peur,hadopi
Forums > Informatique / InternetAller à la dernière page
<< Précédent |

Qui a peur de l'Hadopi ?

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 22/06/2008 à 21:48 Demander à la modératrice de supprimer ce forum


http://www.slyck.com/story1691_SSL_Encrpytion_Coming_to_The_Pirate_Bay
1520136 Publié le 31/08/2012 à 17:59 supprimer cette contribution
Citation:
Exactement. et comme dans la transmission par Internet les intermédiaires ne fournissent nulle heure de travail et n'ont nuls frais, ils n'ont pas davantage vocation à se prévaloir d'une quelconque marge.

Tu veux dire que les hébergements sont gratuits et les sites se mettent à jour et se maintiennent tous seuls ? Qu'il n'y a aucun travail marketing promouvoir les produits, ni adminstratif pour gérer les sociétés et leur personnel (y compris les créateurs), ni artistique pour concevoir les supports, etc. ?

C'est virtuel ! Ca se fait tout seul ! Nous sommes de retour au Paradis terrestre !

Citation:
directement entre le public et les artistes.

L'évènement qui est le point de départ des civilisation humaines, c'est la création de marchés, c'est-à-dire de lieux où se rencontrent producteurs et consommateurs, vendeurs et acheteurs.

Il faudra toujours qu'il y ait un intermédiaire entre l'artiste et le client.
Internet, c'est accéder au monde mais c'est aussi un souk (au sens premier du terme), c'est-à-dire un lieu monstrueusement tortueux et mal cartographié où les petites boutiques sont quasiment invisibles.
Donc, comme pour les marchés de l'antiquité, il faudra qu'il y ait un lieu où les artistes puissent proposer leur marchandise, les clients puissent venir chiner et qu'il y ait des personnes pour gérer ces lieux (ainsi que les transactions commerciales qui s'y déroulent). Ce qu'on appelle des éditeurs.

A moins que l'artiste ne soit déjà ultra-connu (comme Radiohead ou les Stone), qu'il ait déjà sa horde de millions de fans qui le suit et qu'il puisse se contenter de mettre ses oeuvres sur son site personnel en sachant que ceux qui le suivent vont régulièrement venir y jeter un oeil.

Par contre, si chacun des millions d'artistes se fait son petit site internet dans son coin, ça deviendra... le souk.

Citation:
Or le succès qu'a rencontré Radiohead par ce moyen montre la viabilité du modèle, auquel pour une fois les artistes peuvent trouver leur compte sans engraisser des intermédiaires sans valeur ajoutée.

Qu'un artiste tente une expérience d'un concept novateur et que des personnes permettent, par un acte militant, de rendre cette expérience viable, ne prouve en aucune manière qu'elle peut devenir un modèle global viable lorsqu'elle sera multipliée une centaine de milliers de fois.

Citation:
Les Stones eux-mêmes sont à présent sur Spotify. Inutile de persister dans ton combat d'arrière-garde.

Les Stones ont actuellement plus d'argent qu'ils ne peuvent en dépenser. Sans rien faire, ils gagnent plus d'argent à la journée qu'un smicard n'en gagnera dans sa vie. Ils peuvent donc largement se permettre de faire preuve de générosité.

Je ne suis pas sûr que tous les artistes soient dans ce cas.

Citation:
Parce que tu n'as sans doute pas choisi le bon système d'exploitation.

J'ai choisi le seul système d'exploitation sur lequel tournent les logiciels que j'utilise.

Citation:
Cela étant, sois plus claire : te plains-tu de l'encombrement :

- de ton bureau ?
- de tes menus ?
- de ta RAM (par les programmes résidents) ?
- de ton disque ?

Prends la peine de lire correctement ce que j'ai écrit et tu verras que la réponse s'y trouve déjà.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 31/08/2012 à 18:10 supprimer cette contribution
Citation:
Tu veux dire que les hébergements sont gratuits
Pour le prix d'un CD, on a un mois d'hébergement, qui permet d'en distribuer le contenu de 1500 par jour, 45 000 en un mois. Autant justifier des frais de notaire par le seul coût des ses photocopies (qu'il te fait d'ailleurs en principe gratuitement).

Tu essaies de t'opposer à une technique qui abaisse les coûts dans une proportion de 45 000 à 1 ? Bon courage !



Quant au travail artistique, il a déjà été évoqué : ça se passera entre les internautes et les artistes. Pas de souscriptions? Eh bien pas d'album. C'est le principe de la grève utilisé d'une autre façon.

Ca change de Sony Music, qui exige que les interprètes qui signent avec lui lui cèdent tous leurs droits (excepté ceux qui ont les reins solides et le moyen de montrer les crocs).

Les Stones ou Bertignac proposent de faire un nouvel album si et seulement si 100 000 personnes souscrivent à 10 euros ? Banco, je marche ! Voilà un million d'euros gagnés rapidement sur la pure confiance dans ce qu'est capable de faire ce groupe (même s'il n'a plus forcément son peps' d'antan).
Citation:
Donc, comme pour les marchés de l'antiquité, il faudra qu'il y ait un lieu où les artistes puissent proposer leur marchandise, les clients puissent venir chiner et qu'il y ait des personnes pour gérer ces lieux (ainsi que les transactions commerciales qui s'y déroulent). Ce qu'on appelle des éditeurs.
C'était. Tout système de streaming et de téléchargement autorisé est aussi aujourd'hui, de fait, un tel lieu, un éditeur, et d'autant moins gourmand envers les artistes qu'il n'exige pour fonctionner, lui, qu'une mise de fonds de l'ordre de grandeur de l'argent de poche d'un particulier. Très inférieure à ne serait-ce que la rémunération de l'attaché de presse d'un groupe (qui, lui, reste utile) et c'est logique : le silicium travaille plus vite, moins cher et mieux que des bonshommes.

Citation:
J'ai choisi le seul système d'exploitation sur lequel tournent les logiciels que j'utilise.
Belle bévue. Je me garde bien d'utiliser des logiciels qui ne soient pas multiplateformes et à source libre : Chromium, Firefox, LibreOffice, Perl, PHP, MySQL, Code::Blocks, Drupal, Mediawiki... afin de n'être pas inféodé aux lubies d'un seul éditeur.

Ceux qui avaient beaucoup investi de temps pour développer en HyperCard/HyperTalk n'ont eu ensuite que leurs yeux pour pleurer
226183 Publié le 01/09/2012 à 20:20 supprimer cette contribution
Citation:
Les Stones ou Bertignac proposent de faire un nouvel album si et seulement si 100 000 personnes souscrivent à 10 euros ?
Moi, je marche. Et je marche aussi si un jeune envoie une vidéo intéressante sur le net. 10€, c'est deux paquets de clopes.

Quant aux OS, si on a une tour, on peut en mettre un wagon. C'est assez utile pour bidouiller.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 02/09/2012 à 00:02 supprimer cette contribution

Avec 8 Go et VirtualBox, d'ailleurs, on n'a plus à choisir un OS : ce n'est pas Linux ou Windows, c'est fromage et dessert

(Il y a a même qui mettent une DOSbox sur ChromeOS. On touche à la perversité !

1520136 Publié le 03/09/2012 à 12:30 supprimer cette contribution
Citation:
Ca change de Sony Music, qui exige que les interprètes qui signent avec lui lui cèdent tous leurs droits (excepté ceux qui ont les reins solides et le moyen de montrer les crocs).

Si c'est si pénalisant, pourquoi des artistes continuent-ils de signer chez eux ?

Citation:
Les Stones ou Bertignac proposent de faire un nouvel album si et seulement si 100 000 personnes souscrivent à 10 euros ? Banco, je marche ! Voilà un million d'euros gagnés rapidement sur la pure confiance dans ce qu'est capable de faire ce groupe.

Si c'est leur choix de faire cela, tant mieux.

Par contre, "facilement"... Encore faut-ils en trouver 100 000 qui acceptent de payer pour ceux qui, par la suite, auront la même chose gratuitement.
Pour les Stoens, sans doute. Pour Bertignac, ce sera un peu plus difficile. Pour les artistes moins connus, quasi-impossible.

Quant à la "pure confiance"...

Citation:
C'était. Tout système de streaming et de téléchargement autorisé est aussi aujourd'hui, de fait, un tel lieu, un éditeur, et d'autant moins gourmand envers les artistes qu'il n'exige pour fonctionner, lui, qu'une mise de fonds de l'ordre de grandeur de l'argent de poche d'un particulier.

Tu veux dire que ceux qui le maintiennent et le mettent à jour ne se font payer que l'équivalent de l'argent de poche d'un particulier ?

Citation:
Belle bévue. Je me garde bien d'utiliser des logiciels qui ne soient pas multiplateformes et à source libre :

Tu peux trouver ne serait-ce qu'un logiciel de CAO qui soit du niveau d'AutoCAD et qui réponde à ces critères ?
Et je ne te parle même pas de logiciel de CAO 3D, de logiciels de calcul de structure et autres logiciels techniques...

Bin oui, il y en a qui utilisent un ordinateur pour faire autre chose que de la bureautique, naviguer et regarder des photos...
D'ailleur, en parlant de bureautique, un tableur du niveau d'Excel en open source, je n'ai toujours pas trouvé (j'en ai pourtant essayé quelques uns).

Citation:
Moi, je marche. Et je marche aussi si un jeune envoie une vidéo intéressante sur le net. 10€, c'est deux paquets de clopes.

10 €, c'est aussi le prix d'un DVD...

Cela dit, la plupart préfèreront payer le paquet de clops et télécharger la video gratuitement, il y a moins de chance de se faire attraper et les tribunaux sont plus permissifs.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/09/2012 à 13:06 supprimer cette contribution
Citation:
Si c'est si pénalisant, pourquoi des artistes continuent-ils de signer chez eux ?
Quand on leur disait "la bourse ou la vie !", les bourgeois ne cdaient-ils pas en toute liberté leur bourse ?

N'oublie pas que le métier de major ne consiste pas uniquement à promouvoir quelques artistes. Il consiste aussi à écraser tous les autres afin de garder les mêmes revenus en réduisant au maximum les sources de coûts.

Puisque tu aimes les transpositions, je remplace signer par acheter, artistes par agriculteurs et Sony par Monsanto. Yon propos devient très distrayant
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/09/2012 à 13:17 supprimer cette contribution
Citation:
Tu peux trouver ne serait-ce qu'un logiciel de CAO qui soit du niveau d'AutoCAD et qui réponde à ces critères ?
Et je ne te parle même pas de logiciel de CAO 3D
Parlons-en, au contraire : satisfaisant ce triple critère, gratuit, conception architecturale, 3D, j'en ai deux :

* Sketchup 8, par lequel un designer de mes amis a remplacé son Autocad 14.



(Windows, Mac, Linux, comme tu veux tu choises)

* Draftsight, proposé par le leader mondial de CAO industrielle, Dassault Systèmes.



(Windows, Mac, Linux, comme tu veux tu choises... et en plus il passe tout seul le bébé à Blender (gratuit et multiplateformes aussi), logiciel de rendu 3D de référence.



Bien sûr, les versions payantes optionnelles font un peu plus de choses. C'est le principe de l'échantillon gratuit.

Pour revenir au multiplateformes, c'est curieux que tu parles d'Autodesk comme contre-exemple : ce qui est multiplateformes, ce sont les navigateurs web, et les OS ne sont dès lors plus dès lors que de gros drivers. Cet éditeur l'a parfaitement compris :

http://fr.homestyler.com/designer

Mince, alors ! C'est Autodesk aussi !

De façon plus générale, maintenant que j'ai vu des polices de caractères coûtant à une époque dans les 50 000 F se faire concurrencer par du quasi gratuit, et cela uniquement parce que la taille du marché des acheteurs potentiels s'était multipliée par plus d'un million, je ne me fais pas de souci sur l'avenir du soft à prix minime comportant une version de départ gratuite. C'est pour les autres qu'il faut sans doute se faire du souci.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/09/2012 à 13:37 supprimer cette contribution
Citation:
D'ailleur, en parlant de bureautique, un tableur du niveau d'Excel en open source, je n'ai toujours pas trouvé (j'en ai pourtant essayé quelques uns).
Au lieu de rester dans le flou artistique, tu vas certainement nous citer quelques fonctions précises d'Excel qui selon toi manqueraient à LibreOffice

J'utilise peu les consolidations croisées, mais elles y existent (bien qu'aucun logiciel actuel n'arrive à cet égard à la cheville du regretté Borland Reflex). Et je me suis aperçu avec grand plaisir que l'affichage des cellules en chiffres romains ou le calcul du dimanche de Pâques y étaient standard. Ah, peut-être Excel propose-t-il aussi, lui, celles du ramadan et du yom kippour ?

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/09/2012 à 13:56 supprimer cette contribution
Citation:
Pour Bertignac, ce sera un peu plus difficile.
Bertignac a plusieurs fois manifesté pour la légalité de la transmission de musique sur Internet. C'est Aubert qui est contre.

L'argument de Bertignac est que plus il y a de gens qui entendent sa musique chez eux, plus il y en a qui pour le coup viennent assister à ses concerts. Et en effet, la musique est bien le seul élément qu'on découvre en long et en travers la plupart du temps avant de l'acheter; sans cela, que diable voudrais-tu qu'on achète ?

Ne pas la rendre publique, c'est un peu le principe salafiste disant qu'il faut mettre un emballage autour de toute jeune femme afin que ne la voie que celui qui aura payé une dot pour coucher avec elle. C'est totalement idiot !

Bertignac, donc, est un faiseur de concerts. Mais les coffrets des Beatles, qui n'ont travaillé à partir de Sgt Pepper's qu'en studio, se vendent sans problème y compris à des gens qui en ont déjà une version dite pirate sur carte µSD. C'est comme le limonaire : ceux qui veulent encourager y vont de leur petite pièce, on ne demande pas aux autres de partir parce qu'il n'ont pas payé pour écouter.

J'ai eu en pirate avant des les acheter non seulement le coffret noir Beatles, mais une vidéo excellente de Dire Straits en concert.

Quant aux Stones, tout le monde a remarqué que lorsqu'ils sont attendus en tournée en France, M6 passe pratiquement à jet continu leurs anciens clips : ça aussi, ça fait venir du monde à leurs concerts, pourtant pas donnés.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 03/09/2012 à 14:00 supprimer cette contribution
Citation:
Tu veux dire que ceux qui le maintiennent et le mettent à jour ne se font payer que l'équivalent de l'argent de poche d'un particulier ?
Ceux qui chargent leurs oeuvres tout seuls, comme des grands, le font pour se faire connaître. Ils n'ont ainsi pas à se prostituer pour les majors, ni à glisser le billet aux programmateurs des stations pour que ceux-ci passent ce qu'ils ont enregistré.

Mais monter uns serveur de musique, et même de médias en général chez soi, oui, ça se fait avec un budget d'argent de poche. En fair, la plupart d'entre nous ont déjà tout ce qu'il faut chez eux pour ça.

Ils ont juste, comme Obama ou Le Figaro, à ajouter l'ingrédient magique et gratuit, Dev Desktop :

http://www.acquia.com/downloads

Celui-là ou un autre, bien sûr.

226183 Publié le 03/09/2012 à 19:03 supprimer cette contribution
Citation:
L'argument de Bertignac est que plus il y a de gens qui entendent sa musique chez eux, plus il y en a qui pour le coup viennent assister à ses concerts
.
Argument vrai dans mon cas. Je teste (piratage). Si ça me plait je vais au concert et j'achête le CD. C'est le cas pour Bertignac.
Plus kon, les restos du coeur. Je pirate le Cd, mais je fais un don annuel de 90€. Ca fait cher le CD piraté.

Autre point Sketchup: c'est génial.
1520136 Publié le 07/09/2012 à 11:17 supprimer cette contribution
Citation:
Quand on leur disait "la bourse ou la vie !", les bourgeois ne cdaient-ils pas en toute liberté leur bourse ?

N'oublie pas que le métier de major ne consiste pas uniquement à promouvoir quelques artistes. Il consiste aussi à écraser tous les autres afin de garder les mêmes revenus en réduisant au maximum les sources de coûts.

Tu veux dire que les artistes n'ont pas d'autres choix que de signer chez Sony ?
Il n'existe aucun autre éditeur de musique en France (ou ailleur, après tout, la musique est virtuelle et se mondialise facilement) ?
Ou bien qu'ils ne peuvent pas, comme tu l'as expliqué en long et en travers, tout simplement s'en passer et vivre correctement de leur art sans éditeur ?

Citation:
Puisque tu aimes les transpositions, je remplace signer par acheter, artistes par agriculteurs et Sony par Monsanto. Yon propos devient très distrayant

Effectivement, très distrayant : mon père n'a jamais traité avec Monsanto, ça ne l'a pas empècher de faire vivre sa famille et d'élever 5 enfants.

Donc, pour continuer ton parallèle, si certains signent chez Sony, c'est qu'ils doivent y trouver leur compte.

Citation:
Parlons-en, au contraire : satisfaisant ce triple critère, gratuit, conception architecturale, 3D, j'en ai deux :

* Sketchup 8, par lequel un designer de mes amis a remplacé son Autocad 14.

Et pourquoi pas POV tant qu'on y est ?...
Soyons sérieux...
Je ne parlais pas d'un petit outil qui puisse faire quelques jolis dessin à mettre dans son Power Point (ou équivalent en libre si tu préfère) pour impressionner un client naïf en lui montrant de jolies couleurs.

Je parlais de quelque chose de professionnel qui soit capable de gérer les blocs encastrés, les référence externes, les paramétrages, puisse sortir nomenclatures et bilants globalisés, ait inclu les normes les plus utilisées dans le monde, puisse utiliser des SCU adaptatifs, ait un langage de programation simple à intégrer pour créer ses propres outils, etc.
Quelque chose qui permette de faire sérieusement de la conception de bureau d'études.

Remarque... si ton ami en était encore à AutoCAD 14, ça se comprend qu'il puisse se contenter de ce logiciel. C'est un peut comme si tu lui disais que Linux, c'est mieux que Windows 3.
Mais, après tout, peut-être n'a-t-il pas besoin de plus.
Il n'empèche que ça n'est certainement pas un outil utilisable professionnellement par un bureau d'études mécanique.

Citation:
* Draftsight, proposé par le leader mondial de CAO industrielle, Dassault Systèmes.

Il semble un peu plus sérieux que le précédent.
A lire la documentation, j'ai l'impression que Dassault propose ça pour faire concurence à AutoCAD Lt. J'ai bien dit "Lt", la version lite d'AutoCAD, qui n'a rien à voir avec les versions professionnelles.
A part que, contrairement à AutoCAD Lt, il ne semble pas faire de 3D... Il faudrait vérifier.

Il a d'ailleur une version gratuite et une version payante. La version gratuite est certainement là pour appater le client, juste pour qu'il s'y habitue et se soit plus ou moins contraint de passer à la version payant quand il se rendra compte qu'elle est obligatoire pour faire du travail sérieux... A moins que, comme les produits AutoDesk, la version gratuite soit tout simplement limitée dans le temps à quelques semaines d'utilisation.

En tout cas, je ne l'ai jamais rencontré ni chez des clients, ni chez des fournisseurs ou sous-traitants, alors que je vois souvent Solid Works (leader sur la 3D) et Catia (plus rarement), autres produits Dassault.

Citation:
Pour revenir au multiplateformes, c'est curieux que tu parles d'Autodesk comme contre-exemple : ce qui est multiplateformes, ce sont les navigateurs web, et les OS ne sont dès lors plus dès lors que de gros drivers. Cet éditeur l'a parfaitement compris :

http://fr.homestyler.com/designer

Mince, alors ! C'est Autodesk aussi !

Essaye de l'utiliser pour dessiner une usine complète sans oublier le moindre boulon et on reparle ensuite de la possibilité de faire de la CAO via un navigateur internet.

Citation:
je ne me fais pas de souci sur l'avenir du soft à prix minime comportant une version de départ gratuite. C'est pour les autres qu'il faut sans doute se faire du souci.

Proposer une version gratuite qui ne permette pas une réelle utilisation et oblige l'utilisateur à passer à la payant lorsqu'il s'y est bien aclimaté, c'est une pratique commerciale courante mais je ne vois pas en quoi elle plaide en faveur du téléchargement gratuit.

De toute façon, ce n'est pas récent. Dans les années 80/90 (avant l'explosion d'Internet), il y avait déjà des diffusions de shareware sur ce principe.
Et, actuellement, la plupart des éditeurs le pratique.
Je n'ai pas vérifié mais je suis à peu près sûr que même Sony propose ce genre d'échantillons.

Citation:
Au lieu de rester dans le flou artistique, tu vas certainement nous citer quelques fonctions précises d'Excel qui selon toi manqueraient à LibreOffice

La programmation de fonctions et macros est nettement moins évoluée dans LibreOffice que dans Excel.

Citation:
--------------------------------------------------------------------------------
Pour Bertignac, ce sera un peu plus difficile.
--------------------------------------------------------------------------------
Bertignac a plusieurs fois manifesté pour la légalité de la transmission de musique sur Internet. C'est Aubert qui est contre.

Je ne parlais pas de ses intentions mais de sa capacité à pouvoir réunir une telle somme par anticipation et sur la seule confiance virtuelle d'un produit inconnu.

Citation:
L'argument de Bertignac est que plus il y a de gens qui entendent sa musique chez eux, plus il y en a qui pour le coup viennent assister à ses concerts.

Il semble avoir de belles et grandes idées mais un peu de réticence à les mettres en pratique : sur son site officiel, le téléchargement de sa musique passe par Paypal...
http://www.bertignac.com/bod/

Citation:
Bertignac, donc, est un faiseur de concerts. Mais les coffrets des Beatles, qui n'ont travaillé à partir de Sgt Pepper's qu'en studio, se vendent sans problème y compris à des gens qui en ont déjà une version dite pirate sur carte µSD. C'est comme le limonaire : ceux qui veulent encourager y vont de leur petite pièce, on ne demande pas aux autres de partir parce qu'il n'ont pas payé pour écouter.

C'est un peu comme si, dans un restaurant, on te présentait la note en te disant : si vous ne voulez pas payer, vous n'êtes pas obligé.
Je suis sûr qu'ils auraient neaucoup de clients, je ne suis pas sûr qu'il pourraient rester ouverts longtemps.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 07/09/2012 à 12:29 supprimer cette contribution
Citation:
Tu veux dire que les artistes n'ont pas d'autres choix que de signer chez Sony ?
Si les autres éditeurs ne s'alignent pas sur Sony, ils demanderont forcément quelque chose en échange. Il ne faut pas rêver.

Nous ne vivons pas dans le monde des bisounours, mais dans un où les rétributions des acteurs ayant un pouvoir de nuisance est proportionné au pouvoir de nuisance en question. C'est aussi simple que cela et ça vaut pour les majors.
Citation:
C'est un peu comme si, dans un restaurant, on te présentait la note en te disant : si vous ne voulez pas payer, vous n'êtes pas obligé.
Je vois que la cohérence ne t'étouffe pas : ce dont est privé le restaurant quand on s'installe une heure chez lui pour lui prendre sa nourriture et en salissant sa nappe, ses serviettes et ses couverts est parfaitement mesurable. Ce qui est fait dans leur coin par des individus sans déranger personne ne l'est nullement. C'est sûrement un simple détail

Autant proposer que la mère Poulard prenne sa dîme quand je me prépare une omelette à la maison. Il y a des limites au foutage de gueule !
Citation:
le téléchargement de sa musique passe par Paypal...
Le téléchargement sur SON serveur passe par Paypal. Rien de plus logique : c'est son serveur et celui-ci fournit donc un service réel. Il ne prétend pas se faire payer parce qu'on télécharge ailleurs. Il faudrait s'en étonner ?

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 07/09/2012 à 12:38 supprimer cette contribution
Citation:
La programmation de fonctions et macros est nettement moins évoluée dans LibreOffice que dans Excel.
"Nettement moins" ? Le fait que LO demande une instruction BASIC par ligne plutôt que d'autoriser leur tassement comme MO ? C'est censé être de l'humour Krosoft ?

Et obiger à charger un add-on pour calculer la date de Pâques dans le tableur au lieu de l'y fournir direct c'est censé être ça, la valeur ajoutée de Redmond ?

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 07/09/2012 à 12:42 supprimer cette contribution
Citation:
Soyons sérieux...
Soyons sérieux, s'il n'y avait que les bâtiments dessinés avec Autocad, en 3D dans Google Earth, il n'y aurait pas beaucoup de bâtiments dans Google Earth

1520136 Publié le 14/09/2012 à 12:06 supprimer cette contribution
Citation:
Si les autres éditeurs ne s'alignent pas sur Sony, ils demanderont forcément quelque chose en échange. Il ne faut pas rêver.

Dans ce cas, pourquoi ne suivent-ils pas tous les méthodes que vendent-ils pas leur musique eux-même, en toute liberté, en suivant les méthodes que tu préconisent et qui, à t'endendre, semblent si simples à mettre en oeuvre et si lucratives pour l'artiste ?

Citation:
Je vois que la cohérence ne t'étouffe pas : ce dont est privé le restaurant quand on s'installe une heure chez lui pour lui prendre sa nourriture et en salissant sa nappe, ses serviettes et ses couverts est parfaitement mesurable. Ce qui est fait dans leur coin par des individus sans déranger personne ne l'est nullement. C'est sûrement un simple détail

Que je sache, ceux qui piratent ne se contentent pas de télécharger et de laisser dormir ce qu'ils récupèrent sur leur disque dur, non ? Ils écoutent.
Donc, ils consomment.

Citation:
Autant proposer que la mère Poulard prenne sa dîme quand je me prépare une omelette à la maison. Il y a des limites au foutage de gueule !

Contrairement à toi qui achète tes oeufs et prépare ton omelette, les pirates n'achètent rien et ne créent rien. Ils se contentent de prendre et consommer.

Citation:
Soyons sérieux, s'il n'y avait que les bâtiments dessinés avec Autocad, en 3D dans Google Earth, il n'y aurait pas beaucoup de bâtiments dans Google Earth

Soyons sérieux, si, pour construire un bâtiment, on se contentait de plans comparables aux 3D de Google Earth, il n'y en a pas beaucoup qui tiendraient debout.
Il faut quand même être plus que limite pour commencer une phrase par "Soyons sérieux" et citer les 3D de Google Earth comme exemples de plans professionnels.
1112925 Publié le 14/09/2012 à 12:42 supprimer cette contribution
Citation:
ceux qui piratent ne se contentent pas de télécharger et de laisser dormir ce qu'ils récupèrent sur leur disque dur, non ? Ils écoutent. Donc, ils consomment.


en ce qui me concerne, j'ai regardé en tout et pour tout deux films piratés sur internet avant la loi. Je suis allé les acheter tous les deux en dvd peu de temps après. Il n'est pas impossible que je ne l'aurais pas fait si je n'avais vu les films en question.
Si cette technologie avait existé à ce moment-là, je les aurais peut-être achetés en Blue-Ray, la qualité des films en téléchargement étant bien plus proche du nul que de la projection en cinéma.
Le piratage fait aussi de la publicité auprès de ceux qui aiment le cinéma.
Quant à ceux qui se contentent d'écouter de la musique par internet, il serait étonnant qu'ils fassent partie des gens qui aiment la musique, alors pourquoi s'indigner de téléchargements par ceux-ci ?

La culture ce n'est pas une question de consommation, les stratégies déployées et les pleurnicheries pour empêcher des types d'utiliser des technologies que des "majors" comme "S.ny" ont inventées ou commercialisées ne m'intéressent pas.

Que les "majors " soient piratés m'est parfaitement égal. Il y a trop de gens intéressés qui vivent autour de "produits culturels" manufacturés à 10 puissance n exemplaires, et se prétendent utiles aux artistes quand, pas mieux que des caissières de supermarché qui manifestent pour conserver leur poste, ces gens ne défendent pas autre-chose que leur gagne-pain.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 15/09/2012 à 12:10 supprimer cette contribution

La vente de MP3 sur Amazon semble marcher très fort aussi. Pas de DRM, on copie ça où on veut comme on veut. Pas de logiciel maison bien fermé non plus pour écouter. Bref, ils ne se sont pas senti obligés de réinventer les barrières d'octroi du XIXème siècle.

Les jours du MP3 sont comptés, ceux du FLAC aussi à moyen terme. Pour la succession, ce n'est pas le vide qui menace, mais bien le trop-plein.

Le multipiste combinant des sources différentes deviendra en tout cas incontournable, même pour les écoutes au casque (avant-hier, on avait le réglage des graves et des aigus, hier les égaliseurs, aujourd'hui je pense qu'on guigne tous la possibilité de changer les orchestrations avec un chouïa de plus sur le premier violon, un peu de modération sur les cuivres, et bien entendu une mémorisation de nos réglages favoris une fois pour toute avec chaque morceau.

http://www.ebu.ch/en/technical/trev/trev_274-chalmers_fr.pdf

1520136 Publié le 17/09/2012 à 09:07 supprimer cette contribution
Citation:
aujourd'hui je pense qu'on guigne tous la possibilité de changer les orchestrations

Le format MIDI fait ça depuis plusieurs décénies.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/09/2012 à 10:31 supprimer cette contribution

Rigoureusement rien à voir. Le MIDI représente juste l'équivalent numérique d'une partition. Les sons eux-même n'y sont pas. Quand on pense qu'un violoniste dispose de 17 façons différentes d'attaquer une note et que le MIDI classique (je ne sais pas ce qu'il en est du GS et du XG) n'en propose rien, ce n'est d'ailleurs pas un très bon point.

1520136 Publié le 17/09/2012 à 13:42 supprimer cette contribution
Quand la musique se téléchargera par téra-octets, les consommateurs de ces trash-bits qui écouteront ça d'une oreille distraite n'en auront cure.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/09/2012 à 21:49 supprimer cette contribution
Ce qui compte pour l'évolution d'une société est moins le comportement sur le moment de ses représentants moyens, que celui du premier décile - voire centile.

Lors de la première du "Sacre du printemps", pas mal de gens ont sifflé (bien qu'on ne sache plus très bien si c'était à cause de la musique ou simplement de la chorégraphie). Les choses se sont tassées.

"La vérité ne se fait que sur les tombes", rappelle Ferré.

http://www.dailymotion.com/video/xrv1c_leo-ferre-il-n-y-a-plus-rien_music

1520136 Publié le 18/09/2012 à 09:07 supprimer cette contribution
Si la qualité sonore primait, jamais le CD n'aurait supplanté le vinyle.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 18/09/2012 à 15:34 supprimer cette contribution
Tout dépend de ce à quoi on s'intéresse. Question pureté du son, rien ne vaut le vinyle les 20 ou 30 premières écoutes. Ensuite, il faut s'habituer aux craquements. Question dynamique, il ne fait guère le poids face au CD. Le SACD met en principe tout le monde d'accord en reléguant tout le reste à la poubelle

226183 Publié le 18/09/2012 à 18:58 supprimer cette contribution
Citation:
Si la qualité sonore primait, jamais le CD n'aurait supplanté le vinyle.
La Fée fume?

Ce n'est pas l'inverse?
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 18/09/2012 à 19:55 supprimer cette contribution

Ma foi, je pensais aussi qu'il n'y avait pas mieux que le CD jusqu'à ce que j'entende des vinyles bien entretenus sur une chaine MacIntosh (rien à voir avec une firme à la pomme). C'était cependant avant que les lecteurs/amplis fussent minis de suréchantillonneurs, ce qui fait que les sons avaient sans doute des harmoniques pas vraiment sympathiques.

Polnareff, maniaque de qualité d'orchestration, regrettait déjà à une époque cette nostalgie du vinyle et ne comprenait pas qu'on puisse bouder le CD. Gainsbourg pas davantage.

1520136 Publié le 19/09/2012 à 09:38 supprimer cette contribution
Citation:
Ce n'est pas l'inverse?

Dans son principe même, le digital sera toujours moins bon que l'analogique puisqu'il y a échantillonage, même si des techniques modernes de lissage permettent de le compenser.
Le gros avantage du numérique, par contre, c'est qu'il est beaucoup plus facilement reproductible et qu'il n'y a pas de perte de qualité à la reproduction.
Du moins tant qu'on ne s'abaisse pas à utiliser des formats qui, pour diminuer la taille des données, diminuent aussi la qualité.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 19/09/2012 à 10:09 supprimer cette contribution
Citation:
Dans son principe même, le digital sera toujours moins bon que l'analogique puisqu'il y a échantillonage, même si des techniques modernes de lissage permettent de le compenser.
Euh... Eh bien bonne chance à qui veut abandonner la photo numérique pour revenir à la photo analogique maintenant qu'il y a des capteurs de 36 mégapixels sur 18 bits : le maillon faible n'est aujourd'hui même plus la pellicule, ni même l'objectif, mais notre oeil lui-même

(De même d'ailleurs que si l'on écoute de la Hi-Fi en intérieur autrement qu'au casque, le maillon faible de la chaîne n'est plus l'un des composants électroniques ni les haut-parleurs, mais la pièce d'écoute elle-même, hélas ! Pourquoi ces imbéciles d'architectes font-ils des pièces en forme de parallélipipède ? On ne peut pas imaginer pire ! )

En fait, il importe de comprendre que notre rétine elle-même discrétise de toute façon l'image en 7 millions de points (ramenés à 1 million par traitement local, à la manière des processeurs de nos reflex, dis donc !), de même que notre cochlée discrétise les fréquences. Pour cette raison le numérique avec une résolution suffisante restitue les informations extérieures avec une imperfection physique mesurable, mais une totale perfection vis à vis de nos sens.

La prochaine étape sera donc d'améliorer nos sens. C'est d'une certaine façon ce que font déjà dans une certaine mesure nos instruments : lunettes, loupes, jumelles, zooms, téléscopes, microscopes optiques, électroniques, à effet tunnel, etc.
Citation:
Du moins tant qu'on ne s'abaisse pas à utiliser des formats qui, pour diminuer la taille des données, diminuent aussi la qualité.
Le .FLAC n'est pas fait pour les chiens. Qui soit dit en passant entendent le 20 kHz, mais pas nous. En fait, si on n'était pas gêné autrefois par le sifflement des bobinages d'un écran EGA, c'était même qu'on n'entendait déjà plus très bien le 13,5 kHz, ce qui est hélas la règle et non l'exception passé 40 ans
1520136 Publié le 19/09/2012 à 12:05 supprimer cette contribution
Citation:
Eh bien bonne chance à qui veut abandonner la photo numérique pour revenir à la photo analogique

La photo argentique étant composée de grains réactifs, ça n'était pas vraiment de l'analogique.

Citation:
maintenant qu'il y a des capteurs de 36 mégapixels sur 18 bits : le maillon faible n'est aujourd'hui même plus la pellicule, ni même l'objectif, mais notre oeil lui-même

Utiliser de telles résolution est inutile pour une visualisaton écran ou une classique impression 10x15.
Par contre, elle peut être utile pour faire des poster.

Citation:
Le .FLAC n'est pas fait pour les chiens.

Je pensais plutôt aux utilisateurs de formats MP3 ou JPG.

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 24/09/2012 à 18:21 supprimer cette contribution

Copie privée, droit de prêt en bibliothèque : vous payez, nous ne touchons pas un centime.

On la voit bien, l'aide aux artistes.

Idem pour l'essence qui est taxée, mais dont le produit de la taxe n'aide surtout pas à payer le ravalement des immeubles rendu nécessaire par les suies des voitures. Non. C'est le pollué qui doit payer. Et tous les dix ans.
<<Première | <Précédente | 7 | 8 | 9 | Page 10 | 11

Forums > Informatique / Internet Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Qui a peur de l'Hadopi ?| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
0 connectés au chat
7 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Qui a peur de l'Hadopi ?