Accueil | Connexion
domi - 417343
Skip Navigation Links.
Blog \ Forums \ Sciences   Tous ses forums


Bio-cybernétique appliquée aux Humains


Actualité brûlante


Pendant qu’on se mélange, pendant que les sous-développés se vautrent dans la prière, d’autres humains, ailleurs, TRAVAILLENT et INVENTENT. Je ne devrais plus écrire sous-développés mais "peuplades en voie de développement".

Le politiquement correct ne précise pas QUAND ce développement aura lieu...
Peut être dans deux ou trois siècles... Certainement plus, hélas

En attendant, ailleurs, là où la civilisation triomphante avance envers et contre tout, on TRAVAILLE.

Voici le résultat de ce travail, il ne s’agit pas de science et fiction, mais bien de réalité.

Tout d’abord... Les transistors et autres dispositifs à base de semiconducteurs "organiques".

Ici il s’agit non plus de micro-transistors ou VLSI ( CILEI) (Circuits Intégrés a Large Echelle d’Intégration) en bon français qui se perd à force de se regarder le nombril) mais d’assemblages "mous" donc flexibles qui malgré tout peuvent résister à des températures de plus de 150°C.

Leur technologie est très intéressante puisqu’il ne leur faut qu’a peine 2 volts de tension pour fonctionner parfaitement!

Ils sont assemblés par photolithographie sur des films isolants d’une épaisseur d’à peine 2 microns d’épaisseur!
Les transistors MOS (ou transistor silicium à porte isolée par oxydation du silicium donc à "effet de champ") sont réalisés avec deux couches d’isolant d’environ 4 nanomètres, ces films polymétriques sont stables et exempts de variations dans le temps.

Application:
Bien sur dans la micro-chirurgie mais aussi et surtout, demain, dans la réalisation de prothèses destinées à suppléer aux déficiences génétiques dues au vieillissement inéluctable (pour l’instant) de nos cellules.

Ceci a été mis au point par le docteur Takao Someya de l’université de Tokyo aidé d’une équipe internationale y travaillant d'arrache pied jour et nuit.

Autre INVENTION:
Les implants rétiniens auto-alimentés:

Il s’agit ici de recherches découlant des capteurs CDD de ces nouvelles caméras et appareil photo numérique celles si sont à présent microscopiques.

Le problème était l’alimentation électrique.
Des micro cellules photovoltaïque seront implantées... Dans l’œil déficient, afin d’assurer grâce à la lumière du jour l’alimentation de ces micro cellules polychrome CDD. Ceci permettra de remplacer les rétines dégénérées suite à accident génétique ou découlant d'une usure prématurée des facultés oculaires.

L’implantation directement dans l’œil va permettre d’exciter les neurones permettant d’interpréter directement la vision.

Pour l’instant, ceci va permettre aux aveugles de distinguer les formes et la lumière puis de leur assurer la vision.

Ces capteurs microscopiques étant aussi sensibles des infra rouges, ces personnes pourront voir même la nuit. Ceci a été développé à l’école universitaire de Stanfort par un certain Palanker et son équipe. Y font pas les 35 heures payées 40 forcément.

Encore plus fort.

L’énergie nocturne étant alors fournie non plus grâce a des minuscules photocellules mais grâce à des générateurs à base d‘un virus artificiel implanté dans le corps humain. Il s’appelle virus bactériophage.

Ses dimensions sont de 880 nanomètres de long pour 6,6 nanomètres de diamètre, il se charge grâce aux protéines sanguines via un effet piézoélectrique effectué par du muscle en action. La charge négative est obtenue grâce à l’utilisation de nos acides animés.

En en empilant une vingtaine de couches dans un muscle tel que celui qui fait cligner les paupières afin de nettoyer l’œil périodiquement, ceci est suffisant pour alimenter correctement la prothèse visuelle puisque cela développe 6 microampères sous une tension de 0,4 volts! Cela a été développé le mois dernier dans un laboratoire américain (lab national laurence Berkley)

Les trois petits génies bricolant sur ce projet sont des chinois et un hindou. Seung wuk lee, Byung yang lee et Ramamoorthy Ramesh.

Voilà pour les news qu’elles sont bonnes pour les pauvres humains miséreux ayant perdu la vue

A suivre…

Pendant ce temps là, ici, en France on expérimente l’impôt universel, la taxe salvatrice et l’égalité pour les manants et on regarde en silence fermer nos usines ruinées par la taxe et l’impôt.
On envoie des gendarmettes soit disant expérimentées capturer des forcenés puis on les enterre en pleurnichant que c’est dramatique. Le déclin des Nations c’est aussi cela.

Vous votez pour des nuls.

Dernière participation le
Monday, July 16, 2012
7:58 AM

4 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Bon anniversaire de sa mort


Quel homme! Parti si jeune, bien avant le naufrage...

Dernière participation le
Tuesday, March 13, 2012
7:48 AM

3 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

No only me !


When it comes to the oil companies and industrial gas concerns, Steam Methane Reforming (SMR) from natural gas is the most common way to make hydrogen. SMR accounts for 95 percent of the hydrogen produced in the U.S., according to the Dept. of Energy (DOE). Ed Kiczek, global director of hydrogen energy systems for Air Products and Chemicals, which claims to be the largest producer on hydrogen in the world, says the SMR figure is closer to 80 percent.

SMR works by putting methane under intense steam pressure. The result is hydrogen along with small amounts of carbon dioxide and carbon monoxide, according to the Dept. of Energy (DOE). DOE’s hydrogen website is just one good source for learning how hydrogen is produced. SMR is the most economic means of producing today and the bulk of it is used to clean the sulfur out of gasoline.

Reforming has long been used in gasoline refining and there are several reforming technologies that can be used to produce hydrogen. Chevron, for instance, has several reformer techniques to produce hydrogen at a half dozen hydrogen refueling stations in the U.S.

Another well-known but less efficient method is using electricity and water in a simple process known as electrolysis. Tiny amounts of hydrogen can be made using a 9V battery, some wire, electrodes and any vessel that can hold water. The DOE is conducting research into three different electrolyser types: PEM (polymer electrolyte membrane), Alkaline and Solid Oxide.

The promise of commercial electrolysers is that hydrogen can be produced at a refueling station or even at home. For instance, the Air Products electrolyser at the Shell Hydrogen station in White Plains, N.Y. requires a whopping 70-80 kW-hr (about 1/8th-1/10th of my monthly home electric bill) to make a single kilogram of hydrogen which yields the same amount of energy as a gallon of gasoline.

The promise of hydrogen is that using fuel cells, no CO2 or NOX is produced, thus the potential to dramatically reduce greenhouse gases and pollution. However, if electrolyers are to succeed on a mass scale, most experts agree the electricity to power them must come from renewable sources so zero pollution is from “well-to-wheel.”

Other methods include biomass and coal gasification; high temperature water splitting and a very early stage technology known as photolytic which uses sunlight to separate hydrogen from water. For more information, the Web is a bottomless source about hydrogen and how it is produced.

Liquid hydrogen is hydrogen cooled to - 423.17F and is used as rocket fuel. The primary reason to liquefy hydrogen is to use it as a coolant in addition to a fuel. Disadvantages are the expense to keep it that cold and high evaporation rates of 1-2 percent a day.

Y en a des geotrouvetou qui ne trouvent pas!!

Dernière participation le
Monday, January 12, 2009
5:28 PM

1 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Une REVOLUTION!


Une découverte stupéfiante va nous rendre un grand service lors de nos voyages inter planétaire.

Que de fois avons-nous eu soif lors de seance de baratinage poiur attirer les minette esseulée, sans avoir de possibilité de l'étancher faute d'avoir une source à sa disposition !

Il faut dire qu'on en trouve rarement au sommet des montagnes où nous rendons pour nos JEUX! OAs plus que le long de nos si belels plages de l'Atlantique où l'on va les draguer afin de leur faire decouvrir les dunes et leur calme si reposant

Et bien l'invention de l'eau lyophilisée, de l'eau en poudre, va nous sauver.

La lyophilisation, technique très utilisée pour produire des aliments pour les cosmonautes, consiste à enlever l'eau présente dans un aliment afin de le réduire à l'état de poudre.

Le fin du fin, l'aboutissement en quelque sorte de cette technique, est d'enlever toute l'eau contenue dans de l'eau, qui pourra alors être facilement emportée partout avec soi. Pour la boire, il vous suffira simplement de la mélanger avec un peu d'eau pour qu'elle se retransforme en une eau aussi pure que celle d'une source.

D'après DNS
"Discover Natural Scientist" USA.






















































Avec pile poil UN MOIS de retard...
Comprenne qui pourra!

Dernière participation le
Friday, May 02, 2008
9:37 PM

6 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

H²O


Je cherche un BON chimiste pour m'aider dans le processus du crakage de l'eau.

Objectif: Décomposition primaire de 10 litres de flotte à l'heure, ceci avec le MINIMUM d'énergie.. TOUS les coups sont permis...

QUI SAIT?

J'arrive pénible à 1,5 litres et encore avec des ruses de sioux! Je consomme 1kw /Heure environ.

Je m'étiole et me désespère pleurer
J'ai testé avec de l'azote.
De l'acide chlorydrique.
Du sel.
Des sels de métaux (parfois ça fume! et me bouffe mes électrodes d'inox!)

Mais en fait, j'avance pas trop. pleurer
J'ai donc besoin d'un BON chimiste MALIN! C'est PAS ma branche du tout hélas.

Dernière participation le
Monday, February 04, 2008
6:29 PM

26 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 30/09/2022 à 09:49:31



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit