marie,milady
Forums > Amitié - AmourAller à la dernière page
<< Précédent |

Marie, Milady

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
PHIL - 391201lui écrire blog Publié le 02/03/2008 à 22:06 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Gris le ciel de ma Provence. Couleur de deuil.
Ce ciel qu’elle aimait si bleu, bleu comme ses yeux.
Pudique, elle n’avait pas voulu que nous parlions de ce mal qui a eu raison d’elle.
Et elle n’aimerait pas aujourd’hui que nous nous étalions.
La Bannière a perdu une Dame.
Même si elle n’y venait plus, Aff a perdu l’une de ses plus belles plumes.
P’tite, sœur, Frangine…
Marie.
Milady était son pseudo.
Promis P’tite sœur, nous continuerons à lever nos verres. Tu me comprends...


2603217 Publié le 08/12/2011 à 17:40 supprimer cette contribution
Citation:
à un néant auquel elle aspirait, plus que tout, les derniers mois de sa vie.
De ce côté là elle a très certainement perdu et doit bien rire aujourd'hui de ce à quoi elle croyait; bien aise aussi de s'être aussi vertigineusement trompée.
2603217 Publié le 08/12/2011 à 17:52 supprimer cette contribution
Citation:
Quelle tristesse en ce dimanche
Jour du Seigneur, page de larmes,
Un bel oiseau quitte sa branche,
Lady Louise baisse les armes.

Instant fragile où tout bascule
Monsieur Néant, omniprésent,
Se moque bien des campanules
Qu’elle a semées pour le printemps.

Elle est partie, l’âme sereine,
En s’endormant dans cette enfance
Qu’elle a ralliée sans trop de peine...
Elle a rejoint sa fille Garance.

Le seul bonheur dans mon chagrin,
Est le clin d’œil à ton égard,
Et la pression de ses deux mains
Quand nous étions sur le départ.


J'ignorais. Quel dommage ! Je suis passé à côté. Il y avait sûrement quelque chose à faire avec cette plume.
2828763 Publié le 08/12/2011 à 18:10 supprimer cette contribution
Citation:
De ce côté là elle a très certainement perdu et doit bien rire aujourd'hui de ce à quoi elle croyait; bien aise aussi de s'être aussi vertigineusement trompée

Peut-être.
Le problème avec la mort c'est qu'il n'y a que les vivants pour en parler.
2603217 Publié le 08/12/2011 à 19:03 supprimer cette contribution
Citation:
Le problème avec la mort c'est qu'il n'y a que les vivants pour en parler.
ça c'est nous qui le prétendons. Pour le savoir à coup sûr encore faudrait-il savoir ce que les morts en pensent
Difficile d'affirmer quoique ce soit. Mais une chose est sûre: "Rien ne meurt- affirment les physiciens -tout se transforme."
Voili voilou
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 08/12/2011 à 20:16 supprimer cette contribution
Citation:
"Rien ne meurt- affirment les physiciens -tout se transforme."
Pas besoin d'être physicien. Chacun peut parfaitement voir que le vieillard qui meurt à 88 ans n'a pas grand rapport avec le nouveau-né qui faisait sa première dent, et que nous sommes nous-même très différents à vingt ans, quarante ou soixante. J'ai élevé avec amour un charmant mioche de 2 à 18 berges qui aujourd'hui est devenu un requin d'avocat d'affaires. À cet égard, nous mourons tous un peu en permanence, et c'est pour cela que tout rêve d'immortalité serait un mythe. Nous sommes plusieurs personnes.

"Laquelle de tes âmes voudrais-tu immortelle?" demande le poète avant d'énumérer les divers âges de la vie. Il en comprenait plus que bien des fondateurs de religions.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 08/12/2011 à 20:21 supprimer cette contribution

"Nous mourons tous les jours, et chaque heure de notre vie qui est passée est morte pour nous. La dernière goutte qui sort de la bouteille n'est pas celle qui la vide, mais qui achève de la vider : et le dernier moment de notre vie n'est pas celui qui fait la mort, mais seulement qui l'achève. La principale partie de la mort consiste en ce que nous avons vécu. Plus nous désirons vivre, plus nous désirons que la mort gagne sur nous".

2828763 Publié le 08/12/2011 à 20:57 supprimer cette contribution
Citation:
ça c'est nous qui le prétendons.

Je ne prétends pas, j'affirme.
J'affirme que si les morts "s'expriment", nul être vivant n'a jamais pu le prouver.
Sinon, autant prétendre que le Père Noël existe peut-être, caché par une masse d'imposteurs.
Citation:
Rien ne meurt- affirment les physiciens -tout se transforme

Pardi! En excellent combustible, dirait Landru.
J'imagine cette plaidoirie: " Cette homme n'ôte pas la vie, il la transforme!"
1945139 Publié le 08/12/2011 à 21:29 supprimer cette contribution
rien ne se perd tout se transforme

là on parle des choses tangibles,des matières
mais les pensées qui sont le resultat de tous nos souvenirs,les façons de communiquer entre nos neurones,enfin notre "ame" comme dirait un religieux...çà çà disparait c'est d'ailleurs pour çà qu'une personne est unique et que personne ne peut être remplacée

chaque cerveau est unique dans sa façon de former la pensée

le cerveau meurt,la pensée disparait....
2603217 Publié le 09/12/2011 à 09:23 supprimer cette contribution
Citation:
rien ne se perd tout se transforme

là on parle des choses tangibles,des matières
mais les pensées qui sont le resultat de tous nos souvenirs,les façons de communiquer entre nos neurones,enfin notre "ame" comme dirait un religieux...çà çà disparait c'est d'ailleurs pour çà qu'une personne est unique et que personne ne peut être remplacée

Nous sommes "matière", tout est "matière", tout est "moléculaire", tout est "protons, neutrons, tout est vibration, énergie, fréquence, ce que tu veux ... incluse la pensée. Tout est "quelque chose".
Je persiste et signe: Rien ne se perd, tout se transforme.

Qu'est-ce que c'est que la "matière" ? Juste une illusion. Prends donc un microscope suffisamment puissant et observe la matière, tu verras que ça n'est que vibrations et fréquences in fine. Rien d'autre !
Reiyelle - 1087283lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 09:39 supprimer cette contribution
"Je persiste et signe: Rien ne se perd, tout se transforme."<==== je co-signe
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 09:43 supprimer cette contribution
Citation:
tout est "matière"
Non, bien sûr que non.

D'une part si une chose en "était" totalement une autre, la population - qui n'est pas masochiste - aurait fait l'économie d'un des deux mots.

Mais surtout tous les enfants de six ans, et je suis certain que tu en trouveras un dans les environs pour te le faire confirmer, savent que le bateau en papier n'est pas dans la feuille de papier. Nulle part. C'est exactement la même feuille qu'avant qu'on en fasse un bateau. La différence n'est pas dans la matière, mais uniquement dans l'information.

Et cette information, elle, elle se perd on ne peut plus facilement. C'est même le thème de Fahrenheit 451.



Autant se demander où va la flamme quand on souffle la bougie ?

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 09:48 supprimer cette contribution
Citation:
Rien ne se perd, tout se transforme
Tu bats des oeufs. Le blanc se transforme en neige : rien ne s'est perdu de la matière, personne n'en disconviendra. Mais il y a la matière et il y a aussi l'action, le processus : quand tu arrêtes de les battre, où est passé le battage des oeufs ? Au paradis du battage des oeufs ?

La matière est relativement durable, encore que pas éternelle sauf à nos yeux d'humains éphémères. Les processus, eux, apparaissent et disparaissent. Or la vie se trouve faire partie des processus.

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 09:51 supprimer cette contribution
Citation:
Qu'est-ce que c'est que la "matière" ? Juste une illusion. Prends donc un microscope suffisamment puissant et observe la matière, tu verras que ça n'est que vibrations et fréquences in fine. Rien d'autre !
Qu'est-ce que le pognon ? Juste un jeu d'écritures. Pourtant, le fait qu'on en ait suffisamment pour ce dont on a besoin ou pas crée une sacrée différence qualitative dans la vie.

On peut toujours considérer par jeu le point commun le moins significatif de deux choses. Cela ne les rend pas ces choses identiques pour autant. C'est ce qui fait la différence entre le monde réel et celui de la magie.

La preuve ? Entre la personne qu'on aime et celle qui nous est indifférente, fort peu de différence dans la composition chimique et les produits constituants : carbone, azote, hydrogène, oxygène, soufre. Cela ne signifie pas que ce sont pour autant les mêmes personnes, mais juste qu'il faut chercher la différence ailleurs.
2603217 Publié le 09/12/2011 à 10:00 supprimer cette contribution
Citation:
C'est ce qui fait la différence entre le monde réel et celui de la magie.
Qu'est-ce que le "réel" ? Qu'est-ce que la magie ? ... peut-être du "réel". Tout dans l'univers est énergie, vibrations, "fréquences"... nous sommes fréquences au milieu des fréquences, et ces myriades de fréquences s'organisent, s'interpénètrent. Chaque fréquence à ses lois particulières, chaque groupe de fréquences à ses lois particulières, et ces lois s'interpénètrent, expliquent le réel et créent au fur et à mesure d'autres réalités. Cette organisation vertigineuse explique tout: la matière, le vide, la pensée, le devenir. Si je pouvais expliquer comment tout cela fonctionne et comment tout cela s'organise on m'appellerait sans doute "Dieu". Je n'en suis pas encore là. ( quoique je me nommasse Théo ! )
2603217 Publié le 09/12/2011 à 10:11 supprimer cette contribution
Citation:
Cela ne les rend pas ces choses identiques pour autant
Mais justement, rien, absolument rien n'est identique. Et c'est bien cela qui rend l'univers infiniment complexe. Il n'y a pas une seule cellule, une seule molécule qui soit identique à une autre, pas un seul photon, proton qui soit identique à un autre. Pas une seule fréquence, pas une seule vivration qui soit identique à une autre. Il existe seulement des ressemblances, mais tout est absolument unique.

Vertigineux, non ? ... je dirais magnifique ! Miraculeux ! Et la vie s'organise à partir de tout cela. Permettez-moi de verser une larme de reconnaissance.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 10:11 supprimer cette contribution
Citation:
Qu'est-ce que le "réel" ? Qu'est-ce que la magie ?
"Toute technologie suffisamment évoluée est indiscernable de la magie", troisième loi de Clarke. La magie, ou plus précisément l'espoir de magie, c'est quand tu essaies de faire la même chose sans la technologie. C'est précisément l'essence du fameux "culte du cargo", qui montre que les Mélanésiens peuvent quand ils le veulent se montrer aussi stupides que des chartistes en bourse.
Citation:
Chaque fréquence à ses lois particulières, chaque groupe de fréquences à ses lois particulières, et ces lois s'interpénètrent, expliquent le réel et créent au fur et à mesure d'autres réalités. Cette organisation vertigineuse explique tout: la matière, le vide, la pensée, le devenir. Si je pouvais expliquer comment tout cela fonctionne et comment tout cela s'organise on m'appellerait sans doute "Dieu". Je n'en suis pas encore là.
C'était l'avis de Pythagore, c'est aussi celui de Joël Sternheimer :

http://www.dailymotion.com/video/xaw07l_joel-sternheimer-interview_tech

mais pour le moment, ça reste comme les miracles scientifiques du coran : on n'arrive pas à en tirer quoi que ce soit, hormis sur des expériences sans doute effectuées de bonne foi, mais dont on se demande pourquoi attendre tellement pour les reproduire.

Le jour ou Joël arrive à synthétiser le HSP90, en revanche, tout le monde viendra lui manger dans la main, et ce ne sera que justice, car même si ses idées sont étranges, c'est intrinsèquement un type bien.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 10:17 supprimer cette contribution
Citation:
pas un seul photon, proton qui soit identique à un autre
Si pour être identique il faut occuper la même position de l'espace-temps, en effet. À cette restriction près, en revanche, tous les photons sont bel et bien identiques, comme toutes les particules de mêmes caractéristiques entre elles.

Mais Jacques Vallée a sans doute raison de faire le parallèle entre les affinements bricolés en cascade des modèles de la physique et les ajustements incessants de la théorie des épicycles avant Copernic et Newton. Nous sommes peut-être bien à le veille d'un remaniement profond de la physique.

Tant que nous ne savons pas avec précision ce qu'est le temps - ce qui nous ramène au sujet de la mort qui est celui de ce fil - nous restons des enfants face à la nature de l'univers. Ce n'est pas pour autant que toute construction de l'esprit deviendra automatiquement valide.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 10:20 supprimer cette contribution
Citation:
le cerveau meurt,la pensée disparait....
Après le temps de la liberté de penser vient enfin celui de la liberté de ne pas penser
2603217 Publié le 09/12/2011 à 11:53 supprimer cette contribution
Citation:
le cerveau meurt,la pensée disparait....
Les fréquences ne meurent pas, elles se transforment et se réorganisent autrement, tout cela pour devenir autre chose, tout cela, peut-être, pour générer une autre pensée, une autre forme de pensée. Qui sait ?

La science n'en est qu'à la préhistoire ... le plus phénoménal reste à découvrir.

la science est arrogante. Elle s'imagine souvent être arrivée en bout de course, avoir réalisé la quadrature.
Observons par exemple cette découverte récente des neutrinos... aussitôt une masse de scientifiques se précipitent pour affirmer que ce ne sont que des conn.eries, que rien ne peut surpasser la vitesse de la lumière et que les théories d'Einstein ne pourront jamais être remises en cause. Alors on a démenti. On s'est échiné pour dire que rien n'était prouvé. Ils se sont bidonnés comme des malades, ils ont traité de clowns les découvreurs des neutrinos.

Et puis voilà t'y pas que l'expérience des neutrinos vient d'être confirmée. Ils ont l'air de quoi ces arrogants ? Dites-moi si ce ne sont pas eux qui devraient porter un gros nez rouge !

http://www.mediapart.fr/journal/international/171111/neutrinos-supraluminiques-exces-de-vitesse-confirme
Reiyelle - 1087283lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 11:59 supprimer cette contribution
"Tout dans l'univers est énergie, vibrations, "fréquences"... nous sommes fréquences au milieu des fréquences, et ces myriades de fréquences s'organisent, s'interpénètrent. Chaque fréquence à ses lois particulières, chaque groupe de fréquences à ses lois particulières, et ces lois s'interpénètrent, expliquent le réel et créent au fur et à mesure d'autres réalités. "<===== je confirme, et peux témoigner, j'entends ces fréquences , tout être, toute chose, tout animal, a un son...
2603217 Publié le 09/12/2011 à 12:06 supprimer cette contribution
Citation:
tous les photons sont bel et bien identiques, comme toutes les particules de mêmes caractéristiques entre elles.
Impossible ! Rien ne peut être rigoureusement identique. Pas même les photons. Plus ou moins ressemblants sans doute, mais identiques c'est IMPOSSIBLE !
Si la science n'est toujours pas foutue de le voir c'est qu'elle ne dispose pas encore des instruments suffisants pour le déterminer. Elle ne s'en tient qu'aux apparences pour affirmer qu'ils sont identiques.
mais il suffit seulement de réfléchir logiquement un instant pour comprendre que la plus infime particule, la plus infime fréquence, la plus infime réalité ne pourra jamais être totalement identique à une autre qui ne lui ressemble qu'en apparence. C'est l'avantage de la réflexion logique sur la démarche scientifique. Elle est nettement plus rapide à comprendre les choses.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 12:37 supprimer cette contribution
Citation:
Impossible ! Rien ne peut être rigoureusement identique. Pas même les photons. Plus ou moins ressemblants sans doute, mais identiques c'est IMPOSSIBLE !
J'ai déjà répondu en ce qui concerne ce point. Il fallait lire. Par ailleurs, jamais des points d'exclamation ne remplaceront un raisonnement (ce que les islamistes n'ont jamais compris, ce ne doit pas être un hasard).
Citation:
Si la science n'est toujours pas foutue de le voir c'est qu'elle ne dispose pas encore des instruments suffisants pour le déterminer.
Acte de foi. Soit dit en passant, si les photons n'étaient pas indifférenciés, l'expérience des fentes d'Young ne pourrait exister. Logique, non ? Or elle fonctionne, et très bien. Depuis 1801.
Citation:
la plus infime réalité ne pourra jamais être totalement identique à une autre
Monsieur de La Palice ne te contredirait pas : si on peut les différencier, dirait-il, c'est que quelque chose les différencie; mais pas nécessairement quelque chose qui en fasse partie. Jute une position dans l'espace ou dans le temps, ou plus précisément, je le disais, dans l'espace-temps.
2603217 Publié le 09/12/2011 à 12:47 supprimer cette contribution
Citation:
jamais des points d'exclamation ne remplaceront un raisonnement
Le raisonnement ne remplacera jamais davantage le point d'exclamation qui permet de suggérer en une fraction de seconde ce que l'on peut inutilement décrire en 10 ou 15 secondes.
Avantage: Il fait gagner un temps précieux.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 12:49 supprimer cette contribution

Exemple : "Arbeit macht frei !" ?

2603217 Publié le 09/12/2011 à 12:50 supprimer cette contribution
Citation:
mais pas nécessairement quelque chose qui en fasse partie. Jute une position dans l'espace ou dans le temps, ou plus précisément, je le disais, dans l'espace-temps.
Non ! Position dans l'espace ou dans le temps on s'en fout ! Tout simplement parce que tout étant vibration aucune vibration ne peut avoir sa jumelle parfaite.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/12/2011 à 14:14 supprimer cette contribution
Citation:
tout étant vibration
Rien n'"est" jamais rien d'autre. Les phénomènes physiques, dont la lumière, ont des caractéristiques corpusculaires et des caractéristiques vibratoires. Confondre l'un de ces deux aspects parcellaires avec "la" réalité revient à commettre la confusion archiclassique de la carte et du territoire.

En physique, on peut assurément parler de ce que les choses ont, mais en aucun cas de ce qu'elles "sont". D'ailleurs, dans notre expérience macroscopique, nous n'avons pas de modèles pertinents à appliquer : les petits cailloux ne sont pas assimilables à des particules, ni le ronds dans l'eau aux ondes électromagnétiques. Tout au plus les uns et les autres peuvent-ils nous servir de sources de métaphores, par ailleurs pas excellentes.

PHIL - 391201lui écrire blog Publié le 03/03/2012 à 17:59 supprimer cette contribution
Quatre ans Marie.
Tout à l'heure au téléphone je parlais encore de toi et de nos balades dans les rues de Colmar.
Jamais je ne retrouverai un tel guide !
Quatre ans et tu es là, toujours dans un coin de mon coeur.
2755514 Publié le 07/06/2012 à 14:17 supprimer cette contribution
puisse Dieu le miséricorde l’accueillir auprès de lui
PHIL - 391201lui écrire blog Publié le 04/03/2014 à 11:01 supprimer cette contribution
Un, deux, trois, quatre, cinq, six.......
Jusqu'au bout de la nuit, jusqu'au bout de la vie je compterai inlassablement.
Mais le temps qui passe Marie ne nous éloigne pas, au contraire.
Quand Dieu le voudra, frangine.
magnolia - 781221lui écrire blog Publié le 05/03/2014 à 14:21 supprimer cette contribution

Phil, tres douleurex sa perte, meme que je n*ai pas la fortune de la connaitre.-
Mes voeux sinceres.-
<Précédente | 2 | 3 | 4 | Page 5 | 6

Forums > Amitié - Amour Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Marie, Milady| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Ecrire une annonce
 Rechercher les annonces
 Témoignages
 Amour - Amitié
 Joyeux Anniversaire
 Les sorties
 Les Top membres
 Répartition géo
 Sites de rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
1 connectés au chat
13 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Marie, Milady