Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

À la suite de "Femmes=maman"...

Bonjour. À propos de votre réponse du mois d'avril à la question "Femmes = Maman ?", j'aimerais savoir si la même situation de "relation fusionnelle" peut se produire avec une femme et son père? Est-ce qu'elle se traiterait identiquement, par des séances chez un thérapeute, ou cette situation représenterait-elle un tout autre phénomène et ne pourrait pas être adressée de la même manière? Je vous remercie d'avance de votre réponse et vous félicite pour votre travail.

En principe, le désir de la femme pour un homme semblable à son père relève d’un développement psycho-sexuel différent de celui du désir d’un homme pour une femme semblable à sa mère.

L’enfant, qu’il soit garçon ou fille, vit d’abord une relation fusionnelle avec la mère parce que c’est elle qui le porte en elle et qui s’en occupe dans les premières années de la vie. Le père, quant à lui, joue le rôle d’un autre, d’un étranger à la relation fusionnelle mère-enfant. Ainsi, il amène l’enfant à prendre conscience qu’il y a aussi autre chose à vivre en dehors de la relation fusionnelle et qu’il est possible de devenir une personne distincte de la mère. Ce faisant, le garçon s’individualise en prenant le père comme modèle d’identification alors que la fille développe des qualités semblables à celles de la mère en les faisant siennes, pour ensuite chercher à se faire reconnaître par son père en tant que personne et que femme à part entière. 

Lorsque cette étape ne se déroule pas harmonieusement, la fille peut avoir de la difficulté à surmonter la phase œdipienne parce que les besoins psycho-affectifs reliés à cette étape n’ont pu être adéquatement comblés. Ce qui arrive, par exemple, lorsque le père ne laisse pas savoir à sa fille qu’il encourage et apprécie le développement de son autonomie et de ses qualités de femme, ou encore lorsque le père érotise la relation avec sa fille alors qu’elle est en train de développer ces qualités.

Évidemment, ce vécu peut amener certaines femmes à rechercher le père chez les hommes qu’elles rencontrent. Ce qu’elles chercheront alors à combler, ce n’est pas tant leur besoin d’une relation fusionnelle, mais plutôt un besoin d’être validées en tant qu’individus et que femmes à part entière. Il est possible toutefois que cette tentative de répondre à ces besoins s’exprime au travers d’un désir de relation fusionnelle car le désir fusionnel est souvent appréhendé, dans nos sociétés, comme étant opposé au désir sexuel, génital, et comme étant typiquement féminin. Lorsque cette recherche devient problématique et nuisible, lorsqu’elle empêche l’épanouissement des relations sexuelles, suite à une identification inconsciente de l’amant en tant que père et donc sujet au tabou de l’inceste, il peut alors être nécessaire de consulter un thérapeute d’approche analytique ou psycho-dynamique tout comme c’est le cas pour les hommes qui ne sont attirés que par les femmes semblables à leur mère.

Copyright © 1999. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Questions du mois | Recherche par mots clés | Lexique sexologique | Retour à la page d'accueil |



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
1 connectés au chat
2 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité