Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Hypersexualité parallèle

J'ai malgré moi du fait de mon éducation une vision très manichéenne des femmes : d'un coté les femmes vertueuse, de l'autre les putains. Pendant mon adolescence et adulte jeune j'ai très souvent fréquenté les prostituées (une fois par semaine...) y compris les premières années de mon mariage.  Ma vie sexuelle avec ma femme bien que régulière et "variée" (fellations, cunnilingus) ne me satisfaisait pas et j'avais beaucoup de fantasmes et poursuivait de façon très marquée mon activité masturbation soit en fantasmant, en regardant des films x, en fréquentant des sex-shops. Je continuais à fréquenter les prostituées et des "salons de massage". Puis après 5 ans de mariage et un enfant, je suis tombé amoureux et j'ai quitté ma femme. Je n'ai plus du tout ce type de comportement mais j'ai parfois peur qu'il revienne et j'aimerai en connaître les mécanismes sous-jacents et les raisons cachées. Merci de m'aider.

Il est délicat d'interpréter le comportement humain à partir d'un modèle unique d'explications. Habituellement, plusieurs variables se conjuguent pour donner tel ou tel tableau d'ensemble. L'équipe d'Élysa peut vous fournir cependant quelques pistes de réflexion.

Certains auteurs soutiennent que l'homme traditionnel, c'est-à-dire celui qui a été éduqué selon des principes conventionnels, aurait besoin de distance affective pour exercer sa sexualité de façon qui lui convienne. Il choisit instinctivement une compagne qui manifeste quelque résistance à laisser libre cours à sa sexualité, sans un contexte d'amour et d'intimité. Si, après avoir obtenu un engagement qui la satisfasse, cette femme se sent plus libre de vivre ses pulsions sexuelles et exige en plus une grande intimité de la part de son compagnon, celui-ci n'a plus la distance voulue pour ressentir son excitation. Il ne peut plus vivre le défi de la conquête, ce qui est important dans le mécanisme d'excitation de l'homme conventionnel. Il se sent également obligé de performer étant donné le nouvel intérêt de sa compagne pour la sexualité. Il ressent donc fréquemment le besoin de recourir à des "objets" sexuels, c'est-à-dire des êtres qui ne sont considérés qu'en fonction de ses besoins à lui et n'ont aucune exigence d'intimité: des prostituées, par exemple, des personnages de films, des revues, des fantasmes, etc.

Le scénario peut être légèrement différent si l'homme "polarisé" choisit une compagne qui, malgré l'entente établie, continue de présenter une attitude passive ou désintéressée face à la sexualité. L'homme peut alors s'adonner à la reconquérir chaque fois qu'il désire faire l'amour. Ce scénario l'excite et le rassure parce que cette femme ne semble pas présenter d'exigences sexuelles. Constatant le désir de son partenaire, elle sent ses besoins affectifs comblés et se trouve renforcée dans cette attitude de ne pas vraiment vivre sa sexualité mais de réagir à celle de l'autre. Cependant, à la longue, tous deux souffrent du manque d'intérêt véritable de la femme pour la sexualité. Ce couple est polarisé parce que les deux partenaires cherchent à travers leur sexualité autre chose que l'unique satisfaction de leurs besoins sexuels. Lui, cherche la confirmation de sa virilité et elle cherche la satisfaction de ses besoins de sécurité et d'amour. Une psychanalyste bien connue, après avoir étudié les fantasmes masculins, en déduit que les sentiments des hommes pour les femmes oscillent entre l'amour et la rage. Habituellement, c'est l'amour qui l'emporte mais cette ambivalence peut donner lieu à une grande variété d'attitudes, de comportements et de fantaisies. Plusieurs hommes vont épouser une femme dont la sexualité ne s'exprime pas de façon explicite dans un contexte d'amour et d'intimité. Cette femme est choisie en fonction du modèle maternel hérité de l'enfance. Ces exigences d'amour et les limites qu'elles posent à la sexualité réveillent la colère de l'enfant mâle face à la mère prohibitrice. L'ambivalence de sentiments que les hommes portent en eux envers les femmes les amènent à désirer faire l'amour avec une femme qui les approuve complètement dans leur sexualité-plaisir, d'où l'émergence de fantasmes ou le développement d'une sexualité parallèle.

L'analyse des choix de partenaires qui nous excitent permet de nous connaître davantage. C'est cependant une démarche lente que de passer d'une sexualité polarisée à une sexualité plus égalitaire qui se développerait plutôt au niveau d'une amitié que d'une passion. Dans un contexte d'amour basé sur l'amitié, les deux partenaires risquent de s'intéresser à la sexualité sans y mettre tout le poids de la virilité à prouver ou encore de la sécurité affective à conserver. Cependant, le chemin pour s'y rendre est parsemé d'embûches car la bonne volonté ne suffit pas pour se délester de tant d'années de conditionnement.

Copyright © 1999. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Questions du mois | Recherche par mots clés | Lexique sexologique | Retour à la page d'accueil |



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
0 connectés au chat
2 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité