Psychologie, psychologue, complexes, problèmes

Comment résoudre ses complexes ?

A l'heure actuelle, dans notre société, l'image que l'on dégage est très importante. Et même peut-être trop. En effet, chacun porte des jugements sur les autres et sur soi même. Mais lorsque l'avis qu'on a de soi est négatif, il y a alors souffrance et mal être. Lorsqu'on en vient à refuser une partie de soi ou qu'on ne s'accepte plus tel qu'on est alors on se dit être complexé.


Tout d'abord, il faut savoir que les complexes se constituent à partir des relations infantiles impersonnelles. En effet, ils naissent durant l'enfance de chacun, on en dissocie d'ailleurs 2 types : le complexe d'Œdipe et le complexe de castration. Ces deux passages dans l'enfance ne sont, malgré leur appellation, pas des éléments négatifs. Au contraire, c'est grâce à eux que l'individu structure sa personnalité (le complexe d'Œdipe) et qu'il spécifie sa propre identité sexuelle (le complexe de castration).
Ce qu'on qualifie quotidiennement de complexes n'en sont en fait pas. Effectivement, lorsqu'on se trouve trop gros ou trop maigre ou que l'on aime pas son nez ou ses fesses et bien ce sont des maladies du narcissisme. C'est un problème d'acceptation de soi. La peur de montrer son corps, la peur de se mettre en avant, ou la peur des autres et de leur jugement sont des signes d'un problème d'acceptation de soi.
Il faut savoir que ces maladies apparaissent surtout chez les adolescents. En effet, ces sensations de mal être se déclarent dans des moments de crise, et donc aussi à la quarantaine. Pour les adolescents par exemple, c'est parce qu'ils se trouvent à une période durant laquelle leur corps change et ils ne se reconnaissent plus vraiment, ils cherchent leur nouvelle identité, et cela n'est pas toujours évident, ce trouble est d'ailleurs transitoire chez l'adolescent. En effet, 60 à 70% des adolescents sont non satisfaits de leurs corps.
Mais c'est aussi dans des périodes de crises, de faiblesse ou de fragilité
que des maladies du narcissisme peuvent se manifester (deuil, licenciement, rupture,…).

On a souvent tendance à dire que les médias sont pour beaucoup dans ce problème d'acceptation de soi. Néanmoins, ils ne créent pas ces problèmes mais il est vrai qu'ils révèlent ou accentuent le manque de confiance en soi. Ils contribuent à l'uniformisation des choses et des êtres en prônant des définitions de beauté et d'esthétisme, telles que la minceur ou la perfection .Comme les gens n'aiment pas être différents de ces normes, ils sont en perpétuelle quête de cette beauté pré-faite qui ne leur correspond pas forcément.
En fait, les personnes qui complexent sur un défaut physique ou une imperfection, ont une image idéale d'eux-mêmes. Ils se dévalorisent par rapport à elle. Ils sont en perpétuelle comparaison entre leur image réelle et cette image idéale.
Le problème réside dans le fait que les gens complexés deviennent obsédés par leur imperfection et ne voient que leur petit défaut, ils n'arrivent plus à se voir dans leur globalité. Ils s'imaginent aussi que leur vie seraient mieux sans se défaut, ils dramatisent ainsi leur petite imperfection et se persuadent qu'elle est colossale. Pour eux leur défaut physique peut même être une entrave à leur insertion sociale ou à leur réussite professionnelle ! Obsédés par ces défauts, ils en oublient de mettre l'accent sur leurs atouts et leurs qualités.

Alors comment résoudre ce problème qui est une véritable entrave au bonheur et au bien être des gens qui souffrent de ces maladies du narcissisme ?

En fait, pour soigner ce rejet il faut d'abord reconquérir l'estime de soi.
Il faut donc être volontaire et accepter le fait qu'on ait un problème. Commencer par reprendre confiance en soi est capital.
Il faut aussi accepter le fait que l'on soit ordinaire, et que la différence n'est pas une tare mais au contraire un atout.
Mais plus que d'être un problème avec soi même, c'est aussi une peur du regard des autres et de leur considération. Il y a une distance entre l'image qu'on a de nous et la façon dont les autres nous voient. Ainsi, il peut être bien d'en parler à son entourage, ainsi ils pourra vous aider et être plus attentif à vous.

Les maladies du narcissisme sont donc un réel problème qui affecte de nombreuses personnes, il ne faut donc pas le prendre à la légère surtout lorsqu'il génère la dépression. Il peut être bon de consulter un psychologue qui pourrait vous soulager. Se rendre compte que chacun est unique et possède des qualités est déjà un grand pas, la foi en soi est essentielle !

Claire



Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact




Voyance
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Mutuelles
 Contraception
 Bénins
 Grossesse
 IVG
 Stérilité
 MST
 Sida
 IAG
 Adresses
 Liens
 Sélection livres
 Forum santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
7 connectés au chat
23 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Comment résoudre ses complexes ?conseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Comment résoudre ses complexes ?
Psychologie, psychologue, complexes, problèmes