presidents,veme
Forums > PolitiqueAller à la dernière page
<< Précédent |

Les présidents de la Vème

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 12/05/2009 à 10:58 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
De Gaulle : capitaine qui regardait bien où allait son bateau, et qui l'y faisait aller lentement, mais sûrement.

Pompidou : capitaine qui a senti l'iceberg déchirer la coque, a lancé quelques mesures importantes, et est mort avant d'en voir l'effet.

Giscard : capitaine intelligent, qui a compris tout de suite que le navire était foutu, l'a laissé entendre à demi-mot ("Le monde est malheureux parce qu'il ne sait pas où il va, et devine que s'il le savait, ce serait pour découvrir qu'il va à la catastrophe" : cette phrase a causé, Fabre-Luce en atteste, un suicide), et a été viré pour son pessimisme.

Mitterrand : capitaine irréaliste, qui a réellement cru qu'il suffisait de décider qu'il n'y avait pas de trou dans la coque pour régler le problème (ce qu'il nommait une "politique volontariste").

Chirac : ancien matelot énergique qui; dès qu'il a pris connaissance de la situation a compris que tout était foutu, et qu'il ne restait plus qu'à voyager et çà profiter de la vie en attendant le naufrage, et est devenu capitaine résigné. Et roublard.

Sarkozy : capitaine étrange, qui consacre beaucoup d'énergie à faire modifier l'arrangement des chaises longues sur le pont, et à faire à défaut d'aure chose jouer l'orchestre bien fort.

C'est fou comme c'est interminable, un pays qui coule. Sauf tout à la fin, où tout va un peu plus vite qu'on ne voudrait. Nous y venons.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 12/05/2009 à 10:59 supprimer cette contribution
Une réponse :
Citation:
Avec ta permission : tu oublies que le commandant d'un navire d'opérette est un poste de complaisance et non de compétence (mon père, Pitaine au long cours, en savait beaucoup là-dessus et sur les critères de choix d'un officier pour un paquebot comme le France...).

Dans notre Tita-nique, il ne faudrait pas perdre de vue :

- les armateurs
- les avitailleurs
- les propriétaires du fret, ship-chandlers, etc.
- les passagers payants
- l'équipage (salle des machines y compris)

et observer attentivement jusque dans les soutes et dans les recoins des cales QUI a commencé à amasser des vivres, des équipements de survie et des matériaux moins denses que l'eau pendant que la croisière s'amuse.

Enfin, il paraît qu'il y se trouve encore des passagers clandestins pour trouver bonne l'idée de se planquer dans les puits à chaînes ou sous les arbres d'hélice (vois d'accès aux ports anglais, paraît-il)... et pas mal de rats un peu partout.

En attendant l'ordre d'abandonner le bâtiment, y'aura du boulot pour les capitaines d'armes.

Au fait, où en est le stock de cartouches ?
709689 Publié le 14/05/2009 à 11:40 supprimer cette contribution

Bizarre, le bateau est pourtant plus rutilant, plus rapide, bien mieux équipé en électronique et il offre une meilleure sécurité...

Page 1

Forums > Politique Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Les présidents de la Vème| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
7 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Les présidents de la Vème