fables,sagesse,contes
Forums > Plaisir d'écrireAller à la dernière page
<< Précédent |

Fables : la sagesse des contes

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
1520136 Publié le 14/11/2007 à 16:50 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Un nouveau fils pour écrire de courts contes et fables.
Je commence par un conte asiatique.

Un singe se promène le long d'une rivière lorsqu'il remarque dans l'eau un poisson. Ne sachant pas de quoi il s'agit, il se dit :
"Cette pauvre créature est en train de se noyer, il faut que je la sauve".
Grace à son habileté, il attrape le poisson et le dépose sur la berge. Hors de l'eau, le poisson ne tarde pas à suffoquer et à mourir.
Et le singe se lamente : "Si j'avais agit plus tôt, j'aurais pu le sauver."

Il y a plusieur morales à tirer de cette histoire. Que chacun trouve la sienne.
-démi°°°° - 731109lui écrire blog Publié le 14/11/2007 à 18:10 supprimer cette contribution
ne jamais interférer dans la vie de celui qui vit dans un autre environnement...
2025831 Publié le 18/11/2007 à 10:25 supprimer cette contribution
Elle est très juste ta phrase Démi !

Chacun évolue dans un environnement qui lui est propre, le sien.

En poursuivant mon étude sur les oiseaux j'en suis arrivée à approfondir la vie de ces volatiles qui nous sont supérieurs puisqu'ils peuvent s'envoler lorsque quelqu'un ou quelqu chose les dérange !

Mais il y en a des néfastes comme ceux que l'on appelle les "Jaseurs" ;
C'est une espèce d'hirondelle qui vient du sud pour aller vers le nord et, au moyen âge on disait qu'ils amenaient la peste !!!
1520136 Publié le 10/03/2008 à 09:34 supprimer cette contribution
Un scorpion se trouve sur la rive d'une rivière et veut passer de l'autre côté mais ne sait pas nager. Il demande à une grenouille qui passe par là "prends moi sur ton dos et fais moi traverse la rivière".
La grenouille répond :
"pas question ! Si je te laisse grimper sur mon dos, tu me piqueras et je mourrais.
- Mais non, répond le scopion. Si je te pique alors que nous sommes sur l'eau, je mourrais aussi car je ne sais pas nager."
La grounouille, convaincue par cet argument, laisse le scopion monter sur son dos et les voila partis sur la rivière.
Alors qu'ils se trouvent au milieu, là où l'eau est la plus profonde, la grenouille sent la picure du scorpion. Elle se retourne vers lui :
"Mais pourquoi as-tu fait ça ? Maintenant toi aussi tu va mourrir.
- Je sais, répond le scorpion, mais je n'ai pas pu m'en empècher. C'est dans ma nature."
Page 1

Forums > Plaisir d'écrire Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Fables : la sagesse des contes| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
1 connectés au chat
7 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Fables : la sagesse des contes