islam,religion,ideologie,totalitaire
Forums > PolitiqueAller à la dernière page
<< Précédent |

L'islam est-il une religion ou une idéologie totalitaire ?

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 20/10/2009 à 22:26 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
"Quand l'islam se contente d'être une religion, il ne dérange personne. Cela fait cent ans maintenant qu'en France les religions se maintiennent dans la sphère privée : elles sont affaire de croyance personnelle, et n'ont pas à intervenir dans la vie publique. Dans son for intérieur, dans l'intimité du foyer, dans les rassemblements de fidèles sur la base du volontariat et avec toute liberté de quitter le groupe, on peut avoir toutes les religions que l'on veut.

Cela, les chrétiens, les juifs, les bouddhistes l'ont bien intégré. Mais pas tous les musulmans. L'islam n'a jamais rien voulu rendre à César : dès l'origine l'islam veut être César. Le système islamique ne se limite pas à la croyance en un dieu et un prophète particulier, à la limite on peut même penser que c'est secondaire. Ce qui compte avant tout, c'est l'observation scrupuleuse de lois, de règles qui sont censées diriger toute la société, qu'on soit musulman ou pas.

L'islam n'a jamais connu, jusqu'au XXe siècle, la situation de religion minoritaire. Alors que les juifs connaissent bien ça, et les chrétiens aussi. Au cours de son histoire, l'islam n'a jamais été persécuté. A l'origine du christianisme il y a un rebelle qui a fini sur la croix, à l'origine de l'islam il y a un chef de guerre qui est mort dans son lit, entouré d'esclaves et de subordonnés attentifs à exécuter ses moindres ordres, au faîte de sa puissance après avoir fait périr tous ses opposants.

Aujourd'hui l'islam est la seule religion qui se prétende un système politique. Il n'y a pas de "république chrétienne" ou de "république bouddhiste", mais il y a des "républiques islamiques". L'islam est la seule religion qui fasse appliquer ses lois par la force quand elle le peut, qui prétende décider de la vie et de la mort des personnes. L'islam est la seule religion au monde que des gens pratiquent ou font semblant de pratiquer par peur des flics.

Dans les pays où l'islam n'est pas au pouvoir, c'est la seule religion qui tente de faire pression pour imposer un certain langage, faire censurer la libre expression, faire interdire ceci, faire imposer cela, bref faire jeu égal avec les lois civiles laïques. On n'a jamais vu des juifs tenter de faire interdire le porc dans les cantines, mais des musulmans oui. On n'a jamais vu des juifs exiger de faire porter l'étoile jaune à leurs enfants à l'école, mais des musulmans qui exigent de faire porter le voile à leurs sœurs "parce que c'est leur libre choix", ça on en voit.

Finalement, l'islam est-il une religion ? Ne faudrait-il pas plutôt y voir un totalitarisme classique avec sa novlangue orwellienne, sa falsification de l'histoire, sa haine du juif, ses apparatchiks, ses militants, ses masses moutonnières ou terrorisées, et ses quelques courageux dissidents ?"
1470591 Publié le 20/10/2009 à 22:58 supprimer cette contribution
Assez d'accord avec la globalité du texte (source?), si ce n'est ce passage:

Citation:
Au cours de son histoire, l'islam n'a jamais été persécuté. A l'origine du christianisme il y a un rebelle qui a fini sur la croix, à l'origine de l'islam il y a un chef de guerre qui est mort dans son lit, entouré d'esclaves et de subordonnés attentifs à exécuter ses moindres ordres, au faîte de sa puissance après avoir fait périr tous ses opposants.


Au contraire, l'Islam a été -littéralement- persécuté à ses origines, à l'époque où Mahomet, encore Mekkois, est passé du statut de bizarre illuminé à celui de danger potentiel pour l'ordre établi.

Je suis même persuadé (mais c'est personnel) que cette persécution primordiale, ces humiliations, sont pour beaucoup dans la volonté de conquête beaucoup plus brutale qui a fini par suivre les premiers prêches.

Par ailleurs, indiquer tel quel que Mahomet est mort dans son lit après avoir fait périr tous ses opposants est un raccourci à la limite du mensonge: il s'agissait d'une guerre, impliquant deux camps (un peu plus en réalité) et Mahomet l'a gagnée...

bogla.
1806855 Publié le 20/10/2009 à 23:02 supprimer cette contribution
hum ....
1470591 Publié le 20/10/2009 à 23:03 supprimer cette contribution
Mézencore ?

bogla.
1806855 Publié le 20/10/2009 à 23:24 supprimer cette contribution
tu m'connais ma c.ouille ..... Mahomet a certes été chassé de la Mecque mais ... de là à dire qu'il était persécuté .... non, il emm.erdait tellement de gens avec sa façon de faire qu'il en gênait le commerce. Ecouter un clampin délirer, ça va 5 minutes, mais quand il commence à faire fuir tes clients, tu le fous dehors à coup de pompe dans le fion ...

Le Mahomet qui était orgueilleux comme un pou l'a un peu mal pris car en plus il commençait à perdre des fidèles ... il pris ses cliques et ses claques, enroba le tout d'une harangue mystique pour faire passer la sauce à ses derniers fidèles ( seulement 70 je crois ) et se carapata à Yathrib (Médine) ... ce fut l'Hégire en 622 . Il faut dire qu'il avait déja tenté le coup à Taïf en 619 et qu'il s'était fait aussi jeter. Quand il reprit du poil de la bête , ce fut pour se reconvertir en pirate du désert, en attaquant les caravanes, et ensuite pour montrer à ses détracteurs ce qu'il était devenu : un chef de guerre qu'il fallait craindre et respecter. Après avoir gagné une bataille contre les mekkois ( Badr 624 ) et en avoir perdu une autre ( Uhud en 625 ) et suite à des rixes entre tribus alliées à chacun des deux camps, il marcha donc sur la Mecque en 629 avec 10 000 soldats.

Et puisque l'on est sur le sujet, voici donc un site coranique qui relate les mésaventure de Mahomet(saw) à Taïf en 619 soit 3 ans avant le fameux exode. Je retiens une chose : il parle de "ses ennemis" et des "soldats de Allah" ..... ce ne sont pas vraiment des paroles évangélique à la JC, il me semble ....
1520136 Publié le 23/10/2009 à 09:20 supprimer cette contribution
Pour reprendre la question de départ, y a-t-il des religions qui ne soient pas des idéologies totalitaires ?

Parmi les religions les plus répendues, il y en a, en gros, deux sortes :

- celles qui veulent regrouper un groupe sélectionné d'élus et asservir le reste de la population. C'est la démarche des religions anciennes (indouïsme, judaïsme, shintoïsme, confucianisme)

- celles qui souhaites convertir le maximum de personnes et supprimer les non convertis. C'est la démarche des religions les plus jeune (christianisme, islam, la plupart des sectes modernes comme la scientologie).

domi - 417343lui écrire blog Publié le 23/10/2009 à 11:00 supprimer cette contribution
TOUTES les religions monothéistes sont totalitaires .
Un seul Dieu : Le MIEN bien sur!
1520136 Publié le 23/10/2009 à 12:16 supprimer cette contribution
Les polytheistes ne sont pas en reste de ce point de vue là...
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 23/10/2009 à 20:01 supprimer cette contribution
Citation:
et supprimer les non convertis. C'est la démarche des religions les plus jeune (christianisme
Voyons là-dessus ce qu'en dit un pape, sans doute plus autorisé à présenter ce que l'Eglise catholique prescrit ou pas :
Citation:
« La Vérité elle-même, qui ne peut ni tromper ni se tromper ni être trompée ni devenir trompée, a dit clairement lorsqu'elle destinait les prédicateurs de la foi au ministère de la parole: « Allez enseigner toutes les nations ». Elle a dit toutes, sans exception, puisque tous les hommes sont capables de recevoir l'enseignement de la foi. Ce que voyant, le jaloux adversaire du genre humain, toujours hostile aux œuvres humaines afin de les détruire, a découvert une nouvelle manière d'empêcher que la parole de Dieu soit annoncée, pour leur salut, aux nations. Il a poussé certains de ses suppôts, avides de satisfaire leur cupidité, à déclarer publiquement que les habitants des Indes occidentales et méridionales, et d'autres peuples encore qui sont parvenus à notre connaissance ces temps-ci, devaient être utilisés pour notre service, comme des bêtes brutes, sous prétexte qu'ils ne connaissent pas la foi catholique. Ils les réduisent en esclavage en leur imposant des corvées telles qu'ils oseraient à peine en infliger à leurs propres animaux domestiques.

Or Nous, qui, malgré notre indignité, tenons la place du Seigneur sur terre, et qui désirons, de toutes nos forces, amener à Son bercail les brebis de Son troupeau qui nous sont confiées et qui sont encore hors de Son bercail, considérant que ces Indiens, en tant que véritables êtres humains, ne sont pas seulement aptes à la foi chrétienne, mais encore, d'après ce que Nous avons appris, accourent avec hâte vers cette foi, et désirant leur apporter tous les secours nécessaires, Nous décidons et déclarons, par les présentes lettres, en vertu de Notre Autorité apostolique, que lesdits Indiens et tous les autres peuples qui parviendraient dans l'avenir à la connaissance des chrétiens, même s'ils vivent hors de la foi ou sont originaires d'autres contrées, peuvent librement et licitement user, posséder et jouir de la liberté et de la propriété de leurs biens, et ne doivent pas être réduits en esclavage. Toute mesure prise en contradiction avec ces principes est abrogée et invalidée.

De plus, Nous déclarons et décidons que les Indiens et les autres peuples qui viendraient à être découverts dans le monde doivent être invités à ladite foi du Christ par la prédication de la parole de Dieu et par l'exemple d'une vie vertueuse. Toutes choses passées ou futures contraires à ces dispositions sont à considérer comme nulles et non avenues.

Donné à Rome, le 2 juin de l'année 1537, de Notre Pontificat le troisième. »
Ce n'était cependant pas la première prohibition de l'esclavage postérieure à l'an Mil, mais juste la troisième. Paul III avait été grillé de justesse par Charles-Quint (qui, il est vrai, avait rétabli de sa propre autorité ce même esclavage peu avant, donc opération nulle, er le premier était... l'empire du Mali. Quand on pense à quel marché se livrait principalement Tombouctou une fois aux mains des musulmans, on constate que ça n'a guère duré)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Veritas_ipsa

De toute façon, les protestants, eux, n'avaient rien à cirer de ce que disait le pape.
Page 1

Forums > Politique Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | L'islam est-il une religion ou une idéologie totalitaire ?| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
0 connectés au chat
4 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris L'islam est-il une religion ou une idéologie totalitaire ?