Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Questions multiples hétérosexuelles et lesbiennes

 

 

Féminin 
15-19

Bonjour Elysa, je suis une belle jeune fille de 16 ans et j'ai de fréquentes relations sexuelles avec un homme de 35 ans et deux femmes de 21 et 29 ans. Et j'aurais aimé savoir ces quelques petites choses: Puis-je introduire ma langue dans le vagin de mes copines? Puis-je à mon âge avaler du sperme?(mes copines le font) L'introduction du pénis de mon chéri dans mon vagin m'est très douloureuse, je me demande comment que ça se fait, car lorsque je me fais masturber par une amie je n'ai même pas mal, pourtant elle y pénètre presque toute sa main. Le fait de se mettre du sperme sur les lèvres (en  plus d'un rouge à lèvres) peut-il protéger contre les gerçures? Ma copine de 21 ans m'excite beaucoup car elle est très belle, elle a de jolies seins et elle fume lorsqu'elle se fait masturber. Bref, je suis folle amoureuse d'elle. Suis-je une fille normale? (je ne me considère pas comme une lesbienne, car j'aime les garçons). Puis-je me raser les poils de ma vulve comme mes copines, sans qu'il y ait d'incidence pour ma puberté?  Entre trois filles, peut-on utiliser le même vibromasseur sans devoir l'essuyer à chaque fois? Je vous remercie d'avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter.

 

Après avoir pris connaissance de votre lettre, nous croyons qu'il est important pour vous de connaître  certaines choses comme le mode de transmission des maladies transmises sexuellement (MTS). Pour la plupart, elles se transmettent, entre autres, par le contact du sang, du sperme et des lubrifications vaginales. Donc, vous pouvez toujours introduire votre langue dans un vagin, avaler du sperme (peu importe votre âge) et partager le même vibromasseur sans le nettoyer, mais il y a des risques de contracter une quelconque MTS si l'autre personne en est atteints. Pour ce qui est de se protéger des gerçures aux lèvres, nous vous conseillons un baume à lèvre, et non du sperme, car celui-ci n'offre aucune protection quant à cela. Le fait de se raser la vulve n'a aucune incidence sur la puberté, la seule chose qui pourrait survenir, serait des poils incarnés, sinon, il n'y a aucun problème. Maintenant, vous dites que vous éprouvez des douleurs lors du coït, mais que par masturbation (avec presque toute une main), vous n'éprouvez pas de douleurs. Plusieurs facteurs peuvent intervenir pour expliquer cela. Par exemple, votre degré d'excitation, votre lubrification vaginale, et bien d'autres. Il serait bon, si cela persiste, d'envisager une consultation. Élysa ne considère pas la «normalité» comme étant un qualificatif applicable à une  personnes ou un groupe de personnes, puisque ce mot laisse beaucoup trop de place à l'interprétation par son caractère vague. Chacun trouve «normal» de se sentir bien dans sa sexualité, et il nous semblent que vous y parveniez malgré tout.

 

Copyright © 2001. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source et ne pas servir à des fins lucratives.

| Recherche par mots clés | Lexique | Soumettre une question | Commenter une réponse | Page d'accueil | Ressources supplémentaires |

 



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
11 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité