Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Viol d'un adolescent par un jeune adulte

Bonjour j'ai cherché un réponse à la question posée; toujours pas. Je vous rappelle: je suis un  garçon de 14 ans et le fils du propriétaire de la penson de famille me viole regulièrement et me force à me travestir. Quand je refuse il me passe à tabac... Bien que je ne me sens pas attiré par lui lorsqu'il me sodomise je finis par jouir (mon anus est pris de spasme ).

Lui dit que c'est parce que j'aime ça et que je suis homo pensez-vous qu'il soit dans le vrai ? J'aimerais pourtant essayer de me défaire de lui mais il me menace de me tuer après les pires sévices si je parle ou essaye de fuir. Que puis-je faire ? Pensez-vous que la police me croira et serai-je obligé de raconter ça à tout le monde...

Merci j'espère une réponse rapide vu que la famille va s'absenter 15 jours (il m'a déjà acheté un robe et des bas et parle de me partager avec ses copains, j'ai peur même du sida car il ne met jamais de préservatif).

Ce que vous vivez est inadmissible. Il s'agit d'un viol répété dont vous êtes la victime. Les spasmes anals dont vous parler ne prouvent rien en ce qui concerne votre orientation sexuelle. Peu importe les préférences sexuelles d'une personne, le fait de lui stimuler l'anus provoque ce genre de spasmes, ce n'est qu'une question de réflexe des muscles de la région. Ce garçon qui vous agresse doit être dénoncé cela ne fait aucun doute mais Élysa est consciente de la difficulté de le faire en étant sous sa dépendance et sous ses menaces.

Vous dites être en pension dans une famille, c'est donc que vos parents ont confiance dans ce milieu. Vous est-il possible d'en parler avec eux ? Ou avec un ami, une amie ? Sans passer au commissariat tant que vous ne le souhaitez pas, en parler avec quelqu'un en qui vous avez confiance apparaît la seule solution à court terme pour que vous ayez un minimum de support. Mais il est possible que seule la police soit en mesure d'agir rapidement pour que ces viols cessent. Vous croira-t-elle ? Sans en être certains pour votre cas, ce milieu devient de plus en plus informé et formé, ce qui veut dire que vous pourriez être protégé et ne pas avoir à raconter les sévices dont vous êtes l'objet à tous et à toutes. Vous pourriez aussi réfléchir à la possibilité de mettre le tout par écrit, de confier votre récit à une tierce personne encore là digne de confiance et d'aviser votre agresseur que si il vous arrive quoique ce soit cette personne en dévoilera le contenu. Cela pourrait bien suffire à le faire reculer devant la perspective d'être lui-même visé par une attention publique indésirable pour sa réputation et son image.

Vous dites craindre le SIDA. Si ce garçon est porteur du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) vous courrez un risque réel d'en être éventuellement atteint. Raison de plus pour ne pas perdre de temps. Comptez sur l'équipe d'Élysa pour vous apportez l'aide qui est possible.

 

Copyright © 1999. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Questions du mois | Recherche par mots clés | Lexique sexologique | Retour à la page d'accueil |



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
9 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualité