atelier,poetique,retour
Forums > Plaisir d'écrireAller à la dernière page
<< Précédent |

Atelier poétique, le retour

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 28/07/2008 à 12:14 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Citation:
Loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique

Art. 41. -

Lorsque l'oeuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire :

1° Les représentations privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille;

2° Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, à l'exception des copies des oeuvres d'art destinées à être utilisées pour des fins identiques à celles pour lesquelles l'oeuvre originale a été créée;

3° Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source:

Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées;

Les revues de presse;

La diffusion, même intégrale, par la voie de la presse ou de la radiodiffusion, à titre d'information d'actualité, des discours destinés au public prononcés dans les assemblées politiques, administratives, judiciaires ou académiques, ainsi que dans les réunions publiques d'ordre politique et les cérémonies officielles;

4° La parodie, le pastiche et la caricature, compte tenu des lois du genre
Ici, donc, analysez sans complexe et sans relâche tout ce qui vous semble améliorable dans les poèmes : la loi vous donnne le feu vert, pour le plus grand bien de notre langue.

Miaux vaut améliorer ensemble un mauvais poème que de se disputer de façon stérile sur sa paternité. Nous sommes dans le monde du Web 2.0.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 28/07/2008 à 12:22 supprimer cette contribution
Commençons par celui-ci. Double paternité/maternité alléguée (Artus, Iseult Coulon), on s'en fout un peu, voyons plutôt ce qui cloche :


* Alors enfin me suivre / dans ce monde utopique

Muette à l'hémistiche : cette horreur est parfois inévitable, mais en sortir carrément une dès le premiers vers, non !

* Où les nuages oscillent et les champs s'illuminent

Persiste et signe ! Ce n'est plus de la poésie qui chante, ce sont des coups sourds donnés à travers un édredon

* Les cloches dans le vent carillonnent excentriques!

Rien à dire sur celui-là . Il fallait commencer par lui, on gagnait du temps

* Les églises, les étangs et les ruelles divines


Une église, divine ? Ca, c'est sacrément original, dis donc, comme image ! L'auteur s'est foulé ! Les étangs et les ruelles qui viennent derrière ne créent évidemment pas exactement un crescendo, mais je suppose que l'auteur cherchait juste à attraper son compte de syllabes.

Les écrivains qui ont recours à leurs doigts pour savoir s'ils ont leur compte de pieds, ne sont pas des poètes, ce sont des dactylographes.

-- Ferré

(Je suis bien content qu'il y ait eu cette affaire de querelle de paternité; cela me permet d'être sincère sans me mettre nommément quelqu'un à dos )
2025831 Publié le 28/07/2008 à 12:23 supprimer cette contribution
C'est vrai !
Cela vient tout seul ou pas du tout
Quand c'est le cas, je n'insiste pas
je parle du compte des pieds !
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 28/07/2008 à 12:32 supprimer cette contribution
Parfois on trouve avec 13 ans de retard. Par exemple, pour exprimer la beauté, souvent, d'un compromis réaliste :

(...) Venez. Je vous invite
A ne pas dénigrer l'eau qui coupe le vin
A ...


Et là, pas moyen de trouver le vers qu'il fallait (alors que la suite me convenait tout à fait, il me manquait juste ce vers-là; et pas question de placer vu le contexte une platitude du genre :

A manger ce gâteau même si c'est du pain

(oui, j'avais vraiment tout essayé )

Et puis un jour, alors que je le lisais, le vers manquant vient en place comme tout naturellement :

A aimer dans la vie et la paille et le grain

C'est bizarre tout de même. Depuis 13 ans le reste du poème l'attendait

Il faut savoir prendre son temps
770362 Publié le 28/07/2008 à 12:48 supprimer cette contribution
(...) Venez. Je vous invite
A ne pas dénigrer l'eau qui coupe le vin
A aimer dans la vie et le grain et la paille
A préférer toujours le festin à la graille
Sans jamais séparer le païen du divin
2025831 Publié le 28/07/2008 à 12:49 supprimer cette contribution
Oh les beaux alexandrins
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 28/07/2008 à 16:13 supprimer cette contribution

Il y a des moments comme ça où on se sent vaguement Salieri

2025831 Publié le 28/07/2008 à 16:15 supprimer cette contribution
Ah bon
Tu dictes déjà tes mémoires
Ce cher Mozart en avait dans la tête, de la musique
2290907 Publié le 28/07/2008 à 17:37 supprimer cette contribution
joli !

on perd en spontanéité à vouloir suivre absolument des règles...
1510753 Publié le 28/07/2008 à 17:49 supprimer cette contribution
Amande Salieri ? Pourtant Mozart est là
2025831 Publié le 28/07/2008 à 17:55 supprimer cette contribution
Mozart, à la fin de sa vie dictait ses dernières symphonies à Salieri
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 28/07/2008 à 18:05 supprimer cette contribution

Sa dernière, "Jupiter", date de 1788. Si je ne m'abuse, Mozart était encore parfaitement en état de les écrire lui-même à l'époque.
Citation:
Pourtant Mozart est là
Bon, on ne va pas en faire tout un fromage non plus
2025831 Publié le 28/07/2008 à 18:07 supprimer cette contribution
D'ailleurs le rôle de Salieri auprès de Mozart n'a jamais été clairement défini
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 28/07/2008 à 18:09 supprimer cette contribution

Mon impression est que Salieri était un grand timide et faisait publier ses meilleures compositions sous le nom de Mozart
2025831 Publié le 28/07/2008 à 18:10 supprimer cette contribution
timide crois-tu ?
Page 1

Forums > Plaisir d'écrire Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Atelier poétique, le retour| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
5 connectés au chat
14 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Atelier poétique, le retour