Acne, adolescence

Interruption volontaire de grossesse

L’interruption volontaire de grossesse peut être pratiquée à la demande d’une femme enceinte et d’elle seulement.

Si la femme est mineure et célibataire, elle doit présenter, pour accéder à cette intervention, une autorisation parentale, c’est-à-dire le consentement écrit de l’un de ses parents ou de la personne qui exerce l’autorité parentale Si une mineure ne veut pas avorter, personne, ni même ses parents ne peut l’obliger à cela.

Si la femme est étrangère, il faut pour qu’elle puisse avoir une IVG, qu’elle réside sur le territoire français depuis au moins trois mois et fournir un titre de séjour.

L’IVG est un acte que seul un médecin peut pratiquer. Cet acte est pratiqué dans un établissement hospitalier public ou privé.

Une IVG doit être pratiquée en France avant la fin de la dixième semaine de grossesse, soit douze semaines après le début des dernières règles.

L’IVG est remboursée par la sécurité sociale.

Il existe deux techniques d’IVG :

  • la méthode d’aspiration qui peut être pratiquée jusqu’à la dixième semaine de grossesse,
  • la méthode médicamenteuse (par le RU 486) qui peut être utilisée jusqu’à la cinquième semaine de grossesse.





Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact




Voyance
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Mutuelles
 Contraception
 Bénins
 Grossesse
 IVG
 Stérilité
 MST
 Sida
 IAG
 Adresses
 Liens
 Sélection livres
 Forum santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
2 connectés au chat
23 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Interruption volontaire de grossesseconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Venir à bout de l'acné
Acne, adolescence