Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Les phéromones et leurs rôles

 

 

Féminin 
20-24

Bonjour, je suis présentement chroniqueuse pour une émission de radio de type informations. Ma chronique porte sur la sexualité. J'ai déjà entendu dire (lors d'un reportage sur l'attirance sexuelle), que l'attirance envers une telle ou telle personne tient des phéromones, de ce que notre peau dégage. Pourquoi tel beau jeune homme attirerait mon amie par exemple, mais moi aucunement... sachant qu'il est tout de même agréable à regarder. Est-ce vrai que les phéromones jouent un rôle majeur chez l'humain comme chez les animaux? S'il vous plaît élaborer votre réponse. Je me doute déjà que l'hygiène corporelle est un facteur important, mais ma question se base surtout sur les phéromones et leurs rôles.

 

Le rôle exact joué par les phéromones, ces molécules qui attisent l'attirance sexuelle copulative chez les animaux, est beaucoup moins clair chez les humains. 

Personne ne peut contester l'importance des odeurs dans l'attraction corporelle et sexuelle. Personne ne peut mettre en doute que certaines odeurs dérivées plus ou moins du musc animal exercent un effet déclencheur de sexualité chez beaucoup d'hommes et de femmes, les parfumeries en ajoutent dans une large variété de produits. Plus encore, certaines odeurs indétectables consciemment par un nez humain ont la capacité d'influencer le rythme des menstruations. Chez le bébé, un vêtement imprégné même très légèrement de l'odeur maternelle suffit à calmer bien des pleurs. Et bien d'autres exemples encore pourraient s'ajouter à cette courte liste. Ce qui amènerait à conclure que les phéromones sont une clef pour comprendre l'attrait sexuel. Mais, il y a un mais.

Malgré des décennies de recherches industrielles et scientifiques, aucune molécule extraite de sécrétions corporelles ne provoque chez une véritable majorité de gens une réaction ou un fantasme sexuels. L'odeur de la testostérone par exemple rappellera chez une moitié de femmes celle de l'urine bien plus que celle d'un parfum érotisant. Celle du musc mentionnée ci-dessus doit être souvent associée à d'autres substances qui n'ont rien à voir avec le sexe pour ne pas indisposer une grande partie des gens, même dans l'intimité. Dans un autre registre, pour certaines femmes, l'odeur de la sueur d'un vestiaire ou d'un gymnase masculin provoque instantanément une puissante excitation. Et pour compliquer davantage le rôle des phéromones, même chez des animaux comme la souris, les préférences des femelles changent si elles reçoivent un contraceptif. Elles préfèrent alors l'odeur des mâles qui ont un système... immunitaire semblable au leur. 

La compréhension du rôle chez l'humain de ces substances demeurent toujours embryonnaire. Par contre, récemment, des chercheurs ont mis en évidence la sensibilité aux phéromones d'un groupe de cellules situées dans le nez, que tous les mammifères possèdent aussi et qui jusque là semblaient être un résidu de l'évolution. Ces cellules réagissent à des odeurs des centaines de fois trop faibles pour être perçues consciemment. Elles réagissent toutefois sans qu'un lien avec l'intérêt sexuel envers quelqu'un puisse être confirmé.

 

Copyright © 2001. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source et ne pas servir à des fins lucratives.

| Recherche par mots clés | Lexique | Soumettre une question | Commenter une réponse | Page d'accueil | Ressources supplémentaires |

 



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
4 connectés au chat
19 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité