Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Méthode de relation-pénétration graduelle

Bonjour, je suis une gars de 17 ans et je sors avec une fille du même âge, cela fait bientôt 1 an et 3 mois. On a essayé de faire l'amour avec pénétration, la première fois ça lui a fait très mal, mais on l'a   fait jusqu'au bout on a essayé 2 autres fois mais là, la douleur étais insupportable, ma «blonde» n'en pouvait plus, je pouvais rentrer en elle jusqu'au fond mais sans vraiment avoir un va-et-vient. Je voudrais savoir si avoir des débuts de relation sexuelle, je veux dire pénétrer ma blonde jusqu'au moment où ça lui fait trop mal et recommencer quelques jours plus tard ainsi en graduant le rythme est une bonne méthode pour pouvoir avoir un rapport sexuelle complet  ? ( je n'ai trouvé aucune question de ce genre , s.v.p. pouvez-vous m'aider ?)


Votre question soulève un point important. Vous vous demandez si en graduant le rythme de vos pénétrations et en espaçant la fréquence peut être un bon moyen pour que votre partenaire ne ressente pas de douleur. Vous  savez probablement que les premières pénétrations peuvent être douloureuses pour certaines femmes puisqu'en partie il y a bris de l'hymen qui peut être source de douleurs mais aussi parce que plusieurs vivent une inquiétude face à cette première pénétration; inquiétude qui peut se traduire entre autres par une contraction à l'entrée vaginale rendant ainsi la pénétration plus difficile. D'autres causes sont possibles mais elles sont d'ordre infectieux la plupart du temps.

Le moyen que vous envisagez possède un côté utile puisque vous y allez de façon graduelle. Cependant, au lieu d'arrêter lorsque votre partenaire a trop mal, il serait préférable de commencer la pénétration seulement lorsqu'elle est tout à fait lubrifiée et prête. La plus petite douleur est une expérience négative pour la majorité des gens. Alors, il serait bon pour vous et votre partenaire d'avoir des jeux érotiques (baisers, caresses, découverte du corps, etc.) qui lui permettront de lubrifier suffisamment et, de ce fait, être mieux préparée à avoir une pénétration. Le temps, la patience, la douceur et l'amour sont les éléments qui aident graduellement à atténuer les sensations de douleurs pour les remplacer par des sensations de bien-être et de plaisir.  Alors, n'oubliez pas que le plaisir avant la pénétration est aussi important que celui pendant celle-ci.


Copyright © 1998. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Questions du mois | Recherche par mots clés | Lexique sexologique | Retour à la page d'accueil |



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
4 connectés au chat
14 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité