Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Amour interdit (suite)

 

Masculin
25-29

Chère Elysa, vous vous souvenez je vous avais écris afin de vous parler de l'attirance que j'éprouvais envers un jeune homme de 17 ans dans l'exercice de ma profession?

Et bien je vous réécris car la situation s'est détériorée.

En effet,  car lorsque j'ai discuté de mon problème avec certains de mes collègues, ils m'ont traité de monstre et de pervers. Depuis ce temps l'atmosphère dans mon milieu de travail est insoutenable.

De plus, comme je travaille dans un contexte hospitalier, certains médecins dont un psychiatre de mes connaissances, a menacé de me dénoncer à mon ordre professionnel. 

Svp conseillez-moi.

Effectivement nous vous avons déjà entretenu sur cette attirance le mois dernier. Il est clair, rappelons-le, que la relation professionnelle entre vous et ce jeune homme exclue toutes formes de contacts sexuels et à ce que vous nous dites, aucun passage à l'acte ne se serait produit. Dans ce cas, la question d'une réprobation ou d'une menace de dénonciation prend des allures d'une mise en garde. Les autres professionnels avec lesquels vous travaillez ne peuvent, en effet, porter plainte pour un désir sexuel ou un fantasme avoué; les codes de déontologies ou les textes de lois parlent de gestes ou de comportements. 

Que faire lorsque la transparence et la reconnaissance d'un problème se retournent contre celui qui exprime ses difficultés ? Dans les cas de milieu hostile il n'y a guère d'autre solution, hormis de le quitter, que d'entreprendre une démarche thérapeutique et de le laisser savoir. À moins que vos collègues et le psychiatre estiment qu'une thérapie ne vous empêchera pas de rechercher ou d'avoir des contacts sexuels avec le jeune homme, ceux-ci y verront certainement une attitude d'un professionnel digne de confiance qui n'hésite pas à prendre les moyens disponibles pour continuer d'œuvrer avec toujours le professionnalisme requis.

Sans présumer de votre choix de suivre ou non une thérapie, il pourrait être pertinent de rappeler aux gens qui vous condamnent que, si vous leur en avez parlé, c'est parce que vous aviez confiance dans leur capacité de vous soutenir et de vous aider, que cela peut et doit être interprété comme un signe que vous êtes conscient du problème et que vous entendez agir pour ne pas passer à l'acte. L'équipe d'Élysa est toujours prête à vous conseiller davantage si vous avez de nouvelles interrogations.

Copyright © 2001. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source et ne pas servir à des fins lucratives.

| Recherche par mots clés | Lexique | Soumettre une question | Commenter une réponse | Page d'accueil | Ressources supplémentaires |

 



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
8 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité