendu vous ne connaissez pas, nous n'avons pas les même lectures, ni la même programmation, ce qui ne signifie pas que le courant ne passe pas, certains et certaines m'ont même souhaité ici un joyeux Noêl dans ma petite bal toute vide! Le pov Domi en fut tout surpris.

Jules était un être particulier, mais comme tout gentilhomme de bonne famille, il fallait songer à le marier, à cette époque, les liens sociaux n'étaient pas encore délétères et le célibat restait l'exception atypique. La famille restait le moyen le plus sur de réussir sa vie, l'État n'étant encore juste un embryon d'organisation sociale universelle.

Marier jules! Ce n'est guère facile, à 16 ans, il était amoureux de sa cousine Caroline, puis à 20 ans successivement de trois ou quatre jeunes filles. "J'ai cru un jour dit sa Maman qu'enfin tout allait bien marcher mais NON! Monsieur n' a pas pu se retenir de faire un "bon mot" sur le corset de sa danseuse: Ah! Comme j'aimerais pêcher la baleine sur ses côtes!" Et encore un mariage raté! Et puis, se marier quand on est pratiquement sans situation, il faut d'abord prendre la vie plus sérieusement. Mais Mme Verne ne cesse de répêter "il faut marier Jules. Il y va de son équilibre."

- Jules! je me marie, tu seras mon garçon d'honneur veux tu?
Peste fait le séduisant garçon qui arpente d'un pas vif le boulevard Bonne Nouvelle, toutes mes félicitations et où te maries tu donc?

- Ma fiancée est d'Amiens, de famille charmante, le frère est agent de change, la soeur ainée est veuve avec deux petites filles, elle chante à ravir.
-Nous irons voir cela chantonne JULES, ravi de l'air heureux de son ami.

Mme Verne peut se rassurer: Les rêves et les prières de son mari sont exaucés: Jules n'est resté qu'une semaine à Amiens. Cela lui a suffit pour tomber amoureux fou de la jolie veuve Honorine.
Papa n'est pas trop emballé, encore des complications, pourquoi une veuve avec déjà deux enfants?

Enfin, Jules devient sage, puisqu'au lieu de continuer à rêvasser en regardant les bateaux dans le port de Nantes, il leur demande de l'aide pour acheter une charge d'agent de change comme son futur beau-frère le lui conseille.

Oui, le voila bientôt marié, agent de change et le voilà qui monte autant allègrement les marches de la bourse que celles de l'Odéon mais bah! C'est aussi un théâtre sur lequel se joue plus d'un acte de la comédie humaine, il faut se dépêcher de rire, de peur d'en pleurer, et Jules est à la bourse un joyeux compagnon...Qui ne cesse cependant pas de rêver et aussi d'écrire.

-Vous êtes Nantais et moi de Paimboeuf lui dit un jour Mr Chevalier, directeur du musée des familles. "Entre compatriotes il faut s'entraider, je vais vous ouvrir les colonnes de ma petite revue. Vous pourrez y écrire de vos nouvelles" (style fort prisé à l'époque ou l'on ne lisait pas trop les pavés de 450 pages!)

-J'ai rencontré l'homme le plus extraordinaire de Paris s'exclame Jules à Honorine, c'est Félix Tournachon, il préfère se faire appeler "Nadar" il prépare une ascension en ballon, de plus, il croit au plus lourd que l'air et vient de fonder "la société de locomotion aérienne." J'ai accepté d'être le secrétaire de cette société. Jepe c'était pas ton grand père?

(rappelez-vous les velus, on est en 1840, le siècle de toutes les inventions!)

Honorine écoute distraitement, elle attend un heureux événement et voudrait bien que ce soit un garçon, après deux filles, cela se comprend.
Alors conclut Jules, je serai de retour exactement pour la naissance de notre fils. (En bon géniteur il est sur de son affaire.)

Honorine qui a perdu le fil du discours interroge:
-De retour?
Oui, l'ami Hignard me propose un voyage, un voyage en bateau. Au programme: L'Ecosse et les pays nordiques! Dommage que l'oncle Prudent vienne de mourir à quatre vingt quatorze ans, je lui aurais écrit depuis le pays de Walter Scott!
Comme il est merveilleux de voyager quand on attend cela depuis l'âge de 10 ans, depuis le moment ou un petit garçon épris d'aventure s'est embarqué clandestinement sur un trois mats mais fut hélas découvert et débarqué avant le grand départ!

Ce premier voyage sera suivit de bien d'autres, aux Etats Unis, en Afrique du nord, en Italie et Grande Bretagne à Malte etc.

MAIS Jules Verne va embarquer pour un voyage plus insolite, plus définitif, celui où l'appelle son destin:
Celui de romancier.
Michel, son fils (bingo!) à deux ans quant il avoue timidement à son ami Nadar qui prépare activement son ascension avec son ballon "le GEANT" qu'il a écrit un roman et que ce roman c'est justement l'histoire d'un voyage en ballon.

Il explique à Nadar "quant il y a un roman, il faut évidement un éditeur." Nadar a justement un ami éditeur, un grand éditeur de l'époque: Hetzel l'ancien proscrit de 1848 de retour en France. C'est l'éditeur des plus grands écrivains de cette époque! Tous ou presque mangent à sa table.
Il habite près de la Seine pas loin de chez Xiane, Qui n'est encore que le pâle désir de son arrière grand-père mais ne le sait pas encore. Il habite près du quartier LATIN au 18 rue Jacob et c'est là que Jules Verne vient déposer son roman, plein d'espoir.

Dans le bureau du 18 rue Jacob, deux hommes discutent, c'est Pierre-Jules Hetzel et jean Macé, ils ont décidé de fonder une nouvelle revue: "le magasin d'éducation et de récréation"

Cette revue sera destinée aux familles, le père et la mère en liront les pages à haute voix à leurs enfants pendant les longues soirées d'hiver (n'oubliez pas les velus qu'il n'y avait alors ni TV ni RADIO et faire des galipettes on s'en fatigue vite, évidement! Elles nous usent!)

Le but de la revue est d'apprendre tout en distrayant, la science, la géographie, l'arithmétique deviendront alors des sujets de récréation et l'on apprendra sans s'en douter et sans peine (on était moins nul à cette époque!)
C'est une révolution pédagogique autour d'un concept novateur, mais il leur manque un troisieme homme, celui qui apprendra la géographie tout en racontant une histoire, un voyage par exemple.

-Tant pis, moi je repars à Beblenheim dit Jean Macé qui était prof dans un petit pensionnat de jeunes filles: Tu m'écriras si tu as trouvé enfin l'oiseau rare, à moins que tu ne veuilles me rendre visite dans notre belle Alsace.
-Impossible de quitter Paris en ce moment, j'ai même refusé l'invitation de Victor (Hugo) toujours coincé dans son île à cause de ses déclarations au sujet de ce pov Napoleon III qui réparait la France comme il pouvait, surveillant la presse et ses excès afin d'espérer réussir sa lourde tâche au milieu de troublions nuls sans le savoir!)

-Sacré vieux marin, dit affectueusement Jean Macé et d'une voix tonitruante, il commença le célèbre poème de Victor Hugo:
O combien de marins combien de capitaines...

Mais Hetzel s'était levé brusquement poussant un joyeux: " je crois que j'ai notre homme, mais bien sur, je l'ai!"
Que veux tu dire? fit l'autre abasourdi.
Tu viens de citer Victor Hugo? Cela m'a rappelé ses origines Bretonnes, tu sais que sa mère était Nantaise, hé bien, notre homme c'est mon Nantais!
-Ton Nantais?

-Oui, Jules Verne, tu sais, l'ami de Nadar, l'auteur de "cinq semaines en ballon" un excellent roman du reste, très grand succès! Le jeune homme me plaît, je sens qu'il sera un véritable écrivain, il y a encore beaucoup de choses à reprendre, dans son style surtout, mais il écoute ce qu'on lui dit, il accepte de se laisser conduire.
ce sont ces gens qui réussissent.
Tiens, lis, voici ce qu'il m'écrivait l'autre jour...

Jean Macé reprit sa place favorite dans le bureau d'Hedzel et tous deux penchés sur les manuscrits composèrent le premier numéro du "magasin d'éducation et de récréation." Les abonnés pourraient y lire dès le numéro du 20 mars 1864 le début d'un roman à suivre de Jules Verne: "Les anglais du pôle Nord."

-Brrrr, je finissais par m'enrhumer en écrivant ce roman, dit Jules Verne à sa femme. Pour me rechauffer, je vais aller faire un petit tour au centre de la terre, les volcans feront fondre les glaces du pôle Nord!
-Mais ton contrat avec Mr Hetzel précise que tu dois écrire une histoire des voyages et surtout, un voyage autour du monde réplique Honorine, un peu inquiète des facéties de son époux.

Elle trouve qu'une histoire de voyage cela fait sérieux et puis il ne faudrait pas déplaire à l'éditeur. Leur situation financière s'améliore, avec 3 enfants à élever, ce n'est pas négligeable, déjà, le changement d'appartement à enchanté Mme Verne ravie d'habiter Auteuil.
-Ne t'inquiète pas Honorine, nous écrirons tout cela et nous serons riches...
Nous donnerons des soirées,
Nous aurons un bateau!
Un bateau? S'exclame Honorine, est ce bien utile?
Mieux que cela, c'est indispensable!
Honorine boude un peu
-Tu seras là sur ton bateau à rêver aux étoiles toujours dans la lune (comme Domi!)
Jules Verne c'est levé et, pointant son doigt vers le ciel:
-Eh bien madame, savez vous que j'en ai assez de me voir reprocher d'être dans la lune, d'oublier de saluer les voisins dans l'escalier, etc. (comme Domi!)
Je vous y emmènerai tous dans la lune et avec des gens sérieux mais oui, pas des poètes non, non.
- Qui donc?
Et tout en riant à gorge déployée il ajouta: Des Artilleurs bien sur!

Le 28 juin 1872 ce pov Napoleon III attendait en Angleterre son opération, il avait perdu contre Bismark et les français, malgré son excellent travail l'avait remplacé aussi vite que Robespierre. Il ne savait pas qu'il ne survivrai pas et s'éteindrait le 9 janvier 1873 des suites de son opération d'un gros calcul dans la vessie.

Il laissait la France profondément transformée et parlant ENFIN le FRANÇAIS de Marseille à Lille (sauf en corse, mais ceux là, c'est des cas "spéciaux" on va les oublier, il sauront bien à coup de bombes et de plastic se rappeler à notre bon souvenir pour quelques subventions, merci la France! ) Revenons à ce sacré Jules:

Donc ce 28 juin ensoleillé, dans la capitale picarde madame Verne s'écrie:
Michel, soit sage, sinon pas de gâteau!
-Pourquoi a-on un gâteau aujourd'hui?
-Parce que c'est un grand jour, Papa est reçu à l'académie d'Amiens
Ah, fait Michel dubitatif et c'est quoi l'académie d'Amiens? Moi ce que je préfère c'est quand mon Papa m'emmène en bateau, tu sais bien Maman que je suis le Parrain du bateau, Papa l'a appelé comme moi:
St Michel.
-Hélas toi tu n'est pas un Saint!

Honorine se hâte pour terminer les préparatifs du souper, il faut le fêter son grand homme. Comme elle est heureuse! Son mari est écrivain, mais un écrivain à succès (pas comme ce pov Domi!) Après "les enfants du capitaine Grand", ce fut le triomphe de "vingt mille lieues sous les mers", suivit "d'une ville flottante" (le récit du voyage de Jules en Amérique sur le Great Eastern, car il est enragé Jules lorsqu'il s'agit de naviguer!) puis les aventures de "trois russes et de trois anglais" il y eu bien sur aussi des moments pénibles quand elle a dû recopier à la main la si longue géographie illustrée de la France!
Jules n'ayant jamais le temps pour les choses ne sortant pas de son imagination.

Elle est heureuse aussi d'être de retour à Amiens sa ville, sa famille, elle a tout retrouvé.
Jules y a consenti et elle sait bien pourquoi. C'est qu'à quelques kilomètres il y a le Crotoy, un petit port où se trouve son cher "St Michel" le cabinet de travail Flottant comme le dit avec malice son écrivain de mari.

Mais Mr Jules Verne est arrivé et tout le monde passe à table.
-Si ton pauvre père était encore vivant, il aurait écrit un petit poème pour ta réception à l'académie soupire Honorine qui se souvient avec émotion du charmant beau-père qui lui avait dédié le jour de ses noces un sonnet à sa façon.

Jules Verne ne dit rien, il est comme souvent, dans ses rêves, il pense que demain 29 juin ce sera la St Pierre, une grande fête dans la famille, du vivant de son père. Son père, cet homme pondéré, régulier.

-Pourquoi grand père voulait-il que je finisse toujours mon pain et que je sois à l'heure dit le petit Michel?
Sous des apparences de raideur, Pierre Verne cachait un coeur sensible et Jules Verne commence à rêver d'un homme qui serait un maniaque de l'ordre,(pas comme Domi!) un esclave de la ponctualité (pas comme Domi) mais aussi un homme de coeur et ce jour là , la silhouette de Phileas Fogg, le héros du "tour du monde en 80 jours" fait son apparition sous sa plume!

Inexorable, le temps s'écoule, refusant la moindre halte. Pour ceux qui aiment les couchers de soleil main dans la main avec une coquine dans les dunes, voyez VOTRE vie d'effilocher!

... Sous la pluie fine, un fiacre traverse en trottinant les rues d'Amiens
Arrivé à la gare il s'arrête, un monsieur âgé, décoré de la légion d'honneur, aux beaux cheveux blancs encore bouclés en descend avec peine, il traîne un peu la jambe.
-Tiens, voilà Jules Verne qui part à Paris pour son petit séjour habituel, -Il va voir son éditeur dit un journaliste à un de ses collègues.
Ce n'est pas son jour pourtant! Réplique l'autre.
-Non, mais hier c'était la réunion du Conseil Municipal et Mr le Conseiller Verne honore ponctuellement son mandat électoral.
-On lui devra toujours notre beau cirque d'hiver tout neuf!
Qui durera sans doute plus longtemps que ses romans!

-Voila bien la réflexion la plus stupide que j'ai jamais entendue réplique son interlocuteur. Te rends tu compte qu'il a du génie Jules Verne?
-Oh! Du génie?
-Oui Monsieur, et savez vous pourquoi? Il a toujours su écrire des romans d'actualité, or mettre l'actualité en roman, c'est la sauver de l'oubli!

Tiens par exemple, qui se souviendra dans 100 ans des essais du sous marin de mon ami ingénieur en 1859? Veux-tu me le dire? Alors que PERSONNE n'oubliera le "Nautilus" et je gage même qu'on en arrivera à croire que c'est jules Verne qui a inventé le sous-marin tout comme le Capitaine Némo
-Tu exagères!
-Tu veux des preuves? Mais souviens toi en 1879 dans "les tribulations d'un Chinois en Chine", la jolie Chinoise écoute un phonographe et l'invention d'Edison était de 1878 et AUSSI dans "Le Chateau des Carpates" (je l'ai lu dès sa parution en 1892) et bien ce n'est que 3 ans après que les travaux des frères Lumières étaient connus du grand public et que nous possédions ENFIN le cinématographe. N'est-ce pas du cinéma l'apparition magique de Stillia au fond des carpates?

Non, vois-tu, Jules Verne est un remarquable témoin visionnaire de notre temps, au XX ème siècle on s'émerveillera des romans visionnaires de cet homme admirable j'en suis sur, prophète de ce que nous avons vécu: Une époque si merveilleuse, si riche en découvertes scientifiques de toutes sorte, nous avons eu le poète de la science et ce poète, c'est Jules Verne!

Le 24 mars 1905 un député français de 43 ans sortait du Palais Bourbon, l'air inquiet, le sourcil froncé, non, ce n'était pas la lourde charge d'exposer à la chambre ses idées sur la séparation de l'Église et de l'État ( l'histoire est un éternel recommencement les velus, ne vous faites aucune illusion!) mais c'était plutôt les nouvelles alarmantes répandues régulièrement par l'agence Havas au sujet de l'état très grave de Jules Verne entrain de mourir à Amiens.

Ce député était l'un des plus brillants hommes politique de son temps.
La mort prochaine de Jules Verne le touchait profondément car lui, Aristide Briand se souvenait avec émotion de ses rencontres avec le prestigieux romancier quand il était collégien et camarade de Michel Verne, fils de l'écrivain.
Il se souvient de l'amitié que lui manifestait alors son illustre compatriote.
Il sourit en pensant aux pages d'un roman "Deux ans de vacances" où Jules Verne a introduit un personnage qui lui ressemble comme un frère l'appelant "Briant" avec un t.

Accoudé, Aristide Briand regarde sans les voir les rives de la Seine, ce qu'il voit lui, c'est Nantes et la Loire, c'est le quai de la fosse c'est Trentemoult et le capitaine Olive qui commande le St Michel, le bateau de Jules Verne. II revoit la cabine de l'écrivain avec le grand tableau noir couvert de formules algébriques qui intriguent l'adolescent.
Une même passion de la mer les avait rapprochés.
Aristide Briand s'est redressé, il reprend son chemin, ses pas le mênent vers la Bourse où sont affichées les dépêches Havas.

C'est fini! JULES VERNE est mort.

Les passants s'étonnent de voir parler tout seul ce monsieur qui se récite à lui même de sa belle voix d'or qui sera célèbre dans toute l'Europe la mort du Capitaine Némo:

"Un dernier feu brilla sous cette prunelle, d'où tant de flammes avaient jailli autrefois. Puis murmurant ces mots: Dieu et Patrie il expira une dernière fois doucement."

Voila les Affectionautes, c'est mon cadeau de Noël ici. A vous tous qui pensez que votre temps est neuf alors qu'il n'est que ce que ces hommes en ont fait!

Bientôt, enfin, un autre jour, quand j'aurai le temps, vous lirez un résumé de la vie de Gustave, celui qui a fait la TOUR juste pour répondre à un concours, juste pour une exposition, à cette époque en France, des hommes furent grands, ils sont rares, très rares, sachez les reconnaître. Faute de le faire en choisissant des imposteurs sans idées, sans projets que de se fondre dans la multitude, votre vie sera banale, ils sont comme vous et ne durent que l'espace d'un feu de bois face à la mesure du temps.

Bonne fête à toutes et à tous. Notre nation vient de très loin, elle n'a pas besoin de foulards pour cacher ses femmes, ni de Dieux venus d'ailleurs pour vivre dans les ténèbres.

1000 ans de moyen-âge nous a bien suffit!

Totalement inutile d'en refiler une couche, plus de temps à perdre.
L'éducation Nationale ferait bien de refiler ses pendules à l'heure!
Mais que les hommes sont petits.
Bonnes fêtes à tous et à toutes!
Dominique
(Toujours aussi râleur!)
792221 Publié le 27/12/2004 à 13:52 supprimer cette contribution
Citation:
Je ne bois que de la flotte et de l'Antésite


ttention m'sieu domi ça commence a se sentir
domi - 417343lui écrire blog Publié le 27/12/2004 à 18:51 supprimer cette contribution
Jules va bien xiane, il boitille un peu mais est très heureux de vivre!

Ha bon Alex, qu'est ce qui va pas?
Ca vous a pas plus cette vie d'artiste parfaite?
Pourtant il en a fait rêver des petits d'homme bien plus que ces malades du pouvoir si vite oubliés et soit-disant indispensables!

Tant pis, à aut chose, une autre fois.
domi - 417343lui écrire blog Publié le 31/12/2004 à 11:28 supprimer cette contribution
Personne ne l'aime ce GENIAL velu?
595300 Publié le 31/12/2004 à 11:31 supprimer cette contribution
Mais si, on l'aime bien, et moi d'autant plus que ce fantastique écrivain a fini ses jours à Amiens, dans ma Picardie natale!!!
Page 1

Forums > Plaisir d'écrire Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | 2005 ARRIVE!| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
9 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris 2005 ARRIVE!