revue,presse,politico,economique,1
Forums > PolitiqueAller à la dernière page
<< Précédent |

MA revue de presse politico economique(1)

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
domi - 417343lui écrire blog Publié le 09/09/2008 à 15:39 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
On va s'marrer!
Réservé à ceux qui aiment lire les choses sérieuses évidemment!
Almunia: "L'inflation mène
à la récession"
Propos recueillis à Bruxelles par Pierre Avril 09/09/2008

Citation:
"J'espère, au vu des mesures annoncées par Christine Lagarde, que les déficits hexagonaux resteront à l'écart des limites fixées par le pacte de stabilité", explique le commissaire européen aux Affaires économiques.


(Celui-là, il rêve tout éveillé!)
Devinez combien il gagne chaque mois ce type pour nous sortir de telles fadaises?


INTERVIEW - À quatre jours de la réunion de l'Ecofin, qui se penchera sur les moyens de relancer une économie européenne au bord de la récession,

(au bord hein, juste au bord, on est prié de ne PAS regarder en bas!)

Citation:
Joaquin Almunia, le super commissaire européen aux Affaires économiques et financières, appuie la position rigoriste de la BCE, tout en rendant un hommage inattendu à la politique de la France.


Ben oui, l’est pas fou ce vieux bouc, son Président est pour l’instant un frenchie, c’est Mr Sarkozy, y va tout de même pas lui botter le derrière! Y va attendre.

Question du FIGARO:

Citation:
Les prévisions économiques que la Commission européenne publiera demain indiquent-elles des risques de récession dans la zone euro ?
Joaquin ALMUNIA répond:
Évidemment, les chiffres de la croissance seront révisés à la baisse et ceux de l'inflation à la hausse. Nous assistons à une chute importante des indicateurs de confiance, ce qui est compréhensible….

Pour la suite lisez le Figaro d’aujourd’hui. Ou comment passer son diplôme de météorologiste avec un bocal, une grenouille et d’attendre qu’il pleuve pour dire que le temps c’est couvert! BRAVO!
Et les benêts d’applaudir!


La récession est bien là! La ministre de l'économie, Christine Lagarde, a pris acte du ralentissement à l'oeuvre dans la zone euro, dimanche 7 septembre, au "Grand Jury" de RTL, elle a révisé sa prévision de croissance pour la France "autour de 1 %" en 2008.
(elle ne doute de rien! On est en négatif absolu pour le premier semestre au point que Mr Sarkozy a convoqué tout ce petit monde en cata dès le 20 aout, fini le bronzage! D'abord il pleuvait!

Je continue...

A quelques jours du conseil informel des ministres des finances européens, qu'elle préside, Mme Lagarde a jugé qu'il était "un peu tôt pour arrêter le chiffre 2009".

Citation:
Mais, comme la plupart des conjoncturistes, elle a laissé entendre qu'il faudrait attendre le second semestre pour voir l'économie redémarrer.


Ben voyons et elle va redémarrer comment? Nous fermons toutes nos usines et elle n’invente que des TAXES supplémentaires pour faire crever ce qui reste!

Pour plus de détails achetez Le MONDE d’hier. Ou filez sur le web

SUR LE MÊME SUJET

Citation:
La ministre de l'économie et des finances, Christine Lagarde, a estimé, dimanche 7 septembre, que la croissance française serait finalement "sans doute autour de 1 %" en 2008.
Les faits: Christine Lagarde : "Il est impossible d'atteindre 1,7 % de croissance"

Et celle là, on lui refile combien par mois pour annoncer ce genre d'évidences qui découle de son incapacité à reformer la taxation du travail? Combien? 4000, 5000, 7000 euros chaque mois?

Passons à plus sérieux:

Laurence Parisot fustige l'aide aux transports
La petite musaraigne se rebiffe:


La présidente du Medef, un peu perdue au milieux de tous ces vieux boucs, Laurence Parisot, a redit son opposition à la TAXE pour l'aide aux transports envisagée par le gouvernement.

Citation:
"Ce n'est pas raisonnable. Les entreprises ne peuvent pas supporter un centime de charge supplémentaire", a-t-elle déclaré, lundi 8 septembre sur RTL.

Alors qu'il y a entre 65 % et 70% de taxes dans le prix de l'essence, " que fait-on? Une taxe sur les taxes!"

A-t-elle ajouté très en colère, les yeux injectés de sang, le rouleau à pâtisserie bien calé dans sa main droite. (Elle cherchait des yeux le Borloo qui se planquait chez les vignerons, Lagarde était chez son Kiné et Sarkozy lui, s’était sauvé en Russie pour goûter de la Vodka on the rock et écoutant des balalaïka afin d’oublier son quotidien. Fillon lui, était parti une expo de bovins primés, ça le change un peu de Matignon et de son téléphone qui toutes les demi-heure lui apportant le montant des dettes supplémentaires qu’il va devoir financer coûte que coûte.)

Cette nana a la tête sur les épaules, pas comme nos dirigeants qui n’inventent que des taxes additionnelles pour boucher les trous qui s’ouvrent de toutes part.
Sans résultat bien sur!


On continue la revue de presse, on va pas se gêner puisqu'on est en république...

Selon Le Journal du dimanche, Matignon pense étendre le dispositif francilien aux zones urbaines ( l'employeur finance (soit-disant) la moitié de l'abonnement transport ) et il propose, pour les salariés obligés d'utiliser leur voiture, une prise en charge forfaitaire et volontaire de l'employeur.

Ces réajustements vont aller de pair avec une révision à la hausse des déficits publics, qui rend des plus hypothétique le redressement des finances publiques de la France en 2012.

Ben oui! QUI en douterait? Avec TOUTES ces usines qui ferment! Pour plus d’info achetez aussi « Le Monde » d’hier.

C'est pas fini...


Citation:
Exportations: la France subit la concurrence allemande. 09/09/2008|


Les deux pays vendent les mêmes produits aux mêmes nations.

En comparant deux pays industriels de la même zone géographique, la France et l'Allemagne qui partagent la même monnaie et ont les mêmes concurrents dans les pays dits émergeant, (on ne dit plus sous développés c’est bien plus politiquement correct, les temps changent.)

Un "rapport" du Centre d'analyse économique (CAE) confirme que l'avantage compétitif à l'exportation ne tourne pas à la faveur de l'Hexagone. pleurer

Selon Lionel Fontagnié et Guillaume Gaulier, ses auteurs,
Citation:
ce n'est ni une question de composition sectorielle de nos exportations, ni une question de destination géographique. "La France et l'Allemagne vendent les mêmes produits aux mêmes pays", relève Lionel Fontagnié.
Près de 95 % des produits seraient en concurrence directe.


Réduction des coûts

Citation:
Mais depuis plusieurs années, les deux pays ne se sont vu appliquer "ni les mêmes politiques économiques ni les mêmes stratégies d'entreprises".

Quand j'vous dit qu'on a voté pour des nuls HEIN?
Citation:
Et, en termes de compétitivité, "les progrès de l'un peuvent se faire au détriment de l'autre", indiquent les auteurs, qui rappellent que les Allemands ont fortement réduit les coûts et ont délocalisé en amont. Et lorsque la France perdait 30 % de parts de marché entre 1995 et 2007, l'Allemagne limitait son recul à 5 %.

(la Chine grignote un peu forcément)

Le rapport indique donc que l'export est le révélateur de la performance d'une économie et de son offre, et non l'inverse.

Et c’est à suivre au prochain numéro. Exclusivité Affection bien sur…
domi - 417343lui écrire blog Publié le 11/09/2008 à 11:18 supprimer cette contribution
Elle était pourtant bien cette revue de presse pov domi! pleurer
domi - 417343lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 17:16 supprimer cette contribution
En 2009 TOUT va aller MIEUX!
Allons y
ECONOMIE FINANCES
L'Allemagne et l'Espagne revoient à la baisse, dès maintenant, leurs prévisions de croissance pour 2009.

Ce sont de véritables plongeons de croissance qu'ont connu les pays européens ces derniers mois.

L'économie française s'est probablement contractée de 1,1 % au quatrième trimestre 2008, selon les chiffres publiés vendredi par la Banque de France. Si cette prévision s'avère exacte, ce serait du jamais vu depuis 30 ans ! Et l'année 2008 pourrait donc se solder sur une mince croissance de 0,7 %.

A noter qu'il y en a qui rêvent encore on ne change RIEN on saupoudre de fric virtuel et Hop la méthode Coué!

Outre-Rhin, la chute est encore plus vertigineuse. Après avoir enregistré une croissance négative aux deuxième et troisième trimestres, le pays s'est enfoncé dans la récession au quatrième : Son PIB a reculé de 1,5 % à 2 % selon l'Office fédéral des statistiques. En moyenne, l'Allemagne finit quand même mieux l'année que la France, sa croissance ayant atteint 1,3 % en 2008.

Du coup, les pays revoient leurs prévisions de 2009 à la baisse les uns après les autres.

En Allemagne justement, le gouvernement envisage désormais une contraction de 2,25 %. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le PIB allemand ne s'était jamais contracté de plus de 1 % en un an.

Le gouvernement espagnol a, lui aussi, drastiquement revu à la baisse ses prévisions vendredi 16 janvier 2009 et anticipe désormais une baisse du PIB de 1,6 %.
Il y a quelques mois, il parlait encore d'une croissance de 1 %.

En outre, En France malgré les perspectives très négatives dans l'industrie - une autre enquête de la Banque de France indique que les industriels jugent les commandes en baisse, tout comme les perspectives d'activité. la consommation des ménages paraît résister, malgré la détérioration du marché du travail.

Et dans Paris cette nuit:

Un sans domicile fixe âgé de 69 ans a été retrouvé mort hier soir à Paris, dans le XXe arrondissement, a-t-on appris de source policière. Une autopsie a été ordonnée pour déterminer les causes de sa mort.

L'homme a été découvert vers 23h50 sous un porche de la rue des Maronites par une équipe du Samu social. La veille, il avait refusé d'être pris en charge par cette même équipe. La victime était allongée sur un matelas sous une couverture. Son corps ne portait aucune trace suspecte. L'enquête a été confiée au commissariat du XXe arrondissement.

Comme si en plein hiver on devait laisser un type de 69 ans seul par terre ca refile des centaines de millions à des gamin tapant dans des balles sous les éructations d’imbéciles heureux et c’est même pas fichu de ramasser les personnes très âgées, vautrés dans leur misère! Bravo!
Lamentable et triste!

A suivre...
2381954 Publié le 17/01/2009 à 17:23 supprimer cette contribution
Domi j't'adore mais tes post me foutent le bourdon
2422872 Publié le 17/01/2009 à 17:25 supprimer cette contribution
ben surtout que les sdf n'ont rien a voir avec la crise ; il y en avait avant,il y en aura apres

le clochard a toujours existé

pendant la crise beaucoup vont perdre , mais d'autres vont gagner
vala
2381954 Publié le 17/01/2009 à 17:50 supprimer cette contribution
Citation:
le clochard a toujours existé

Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est le fait de la crise actuelle, mais il n'empêche que quand nous étions gosses les clodos étaient en général des paumés alcooliques qui n'avaient pas su s'assumer à cause de l'alccol et qu'ils étaient bien moins nombreux, l'accroissement de leur nombre reflète bien le malaise de la société, malaise qui ne date pas de 2008 mais qui n'a pas 100 ans non plus.
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 18:01 supprimer cette contribution
Constat très intéressant mais pénible des évidentes carences du pouvoir actuel englué dans des certitudes économiques qui ont pourtant prouvé leur inanité.
Je préférais les chroniques du cousin Horace.

De toute façon ces marionnettes prétentieuses ne peuvent pas envisager la moindre innovation qui leur ferait perdre leur statut auto-octroyé de compétent. Impossible d’envisager un changement de fond de leurs pratiques qui remettrait en cause ce qu’ils ont mis des décennies à apprendre, ce qui revient à un reniement.

Quand une façon de faire vous a mis au zénith comment ne pas redouter tout changement qui pourrait certainement vous faire changer de position sociale ?

Même si personne ne nous écoute, je continue à m’intéresser aux solutions possibles plutôt qu’aux critiques sans proposition.

Mais nous sommes très rares sur ce chemin.
domi - 417343lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 18:26 supprimer cette contribution
Citation:
ben surtout que les sdf n'ont rien a voir avec la crise ; il y en avait avant,il y en aura apreès

Là on sent de suite le retraité bien au chaud devant son écran, incapable de réaliser que le monde dans lequel il a vécu n'existe plus!

Je suis allé à Bordeaux récemment (depuis le tram et la construction d'un Mégarama à l'extérieur de la vile en rive droite, je n'y fiche plus les pieds car TOUS les commerces ont fermé.

C'est une belle ville devenue sans âme, donc sans intérêt. La seule activité c'est les flics partout dans tous les coins qui traquent les vendeurs de hash (Espagne pas loin) et les pervanches qui tentent de justifier leur paye en partant à la chasse au pékin qui doit aller à la préfecture et bien sur ne peut pas se garer légalement!) Ben des clodos t'en a plein les rues! Et des jeunes en plus. C'est INIMAGINABLE! Faut sortir un peu, les temps changent et pas en bien.

Desolé Patchouly c'est MA revue de presse, pas le courrier du coeur et encore, je trie... Et j'y poste rarement
J'vous parle même pas des deux zèbres qui se sont jetés du 17 ème étage en 15 jours de la TOUR de la cité administrative y a pas longtemps, TAXES comme des esclaves, TONDUS comme des oeufs et à qui on a dit "Ou vous payez, ou on saisi vot baraque!" On en a RIEN à cirer que vot magasin ne voit plus que 3 clients par semaine pasqu'on a fait passer le tram et que PERSONNE n'a plus le droit de se garer!

C'est PAS notre problème, faut que la ville BRILLE! Et faut qu'elle paye les traites à Alstom pour payer ce fichu tram!

Circulez, y a RIEN à discuter! AU SUIVANT et VITE!

Cela bien sur vous ne le lirez JAMAIS dans vos journaux, on est pudique en république
domi - 417343lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 19:13 supprimer cette contribution
Christine Clerc, est une journaliste pertinente, une petite bonne femme ayant conservé de son enfance ses belles petites joues proéminentes et une joie de vivre intérieure communicative, mais elle a, parmi ses nombreuses qualités, celle de savoir analyser avec justesse l’actualité brûlante de cette époque triste et folle où nous sommes tous plongés sans même nous en apercevoir.

J’adore les femmes éditorialistes de droite. Elles ont cette finesse d’analyse rare qui manque souvent aux velus imbus de leur savoir. (suivez mon regard!)

Voici quelques extraits de sa revue de la semaine:

Je ne fais pas de lien ça marche une fois sur 5! Ou alors faut refiler tout le lien qui fait 1 km
Comme je suis très patient avec ces trucs mal conçus, j’ai renoncé ici.
Peut être que le programmeur génial s’y intéressera un jour...Et mettra DEUX fenêtres, une pour le lien et une pour le TITRE du lien...
Citation:
Je n’aime pas que des PDG sautent en parachute doré en abandonnant leurs salariés et que le chef d’un service hospitalier comme celui de Saint-Vincent-de-Paul, où est mort un bambin de 3 ans, laisse son infirmière assumer devant la justice la responsabilité du drame.

Piqué au vif, un autre chef de service – des urgences pédiatriques à Necker-enfants malades – réagit :
« Il serait important pour votre crédibilité que les propos tenus sur votre antenne soient vérifiés au préalable… Les problèmes sont moindres lorsque chacun s’en tient à son domaine de compétence… »

Bref, une simple citoyenne – et patiente – ne devrait pas pouvoir exprimer son opinion sur notre système de santé. Seuls des professionnels “compétents” en auraient le droit. Cela en dit long sur les mentalités qui règnent encore à l’hôpital. « Les gouvernements successifs, me dit le Pr Bernard Debré, ont voulu substituer au pouvoir médical un pouvoir administratif. » C’est réussi : quand les médecins finissent par se comporter en technocrates…


Belle analyse n’est il pas?
Tous ceux qui ont eu a subir les méfaits des dysfonctionnements des hôpitaux transformés en asiles à cause des médecins pratiquant le serment d’hypocrite au lieu de celui d’Hypocrate apprécieront!

C’est pas fini:

Citation:
Quelque 10 000 morts par an à l’hôpital pour cause d’EIG (événement indésirable grave) ! C’est le Pr Philippe Juvin, anesthésiste-réanimateur à Beaujon et secrétaire national UMP chargé de la santé, qui lance cette bombe en une du Journal du dimanche.

Si l’on y ajoute les 10 000 décès dus aux infections nosocomiales, on a froid dans le dos.

Mais d’où l’éminent professeur tient-il cette information ? Un rapport de l’Assistance publique nous aurait-il été caché ? Non. Juvin s’en explique au micro de Dominique Souchier sur Europe 1 : son calcul a été effectué à partir d’une étude effectuée dans les hôpitaux américains… Fallait-il vraiment, sur des bases aussi contestables, attiser l’inquiétude que s’emploie déjà à semer, hiver après été, l’urgentiste Patrick Pelloux ?

On a du mal à comprendre la manœuvre du responsable UMP. À moins qu’il ne veuille nous préparer à une réforme hospitalière aux effets encore plus ravageurs que les précédentes…

Ben OUI! Ya plus UN ROND ça va donc décoiffer, Le Pen l’avait prédit!

Et voici le meilleur pour la fin de son analyse en France.

Citation:
On a encore manifesté dans Paris aux cris de « Mort à Israël ! » et « Allah Abkar ! » On a beau être bouleversé de voir ce peuple juif martyr, ce pays de sept millions d’habitants encerclé par 150 millions d’Arabes, passer, en réplique aux tirs de roquette du Hamas, du côté des aveugles assassins d’enfants et des dictatures interdisant l’accès des journalistes, ces appels à la guerre Sainte en plein Paris sont intolérables.

L’avoir écrit dans le Télégramme de Brest me vaut cette mise en garde d’un lecteur breton musulman : « Un musulman croit en Dieu, pas en l’État… Je vous dirai simplement de ne pas être trop ancrée à des valeurs républicaines laïques qui ne sont que le fruit de la pensée dominante des XIXe et XXe siècles… Il se pourrait très bien que la démographie change la donne : le jour où la majorité des Français ne voudront plus d’un État laïc, les lois laïques sauteront… »


Vous voilà prévenus: Ou vous pondez 5 mioches par famille de blancs, pour une vie infernale mais LAÏQUE ou on les fiche dehors et vite fait, pasque sinon…
A nous de voir. VOUS N’AVEZ PAS LE CHOIX.


Ohbama nous voilà …Sans Roquefort...

Citation:
Avenue Gabriel, 7 heures du matin, entre les barrières métalliques devant l’ambassade des États-Unis. Nous sommes quatre, convoqués pour l’obtention d’un visa : deux travailleurs d’Afrique et d’Asie, une étudiante de province et moi, qui espère assister à Washington à l’intronisation du président Obama. Il fait – 6 °C. Au-delà des guérites de ­contrôle, on aperçoit un hall éclairé. Pourquoi ne pas nous laisser entrer au chaud ? Enfin, l’heure sonne. Nous passons le portique. Fouille. Premier comptoir. Ticket. Salle d’attente aux guichets fermés. C’est le moment de vérifier, pour la énième fois, notre dossier : formulaire, passeport, photo d’identité en 5 par 5, la distance du front au menton devant être précisément de 2,5 centimètres, reçu d’un mandat de 107,42 euros à l’ambassade, enveloppe Chronopost… l’étudiante craint d’avoir imprimé le D 157 au lieu du D158 ou l’inverse. Nous nous entraidons, avec des angoisses d’Amélie Nothomb dans Stupeur et Tremblements. Mais le parcours ne fait que commencer. Quand les guichets s’ouvrent, je suis recalée : j’ai bien précisé l’année et le mois de mon dernier voyage outre-Atlantique, mais pas le jour d’arrivée. Il me faut retaper mon D156 dans la salle voisine, en pleins courants d’air. À 8 h 30, je me présente à nouveau. Et là, éclat de rire : la machine électronique refuse de prendre mes empreintes digitales ! « Ça arrive aux femmes, m’explique la préposée : elles ont les doigts usés par les produits ménagers. » Si mes enfants savaient ça ! Eux qui ne m’ont vue que courir et écrire ! Dieu merci, un agent posté à un autre guichet dispose d’un appareil perfectionné. J’y appuie mes deux pouces avec une énergie redoublée. Je passerais par le trou d’une souris pour participer à la grande fête de la démocratie et voir naître en Amérique le nouveau monde tant espéré.


Si vous trouvez que ce 21 ème siècle commence bien, écrivez moi. J’hésite entre me pendre ou me porter volontaire pour la planète Mars.

Ce que nous allons vivre ces 15 prochaines années va être aussi terrible que ce qu’on vécu nos parents durant l’occupation.
Je prends tous les paris!

C'est fini pour cette semaine.
Bon dimanche!
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 19:28 supprimer cette contribution
Citation:
Ou alors faut refiler tout le lien qui fait 1 km
Banane !

http://ks37024.kimsufi.com/~minilien/introsecours.htm
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 19:32 supprimer cette contribution
Citation:
quand nous étions gosses les clodos étaient en général des paumés alcooliques qui n'avaient pas su s'assumer à cause de l'alccol et qu'ils étaient bien moins nombreux
Le drame est surtout que la plupart des gens qui passent dans les rues aujourd'hui ressemblent à des clodos de l'époque

Le chichon rend idiot, on le sait. Davantage peut-être bien que l'alcool faute de réelle ivresse pour prévenir
2364767 Publié le 17/01/2009 à 20:06 supprimer cette contribution
Les clodos d'autrefois et les SDF d'aujourd'hui, il me semble que le raccourci est un peu scabreux !
2025831 Publié le 17/01/2009 à 20:08 supprimer cette contribution
C'est aussi la façon de se vêtir qui est plus décontractée qu'avant !
Maintenant, à part au bureau et encore, les hommes ne mettent plus de cravates
et nous aussi on s'habille de façon moins conventionnelle
Il n'y a plus vraiment de coiffures à la mode, chacun(e) se coiffe comme il veut

Finalement, ce n'est pas si mal
2381954 Publié le 17/01/2009 à 20:10 supprimer cette contribution
Moi je ne les compare pas vraiment justement, possible qu'une fois dans la rue ils picolent mais je ne crois pas que ce soit ça qui les y ait amenés. Là est toute la différence.
2381954 Publié le 17/01/2009 à 20:15 supprimer cette contribution
Citation:
Maintenant, à part au bureau et encore, les hommes ne mettent plus de cravates

Va chez Renault à Plessis Robinson et tu verras si dans les bureaux les hommes n'ont pas la cravate !
domi - 417343lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 21:02 supprimer cette contribution
La cravate est un signe de soumission à des codes sociaux définis, Mai 68 et surtout le LAXISME qui s'en est suivi, a fait voler tout cela en éclat.

JAMAIS un homme distingué n'aurait accepté de se trimbaler en Jean’s dans la rue, c'est un bleu de TRAVAIL! Mais la mode en a décidé autrement.

Je regarde parfois des vieux films historiques, les femmes avaient de l'allure! A présent on remarque les jeunes forcement, moulées dans leurs textile élastiss ça a de l’allure, enfin, pas vraiment, disons du sex apeal. Mais la plupart, passé 40 sont fagoté n'importe comment, on ne les voit même plus...
C'est un gâchis et une régression sociale...

Cela passera mais c'est un peu à l'image de ce qu'est devenue notre société. Faut vivre pratique.

Pourtant, quoi de mieux qu'une femme et ses jupons soyeux, frôler sa cuisse dodue et tiède tout en faisant crisser le nylon d'un bas tendu à l'extrême, puis franchir la frontière immatérielle et caresser doucement cette peau si tendre et chaude, prémices de délices à venir qui les transportaient d'un désir intense...

A présent elles sont ensaché dans un sac de polypropylène indémaillable, ca sent le renfermé et quand elles n'en peuvent plus, elles se "défagotent" en tirant sur ces machins (on dirait du chewing gum) et nous agressent comme des furies, même qu'on a pas le temps d'en profiter! pleurer

Cette époque est détestable à bien des égards... Mais bon, je vous parle d'un temps que vous n'avez pas du connaître...

Tant pis pour VOUS.
2381954 Publié le 17/01/2009 à 21:28 supprimer cette contribution
Citation:
un sac de polypropylène indémaillable

indémaillable, indémaillable, on voudrait bien au prix qu'ils coûtent maintenant, mais quand même y'a les dim up. Perso je n'en porte plus depuis le jour où en pleine rue, sans le moindre recoin pour me planquer l'un deux à décidé d'abandonner lâchement ma cuisse pour se vautrer lamentablement dans la position de l'accordéon sur mes talons aiguille. Un cauchemar ! Je suppose qu'ils ont amélioré la qualité depuis mais pour ma part je n'ai plus tenté l'opération.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 21:54 supprimer cette contribution

Pour ma part, je n'en mets jamais

domi - 417343lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 21:57 supprimer cette contribution
Citation:
Un cauchemar ! Je suppose qu'ils ont amélioré la qualité depuis mais pour ma part je n'ai plus tenté l'opération.


Patchouly, ces trucs arrêtent la circulation du sang et ne sont guère confortables et en fait pas du tout sexy.

Aubade réalise de nouveaux porte-jarretelles que l'on ne sent même plus, rien ne vaut un "suspencer"

C'est le nom que donnait à cet attirail sexy la jolie anglaise que j'ai lutiné un temps
(y a prescription) Les bas lycra font des jambes magnifiques et ils sont solides, j'men sers pour les attacher aux barreaux du lit parfois quand j’ai envie de jouer et après y sont pas filés, donc n'ayez pas peur, c'est un excellent investissement!

Mais j'leur fait pas mal, je les mets juste à ma merci pour le fun, que voulez vous, faut bien compenser avec le MLF!

Y en qu’une qui n’a jamais osé recommencer!
Les autres en redemandent.
Les bas nylon c’est super.
Faut les choisir avec couture, là c’est le must.


Ireène encore me traiter de pervers. pov gamine. Si elle savait.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 21:57 supprimer cette contribution
Citation:
Maintenant, à part au bureau et encore, les hommes ne mettent plus de cravates
De toute façon, cravate ou pas cravate, dès lors que l'homme avait abandonné la chemise à col cassé, il était clair que nous étions sur la pente de la décadence !

Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 21:59 supprimer cette contribution
Citation:
Va chez Renault à Plessis Robinson et tu verras si dans les bureaux les hommes n'ont pas la cravate !
Les missiliers, eux, portent apparemment tous le noeud pap', et cela quelle que soit leur boîte. Un peu comme s'ils cherchaient à se consoler du boulot qu'ils font en cherchant à se détacher un peu d'eux-mêmes
domi - 417343lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 22:10 supprimer cette contribution
Heuuu c'est quoi un missilier?
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 22:16 supprimer cette contribution

Que fait un pâtissier ? De la pâtisserie.
Un plombier ? De la plomberie.
Eh bien un missilier, ça fait des missiles.
Un ingénieur civil, ça fait les cibles.

C'est ce que l'on appelle la division du travail.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 22:17 supprimer cette contribution
Tout de mon cru, comme dirait la Comtesse, dans la Wik :
Citation:
Meurtri par ce qu'il a vu, en tant que médecin, pendant la Grande Guerre, il clame en 90 pages ses quatre vérités à une humanité qui le révolte dans L'Homme stupide : si l'ouvrage débute dans le sens des préjugés de son temps concernant les peuples non-occidentaux, c'est à la société qui se prétend civilisée qu'est consacré ensuite l'essentiel du texte : mutilations des enfants, guerre, alcool, autres poisons, crédulité, absurdité des bijoux (dans des pages qui rappellent Tertullien), traitement injuste par l'humanité de ses grands hommes, refus obstiné par les hommes d'une langue universelle sont ainsi passés en revue de façon pessimiste et sarcastique. En leitmotiv y revient cette idée : partout et toujours Homo stultus règne en maître.

« L'aménagement d'un vaisseau cuirassé témoigne à certains égards d'une prodigieuse intelligence. Puissantes machines, télégraphies sans fil, canons énormes pourvus de poudres savantes, forces électriques régissant tout le mécanisme, salons luxueux, bibliothèques choisies, hydravions rapides ! C'est parfait. L'ingénieuse disposition de toutes les parties du bâtiment permet de faire voguer sans péril, en toutes les mers, toutes les merveilles de la civilisation accumulées en un étroit espace. Oui ! c'est beau, et j'admire ! Mais bientôt, quand je réfléchis, mon admiration s'évanouit. Elle s'évanouit même si bien qu'il n'en reste plus de trace. Car enfin quelle est la destination de ce magnifique appareil ? Détruire un autre appareil analogue. Alors à quoi bon ? »
2025831 Publié le 17/01/2009 à 22:41 supprimer cette contribution
Citation:
De toute façon, cravate ou pas cravate, dès lors que l'homme avait abandonné la chemise à col cassé, il était clair que nous étions sur la pente de la décadence

Moi, j'ai toujours constaté que l'habit ne fait pas le moine
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 22:42 supprimer cette contribution

Alors explique nous pourquoi c'est comme par hasard depuis que les prêtres ne portent plus de soutane que le catholicisme s'estompe ?
2025831 Publié le 17/01/2009 à 22:43 supprimer cette contribution
Tu crois vraiment que c'est pour ça ?
2381954 Publié le 17/01/2009 à 22:43 supprimer cette contribution
Citation:
ces trucs arrêtent la circulation du sang et ne sont guère confortables et en fait pas du tout sexy.

Menue comme j'étais ça n'arrêtait pas trop ma circulation.
Question bas couture j'ai ce qu'il faut j'en ai de vrais des années 50 que j'ai chinés dans un vide grenier, ils sont si beaux que je n'ose les porter. Il me faudra une occasion très spéciale.
Sinon il existe ça :
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 17/01/2009 à 22:44 supprimer cette contribution
Ils ne savent pas ce qu'ils perdent,
Tous ces fichus calotins,
Sans le latin, sans le latin,
La messe nous emmerde.
A la fête liturgique,
Plus de grandes pompes, soudain,
Sans le latin, sans le latin,
Plus de mystère magique.
Le rite qui nous envoûte
S'avère alors anodin,
Sans le latin, sans le latin,
Et les fidèles s'en foutent.
O très Sainte Marie mère de
Dieu, dites à ces putains
De moines qu'ils nous emmerdent
Sans le latin.

2025831 Publié le 17/01/2009 à 22:46 supprimer cette contribution
Le diacre, avec qui je parle souvent est habillé comme toi par exemple, et cependant je sais que c'est un homme d'église !
Nous parlons d'ailleurs de tous les sujets
2025831 Publié le 17/01/2009 à 22:47 supprimer cette contribution
Patchouly !
J'en ai déjà mis des bas à coutures, deux ou trois fois, mais ça m'énerve car la couture n'est jamais droite
Mais ils ne venaient pas des puces
Je ne porterais jamais des bas qui ont appartenu à une autre personne
Page 1 | 2

Forums > Politique Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | MA revue de presse politico economique(1)| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
12 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris MA revue de presse politico economique(1)