Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Perception des gens face au lesbianisme

Bonjour Élysa, je suis une jeune femme homosexuelle de 20 ans et la première chose qu'on m'a dit quand j'ai déclaré mon homosexualité à mon entourage était que je n'avais pas encore trouvé le bon gars et que je n'étais pas vraiment gaie. Par contre, j'ai un demi frère de 23 ans qui est lui aussi homosexuel mais les gens l'ont pris aux sérieux quand il a avoué être aux hommes. Personne ne lui a dit qu'il n'avait pas encore trouvé la bonne fille. Depuis un bout de temps, j'entends souvent ces commentaires là... mes amies gaies me disent que leur entourage a réagit de la même manière. Il y a même eu une émission dernièrement que j'ai écoutée qui s'intitulait  «Une femme est-elle lesbienne parce qu'elle n'a pas trouvé l'homme de sa vie?»  Je me demande pourquoi les gens pensent ça des femmes gaies et non des hommes gaies? Est-ce-que la sexualité des femmes est moins prise au sérieux et moins respectée que celle des hommes?

Cette réaction différente face aux femmes et aux hommes homosexuels est probablement liée aux stéréotypes de la féminité et de la masculinité en ce qui concerne la sexualité. Selon ces stéréotypes, l'homme est le partenaire actif qui prend l'initiative et la responsabilité de ce qui se passe dans la rencontre sexuelle. Ce serait donc les capacités amoureuses et les agirs de l'homme qui feraient que la rencontre sexuelle est satisfaisante ou non pour la femme.

Ainsi, toujours selon ce stéréotype, une femme qui s'intéresse sexuellement aux autres femmes est sans doute une femme qui n'a pas «eu la chance» de rencontrer un homme suffisamment habile pour la satisfaire. C'est que, dans ce schème de pensée, la sexualité féminine est comprise comme étant tributaire des bons soins de l'homme pour pouvoir s'épanouir adéquatement. Évidemment, la réalité est tout autre et la sexualité de la femme n'a pas à «'être éveillée»' par un homme, elle a seulement besoin d'être exprimée dans un cadre qui lui permette de s'épanouir, que ce cadre soit hétérosexuel ou homosexuel.

Quant à l'homme homosexuel, les stéréotypes jouent différemment contre lui. S'il est homosexuel, ce n'est pas tant qu'il n'a pas rencontré la bonne femme puisque, selon ces stéréotypes, les femmes sont sexuellement passives et elles ne peuvent donc être en cause. C'est plutôt qu'il y a quelque chose, chez lui, qui ne va pas. Il est alors perçu comme n'étant pas tout-à-fait un homme. En outre, comme  la sexualité des femmes est perçue comme étant assujettie à celle de l'homme pour pouvoir s'épanouir, lorsqu'elle se trouve exprimée en dehors d'un cadre hétérosexuel, elle est assimilée à des activités de second ordre plus ou moins anodines, voire attendrissantes, mais pas comme étant de la «vraie» sexualité. Quant à l'homme, il est associé à la génitalité par stéréotype, ce qui ferait que l'homme homosexuel soit plus perçu comme ayant une sexualité plus «sérieuse», plus vraie, parce que plus génitale et plus «affirmative» (toujours selon les stéréotypes en question).

Copyright © 1999. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Questions du mois | Recherche par mots clés | Lexique sexologique | Retour à la page d'accueil |



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
1 connectés au chat
3 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité