secu,lu,forum,echos
Forums > SociétéAller à la dernière page
<< Précédent |

Secu...lu sur un forum des Echos

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
domi - 417343lui écrire blog Publié le 04/03/2010 à 14:47 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Le modèle social français et c'est bien là sa caractéristique, est un modèle à la Marchais, une construction "planiste" figée qui ne tolère aucune modification...

Car il a été pensé non comme une construction pragmatique et adaptative mais comme une machine de guerre de la lutte des classes pour hâter l'avènement du socialisme.

Marchais l'avait bien dit et bien sur avant lui Thorez. Depuis la chute du mur la France reste aux ordres d'un cadavre.

Hahaha c'est bien dit et en tout cas écrit!
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/03/2010 à 14:55 supprimer cette contribution

Pour les petits jeunes qui ne sauraient pas de quoi tu parles.

Cela étant, je cesserai de croire à la lutte des classes quand les entreprises cesseront de faire vivre l'appareil du MEDEF, pas avant.

Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 04/03/2010 à 20:09 supprimer cette contribution
Ne pas confondre "lutte des classe" et "lasse des cultes" !

On fait dire beaucoup de choses à la lutte des classes, tellement même que pour nier ces idées il est facile de nier l’existence de cette lutte des classes.
De fait la rivalité existant entre les différentes catégories de revenu et de travail, ont poussé les acteurs à se solidariser pour avoir plus de poids. Ainsi se créent des communautés qui génèrent de fait des solidarités également dans le camp adverse.
Qu’on le veuille ou non ces groupes différents finissent pas lutter pied à pied pour défendre ou acquérir plus d’avantage et de pouvoirs.
Les plus malins vont même savoir intégrer dans leurs rangs ceux qui sont censés mener la bataille dans le camp adverse. Ainsi les grands dirigeants syndicalistes sont phagocytés par le monde politique et en n’arrivent à ne jouer leur rôle que de façon très diplomatique juste pour garder un peu de crédibilité et beaucoup de leur situation personnelle.
Il devient alors facile de confondre la pratique syndicale et la parole de son dirigeant, déjà que cela se pratique allègrement pour les partis politiques. Il est tellement plus facile de manipuler des hommes que de manipuler des groupes.

Mais aller généraliser l’observation en affirmant que « toute l’histoire n’est que l’histoire de la lutte des classes », je trouve que c’est exagéré, car toutes les guerres de religions se traduisent en général par des luttes internes dans chaque classe sociale par exemple.

Je crois que la notion de lutte des classes est utile pour comprendre mais reste seulement une vue partielle.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/03/2010 à 21:21 supprimer cette contribution

Qu'est-ce qu'une "vue non partielle" ?

L'important est qu'une vue soit utile, quitte à la compléter par d'autres, ce que personne n'interdit. C'était même le principe du dessin industriel à l'époque où on en faisait. Autocad et Catia ont tout tué. Tant mieux.
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 04/03/2010 à 22:10 supprimer cette contribution
Une vue partielle pour moi est utile pour explique une partie des fait mais je pense qu'il ne faut jamais oublier qu'il existe d'autres éléments qui parfois complètent ou déforment, par exemple sur un plan affectif, des données purement économiques.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/03/2010 à 22:19 supprimer cette contribution

Je me demande si la plus grosse erreur que nous faisons n'est pas notre système de droit : on crée des lois dans un contexte, sans envisager (parce que c'est impossible) tous les autres contextes futurs possibles, puis quand le cas se présente, on sort la vieille loi pour l'appliquer dans ce contexte imprévu, et on s'autorise de ce qu'elle dicte pour prendre une décision aberrante en prétextant que c'est comme ça et qu'on n'y peut rien. Ce système est totalement maboule !

La logique voudrait qu'il existe un dispositif permettant de poser des exceptions, et que ce soit l'ensemble de ce qui est ainsi remonté qui préside à la modification du corpus de lois.

Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 04/03/2010 à 22:41 supprimer cette contribution
Tiens ceci me fait penser à ma réflexion en cours sur une proposition de loi nouvelle qui stipule ceci :
--------------------
Proposition :

Vu que nul n’est censé ignoré la loi
Vu que les capacités cognitives d’un être humain sont limitées
Vu que les lois doivent être cohérentes entre elles, sans jamais se contredire
Vu la non rétroactivité constitutionnelle des lois

Article un
Toute nouvelle loi doit s’accompagner d’une suppression ou une simplification d’une loi précédente afin que le volume complet des lois en cours soit égal ou inférieur au volume actuel.

Article deux
L’ensemble des lois en cours devra diminuer à terme jusqu’à la capacité maximale de compréhension d’un être humain.

Article trois
Un document contenant toutes les lois en cours dans leur texte intégral doit être consultable sur internet par n’importe qui.

Article quatre
Il est rigoureusement interdit d’indiquer un texte sous la forme « l’alinéa xx modifie la loi yy qui dorénavant remplace le texte zzz qui est abrogé », seuls les textes complets sans références sont acceptables.

Cette loi sera donc publiée dès qu'une ancienne loi devenu obsolette sera supprimée.
-----------------------

Avez-vous déjà essayé de reconstituer le puzzle actuel sur une question précise ? Je pense que même les juristes professionnels n’y arrivent plus sinon ils ne se retrouveraient pas si souvent en désaccord sur l’interprétation des lois.
domi - 417343lui écrire blog Publié le 05/03/2010 à 18:35 supprimer cette contribution
Citation:
Toute nouvelle loi doit s’accompagner d’une suppression ou une simplification d’une loi précédente afin que le volume complet des lois en cours soit égal ou inférieur au volume actuel.

je serais pour ...Mais quid des nouvelles technologies? Des nouveaux modes de vie?

Dejà vois ce machin hadopi alors qu'il était si simple de laisser tout télecharger ...En faisant facturer ensuite par les providers en même temps que l'abonnement comme pour le tel!

Pas de connexion sans eux, donc facile, suffisait de l'IMPOSER et basta .

T'as VU le bince à la place? Des lois pérenne ? Ha oui? dans un monde en perpétuelle mouvance... Pas facile je pense.
Cela me semble irréaliste hélas.
Quant à atteindre la possibilité d'appréhension de toutes nos lois par un individu, tu vas devoir attendre.

L'égalité n'est pas de ce monde... C'est juste un mythe.
Page 1

Forums > Société Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Secu...lu sur un forum des Echos| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
6 connectés au chat
24 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Secu...lu sur un forum des Echos