Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Étudier la sexologie en ayant pas d'expérience

 

Féminin 
20-24

Bonjour à tous les collaborateurs d'Élysa.  Je suis étudiante en sexologie et je vous félicite pour votre merveilleux travail.  Quelque chose me tracasse et j'espère que vous pourrez me conseiller. Dernièrement, un de mes professeur a dit en classe qu'il y avait sûrement des étudiants en sexo. qui n'avaient jamais eu de relation sexuelle. Tous les étudiants ont semblés trouver cette affirmation ridicule, comme si c'était impossible. La plupart disait que quelqu'un sans aucune expérience sexuelle ne pouvait s'intéresser à la sexologie. Cela ma beaucoup troublée puisque je n'ai moi-même jamais eu de relation sexuelle. J'ai été surprise de voir que ces gens, habituellement très ouverts à entendre parler de toutes sortes de pratiques sexuelles, aient réagit de la sorte face à la non-pratique de la sexualité.  Aucun de mes amis n'est au courant de ma virginité et j'avoue que cet événement m'a encourager à garder mon secret. Par contre, comme je ne veux pas mentir, je suis mal à l'aise chaque fois que moi et mes amis parlons de nos expériences personnelles. Est-ce que le fait de ne pas en parler me rend malhonnête? Devrais-je prendre le risque de dire la vérité? Même mes amis proches croient qu'il est impossible que des étudiants en sexo soient vierges! Je me sens très mal face à cette situation. Qu'en pensez-vous?

 

Étudier un domaine en sciences humaines comme dans bien d'autres cas n'exige pas d'avoir expérimenté chaque comportement étudié. S'il fallait que ce soit au contraire nécessaire, cela voudrait dire que seules les personnes déviantes pourraient étudier la déviance, seules les personnes souffrant d'une dysfonction sexuelle pourraient les étudier, seules les personnes ayant du pouvoir et des valeurs rigides pourraient étudier le contrôle sur la sexualité etc.. Il y a manifestement une erreur de jugement ou de compréhension en prétendant que l'exercice de la sexualité est absolument nécessaire pour toujours la comprendre. En réalité, il est vrai aussi qu'une partie de la vie sexuelle ne peut être comprise ou enseignée sans expérience, cette partie est celle du ressenti sensoriel, mais cela ne peut justifier de conclure à la nécessité de l'avoir vécu. Ainsi par exemple, savoir ce que c'est que de faire l'amour se compose de sensations et d'émotions, de sentiments et d'imagination et de bien d'autres choses possibles encore. Mais peu importe la dimension regardée, chaque personne réagit de façon différente à tel point que la seule réponse possible à quelqu'un qui dirait que vous ne savez pas ce que c'est que de faire l'amour tant que vous ne l'avez pas fait vous-même serait de lui retourner la question : de quoi parle-t-on,  que veut dire faire l'amour, qu'est-on censé ressentir ou pas etc.

Ceci dit, il reste que même les étudiantes et les étudiants en sexologie peuvent subir l'influence de la culture ambiante y compris dans la vision populaire sur les gens qui s'intéresse à la sexualité et qu'alors il reflète cette image (fausse, bien sûr) voulant que les filles qui sont au baccalauréat en sexologie soient plus sexuelles que les filles ordinaires ou encore qu'il faille nécessairement être un peu obsédée pour consacrer trois ans à cela ou bien avoir des problèmes sexuels, avoir été abusée sexuellement ou quoi encore ! Bien entendu il y a des étudiantes qui correspondent à l'une ou l'autre de ces situations mais ce n'est pas un pré-requis, ni même automatiquement aidant que de faire partie de l'un de ces groupes pour réussir en sexologie. Ce qui est fondamental c'est le désir de comprendre, se comprendre soi-même et les autres dans leur vie sexuelle. 

Dire la vérité, avouer sa virginité ? Comme ce n'est pas un élément déterminant du succès que de l'être, il n'y a pas, en regard de ce qui précède, matière à aveu. Il n'y a que matière à partager avec qui peut comprendre sans juger.

 

Copyright © 2001. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source et ne pas servir à des fins lucratives.

| Recherche par mots clés | Lexique | Soumettre une question | Commenter une réponse | Page d'accueil | Ressources supplémentaires |

 



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
6 connectés au chat
16 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité