peur,hadopi
Forums > Informatique / InternetAller à la dernière page
<< Précédent |

Qui a peur de l'Hadopi ?

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 22/06/2008 à 21:48 Demander à la modératrice de supprimer ce forum


http://www.slyck.com/story1691_SSL_Encrpytion_Coming_to_The_Pirate_Bay
595300 Publié le 11/06/2009 à 16:50 supprimer cette contribution
A lire :

In Memoriam HADOPI, par Maître Eolas
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 11/06/2009 à 17:29 supprimer cette contribution

Il y a également ce très beau résumé de Korben :

http://www.korben.info/loi-hadopi-une-minute-de-silence-svp.html

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 12/06/2009 à 20:30 supprimer cette contribution
Tutoriel : Rendez votre PC sarko-compatible

1. Formatez votre disque dur

Il est nécessaire, au préalable, de disposer d’un disque dur parfaitement vierge de toute influence gauchiste. Vous devez donc le formater.

Attention ! Ne sauvegardez pas vos données personnelles ! Elles pourraient contenir des fichiers téléchargés illégalement par des hackers qui ont pris possession de votre PC. Et puis dans la vie, il faut savoir partir sur de nouvelles bases.

+ Utilisateur débutant

Insérez votre dévédé de Windows Vista® dans votre lecteur de dévédés (n’essayez pas le lecteur de disquettes : il semblerait que ça ne fonctionne pas selon les informations fournies par le ministère). Redémarrez votre ordinateur et entrez dans le BIOSSE (droite, gauche, carré, carré, rond, rond, R1, R2, reset). Boutez sur le dévédé.

Dans le menu qui apparaît, sélectionnez « invite de commandes », puis entrez :

format c :

Recommencez l’opération 3 ou 4 fois pour être sûr.

+ Utilisateur avancé

Démontez votre disque dur à l’aide d’une pince monseigneur (ou une perceuse pour les portables). Ouvrez le disque dur avec une scie à métaux, puis grattez soigneusement la surface des galettes avec vos ongles. Enlevez un ou deux composants pour rétablir le parallélisme, surtout des rouges. Aidez-vous d’un marteau pour refermer le tout hermétiquement.

+ Utilisateur très avancé, ou "superutilisateur"

Rachetez un disque dur et participez à la relance de l’économie numérique.

2. Réinstallez Windows Vista®

N’installez pas Linux. C’est gratuit. Or chacun sait que la création, ça n’est jamais gratuit. Donc si le téléchargement c’est du vol, Linux c’est de la prostitution.

Allez faire caca pendant l’installation : c’est long. Lisez Le Figaro®, ou si vous êtes muni d’un pot de chambre, installez vous confortablement devant la chaîne culturelle TF1®, notoirement en faveur de la loi HADOPI®.

3. Désactivez votre logiciel antivirus

Les logiciels antivirus sont étrangers, et ne sont donc pas adaptés à la spécificité culturelle Française. Ils pourraient gêner le fonctionnement de votre virus intégré de nouvelle génération HADOPI®.

Il se peut que, suite à cette manipulation, un écran bleu apparaisse périodiquement (2 à 3 fois par jour). Ce problème mineur est réglé en reformatant le disque dur et en réinstallant Windows®.

4. Activez le firewall Open Office

Pour une protection optimale, ouvrez Open Office Writer, et entrez la commande ci-dessous :



Fermez le programme sans enregistrer.

5. Enfermez votre modem

Idéalement dans une cage de Faraday© pour vous protéger de l’adolescent malveillant qui habite chez vous.

6. Redémarrez votre ordinateur

Débranchez la prise secteur 3 fois et rebranchez-la entre 5 et 7 fois.

Et voilà !

http://bravepatrie.com/Tutoriel-rendre-votre-ordinateur,1272?var_recherche=sarko-compatible#forum40074
412395 Publié le 12/06/2009 à 20:59 supprimer cette contribution
Eux non plus n'ont pas peur d'HADOPI




226183 Publié le 24/06/2009 à 12:48 supprimer cette contribution
"Suite à l'intervention du conseil des Sages, la coupure de l'abonnement doit impérativement être prononcée par un juge, ce qui implique la constitution d'un dossier à charge qui n'est possible qu'après une véritable enquête. Un processus très lourd, qui rend impossible tout traitement de masse des contrevenants et met fin aux objectifs annoncés du « dix mille courriers d'avertissement et mille suspension de ligne par jour ».

Selon La Tribune, le nouveau texte prévoierait en effet « avant l'enquête plusieurs étapes où l'internaute sera incité à avouer et à transiger ». Autrement dit, la Haute Autorité avertirait le supposé contrefacteur que son dossier est en passe d'être transmis à la justice et pourrait par exemple lui proposer un compromis. Plus d'informations devraient nous parvenir mercredi, à l'issue du Conseil des ministres."

Source
C'est nouveau, ça vient de sortir! On fait une loi pour ne pas l'appliquer.

D'ailleurs la résistance s'organise.


226183 Publié le 01/07/2009 à 12:36 supprimer cette contribution
Qui a peur de l'Hadopi?

TPB devient un site légal.

The Pirate Bay
412395 Publié le 21/07/2009 à 11:51 supprimer cette contribution
Ha!!! putaing quelle bande de guignols

La majorité renonce à faire voter Hadopi 2 avant septembre

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 18/08/2009 à 13:37 supprimer cette contribution


Car elle bouge encooore, car elle bouge encoore !
Citation:
Dans quelques jours, The Pirate Bay (TPB) aura changé de visage. Racheté par Global Gaming Factory X, le site, qui proposait jusqu'à aujourd'hui des liens torrent vers des contenus, devrait prendre le chemin de la légalité. Les liens vers des contenus illégaux, surtout des films, devraient donc définitivement disparaître.

Mais c'était sans compter l'initiative d'un internaute anonyme, véritable fan de TPB. Ce dernier a ainsi compilé et mis en ligne une grande partie des liens (874 000) présents sur le site, soit la bagatelle de 21 Go de données. Comble du luxe, cette base de données est téléchargeable à travers un seul fichier bittorrent.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 24/10/2009 à 07:13 supprimer cette contribution


Au fond, on a eu tort de se mettre martel en tête avec cette Hadopi et tout ce qui suivait : la communauté de mammifères Internet réagit nettement plus vite que les dinosaures de l'administration. Ca devient carrément drôle

10 antidotes anti-hadopi (juste à titre d'apéritif)

Même l'Elysée se passionne pour ce site vu ses visites récentes. Eh oui. Les fliqueurs sont fliqués. Le peuple n'est pas souverain pour des prunes

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 25/10/2009 à 01:49 supprimer cette contribution

N'oublions pas par ailleurs que face à la riposte graduée existe déjà une réponse : le remerciement gradué :
Citation:
En réaction à la riposte graduée prévue par la loi HADOPI « Création et Internet », Jamendo a instauré le Remerciement Gradué, qui se compose également de trois étapes :

1. Pour un titre téléchargé via Jamendo, l’internaute reçoit un courriel de remerciement
2. En cas de "récidive", l’internaute reçoit par la poste une lettre de remerciement ainsi qu'un « kit du complice » (stickers, outils de promotion...).
3. Dernière mesure, un mois d’abonnement Internet lui est remboursé s'il convainc un lieu public de devenir un espace de culture libre avec Jamendo PRO.

L'intiative a été saluée par la presse et quelques blogs comme une façon créative et humoristique de dénoncer l'aspect répressif de la loi HADOPI.
http://www.jamendo.com/fr/
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 07/11/2009 à 19:47 supprimer cette contribution

La vision française de l'Internet, c'est Hadopi, Loppsi, cretin.fr...

Et en face ?

Il y a Gordon Brown.
226183 Publié le 08/11/2009 à 10:14 supprimer cette contribution
Histoire de rigoler!

Quand le Ministère en charge d'Hadopi montre ses compétences...

Je suis plié de rire! Se faire piquer le plus légalement son site de promotion d'Hadopi, il fallait le faire.

Décidement, ça aura été l'occasion de toutes les bourdes, cette loi.
2574730 Publié le 22/11/2009 à 12:39 supprimer cette contribution
T'façon c'est assez simple, pour le téléchargement des films ou musiques passez par des sites qui utilisent le streaming....Facile à copier et aucun téléchargement effectué.
Sinon une affiliation sur un site de serveur asiatique et vous téléchargez en toute impunité ce que vous voulez, et ce dans toutes les langues...
226183 Publié le 28/12/2009 à 20:01 supprimer cette contribution
Joli!

La composition de la commission Hadopi

Je passe outre M. Toubon qui a brillé dans son passage au Ministère de la Culture. Ca me fait assez rire un Ministre qui s'est fait INSULTER par les artistes et qui les défend. L'est pas rancunier!

Les autres, je vérifie les CV. Mais je ne crois pas que ce soit bien plus brillant.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 29/12/2009 à 09:28 supprimer cette contribution
C'est le moment de rappeler ceci. 13 ans déjà...
Citation:
Gouvernements du monde industriel, géants fatigués de chair et d'acier, je viens du cyberespace, nouvelle demeure de l'esprit. Au nom de l'avenir, je vous demande, à vous qui êtes du passé, de nous laisser tranquilles. Vous n'êtes pas les bienvenus parmi nous. Vous n'avez aucun droit de souveraineté sur nos lieux de rencontre.

Nous n'avons pas de gouvernement élu et nous ne sommes pas près d'en avoir un, aussi je m'adresse à vous avec la seule autorité que donne la liberté elle-même lorsqu'elle s'exprime. Je déclare que l'espace social global que nous construisons est indépendant, par nature, de la tyrannie que vous cherchez à nous imposer. Vous n'avez pas le droit moral de nous donner des ordres et vous ne disposez d'aucun moyen de contrainte que nous ayons de vraies raisons de craindre.

Les gouvernements tirent leur pouvoir légitime du consentement des gouvernés. Vous ne nous l'avez pas demandé et nous ne vous l'avons pas donné. Vous n'avez pas été conviés. Vous ne nous connaissez pas et vous ignorez tout de notre monde. Le cyberespace n'est pas borné par vos frontières. Ne croyez pas que vous puissiez le construire, comme s'il s'agissait d'un projet de construction publique. Vous ne le pouvez pas. C'est un acte de la nature et il se développe grâce à nos actions collectives.

Vous n'avez pas pris part à notre grande conversation, qui ne cesse de croître, et vous n'avez pas créé la richesse de nos marchés. Vous ne connaissez ni notre culture, ni notre éthique, ni les codes non écrits qui font déjà de notre société un monde plus ordonné que celui que vous pourriez obtenir en imposant toutes vos règles.

Vous prétendez que des problèmes se posent parmi nous et qu'il est nécessaire que vous les régliez. Vous utilisez ce prétexte pour envahir notre territoire. Nombre de ces problèmes n'ont aucune existence. Lorsque de véritables conflits se produiront, lorsque des erreurs seront commises, nous les identifierons et nous les réglerons par nos propres moyens. Nous établissons notre propre contrat social. L'autorité y sera définie selon les conditions de notre monde et non du vôtre. Notre monde est différent.

Le cyberespace est constitué par des échanges, des relations, et par la pensée elle-même, déployée comme une vague qui s'élève dans le réseau de nos communications. Notre monde est à la fois partout et nulle part, mais il n'est pas là où vivent les corps.

Nous créons un monde où tous peuvent entrer, sans privilège ni préjugé dicté par la race, le pouvoir économique, la puissance militaire ou le lieu de naissance.

Nous créons un monde où chacun, où qu'il se trouve, peut exprimer ses idées, aussi singulières qu'elles puissent être, sans craindre d'être réduit au silence ou à une norme.

Vos notions juridiques de propriété, d'expression, d'identité, de mouvement et de contexte ne s'appliquent pas à nous. Elles se fondent sur la matière. Ici, il n'y a pas de matière.

Nos identités n'ont pas de corps; ainsi, contrairement à vous, nous ne pouvons obtenir l'ordre par la contrainte physique. Nous croyons que l'autorité naîtra parmi nous de l'éthique, de l'intérêt individuel éclairé et du bien public. Nos identités peuvent être réparties sur un grand nombre de vos juridictions. La seule loi que toutes les cultures qui nous constituent s'accordent à reconnaître de façon générale est la Règle d'Or. Nous espérons que nous serons capables d'élaborer nos solutions particulières sur cette base. Mais nous ne pouvons pas accepter les solutions que vous tentez de nous imposer.

Aux États-Unis, vous avez aujourd'hui créé une loi, la loi sur la réforme des télécommunications, qui viole votre propre Constitution et représente une insulte aux rêves de Jefferson, Washington, Mill, Madison, Tocqueville et Brandeis. Ces rêves doivent désormais renaître en nous.

Vous êtes terrifiés par vos propres enfants, parce qu'ils sont les habitants d'un monde où vous ne serez jamais que des étrangers. Parce que vous les craignez, vous confiez la responsabilité parentale, que vous êtes trop lâches pour prendre en charge vous-mêmes, à vos bureaucraties. Dans notre monde, tous les sentiments, toutes les expressions de l'humanité, des plus vils aux plus angéliques, font partie d'un ensemble homogène, la conversation globale informatique. Nous ne pouvons pas séparer l'air qui suffoque de l'air dans lequel battent les ailes.

En Chine, en Allemagne, en France, en Russie, à Singapour, en Italie et aux États-Unis, vous vous efforcez de repousser le virus de la liberté en érigeant des postes de garde aux frontières du cyberespace. Ils peuvent vous préserver de la contagion pendant quelque temps, mais ils n'auront aucune efficacité dans un monde qui sera bientôt couvert de médias informatiques.

Vos industries de l'information toujours plus obsolètes voudraient se perpétuer en proposant des lois, en Amérique et ailleurs, qui prétendent définir des droits de propriété sur la parole elle-même dans le monde entier. Ces lois voudraient faire des idées un produit industriel quelconque, sans plus de noblesse qu'un morceau de fonte. Dans notre monde, tout ce que l'esprit humain est capable de créer peut être reproduit et diffusé à l'infini sans que cela ne coûte rien. La transmission globale de la pensée n'a plus besoin de vos usines pour s'accomplir.

Ces mesures toujours plus hostiles et colonialistes nous mettent dans une situation identique à celle qu'ont connue autrefois les amis de la liberté et de l'autodétermination, qui ont eu à rejeter l'autorité de pouvoirs distants et mal informés. Nous devons déclarer nos subjectivités virtuelles étrangères à votre souveraineté, même si nous continuons à consentir à ce que vous ayez le pouvoir sur nos corps. Nous nous répandrons sur la planète, si bien que personne ne pourra arrêter nos pensées.

Nous allons créer une civilisation de l'esprit dans le cyberespace. Puisse-t-elle être plus humaine et plus juste que le monde que vos gouvernements ont créé.

Davos (Suisse), le 8 février 1996.

John Perry Barlow, Cognitive Dissident Co-Founder, Electronic Frontier Foundation Home (stead) Page: http://www.eff.org
226183 Publié le 29/12/2009 à 09:42 supprimer cette contribution
J'adore
Merci Prof!
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 07/01/2010 à 01:11 supprimer cette contribution

Tu devrais aimer ça encore plus
2574730 Publié le 08/01/2010 à 12:15 supprimer cette contribution
J'adore aussi !

Mince un point commun en plus avec Mixoupe !
226183 Publié le 08/01/2010 à 18:49 supprimer cette contribution
Ca me fait vomir, ce toujours plus!

Extrait:
Citation:
Contre toute attente, la Sacem se dit déçue, estimant que ces propositions ne permettent pas de compenser correctement les dégâts du piratage sur la rémunération du secteur. La société de gestion de droits aurait souhaité notamment que tout le Web 2.0 (Facebook, MySpace, YouTube, etc.) et les FAI aident à financer la musique en ligne.


Source


A quand le calendrier de la SACEM pour les étrennes? Ces requins réactionnaires sont incapables de proposer un modèle alternatif.

De toutes façons, pour l'humble internaute que je suis, il y a Hadopi. Donc plus de piratage.

Mon dernier coup de gueule: un bouquin en ligne au même prix qu'un bouquin papier. Je salue la future réussite. Perso, j'aime le papier, mettre mon marque-page, reprendre et relire mes bouquins fûssent-ils modestes.

Ma bibliothéque est minable: mes Douglas Adams, Pratchett et autres Pennac ne ressemblent à rien à force d'avoir être lu et relu.

Le livre a évolué: le livre de poche. Passé un certain temps on trouve des éditions économiques. Libre à chacun de choisir le beau livre ou d'en acheter plus moins beau. C'est le choix de chacun. Mais il y a un choix!

En musique et film, ????
1520136 Publié le 08/01/2010 à 19:26 supprimer cette contribution
En film, au lieu de la qualité du support, on joue sur le temps. Plus tu es patient, moins tu payeras cher.
A la sortie du film en cinéma, si toute la famille y va, ça revient cher.
Si tu attends la sortie du DVD, c'est toujours cher, mais pour une famille complète, ça l'est un peu moins.
Si tu attends deux ou trois ans de plus, le prix est divisé par 2.
Encore deux ou trois ans et tu le trouves à moins de 10 € (ce qui me semble très raisonnable).
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/01/2010 à 20:46 supprimer cette contribution
Voici un nouveau logo proposé pour Hadopi :

http://korben.info

(Je pique un peu de bande passante à Korben au moment du chargement, là; si quelqu'un peut remonter ce logo dans un de ses albums photo et y faire une référence locale, qu'il ou elle n'hésite pas).

Et un petit manifeste personnel, pour changer :
Citation:
Il importe de comprendre que NI les films NI les chansons ne représentent le véritable enjeu d'HADOPI. Son rôle va être d'empêcher que ne se diffse par Internet le contenu de LIVRES, afin de séparer une bonne fois pour toutes ceux qui ont un accès régulier à une bibliothèque universitaire et les autres.

Il faut certes résoudre un problème : l'éditeur Springer met sur le marché des ouvrages de sciences remarquables et si ces ouvrages sont consultables par tout un chacun, il faut le rémunérer de son effort. Mais qu'on ne s'y leurre pas, des taxes et amendes HADOPI, cet éditeur ne verra probablement jamais un centime !

Pour la part, je serais prêt à payer 100 € par an pour un accès illimité à tous les ouvrages universitaires en format PDF. Cela m'étonnerait beaucoup que je sois le seul. Et nécessairement, soit ce gouvernement adoptera des positions plus raisonnables sur l'accès à la culture, soit les électeurs éliront à terme des gens qui en seront capables.
1806855 Publié le 09/01/2010 à 20:52 supprimer cette contribution
Citation:
(Je pique un peu de bande passante à Korben au moment du chargement, là; si quelqu'un peut remonter ce logo dans un de ses albums photo et y faire une référence locale, qu'il ou elle n'hésite pas).


voila !



voici donc l'hALdopi 9000 ... bienvenue dans 2010, l'Odyssée du Cyberspace.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/01/2010 à 21:25 supprimer cette contribution
Merci, Fanfan.

Au fait, petit détail :

Le logo officiel de l'Hadopi est, lui, est piraté à France-Telecom !

Ca la fout mal, pom pom pom...
2258064 Publié le 09/01/2010 à 21:28 supprimer cette contribution
Fanfan est vraiment doue cote informatique
1806855 Publié le 09/01/2010 à 21:32 supprimer cette contribution
Citation:
Ca la fout mal, pom pom pom...
ah les c.ons !!! ils n'ont même pas pensé à la spécificité de la police de caractère !!!
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 09/01/2010 à 21:38 supprimer cette contribution

Remarque, DSK n'y avait pas pensé non plus.

Si on l'a comme président en 2012, on va se marrer !
2574730 Publié le 11/01/2010 à 10:27 supprimer cette contribution
Citation:
et relire mes bouquins fûssent-ils modestes.


Il sait lire!?
595300 Publié le 08/07/2010 à 22:14 supprimer cette contribution
Mwouarf!

http://www.lefigaro.fr/web/2010/07/08/01022-20100708ARTFIG00507-a-l-ump-le-front-des-partisans-de-l-hadopi-se-fissure.php
2688553 Publié le 10/07/2010 à 02:28 supprimer cette contribution
HADOPI : l'opération Usine à gaz continue
226183 Publié le 26/07/2010 à 13:18 supprimer cette contribution
A l'heure où le dernier décret vient d'être publié, j'adore décidement cette loi.

Combien va-t-elle coûter? Personne n'en sait rien! 100 M€ selon FFT.

Peut-être, sauf si on raisonne en coûts consolidés.
- Outre le budget Hadopi, les FAI sont mis à contribution. Votre forfait ADSL à 30 € vous allez rapidement l'oublier.
- La Justice. Là aussi, ça va banquer pour le contribuable. Outre les postes qu'il va falloir créer, il faudra trouver de la place pour les loger
- Restent les frais dilués que l'on enterre entre Bercy, Ministére de la Culture, etc.

Dois-je rappeler qu'on paye une taxe sur tous les supports? Disque dur, clef USB, DVD vierges pour les ayant-droits...

Et maintenant la Cour des Comptes.

http://www.pcinpact.com/actu/news/56327-hadopi-crise-cour-compte-controle.htm

Par contre, je n'ai pas trouvé d'article sur l'amélioration de l'offre légale. Désolé, ça ne doit pas être à l'ordre du jour du conseil des ministres le 3 août. Normal, l'abolition des privilèges c'était le 4 août.
1 | 2 | Page 3 | 4 | 5 | 6 | Suivante> | Dernière>>

Forums > Informatique / Internet Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Qui a peur de l'Hadopi ?| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
4 connectés au chat
29 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Qui a peur de l'Hadopi ?