Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Gêne paralysante et contagieuse

J'ai un copain depuis quelques mois et je le sens très gêné avec moi. J'ai l'impression qu'il a peur de me toucher ou de m'embrasser. En fait, il est tellement gêné qu'il me coince encore plus que je ne le suis. Comment faire pour le «dégêner» sans avoir à lui parler, car je sais que j'en serais incapable. Je suis la première fille avec qui il sort ce qui peut être une explication, mais on dirait qu'il est de plus en plus gêné. Merci.


Selon ce que Élysa comprend de ce que vous décrivez, il est fort probable que votre copain se montre de plus en plus gêné parce qu’il a envie de se rapprocher de vous. Néanmoins, soit parce qu’il n’arrive à savoir si vous en avez vous aussi envie, ou soit parce qu’il se sente malhabile à prendre les devants, il se sent paralysé par peur de votre réaction. Comme ni l’un ni l’autre d’entre vous semble oser en parler, le désir  devient de plus en plus constamment présent à l’esprit de chacun, sans pouvoir être exprimé, ce qui rend la situation « coinçante », tout comme vous le mentionnez.

En fait, la meilleure façon de défaire le malaise serait effectivement d’en parler. Un autre moyen, que plusieurs personnes aiment aussi utiliser en pareil cas, c’est l’écriture. Ainsi, puisque vous vous sentez incapable de lui parler du malaise qu’il y a entre vous, peut-être pourriez-vous alors le lui écrire. Dites-lui ce que vous ressentez, ce que vous percevez de lui (sa gêne), et ce que vous aimeriez faire avec lui. Demandez-lui de vous dire si, selon lui, vous avez perçu correctement la situation et de vous dire aussi ce qu’il aimerait vivre avec vous. Suggérez-lui aussi qu’il choisisse, soit de vous répondre par écrit, soit de vous en parler une prochaine fois où vous serez seuls ensemble, selon la méthode avec laquelle il se sentira plus à l’aise.

D’un autre côté, vous pourriez aussi aborder cette situation de gêne en prenant les devants et osant poser vous-même les premiers gestes, en lui prenant la main pour commencer, par exemple. Mais ce moyen est souvent moins efficace pour dissoudre la gêne, car ce ne sera qu’après plusieurs gestes de rapprochement et de toucher de plus en plus intimes que la gêne aura une chance de se dissoudre. De plus, il reste tout-à-fait possible que vous ayez quand même à vous dire verbalement ce dont vous avez envie afin de dissoudre la gêne paralysante qui s’est installée entre vous deux. Ou encore que vous ayez à parler plus spécifiquement de cette gêne pour pouvoir la faire disparaître. Bien souvent, une fois que cela est exprimé, les deux personnes se sentent plus à l'aise et beaucoup plus disposées à découvrir l'autre.

Finalement, il faut se rappeler qu’il n’y a pas de moyens magiques pour dissoudre la gêne, mais que le sentiment de confiance en soi, tout comme la possibilité de s’exprimer mutuellement ce que l’on ressent au fur et à mesure, vont y aider grandement.


Copyright © 1998. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Questions du mois | Recherche par mots clés | Lexique sexologique | Retour à la page d'accueil |



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
2 connectés au chat
19 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité