the,corporation,pourquoi,choses,vont,aller,s,arrangeant
Forums > Economie - FinancesAller à la dernière page
<< Précédent |

The Corporation : pourquoi les choses ne vont pas aller en s'arrangeant

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/01/2005 à 08:31 Demander à la modératrice de supprimer ce forum

Une vérité toute simple et que personne n'avait pensé à regarder avant ces deux cinéastes :

/forum/topic.asp?topic_id=26372&forum_id=42&forum_title=Les+Sorties+sur+Affection
domi - 417343lui écrire blog Publié le 10/01/2005 à 14:16 supprimer cette contribution
Il n'existe de beau et larges fleuves qua parce qu'il y a de belles rivières et plein de ruisseaux! Si on les supriment c'est sur, le désert AVANCE! C'est EXACTEMENT ce qui nous arrive! Même à Paris, dehors y a plus de commerces, plus de Charcutiers plus de rien! Que des marchands se journeaux et des vendeurs de tickets de métro!(A la sauvette!)
Sur que ça va pas pouvoir continuer 50 ans comme ça! Quand tu te pointe à la Samaritaine et que tu vois ce qui en reste...
A se pendre! C'est la vie. Enfin, celle de maintenant. J'aime pas. Pas du tout!
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 10/01/2005 à 19:31 supprimer cette contribution
Je vous recommande de copier en Notepad la question suivante et de la poster chaque fois que vous en aurez l'occasion dans un forum dit "libéraliste" (le mot "libéral", largement connoté à une idée de générosité, ne convient en aucune manière à ces gens-là) :
Citation:
Si un tiers de l'humanité possède l'appareil technico-logistique qu'un second tiers gagne sa vie en faisant fonctionner, et que cela suffit à faire vivre ces deux tiers, que va-t-il advenir du troisième qui ne peut acquérir ni une portion de cet appareil, ni la compétence pour le faire fonctionner?
Le libéralisme n'a pas de réponse avouable.

Or cela n'est pas une hypothèse d'école. C'est ce qui est en train d'arriver, et on s'en doute depuis le milieu des années 60 à peu près. Ce qui peut nous amener à brusquement traiter aujourd'hui la question avec un peu moins de négligence, en revanche, c'est que nous découvrons depuis quelque temps que nous sommes en train de basculer dans le mauvais tiers.

Les économistes occupent le terrain pour anesthésier les esprits à ce sujet, comme les médecins de Molière le faisaient en attendant que la nature ait guéri les malades ou que les "remèdes" les aient tués. Et comme depuis la disparition de Paul Valéry tous les philosophes ont baissé les bras en se rabattant vers les "sciences humaines" (quel oxymore!) faute de vouloir affronter le réel, le mal se répand.
412395 Publié le 11/01/2005 à 12:58 supprimer cette contribution
Citation:
Et dire que Mr. Sarkozy fait des ouvrages de ce monsieur, son livre de chevet (sic) ...


Qui se ressemble s'assemble...entre pros de l'échec, c'est normal
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 12/01/2005 à 00:33 supprimer cette contribution
Le film était nettement meilleur que prévu. En fait, un sans faute.

S'il repasse la semaine prochaine (ce n'est pas évident, vu que la salle n'étair remplie qu'au quart), j'y retourne avec un bloc-notes et un stylo.

Style neutre, données factuelles et cheminement 100% rationnel, ce qui était un exercice de haute voltige vu le sujet. Le site consacré au film est le suivant, et il donne sur plein d'autres liens :

http://www.TheCorporation.com

Vous avez remarqué l'humour discret d'en avoir fait un ".com" ?

Appliquer le DSM IV à une entreprise, il fallait vraiment avoir l'idée. Et le pire, c'est que ça colle parfaitement. Quelques têtes connues traversent l'écran, dont bien entendu Michael Moore et Noam Chomsky, cela n'étonnera personne. Mais aussi quelques prix Nobel d'économie... qui ont réfléchi depuis.

Idée de base (démontrée, et non postulée) : une entreprise constitue une entité créatrice d'externalités. Par nature. Démonstration éblouissante.

Je ne pense pas faire injure à Jepikouros ni a Domi en disant que ce film fait plus en une heure pour assurer une prise de conscience que trois mois de leurs contributions (mais c'est normal : les réalistauers maîtrisent parfaitement le langage de l'image filmée, auquel nous n'avons bien entendu pas accès ici)

Yla a sacrément intérêt à voir ce truc. Enfin, si ce n'est déjà fait.
412395 Publié le 12/01/2005 à 07:28 supprimer cette contribution
Bon...il va donc falloir que j'aille le voir
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 14/01/2005 à 16:23 supprimer cette contribution
J'y retourne lundi, séance de 13h. Si tu as un équipement d'enregistrement *discret* de la bande son, je te recommande de le prendre avec toi; sinon, de prendre bloc et crayon pour noter au moins une partie de l'essentiel (y compris ce qui apparait sur l'écran sans être repris sur la bande son).

Nous créons un forum Google, france-reflexion, que nous inaugurerons sur des reflexions concernant ce film. Privé au départ, le temps de prendre nos marques, il basculera en lecture publique d'ici la fin du semestre.

Tu me reconnaitras facilement : je suis le parisien qui n'a pas de téléphone portable.

La *neutralité de point de vue* de ce film est fantastique. Il n'en est que plus convaincant. Loin d'être militant, il est plus loin encore d'être démobilisateur (ce qui n'est pas toujours le cas de certains militants .
Page 1

Forums > Economie - Finances Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | The Corporation : pourquoi les choses ne vont pas aller en s'arrangeant| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
5 connectés au chat
32 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris The Corporation : pourquoi les choses ne vont pas aller en s'arrangeant