petite,bafouille,printemps
Forums > PolitiqueAller à la dernière page
<< Précédent |

Petite bafouille de printemps

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
domi - 417343lui écrire blog Publié le 25/04/2012 à 22:29 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
J'ai écris PETITE
Amusons nous


Monsieur le Candidat,

Au soir du premier tour des élections présidentielles, vos premières déclarations, ainsi que celles de tous les caciques de votre parti, ont fait passer un message clair : Les électeurs qui ont voté au 1er tour pour Marine Le Pen doivent voter pour vous au second.

Cette exhortation, il faut l’avouer, est dans la droite ligne de votre campagne depuis quelques mois, qui elle-même reprenait l’axe directeur de votre campagne victorieuse de 2007.

Je me sens concerné par votre appel, puisque je fais partie des 18 % des votants qui ont voté pour Marine Le Pen.

La forme de cet appel a néanmoins sonné désagréablement à mes oreilles, puisque vous et vos soutiens avez répété que vous avez entendu ce cri de "la France qui souffre".

Je ne souffre pas plus qu’un autre, Monsieur le candidat! Mon vote n’a pas été un cri de détresse mais un choix résolu. [Pour tout vous dire, je suis de sensibilité Louis bonaparto-gaulliste, et c’est pourquoi j’ai toujours voté pour le Front National depuis 1974.

Il est en effet évident à mes yeux que le parti soi-disant gaulliste n’a eu de cesse de tourner complètement le dos à ses principes fondateurs depuis que Jacques Chirac s’en est emparé en 1974, – sauf lors du bref épisode de l’appel de Cochin en 1979.

Les rares personnalités qui tentaient de faire vivre l’héritage gaulliste, comme Marie-France Garaud et parfois Philippe Séguin, ont vite étés marginalisées.

Quant à l’antagonisme historique entre les cadres fondateurs du FN et le général de Gaulle, né de la double erreur des premiers (soutien à Vichy et à l’Algérie française), je l’ai toujours considéré comme un malentendu quasiment anecdotique sinon incontournable vu la situation au moment des faits.

L’écoulement des années me donne raison, qui éloigne ce passé douloureux pour laisser intacts des idéaux communs contre des ennemis communs.

En interprétant mon vote comme un appel au secours ou l’expression d’un malaise, vous adoptez la même mentalité que ces bonnes consciences de gauche qui, incapables de concevoir qu’on puisse avec intelligence et lucidité soutenir des opinions qu’elles taxent de "fascisme", ne veulent voir dans le vote FN qu’un pur symptôme psychopathologique.

Ce mépris avec lequel vous me regardez est donc un très mauvais signe.

Je veux bien néanmoins passer outre et jeter un coup d’œil global sur votre bilan pour voir si vous méritez que je vote pour vous au second tour.

La première chose qui me vient à l’esprit, c’est votre personne, que vous avez théâtralement mise en avant tout au long de votre carrière de Président.

Le moins qu’on puisse dire est que vous avez abimé la fonction présidentielle.

Tout le monde a en mémoire votre grossièreté allant jusqu’à l’insulte la plus éhontée, votre parler relâché, vos fautes de français, vos manières de parvenu, votre goût vulgaire de nouveau riche pour l’épate, plaisamment qualifié de "bling-bling".

Au lendemain de votre élection, il y a cinq ans, le bruit avait couru que vous vouliez prendre une retraite pendant quelques jours, pour vous pénétrer dans le silence des devoirs de votre nouvelle charge.

Idée de génie, qui s’inspirait de la seule bonne chose qu’ait laissée F. Mitterrand : la marque d’une certaine densité personnelle.

Mais patatrac! Vous n’avez fait que bronzer sur le yacht d"un milliardaire Mr Bolloré, comme n’importe quel "people" habitué de la rubrique Jet set de Paris-Match.

Quelques mois plus tard, on a appris que vous avez rencontré votre future femme… Chez Jacques Séguéla, à qui vous aviez demandé de vous organiser un dîner pour vous désennuyer de cette solitude survenue.

Jacques Séguéla !!! Le symbole de l’image, de la pub, du baratin, du toc, la vulgarité incarnée….

Quel homme êtes-vous donc, Monsieur le Président, pour que, tout en présidant aux destinées de la France, vous éprouviez le besoin de vous faire distraire par cette sinistre enflure cuite sous les UV ?

Il est vrai que quand on est capable de se faire accompagner du pétomane J.-M. Bigard pour rendre visite au pape, c’est qu’on n’a aucun goût, aucun sens des convenances, aucune idée des devoirs de la couronne.
j'en fus courroucé.

Il ne manquait au successeur de Louis XIV, de Napoléon et de Gaulle que de passer un WE à Eurodisney, comme n’importe quel plouc américanisé... Ce que vous ne manquâtes pas de faire en décembre 2007.

Êtes-vous un Français ou un États-Unien ?
On peut se poser la question, depuis qu’on vous a vu faire votre trottine dans les rues de la New York, arborant fièrement un maillot « N.Y.P.D. » à l’instar d’un vrai Yankies.

Non, décidément, il y a des choses qui ne passent pas.

Le Président de la République française est un monarque, ce n’est pas un" manager.

Ce n’est pas vous qui avez fait quelques erreurs stratégiques, c’est votre personne tout entière qui est une erreur.

Même mon pote virtuel paganel n'aurait pas fait pareil tartuffe.

On a maintes fois rapporté votre vœu d’abandonner la politique, une fois votre mandat terminé, pour "faire de l’argent dans le privé".

Voilà qui est encore plus accablant que tout le reste. Servir la France n’aura pas été pour vous une vocation, une mission, un sacerdoce, mais seulement une étape dans votre C.V, une façon parmi d’autres de défouler votre besoin névrotique de brasser du vent, une activité aussi distrayante que de jongler avec les capitaux.

Or la France est un vieux pays catholique qui déteste l’argent, et pour prétendre à la magistrature suprême, il vaut mieux se pénétrer des œuvres de Péguy et Bernanos que de copiner avec Bill Gates et Tom Cruise.

Vous avez augmenté votre salaire de 140 %, et proclamé que vous assumiez totalement cette augmentation. Passons si la caisse noire a disparu, je ne vous en ferai pas reproche

Notez seulement que le président bolivien Evo Morales, lui, a diminué son salaire de moitié.

Son peuple doit être fier de lui, alors que vous nous faites honte.

Savez-vous qu’un de vos prédécesseurs, Raymond Poincaré, est sorti ruiné de l’Élysée, parce qu’il avait tenu pendant sept ans à affranchir tout son courrier à ses frais ?

Et que De Gaulle vivait chichement de sa retraite de militaire, après sa démission de 1946, ayant refusé les aides spéciales que le gouvernement lui proposa.

À l’inverse, votre mandat présidentiel aura été une excellente affaire pour vous, puisque votre patrimoine a crû de 30% en cinq ans. Nul ne doute que vous saurez désormais faire fructifier votre carnet d’adresses et vous faire payer grassement aux quatre coins du monde.

De ces quelques éléments qui envahissent ma mémoire que je n'ai parfois point courte, se dégagent deux traits:

Vous aimez l’argent et vous avez une tournure d’esprit plus américaine que française. S’agit-il de traits purement personnels, ou bien des fondements de votre politique ?

Hélas, c’est la seconde réponse qui est la bonne.

Pour le premier point, je n’ai pas besoin de reprendre ce que tout le monde a compris: vous avez été plus le président des riches que celui du peuple qui vous avait frait confiance.

Vous aviez fait campagne sur la revalorisation du travail, mais vous avez diminué les droits de succession, pour mieux permettre aux héritiers de jouir de l’effort de leurs parents sans se fatiguer eux-mêmes.
C'est uen vision des choses que je pourrais aprtager si vous aviez su permettre par votre politique permettre un Vrai travail a tous vos concitoyens. Cez ne fut pas le cas.


Je n’ai pas la compétence pour décider, dans l’augmentation du chômage et la diminution du pouvoir d’achat, ce qui vient de votre politique et ce qui vient de la crise économique.

Ce qui me frappe, c’est que vous avez le culot d’en appeler à nouveau aux petits, aux sans-grade, alors que vous êtes évidemment le candidat chéri du monde de la bourgeoisie n'ayant pas l'intention de partager quoi que ce soit.

Je laisse à d’autres le soin de développer ce chapitre, qui ne m’intéresse que médiocrement et que je tiens pour secondaire. En tout cas, il est loin, l’idéal de la participation !

Pour le second point, qu’il suffise de dire que vous avez réintégré la France dans l’OTAN, c’est-à-dire que vous avez inféodé sa défense à celle des USA.

L’anti-atlantisme était pourtant une des constantes de la politique française depuis cinquante ans et F. Mitterrand lui-même avait confié que nous étions secrètement en guerre contre les États-Unis.

Vous avez renié cet héritage. Voilà une trahison colossale, qui a mes yeux pèse infiniment plus que tout ce que peut avoir de critiquable votre politique fiscale:

Le destin d’un pays se joue dans ses orientations géopolitiques, et pour le reste "l’intendance suivra".

Que retenir d’autre de votre politique internationale ? Vous n’avez pas su mener la "diplomatie des droits de l’homme" que vous annonciez il a cinq ans, comme le montre votre pitoyable copinage avec Kadhafi en début de mandat. Je m’en réjouis bien sûr, mais cette ligne avait au moins une cohérence permettant, à défaut du reste, de donner une bonne image de la France dans le monde.

Or à l’inverse, vous n’avez pas su non plus vous en tenir à une realpolitik efficace. L’attitude à l’égard de la Chine, notamment lors des J.O. de Pékin, est emblématique :

vous n’avez été capable ni de vous fâcher avec les Chinois, ni de ne pas leur faire la leçon.

Vous perdez donc sur les deux tableaux, en passant pour un importun à leurs yeux, et pour un tartuffe aux yeux des "droite l'hommistes".

Et qu’est-ce que c’est que cette façon de déployer des efforts colossaux pour la libération de la détestable Ingrid Bétancourt ?

De se fâcher avec le Mexique pour soutenir moralement la douteuse Florence Cassez ?

Même l'oncle de Napoléon 3 savait que le cœur d’un homme d’État doit être dans sa tête, et qu’il faut savoir sacrifier un bataillon pour sauver une armée.

Reprenant et élargissant ce qu’il y a de pire dans l’héritage chiraquien:
la tyrannie du compassionnel, vous êtes capable d’aliéner la politique d’une Nation pour sauver un seul citoyen.

D’où votre manie de vouloir bouleverser la législation dès qu’il y a un chat écrasé quelque part.

Vous lisez trop les évangiles et leurs sornettes. c’est ça, vous avez été marqué par l’insensée parabole de la brebis égarée?

Vous feriez mieux de lire la vie de Richelieu, qui était homme d’État avant que d’être homme d’Église, n’hésitant pas à s’allier avec des protestants pour faire la guerre à des catholiques.

Tout le contraire de vous: en août 2008, alors que la Russie, avec laquelle nous devrions signer un pacte d’acier pour résister à l’ogre yankie, imposait son ordre dans les marches de son empire, vous avez volé au secours de la Géorgie de Saakachvili, marionnette de Washington.

Par niaiserie humanitaire, ou pur et simple alignement sur les intérêts des USA ?

Je laisse les historiens en décider, mais le maintien absurde de nos troupes en Afghanistan pendant tout votre mandat plaide pour la seconde hypothèse.

Ces deux points : Primat de l’argent et soumission à l’Oncle Sam, à eux seuls, suffisent à faire de vous le président le plus anti-gaulliste, ou le plus anti-nationaliste, de la Cinquième République.

Voyons rapidement le reste.

Dans le domaine social, vous aviez promis de mettre un service minimum en cas de grève dans le service public. Parfait!

Non seulement la loi votée en août 2007 était très timide, mais elle a été abrogée en octobre 2010.

Quant à la fameuse réforme des retraites, elle est aussi insatisfaisante, et le régime de la fonction publique n’a pas été totalement aligné sur celui du privé loin s'en faut.

Vous aviez annoncé la mise en place d’une "république irréprochable".

Ce qu’on commence à entrevoir du financement de votre précédente campagne, le copinage coupable de M. Woerth (dont on nous a claironné pendant des mois que sa moralité était au-dessus de tout soupçon) avec l’héritière milliardaire Liliane Bettencourt et les malandrins qui gèrent son pactole, cela donne une idée de votre conception de él’irréprochabilité.é

Vous ne pouviez pas faire autrement? C'est possible mais alors on ne promet pas d'être irreprochable.

Vous avez confié un ministère à Frédéric Mitterrand, pédophile avoué, lequel bien sûr n’a pas manqué de soutenir Roman Polanski, recherché par la justice de Californie pour répondre d’un viol sur mineure.

C’est ça, la moralisation de la vie publique? Vous aviez promu "la valeur travail", et si l’opinion n’y avait mis le holà, vous auriez laissé vos courtisans offrir en 2009 les rênes de l’E.P.A.D. à votre fils Jean, un gamin de 23 ans qui a raté deux fois sa deuxième année de licence de droit!

Le népotisme, c’est aussi une façon de marquer votre filiation avec M. Mitterrand ?

Dès le début de votre quinquennat, vous avez mis l’accent sur "l’ouverture à gauche".

Cette stratégie politique totalement stupide n’a pour effet que de montrer votre proximité avec la gauche, voire avec ce que la gauche a de plus pourri. Le FRIC.

Vous avez confié les rênes de notre politique étrangère à Bernard Kouchner, une des figures les plus remuantes des drooits de l'homme, l’inventeur du devoir d’ingérence, un fidèle agent d’influence des USA, un des ennemis les plus acharnés de la souveraineté nationale!

À la fin du quinquennat, vous avez laissé B.-H. Lévy, autre grande figure du de la defence des droits de l'homme, autre militant de l’anti-nationalisme, jouer un rôle majeur dans l’affaire libyenne.

Et entre les deux, vous avez confié une commission de réformes à Jacques Attali, l’inspirateur du mitterrandisme!

Qui s’est vanté qu’une large majorité des réformes proposées avait été appliquée… Kouchner, Attali, BHL : trois des ennemis les plus acharnés du Front National dont vous demandez maintenant les suffrages?

Qu’est-ce que vous poussez au suprême... l’inconscience ou le cynisme?

Dans le même ordre d’esprit, vous avez propulsé au rang de ministre Rachida Dati, Rama Yade et Fadela Amara, trois nullités musulmanes à demi-françaises (puisqu’aussi marocaine, sénégalaise et algérienne), à la moralité douteuse (mensonges sur ses diplômes pour la 1ère, fausse inscription électorale et plagiat pour la 2ème, abus du logement de fonction pour la 3ème),

Trois grues qui n’avaient d’autre mérite que de vous donner l’image d’un fervent soutien de ces communautés allogènes qui colonisent lentement mais sûrement la France.

Les déboires divers que vous avez rencontrés avec elles sont un exemple de justice immanente dont on ne peut que se réjouir.

Votre inclination pour le communautarisme, cette peste suicidaire, a été confirmée par maints autres éléments.

Il y a quelques semaines encore, vous tentiez tout ce qui était possible pour inscrire dans la législation un délit de négation du génocide arménien.

Quelle pouvait être l’utilité de cette monstruosité morale, heureusement invalidée, sinon la récolte misérable des voix de la communauté arménienne?

Tout vous est bon!

On attendait de vous l’abolition de toutes ces absurdes et scélérates "lois mémorielles", et voilà que vous vous acharnez à en ajouter une nouvelle !

Il y a cinq ans vous expliquiez avec beaucoup d’à-propos qu’il fallait en finir avec la tyrannie de la repentance.
Et un an plus tard, vous lanciez cette idée démente que chaque enfant de cours élémentaire devait adopter un enfant juif mort en déportation !

Le barnum permanent de la Shoa ne vous paraît pas déjà assez assourdissant?
Il fallait le rendre encore plus obsessionnel, plus nauséeux, plus totalitaire ? –

Vous expliquez aujourd’hui que votre adversaire ferait passer le vote des étrangers. Mais vous-même aussi y étiez naguère favorable, ainsi que l’atteste votre ouvrage Libre (2001) et vos déclarations d’octobre 2005.

En somme, vous n’avez pas d’opinion arrêtée sur ce sujet, vous vous laissez guider par le sens du vent!

Qui peut garantir que d’ici deux à trois ans vous ne seriez pas capable de l’imposer à votre propre majorité, sous l’inspiration imprévisible d’une de ces lubies qui vous traversent chaque semaine ?

Avec une certaine cohérence pourtant, votre choix pour le communautarisme entraîne une remise en cause de la laïcité, déjà amorcée par votre création d’un Conseil français du culte musulman en 2003. Tout le monde a en mémoire votre déclaration catastrophique exaltant le rôle du curé ou du pasteur, au détriment de l’instituteur. Là encore, vous êtes plus nord américain que français.

Que reste-t-il de votre politique anti-immigrationniste ? voyons cela

Vous avez créé un ministère de l’immigration et de l’identité nationale, mais vous l’avez supprimé.

Vous avez lancé un intéressant débat sur l’identité nationale, mais vous n’avez pas su le mener, et vous l’avez laissé disparaître dans les sables, ou plutôt dans la boue du des fanas des droits de l'homme.

L’idée de tests génétiques conditionnant le regroupement familial a également été abandonnée, tout comme l’extension de la déchéance de nationalité.

Les quelques chiffres misérables que vous annoncez ne sont que de la poudre aux yeux. 30 000 reconduites à la frontière par an ? Ha ha, la belle affaire que de les chasser par la porte, s’ils peuvent rentrer par la fenêtre !

D'ailleurs une bonne partie sont des Roms de Bulgarie et Roumanie, donc des citoyens européens pouvant revenir à volonté, non ?

Tout le monde voit bien que les masses de non-Français inassimilables (je ne fais pas de distinction entre les étrangers officiels et une grande majorité des Français de papier) sont toujours plus nombreuses dans nos villes, et leurs revendications toujours plus pressantes.

Votre discours de Palaiseau (17 décembre 2008) indique nettement le fond de votre pensée sur ce sujet: vous declariez "L’objectif, c’est relever le défi du métissage. […] Ce n’est pas un choix, c’est une obligation, c’est un impératif. On ne peut pas faire autrement. […] Nous devons changer, alors nous allons changer. On va changer partout en même temps : dans l’entreprise, dans les administrations, à l’éducation, dans les partis politiques.
Et on va se mettre des obligations de résultats.

Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore."

On ne saurait être plus clair: il faut valoriser à toute force les colorés, il faut obliger les Français de souche à se mélanger aux allogènes, il faut que la France devienne complètement multi-ethnique et multi-culturelle, selon l’atroce modèle états-unien.

Vous êtes donc, en vérité, un immigrationniste revendiqué, comme Attali et consorts.

Non seulement on ne peut pas compter sur vous pour empêcher Colombey-les-Deux-Églises de devenir un jour Colombey-les-Deux-Mosquées,(citation du Géneral) mais il faut s’attendre à ce que vous fassiez tout pour qu’elle devienne, en attendant, Colombey-l’Église-et-la-Mosquée.

Au passage, on se demande bien pourquoi ce métissage est un impératif, et pourquoi la France ne pourrait pas chercher à persévérer dans son être, celui d’une "nation de race blanche, de religion catholique et de culture gréco-latine", comme disait le Général, ajoutant qu’on ne peut intégrer l’huile et le vinaigre.

Faut-il rappeler que l’Algérie de 1962 a su se montrer assez persuasive pour être débarrassée en quelques mois de près d’un million d’Européens indésirables, soit 10% de sa population, qui étaient là depuis plus d’un siècle et avaient apporté une contribution formidable au développement du pays ?

Si nous n’imitons pas cet exemple admirable, le peuple français disparaîtra inéluctablement. Mais il préfère ruminer sa culpabilité d’avoir été là-bas, et sa culpabilité de ne pas laisser venir ici tous ceux qui veulent vivre à ses crochets…

J’ai gardé le pire pour la fin : le traité de Lisbonne, double crime contre la France, parce qu’il aliène sa souveraineté à un Super-État européen, et parce qu’il reprend l’essentiel des dispositions de la Constitution européenne de 2005, nettement rejetée par la voix souveraine du peuple français.

Et vous avez maintenant le culot ahurissant de vous présenter comme le candidat de la "France du non" !!! On rêve.

Pour moi, je vous le dis tout net, ce traité de Lisbonne relève rien de moins que de la haute trahison.

Vous avez de la chance que je ne sois pas votre successeur, car je vous réserverais le même sort qu’à Pierre Laval: un procès expéditif suivi de douze balles dans la peau. (Si ça peut vous rassurer, tous les parlementaires qui ont ratifié ce traité subiraient le même sort, ainsi que le traîtrissime Henri Guaino, pour l’exemple).

Richelieu n’a pas laissé la pitié chrétienne le détourner des impératifs de la raison d’État quand il s’est agi de châtier Cinq-Mars, pas plus que Napoléon le premier à l’égard du duc d’Enghien ou De Gaulle à l’égard de Pierre Pucheu, sans parler de la Convention à l’égard de Louis XVI.

Pas d’autre issue que l’exécution capitale pour ceux qui conspirent avec l’étranger contre la France.

Il ne vous a pas échappé que ce bilan sommaire et rapide était uniquement à charge.

Certes, je ne conteste pas que vous puissiez aussi revendiquer quelques réussites.

Mais celles-ci pèsent peu en comparaison du passif, et du reste même Giscard, Mitterrand et Chirac, qui ont fait tant et tant de mal à la France, peuvent aussi s’attribuer quelques actions judicieuses.

Cependant, pour eux comme pour vous, la balance penche lourdement du côté négatif, pour les raisons indiquées ci-dessus.

Il y a cinq ans, lors de votre débat télévisé contre Mme Royal, j’avais été frappé par une de vos dernières phrases : "Je ne vous décevrai pas".

Qui, aujourd’hui, peut prétendre sérieusement que vous ne l’avez pas déçu, et que vous avez tenu ce que promettait votre brillante et courageuse campagne de 2007 ?

Certainement pas les électeurs du Front National.

J’espère bien que ceux que vous avez dupés alors, ne se laisseront pas prendre une seconde fois. Quitte à ce que vous soyez battu, je souhaite que cela soit le plus largement possible, afin qu’on tourne la page du sarkozysme et que les électeurs patriotes comprennent une bonne fois pour toutes que cette voie mène au désastre.

Croyez bien que je ne me fais aucune illusion sur votre adversaire, M. Hollande. Je le tiens pour un médiocre et un mou, digne de ces nullités que la Corrèze donne à la France à chaque génération :

Henri Queuille et Jacques Chirac. Je peux même vous dire franchement que je m’attends à ce que lui et ses amis gauchistes fassent encore pire que vous.

Mais les ravages un peu supérieurs de la peste ne justifient pas qu’on se rende complice de la propagation du choléra.

Les différences entre les deux branches concurrentes mais complices de l’UMPS sont marginales: la "droite" et la "gauche" sont toutes les deux européistes, libérales, immigrationnistes, droit "delomistes".

Aussi votre parti est-il rempli de notabilités qui sont viscéralement antilepénistes et commencent déjà à annoncer qu’elles voteraient PS plutôt que FN si cette alternative se posait.

Et vous voudriez qu’on vous remette au pouvoir pour faire barrage aux socialistes ?!?

Vous nous prenez pour des poires, ma parole!

La branche gauche de l’UMPS fait des ravages sans doute encore plus dévastateurs, mais elle a un mérite: C’est qu’elle avance à visage découvert, proclamant haut et fort son opposition au sauvetage du peuple français.

Alors que la branche droite est hypocrite et perfide, réalisant la même politique mais en déblatérant des discours mensongers destinés à capter la confiance des nationalistes, pour mieux les trahir et les escroquer.

Je préfère être frappé de face que poignardé dans le dos. Dimanche 6 mai 2012, je choisirai donc de me retrouver face à un ennemi déclaré plutôt qu’à côté d’un ennemi qui se fait passer pour un allié.

Dans les deux cas, la France sera perdue poiur 5 années encore, mais dans le premier cas elle mourra en sachant clairement qui l’a tuée.

Pour conclure, vous me permettrez, par exception, d’emprunter votre propre langage: "Casse-toi, pauv’con!"

D'un anonyme TENACE!
domi - 417343lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 10:18 supprimer cette contribution
Citation:
Je parlais du "style"...c'est plus long que d'habitude mais ça se lit plus vite

le résumé d'une vie de 5 années se lit TOUJOURS plus vite qu'un texte alambiqué destiné à tenter de faire comprendre la TAC!

Pas besoin de reflechir, on l'a déjà vécu, tas de benêts!
2719517 Publié le 26/04/2012 à 10:24 supprimer cette contribution
Toi aussi, c'est l'orthographe sans faute qui t'a mis la puce à l'oreille ?

oui Domi est un plagiaire.. sauf quand il écrit Horace bizarrement personne ne le copie

Citation:
j'ai déjà écris que je me déplacerai comme je l'ai toujours fait et que je mettrai un autre bulletin dans l'enveloppe: Il sera écrit Marine Le PEN.


excellent , non comptabilisé comme nul il ne sera crédité chez aucun des deux .. donc (je te laisse réfléchir )
domi - 417343lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 10:37 supprimer cette contribution
M'en fiche, ces deux candidats sont nuls.

L'administration fera comme elle pourra, puis nous tournerons la page... Comme d'hab

En attendant, nous payerons TOUS la TAXE et l'impôt pour AUCUNE amélioration.
je file, bonne journée à tous.

Ha SI, HORACE va écrire à son cousin de province prochainement.
770362 Publié le 26/04/2012 à 11:30 supprimer cette contribution
Citation:
le résumé d'une vie de 5 années se lit TOUJOURS plus vite qu'un texte alambiqué destiné à tenter de faire comprendre la TAC!

Pas besoin de reflechir, on l'a déjà vécu, tas de benêts!


Tu aurais pu avoir l'honnêteté sinon la décence de citer la source de ce texte ou du moins de l'afficher
Citation:
sous forme de citation


J'ai toujours un peu de mal avec ce type de pratique qui consiste à s'attribuer le travail d'autrui pour se faire mousser en ayant l'outrecuidance de croire que personne ne s'en apercevra

687672 Publié le 26/04/2012 à 12:17 supprimer cette contribution
Citation:
Tu aurais pu avoir l'honnêteté sinon la décence de citer la source de ce texte ou du moins de l'afficher

domi - 417343lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 12:55 supprimer cette contribution
http://ripostelaique.com/sarkozy-arrete-les-islamistes-quil-a-laisse-prosperer-pendant-dix-ans.html
domi - 417343lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 13:00 supprimer cette contribution
Citation:
Tu aurais pu avoir l'honnêteté sinon la décence de citer la source de ce texte ou du moins de l'afficher


Mais quelles sources? J'ai posté ce truc sur plus de 12 sites en anonyme! Tu me gonfle!

Je ne l'ai mit ici que hier soir!
Et alors, z'êtes pas prioritaire!

Qu'est ce que cela peut bien te faire puisque TOI, tu ne votes pas!
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 13:19 supprimer cette contribution
Citation:
qui consiste à s'attribuer le travail d'autrui pour se faire mousser en ayant l'outrecuidance de croire que personne ne s'en apercevra
Remarque que si tu lis bien la tête de fil, il ne s'est rien attribué, justement. Toute la subtilité est là, et c'est cela aussi qui m'avait mis la puce à l'oreille.

J'avais connu cela jadis avec une jeune personne certes très sympathique, mais qui avait tendance à vouloir présenter comme d'elle des poèmes beaux et très peu connus. Je lui en avais fait reproche. Nous sommes restés bon amis et elle a continué à m'en envoyer de temps en temps.

Y compris un jour où elle m'en a envoyé un des miens signé d'elle

Mais quoi ? Ce qu'elle faisait était fort proche d'un métier connu et respecté : celui de banquier qui fait fructifier à son profit le travail des autres

Pour en revenir à Domi, si le texte n'avait pas été exempt ou presque de fautes, hormis de frappe, je crois en effet que je n'aurais émis aucune réserve. Il peut arriver qu'en des circonstances exceptionnelles quelqu'un soit touché par la grâce.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 15:11 supprimer cette contribution

http://ripostelaique.com/sarkozy-arrete-les-islamistes-quil-a-laisse-prosperer-pendant-dix-ans.html

Un lien, autant que ce soit cliquable.

770362 Publié le 26/04/2012 à 15:51 supprimer cette contribution
Citation:
Mais quelles sources? J'ai posté ce truc sur plus de 12 sites en anonyme! Tu me gonfle!

Je ne l'ai mit ici que hier soir!
Et alors, z'êtes pas prioritaire!

Qu'est ce que cela peut bien te faire puisque TOI, tu ne votes pas!


Et qui l'a écrit? Quand l'as tu posté pour la première fois?

Parce que je viens de regarder et ça circule depuis belle lurette
2719517 Publié le 26/04/2012 à 16:01 supprimer cette contribution
arfff.. domi chopé en plein délit de plagiat
accusé levez vous!

jugement: GUILTY!

"le prévenu sera condamné a chanter les louanges du président Sarkozy , en slip avec des grelots autour des chevilles, a la Courneuve, aux tarterets,aux ulis , a Bondy puis en seine saint Denis et ce jusqu’à la veille de l’élection du deuxième tour"

affaire suivante!
2824188 Publié le 26/04/2012 à 16:21 supprimer cette contribution
Citation:
J'ai toujours un peu de mal avec ce type de pratique qui consiste à s'attribuer le travail d'autrui pour se faire mousser en ayant l'outrecuidance de croire que personne ne s'en apercevra


Là je suis d'accord avec toi. C'est une honte !
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 16:33 supprimer cette contribution

Arrêtez de casser du sucre sur le dos d'Artus de Oguz !

2719517 Publié le 26/04/2012 à 16:36 supprimer cette contribution
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 16:59 supprimer cette contribution
J'ai reçu ça, de Bethseda,MD :
Citation:
Vu le pamphlet anti-sarko que tu fais passer. Permets-moi d'en regretter la diffusion.

Aucune des critiques qui y sont formulées à l'encontre de NS n'est sérieusement contestable

Mais la seule raison pour laquelle on n'en a pas autant au service de son opposant Hollande, c'est qu'il n'a encore jamais rien fait

Je n'oublie pas, quant à moi, que les grands désordres de l'histoire, avec ses épisodes les plus sanglants, ont bien souvent suivi de près l'accession au pouvoir d'un mou et d'un indécis, souvent inexpérimenté, confronté à des enjeux qui le dépassaient, ceci dans une période troublée (Louis XVI, Nicolas II, Chamberlain, Daladier...). Tous les ingrédients sont là pour une redite

En matière de vote, comme ailleurs, la politique du pire est toujours la pire des politiques. C'est au titre de rancunes et d'observations similaires à celles de ton pamphlétaire, que je me suis abstenu, avec beaucoup d'autres, d'aller voter Giscard en 1981. Je mesure maintenant le caractère abyssal de mon, de notre, imbécilité de l'époque

Je suis aujourd’hui fermement convaincu qu'il vaut bien mieux avoir affaire à une crapule compétente (et même irritante) qu'à une marionnette opportuniste (méduse visqueuse de surcroît), qui est complètement phagocytée par le dogmatisme de son entourage. Ledit entourage est amoral, envieux, haineux, lâche, purement opportuniste, sectaire et ignorant de l'économie comme de la géopolitique. Ignorance criminelle encore plus que dramatique, dans un monde où le système financier risque une implosion imminente qui accélérerait considérablement la plus grande guerre de religion de tous les temps déjà engagée à l'échelle mondiale, mais qui n'en est encore pour l'instant qu'à sa forme larvée de l'invasion-reproduction. Il y a bien des bavures ça et là, mais ce sont de amusettes par rapport à ce que sera la phase active -et sanglante- qui nous attend dans assez peu d'années, en tout cas de décennies.

Non, rien à faire, je ne me ferai pas une nouvelle fois complice d'un saut dans l'inconnu avec roulé-boulé dan l'escalier.
Fût-ce par l'abstention, qui est en la circonstance une position active.
2719517 Publié le 26/04/2012 à 17:30 supprimer cette contribution
Citation:
Je suis aujourd’hui fermement convaincu qu'il vaut bien mieux avoir affaire à une crapule compétente (et même irritante) qu'à une marionnette opportuniste (méduse visqueuse de surcroît),


c'est mon point de vue.. mais encore faut il que l’électeur soit en mesure d’apprécier quelques compétences lors qu''il se focalise sur des conneries comme "le fouquets" ou un séjour sur un bateau

quand l'orthodoxie au dogme socialiste est jugé par certains comme la preuve de la compétence du sujet..hein

qu'ils crèvent! après tout
domi - 417343lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 17:43 supprimer cette contribution
Tas de benêts!

Avez vous au moins LU la signature en BAS a gauche?

il est ecrit
D'un anonyme TENACE!

C'est pas signé de Domi ou de Horace!

Toujours prêts à déblatérer

Ce texte anonyme que j'ai reçu était d'ailleurs truffé de fautes.
Et pas de frappe

Je l'ai corrigé et expédié a plus d'une douzaine de sites plus ou moins politique pour me marrer

Après d'ailleurs avoir enlevé deux affirmations FAUSSES. Tout le reste est Hélas, trois fois Hélas juste, vrai et sans contestation possible.

Sinon je ne l'aurais pas posté sur Affection, juste sur des sites sauvages sans responsables ni coupables.

Vous êtes vraiment des guignols. De vrais roquets toujours prêts à aboyer et mordre

Même pas foutu de lire en entier ni de réfléchir ni d'être humbles face à mon génie parfait

Des bon gaulois quoi. La civilisation c'est lent...Les romains ont du en baver punaise!

Et c'est FAUX de prétendre qu'il circule depuis des mois, car dans ce texte il est clairement fait allusion à la drague de Sarkozy envers les 6,5 millions d'électeurs INTELLIGENTS ayant voté pour Marine Le PEN.

Donc pas posté avant MARDI de CETTE semaine!

Bande de guignols décérébrés!
2824188 Publié le 26/04/2012 à 17:50 supprimer cette contribution
Citation:
Bande de guignols décérébrés!



Je n'aurais pas dit mieux.
770362 Publié le 26/04/2012 à 19:06 supprimer cette contribution

Citation:
Ce texte anonyme que j'ai reçu était d'ailleurs truffé de fautes.
Et pas de frappe


Voilà...suffisait d'être patient..et il suffisait aussi que tu dises que tu l'avais reçu ce texte et non écrit...comme l'ont fait d'autres "passeurs" sur d'autres sites.

Citation:
Je l'ai corrigé et expédié a plus d'une douzaine de sites plus ou moins politique pour me marrer


D'autres l'avaient postés avant sur leurs blogs...tu veux les liens?

[...]

Citation:
Vous êtes vraiment des guignols. De vrais roquets toujours prêts à aboyer et mordre


Non, je t'ai juste mis le nez dedans

Citation:
Même pas foutu de lire en entier ni de réfléchir ni d'être humbles face à mon génie parfait


En l’occurrence fasse au "génie" de l'auteur ce texte que tu as essayé (lamentablement)de t'approprier...

[...]

Citation:
Et c'est FAUX de prétendre qu'il circule depuis des mois, car dans ce texte il est clairement fait allusion à la drague de Sarkozy envers les 6,5 millions d'électeurs INTELLIGENTS ayant voté pour Marine Le PEN.

Donc pas posté avant MARDI de CETTE semaine!


J'ai dit depuis belle lurette pour rester dans le vague...bon, c'était un petit coup de bluff pour voir si tu allais continuer à te prétendre l'auteur de ce texte...et ça a marché

Citation:
Bande de guignols décérébrés!


Bah...tu l'as mauvaise...c'est normal.Tout le monde constate cette piètre supercherie, ce n'est pas agréable, j'en conviens.
Si encore il y avait eu du pognon à prendre

En plus ce texte, ce n'est pas du Céline ou du Flaubert...tu aurais pu faire presque aussi bien tout seul

2824188 Publié le 26/04/2012 à 19:40 supprimer cette contribution


Je ne connais pas du tout Flaubert mais j'ai aimé ce film en tout cas. Isabelle Huppert dans le rôle d'Emma ça le fait grave.
770362 Publié le 26/04/2012 à 19:46 supprimer cette contribution


Tu devrais le lire...ça ne mange pas de pain

Bien que je lui préfère "Adolphe" de Benjamin Constant...

Celui là...le titre devrait te motiver
2824188 Publié le 26/04/2012 à 19:46 supprimer cette contribution
Je n'aime pas lire. J'ai pourtant essayé mais ça me gave assez vite. Je préfère le cinéma
770362 Publié le 26/04/2012 à 19:49 supprimer cette contribution
Citation:
J'ai pourtant essayé mais ça me gave assez vite.


Quand on parle de "dévorer" un livre, c'est une image, il ne faut pas manger les pages

2824188 Publié le 26/04/2012 à 19:49 supprimer cette contribution
Citation:
Bien que je lui préfère "Adolphe" de Benjamin Constant... Celui là...le titre devrait te motiver


Je ne suis pas un antisémite, je suis un être humain !!!



domi - 417343lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 20:26 supprimer cette contribution
Frank, t'es d'une mauvaise foi CONSTERNANTE!

Où as tu lu que je signais cette lettre?

Relis le titre: "petite bafouille"


Je précise: J'AI ÉCRIS, petite! Pour rire, car elle est très longue. (je sais faire bien plus long remarque) Et avec des détails TRES croustillants d'où son divorce en pleine campagne électorale et sa haine de De Villepin qui l'a bien piégé. Mais ça n'a pas marché à fond
Cependant, t'en saura pas plus

Entre hommes on ne s'abaisse pas à divulguer ce genre de choses pour se faire mousser le Gnafron.

Crois mois, chez ces paniers de crabes de politicards ça dépasse TOUT ce que l'on peut imaginer.TOUT! Y a pas que ce pov DSK qui se régale va! Ni le Berlusconi bourré de viagra.

C'est le SEUL boulot grassement payé où on est responsable de RIEN, alors tu parles!

Pas besoin de compétences, Juste des bonnes relations de bahut et on suit le mouvement, on peut même rester PREMIER Ministre sans JAMAIS rien foutre durant 5 ans, c'est dire si c'est cool.

Au pire, démission et retraite assurée!

Et toi, direct, tu affirmes "tu dis que tu l'as écrite!" N'importe quoi.

J'ai trop admiré ce Sarkozy pour être aussi définitif, même si à présent: DEHORS!

Je n'ai en aucun cas écrit "je vous écris une lettre ouverte!"

T'es tellement persuadé de ce que tu affirmes que t'es pas foutu de réfléchir à ce que tu lis!

Pas étonnant que t'ailles pas voter!
Lire 10 programmes et LES COMPRENDRE, y va te falloir 5 ans!

En tout cas, ce texte est d'une cruauté sans faille. TOUT y est (HELAS) juste.

Ainsi, parfois, est le crépuscule des Dieux
770362 Publié le 26/04/2012 à 20:36 supprimer cette contribution

Quand on cite, on l'indique.Point.

D'autres l'on fait, par exemple :

Citation:
J'ai reçu le 24 avril 2012 une "Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy" présentée comme anonyme ; j'en reprends ici l'essentiel, avec quelques modifications.


Voilà, si tu avais mis ça ou des guillemets ou
Citation:
un encadré


cela aurait été correct...

Maintenant, tu peux toujours noyer le poisson et dire que je suis de mauvaise foi (sic)...chacun se fera une opinion.

Fin du débat de mon côté



Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 26/04/2012 à 21:43 supprimer cette contribution
Citation:
Quand on cite, on l'indique.Point.
Sauf dans le cas où ce qu'on cite est censé être bien connu de tous. Quiconque, après avoir cité la morale d'une fable de La Fontaine, se sentirait obligé de dire que c'est de La Fontaine serait franchement ridicule. Mieux vaut manquer d'égards envers les ignares que de correction envers ceux qui ne le sont pas. Pour les premiers, il y a de toute façon Google.
2650189 Publié le 26/04/2012 à 22:14 supprimer cette contribution
derniere gerbe n'est pas mal comme nom de site
2020029 Publié le 27/04/2012 à 10:18 supprimer cette contribution
Citation:
Où as tu lu que je signais cette lettre?


Ici : J'ai écris PETITE


domi - 417343lui écrire blog Publié le 27/04/2012 à 11:17 supprimer cette contribution
Koré elle, ne comprends RIEN passons

Je la suppose faire semblant, j'espère pour elle.

paganel, citer quoi? j'ai reçu cela le mardi soir d'un forumeur comme toi qui de temps en temps m'envoie des trucs acides sur un de mes mails publics, lui même l'a reçu par mail 1 heure avant, je n'ai PAS de lien!

je me suis contenté de corriger justement de tas de fautes et de corriger la syntaxe puis d'enlever deux trucs TOTALEMENT FAUX puis j'ai bazardé cela où cela m'amusait!

C'est VOUS qui avez cru que c'était de moi c'est signé: un anonyme

Est ce que j'ai une tête à signer "un anonyme?"

C'est mal me connaitre, moi j'assume!
et comme j'assume tu remarqueras que je n'ai JAMAIS effacé le moindre post ICI.

Vous êtes bouchés? Ou de mauvaise foi!
1 | Page 2

Forums > Politique Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Petite bafouille de printemps| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
13 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Petite bafouille de printemps