passe,loin,celui,faire,annoncer
Forums > SciencesAller à la dernière page
<< Précédent |

Pas passé loin, celui-là ! Et sans se faire annoncer !

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 24/03/2004 à 03:02 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Du 'Jonathan Space Report', 18 mars :


- Minor planet 2004 FH, a 30-meter rock discovered on Mar 16, passed about 42000 km above the South Atlantic around 27W 30S on Mar 18 at 2200 UTC. This is just beyond geostationary orbit, and the closest known approach to Earth of an object of this size, excepting those inferred from the discovery of large holes in the ground. (Fortunately, although Chandra was at about the same altitude, it was over the Pacific at the time - phew.)

------

En gros, 42.000 Km, c'est RIEN à l'échelle des dégâts pouvant être causés par un bout de caillou de cette taille (plus de 100 fois ceux causés par un G.W.Bush standard). C'est même PETIT si on compare avec la distance Terre-Lune.

Je me disais bien, aussi, que j'avais mal aux articulations...

Et puis, c'est quoi ce mec qui se fait du mouron pour le satellite Chandra, et pas pour notre belle civilisation ?

(Communiqué par Gérard D.)

Nos ancètres avaient peut-être raison de craindre que "Le ciel leur tombe sur la tête". Compte-tenu de l'important complexe métallurgique préhistorique découvert il y a quelques années, il savaient apparemment exploiter aussi ce qui tombait, quand ça contenait du fer.
558574 Publié le 25/03/2004 à 08:02 supprimer cette contribution
Prems
987945 Publié le 25/03/2004 à 23:11 supprimer cette contribution
Comme quoi la sauvegarde de l'humanité par les Americains, dans les films (on peut pas en citer, y'en a tellement), c'est QUE du cinéma !

687571 Publié le 29/03/2004 à 21:19 supprimer cette contribution
Sans compter tous les astéroïdes qui sont encore passés inaperçus à nos télescope. Le jour où on s'en prendra un sur la gueule, chuis sûr qu'on ne le verra même pas venir.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 30/03/2004 à 13:24 supprimer cette contribution
Ca fait un très bon roman pour toi, Yla : un caillou s'écrase sur la Terre, les tremblements de terre successifs y tuant toute vie humaine. Les navires sont tous coulés par le raz-de-marée géant. Seuls ceux qui sont dans des avions à ce moment-là sont encore vivants, et survivront lorsque ceux-ci avaient pour destination, et de jour, une ville côtière, et où le pilote pourra amerrir (les pistes sont kapout, et les avions actuels sont prévus pour ce genre de manoeuvre; on supposera que l'onde de choc n'a pas envoyé au tapis tous les coucous). Ca devient "huis clos", le truc. Que va-t-il se passer? Y a-t-il d'autres survivants sur la planète ? Quelqu'un a-t-il envie de la repeupler ?

À rédiger en vitesse, avant que ça n'arrive pour de bon...
687571 Publié le 30/03/2004 à 14:48 supprimer cette contribution
Encore une idée de roman, certes... Mais tu pourrais bien l'écrire toi-même, après tout c'est ton idée, je ne vais pas te la piquer tout de même...
Pour avoir lu "le fléau" de Stephen King, j'avais déjà pensé à un scénario un peu dans ce genre là, mais avec cette fois le coup du super-virus à place du météorite. Mais le résultat est similaire.
En prenant l'idée de la pluie de météore, non seulement on fait un peu plus original... Non. Ca ne marche pas. (je réfléchis en même temps que j'écris) Avec un tel désastre, on aurait la destruction d'une bonne partie de la vie, plus à cause de l'hiver nucléaire que du fait des tremblements de terre et des raz-de-marée. Toute la poussière soulevée par l'impact (ou les impacts s'il y a plusieurs météores) passe dans l'atmosphère, empêche les rayons du soleil de passer, et les plantes privées de photosynthèses meurent, et avec elles une bonne partie de la chaine alimentaire. Rajouté à cela les pluies acides, toujours à cause de cette poussière...

Bon, reprenons. On a donc une petite centaine de personnes à bord d'un avion qui fait Paris-Bastia (1h45). Le cataclysme se produit. Admettons que l'avion parvienne à aterrir peu après le cataclysme. En 1h45, le météore a eu le temps de s'écraser et de provoquer tous les désastres. J'admet que ça fait court quand même. Admettons plutôt un Paris-New York, ça laisse plus de temps.
Donc, on a une centaine de personnes saines et sauves. Que va-t-il leur arriver ? D'abords il faut qu'ils se rendent compte de ce qui vient de se passer. Admettons encore qu'ils aient pleinement conscience des événements. Je cherche, je cherche. Et ben elles vont devoir s'organiser ! A ce moment-là, il faut connaître un peu la dynamique des groupes... Des petits groupes se créent, avec chacun un leader, puis après une petite lutte d'influence, un leader global se dresse. Il peut être celui qui panique le moins, ou bien celui qui gueule le plus fort. Qu'importe, un leader apparaît. C'est comme ça, on n'y peut rien, les sociétés humaines sont faites ainsi.

Tu sais quoi ? Je leur donne pas un an (et encore, je prévois large) pour tous crever de faim. Parce qu'une fois qu'ils auront dévalisé tous les supermarchés du coin qui sont encore à peu près debout, ils ne pourront pas trouver d'autres sources de nourritures. Ils constitueront donc une brève coda de l'histoire humaine...
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 30/03/2004 à 15:20 supprimer cette contribution
tu pourrais bien l'écrire toi-même, après tout c'est ton idée, je ne vais pas te la piquer tout de même...

Bof, les idées, ce n'est pas grand chose dans un roman, juste la première pierre. Tu connais ma remarque à ce sujet : "Un homme aime une femme, elle tombe malade, elle meurt" et paf! trois best-sellers sans le moindre rapport (hormis ce fil ténu) l'un avec l'autre.


Pour avoir lu "le fléau" de Stephen King, j'avais déjà pensé à un scénario un peu dans ce genre là, mais avec cette fois le coup du super-virus à place du météorite. Mais le résultat est similaire.

"L'ange exterminateur", de Bunuel, a dû te plaire aussi .


Toute la poussière soulevée par l'impact (ou les impacts s'il y a plusieurs météores) passe dans l'atmosphère, empêche les rayons du soleil de passer, et les plantes privées de photosynthèses meurent, et avec elles une bonne partie de la chaine alimentaire.

Chaque citoyen suisse est tenu par la loi d'avoir un an de vivres chez lui, sous forme de conserves. Il faut donc gagner la Suisse dans un premier temps, et si l'hiver en question se dissipe en 4 ans, les conserves tiendront le coup jusque là sans problème, en principe. Reste la question du froid. Et peut-être de l'eau.


Bon, reprenons. On a donc une petite centaine de personnes à bord d'un avion qui fait Paris-Bastia (1h45)

Je pensais plutôt à un vol sérieux. Paris-Singapour (13h), par exemple, au hasard, vraiment au hasard

A la vitesse du son, l'onde de choc (celle qui passe dans l'air, la rocheuse est plus rapide; une histoire d'ondes P et d'ondes S, si je ne m'abuse) doit mettre environ douze heures à faire le tour de la Terre. Ensuite, elle revient, mais passablement atténuée, le tout étant de ne pas être près du point de convergence. Ca aide même à choisir le lieu d'impact de la saleté cosmique :o)


Tu sais quoi ? Je leur donne pas un an (et encore, je prévois large) pour tous crever de faim. Parce qu'une fois qu'ils auront dévalisé tous les supermarchés du coin qui sont encore à peu près debout, ils ne pourront pas trouver d'autres sources de nourritures. Ils constitueront donc une brève coda de l'histoire humaine...

Ce serait une fin qui aurait de la gueule. Après tout, dans certaines pièces de Shakespeare, il ne reste pas des masses de survivants non plus

Page 1

Forums > Sciences Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Pas passé loin, celui-là ! Et sans se faire annoncer !| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
connectés au chat
connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Pas passé loin, celui-là ! Et sans se faire annoncer !