Accueil | Connexion
domi - 417343
Skip Navigation Links.
Blog \ Forums \ Témoignages   Tous ses forums


Les FEMMES de ma VIE


Nous étions en 1971 lorsqu'une petite boulote toute rose aux yeux bleus attira mon attention aux autos tamponneuses
Les pierres qui roulent hurlaient Gloria et pour un jeton à 10 francs les 10
Je me l'embarquais pour Cythère.
C'est alors...

Mais la suite...Vous la valez pas!

Dernière participation le
Saturday, September 06, 2008
9:41 PM

62 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Special vieux Boucs


Cliquez sur le lien puis visionnez Explosion!
J'en veut une comme ça pour mon 4 heures!

http://www.3fineslames.com/

Dernière participation le
Monday, January 22, 2007
3:44 AM

2 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Pitite opération MAGIQUE!


Témoignage

Tôt ou tard, certains d'entre vous auront un petit problème de "vésicule biliaire," pour ceux qui ne connaissent pas ces délicieuses nuits ou journées de délire parfait de souffrance absolue, en voici la description dont il faudra vous rappeler, cela touche 40 à 70 % de la populace suivant les régions du globe mais seuls 20% font des crises nécessitant l'ablation pure et simple de cette petite poche-réservoir, vestige d'un autre temps où l'on ne mangeait que rarement à sa faim. La chasse ayant été enfin bonne, il fallait s'empiffrer autant que possible pour espérer survivre et DIGÉRER toute cette viande si difficile à traquer, chasser et tuer pour vivre.

Alors après un repas normal, pas forcément lourd, pas forcément gras, on va se coucher puis 2 ou 3 heures après, on se réveille avec un sacré poids sur le haut de l'estomac, rien de bien douloureux mais une gène étrange jamais encore ressentie.

Bon, on se lève, on prends un bidule quelconque pour digérer comme on dit et on se recouche…
Mais au bout d'une demi-heure là, pas pareil, on se tord de rire! On re sors du lit et on va faire un tour dans la baraque ou même dehors, mais RIEN n'y fait! Enfin, une barre vous coupe la respiration et la douleur est telle que votre entourage si vous en avez, appelle bientôt vers 3 plombes du mat SOS médecin pasqu'ils sont vraiment inquiet pour vous.

Le mec arrive 20 minutes après, (on a largement le temps de claquer!) il t'ausculte et inquiet, il te fait un électro-cardiogramme. Comme tu souffres beaucoup, parfois ton palpitant ne pompe pas régulièrement il cafouille un peu comme quand tu cours, alors il te dit : Z'avez pas mal au bras? NON! J' vous dit c'est là! (en lui montrant votre torse velu là juste en haut de l'estomac) il te refile une piqûre de viscéralgine et ENFIN tu t"endors complètement HS (Hors-service)

Ta copine est bien inquiète, elle veut te filer à la diète, plus de gaufres! Toi tu râles mais comme on t'as fait une ordonnance pour aller passer une échographie, t'y va et tu passes entre trois ou quatre femmes enceintes, soucieuses de bien surveiller la venue de la progéniture et du bon déroulement des opérations.
Tu les rassurent en leur disant, je suis pas enceinte et elles rigolent un peu.

Bon, un vieux Bouc arrive et il te refile du gel salé sur le torse. (pour la conduction des ondes permettant l'analyse des diverses masses de viande constituant notre petit intérieur) Le vieux Bouc me regarde et me dit –Ben z'êtes bon pour passer sur le billard, z'avez 3 lithiases. Moi: – Ha bon? C'est quoi ces bidules? –Des Calculs me répond-t-il. –Ha bon, ben pourquoi les appeler lithiases, pour faire savant? Il se marre et me dit, si vous voulez.

–Y a pas d'autres soluce? Bof répond t-il, vous pouvez toujours essayer avec des acides, s'ils sont pas radiographiques ils peuvent partir. Moi: – Ah bon? Et on fait comment? Ben faut retourner voir vot toubib et vous revenez me voir. Moi: –Mais j'y suis donc faites-le de suite, votre bidule radio rayons X est juste à côté. Lui: –Pas question, faut une ordonnance, sinon pas pris en charge, en attendant ça fait 59 Euros ma pitite exploration (3 minutes) (sont super bien organisés les velus dans la médecine!)

Donc je retourne voir ce toubib de malheur (1 mois après, car quand on a pas mal, on est pas pressé,) il me dit: –Bof ça marche presque jamais ces traitements, mais puisque vous insistez, voici vot papier pour les radios, ça fait 20 euros. Merci!

Alors j'y retourne et là c'est une nana qui se planque derrière une vitre au plomb supposé la protéger des rayons X (si elle savait…Moi je sais, (faut 5 mm de VRAI plomb pour RIEN recevoir dans la tronche) Mais bon, passons, elle est tout de même à 5 mètres du bidule rayonnant, moi je suis juste dessous et zou, elle me fait trois super clichés de tout mes os! Y sont super chouette, pas tordus et encore en bon état, chance!
Elle me dit d'aller me rhabiller et de payer 80 et quelques Euros puis j'attends…

Elle arrive enfin après 20 bonnes minutes, le temps que sa copine tape la conclusion de ses investigations: RIEN! Y a RIEN de visible. Donc tout guilleret je vais revoir ce toubib de malheur qui me dit bon, ben on va essayer (j'aime le ON!) Comme si LUI il essayait quelque chose et puis il me griffonne l'ordonnance. Quand je dit griffonne c'est vraiment tout à fait le mot, c'est incompréhensible un peu comme les jugements de divorces, plus tu lis, moins tu piges. Y a que quand ton compte en banque se vide que tu piges. Il me dit d'ailleurs: C'est 20 euros, merci et revenez me voir dans 6 mois.

Je repars avec mon papier et vais acheter ces pilules d'acide miracle supposées (peut être) me débarrasser de ces calculs qui font tant bobo à mon petit corps si douloureux. Moi si gentil, si mignon, qui ne ferait pas de mal à une mouche!

6 mois passent et plus rien, alors Domi fait rien, 6 mois de plus et toujours RIEN! Chance, sur, je suis guéri tralalalalère. Je me sens libre et puissant comme au seuil de ma vie d'adolescent découvrant les joies de la prédation sexuelle (Hihiihi)

Le temps passe. Une nuit y a pas longtemps, Ouaieeee Holala c'est en couleur que ça recommence mais là, vraiment hard! Même Rocco Siffredi il a jamais pris son pied comme ça et que je transpire et que je hurle que c'est pas juste de jouir ainsi sans avoir rien demandé à personne!

Là le matin même, le pov Domi arrive voir ce toubib de malheur qui lui dit goguenard: Ha! J'vous l'avais ben dit, ça marche presque jamais, en tout cas pas longtemps, puis fallait revenir me voir. J'ai beau lui dire que des RDV j'ai l'habitude, mais pas avec des velus, il m'écoute même pas, griffonne un bout de papier et me renvoie chez le vieux Bouc et son échographe Japonais. Celui-ci me reconnaît et me dit – Alors, on vient pour un contrôle?
Moi, grimaçant -NON! Pour évaluer les dégâts! Il me refile du gel et là je vois sa mine s'allonger, il me dit –C'est marrant, vous êtes encore vivant, normalement ça devrait pas.

Y en a toujours 3 lithiases et vot pov Vésicule c'est feuilletée sous la pression tout est fichu, les parois font 16 mm au lieu de 2! Moi HA BON? Et on fait QUOI? Lui: Faut l'enlever et très vite, allez revoir votre toubib dès cette après midi ça urge vous risquez la pancréatite.

Moi, sans demander mon reste je lui refile encore 59 Euros, et vais revoir encore ce toubib de malheur, il regarde les photos puis décroche son tel et appelle un chirurgien à l'Hosto. Je lui dit Stop, j'ai un pote qui m'a recommandé machin dans la clinique Tivoli, qu'en pensez-vous? Lui – Si vous voulez j'le connais de réputation pourquoi pas et zou il l'appelle.

J'entend des mots que je pige pas trop, mais y a souvent "chance", "urgent", certainement , au plus vite, puis il prononce merci cher confrère et il me dit:
–Bon vous pouvez conduire mais demain, faut y aller, ne mangez RIEN une crise de plus ce serait celle de trop. Moi vraiment inquiet, j'obéis (c'est rare!) et me voilà parti.

Le mec est un grand gaillard d'un mètre 78 au moins portant beau, une chevelure de blondinet grisonante et plutôt sympa.
Il regarde la cata et me dit: Bon je pars en vacances en Tanzanie pour 15 jours Vendredi, donc vous mangez léger, très léger mais demain, vous venez, je vous prends entre midi et 14 heures pasque je suis surbooké. Là j'en peut plus, faut que je décompresse mais je ne vous voit pas attendre 15 Jours de plus sans aller à l'Hôpital en cata.

Je me vois déjà mort, moi qui n'ai presque rien fait encore de ma vie, juste 6 pays visités, une quinzaine de nanas essayées et souvent dégustées je l'avoue et surtout bossé comme un perdu jour et nuit.

J'ai pas le moral et il me dit: Mais c'est rien Monsieur M. Comme vous êtes un bon ami de Lionel, je vais vous expliquer en détail comment je procède. Il est 19 h et sa journée est finie. Il me fait enfiler des bidules verts, des chaussons en papier, des gants et un masque. Domi a l'air d'un vrai cosmonaute et m'amène en salle d'opération et là, je regarde et il explique: Alors on vous endors, ensuite il me dit qu'il va me faire badigeoner de rouge mon petit corps dodu puis il ajoute: Ensuite je perce 4 trous!

Là je m'inquiète : –4 trous? Oui moi je n'opère plus à l'ancienne, mais par coelio. –C'est quoi ce truc? Il m'explique: Alors j'enfile un trocart… Moi: –C'est quoi un trocart? Ho, disons que c'est un tube en acier inox de 18mm de diamètre il y a un joint adhésif et on gonfle je le regarde incrédule, –oui me dit-il, on gonfle et beaucoup, ainsi la peau, la chair et les graisses se soulèvent et l'on forme une cavité, un vide entre ces tissus soulevés et les viscères puis on enfile un autre trocart, celui-là c'est pour l'éclairage pasque sinon on y voit rien!

Ensuite on met une caméra et le scalpel qu'ensuite on remplace par un appareil pour les sutures. Je suis TRÈS inquiet. -Et ça marche? Mais oui, j'en opère entre 6 et 12 par jour et j'en ai pas encore tué un seul me dit-il en souriant. Je vois pas le sourire à cause du masque, mais je vois les ridules autour des yeux. Je regarde tout ce fourbi "Made in Japan" pour la plupart et je me dit OUF! Heureusement que les bombes atomiques de Hiroschima et Nagasaki les ont pas tous occis, ces japonais travailleurs!

Après, on passe aux choses sérieuses , il me dit (enfin pas comme ça mais c'est tout comme), moi j'suis un super mec, j'fais un super boulot, donc je suis pas conventionné, c'est comme ça.
Donc comme ça fait 20 ans que les tarifs des opérations n'ont pas été réévaluées par la sécu perpétuellement en faillite et que la CGT s'en fiche pas mal pasqu'on est pas de leur monde, voici ce que ça va vous coûter: 980 Euros dont un peu plus de 600 seront remboursés par la sécu, le reste faut le payer cash, puis si vous avez une BONNE mutuelle, vous faire rembourser ensuite.

Je me dis que ça change pas, on se fait voler par ces bidules d'Etat pas fichu de rembourser 4 fausses dents, deux opérations et qui empochent des millions d'euros et remboursent même pas les veuves des pov mecs qui ont cotisés 40 trimestres et cassent leur pipe usés par la vie. Mais bon, comme tout le monde sauf Domi est content de ces bidules d'Etat si mal gérés, passons.

Je lui promet de lui payer ce qu'il demande (ai-je le choix?) puis il me dit mais nous prenons aussi les CMU pour l'instant, à cause des contrôles fiscaux pas très agréables mais en leur souhaitant de ne pas le rester longtemps. Cependant nous sommes une entreprise et nous devons faire du profit, sinon pas de modernisme, pas de novation, nos infirmières sont intéressées aux résultats et doivent se coltiner 30 malades par poste en moyenne alors qu'à l'hôpital elles en ont rarement plus de 15!

J'écoute et constate que c'est PARTOUT pareil et il ajoute: La paye est 20% plus faible que dans le secteur public car depuis les 35 heures, nous ne pouvons plus suivre malgré les dépassements de tarifs que nous pratiquons.

Mais nous tenons et nous faisons de très belles choses, tenez, moi par exemple j'ai débuté en chirurgie infantile donc j'ai été formé pour ne rien laisser voir des interventions, enfin le moins possible. Aussi je m'en vais vous recoudre de l'intérieur et dans 3 mois vous ne verrez même pas les traces de l'intervention, de plus, le lendemain de l'opération vous êtes debout, le surlendemain vous sortez.

Ca me plait, je suis un peu réconforté.
On sort après moultes questions et réponses rassurantes, mais en fait ai- je le choix? NON! Et ça, j'en ai horreur! Je lui serre la pogne et rentre inquiet et résigné, pov Domi.

Mardi soir, je rentre dans la chambre accompagné de ma moitié qui a voulu absolument m'accompagner. Elle a encore plus la trouille que moi et ne sais pas que j'ai laissé toutes les directives dans le tiroir de mon bureau au cas où.

Elle finit par partir avec dans les yeux, toute la tristesse du monde, ce qui n'est pas pour me rassurer.
Le lendemain, pas de crêpes pour le petit déjeuner! Je râle un peu mais on me dit: Monsieur, faut être sérieux, dans 3 heures on vous anesthésie. Justement, le marchand de sable est passé mardi soir et m'a demandé de le suivre dans son bureau, il m'a posé des tas de questions pour connaître un peu l'état de la bête, quand je lui ai dit que la semaine dernière j'avais un RDV de chantier au 17 ème étage d'une tour le jour ou les DEUX ascenseurs étaient en panne et que je me les suis grimpés deux à deux jusqu'en haut pasque j'étais pressé de signer les papiers et de repartir bosser, il a eu un sourire ravi.

Il a cependant tout inspecté et mesuré.
13 / 8 il me dit: –Z'avez une tension de gamin. Je l'aurais bouffé! 49 balais, c'est pas préhistorique tout de même! Puis il écoute les éponges et me dit: bon hé bien a demain pas de Pb.

Y a un vélo et j'lui dit: –Moi j'en fait pas du vélo? Il me dit: –Inutile, pour vous c'est pas nécessaire. Mince je vais payer une consultation et j'ai même pas fait un tour de vélo! Je me rhabille vite fait (j'ai l'habitude!) et il me dit: –Ça fait 50 euros et en voiture Simone, les frais généraux continuent!
La vie est Hors de prix ces temps ci! Domi t'as intérêt a innover en sortant et partir à la chasse!

Nous voici mercredi à midi et une TRÈS jolie infirmière me dit –Hé bien que faites vous Monsieur? On ne vous a pas dit de prendre une douche et de vous frictionner avec contenu du flacon prévu à cet effet puis d'enfiler juste la tenue d'opéré que je vois encore au bout de votre lit ainsi que les pitits chaussons?

Moi: – Mais ça va pas, j'ai l'air d'un clown avec vot bidule! La coupe n'est pas bonne, elle me tasse!
Elle se marre et me dit: – Allez monsieur, soyez coopératif, je reviens dans une demi-heure et ensuite vous donne un produit, vous ne devrez plus rester debout. Alors je me re-douche et la mort dans l'âme j'enfile ce bidule bleu et les superbes chaussons blancs en papier. J'ai vraiment l'air d'un clown échappé d'un asile!

La condition humaine est si peu de chose en fait!

Elle revient, (qu'est ce qu'elle est chouette) elle a une queue de cheval placée haut et ses cheveux blonds cendrés sont d'un très bel effet, de plus elles a des yeux rieurs si je meure je veux que ce soit dans ses bras. NA! Bon en attendant, elle me refile un demi sucre comme elle le ferait à Médor puis de l'autre main m'envoie une giclée d'un liquide amer au fond de la bouche. Ha, la perfide! Elle m'a RIEN expliqué! Les femmes sont si fourbes, on se fait TOUJOURS avoir! Bon, je lui fait un beau sourire mais elle s'en fout et se tire, pressée d'aller en rouler un autre et moi pov pomme, je reste là assis sur mon lit seul comme un andouille enveloppé dans mon costume de clown en papier bleu.

Je m'allonge comme préconisé et j'attends; V'la un velu qui vient me chercher et zou il me file sur un bidule à roulettes et en voiture pour l'aventure. Les néons défilent au plafond, ils sont bizarres, tout tordus et laissent d'étranges lueurs en passant de l'un à l'autre. Je lutte, je VEUX dire bonjour au Monsieur Chirurgien, mais la nuit tombe…

Tut tut tut, j'ouvre les yeux, il fait froid, je suis étendu à côté de plein d'autres bidules à roulettes ou des corps dorment, chacun raccordé sur des bidules qui font Bip Bip ou Tut tut. Je me lève et me met debout J'ai des fils partout collés sur le corps, mais une infirmière arrive:– Monsieur, recouchez vous c'est dangereux voyons! J'obéis et demande il est quelle heure? Y m'ont tout piqué je suis nu comme un ver, même ma combinaison de papier ils me l'ont renfilé à l'envers, elle répond pas et je me rendors…

Je rouvre les yeux, je suis dans mon lit; Haaaa! Ils m'ont filé un truc au poignet gauche et y a un liquide incolore qui coule dans mes veines, je suis horrifié, on m'avait pas dit qu'en plus, on allait me perfuser!

Je sonne, elle arrive et m'explique: –C'est normal monsieur, c'est comme ça. Diète pendant deux ou trois jours, donc perfusion, pas de discussion. Je l'entends comme dans un couloir, avec un écho, le pov Domi est encore groggy.

Et…Je me rendors. Le soir vers 22 heures j'émerge vraiment. Je suis dans une chambre double car je l'ai demandé (j'ai horreur d'être seul) et pour mon malheur, je suis tombé sur un vieux Bouc qui ronfle comme c'est pas possible, j'avais pas pensé à ça! Je siffle mais c'est pas comme au cinoche, il s'en fout et ronfle de plus belle, c'est hallucinant! S'il a une copine, la pov doit être sourde!

Je me lève, emporte avec moi le bidule de la perf et part en exploration d'une pitite infirmière.
Je finis par les trouver entrain de boire un café à 22 heures! Elle me disent, on est de nuit alors… Je leur demande par pitié de me trouver une chambre libre pour m'y reposer, mais évidement, avec ma tenue de combat en papier bleu, les tifs ébouriffés et mes chaussons en papier, je les intéressent pas trop.

Même mon plus beau sourire ne retient pas leur attention et elles m'envoient balader. Y en a une qui finit par se lever et me refile deux boules Quies en me disant: –C'est tout ce que je peux faire pour vous!
Je dis merci et me refile ces bidules de cire ouatées dans les deux oreilles. J'entends quand même les grognements sourds de ce pov Velu arrivé là comme moi sans trop avoir le choix. 12 jours lui qu'il y est!

Je ferai sa connaissance au petit jour, un type bien, ayant eu une vie de solitude malgré femme et deux enfants.
Une vie pour rien ou presque, le courant est passé entre nous, il a retrouvé une compagne ayant vécu l'enfer sous le joug d'un homme policier de son état mais la cognant chaque jour si elle lui demandait où il était passé depuis 3 jours qu'il découchait. Ces deux êtres brisés doux et plutôt agréables m'ont invité à venir leur rendre visite vers Montalivet, (l'une de mes plages préférées) dans les semaines à suivre. Lui était maçon à son compte, il se construisit 3 maisons mais s'en fit prendre une par le fisc ne pouvant payer les agios de sa banque suite à des chantiers impayés pour des prédateurs parfaits, des pavillonneurs roulant en BMW avec l'argent de ceux qui bossent. Rien que du banal. Un monde parfait quoi, comme d'habitude. Je me dis que décidément, l'homme est un loup pour l'homme et qu'il fallait s'en méfier plus que tout et en tout lieu!

La perfusion me gênait, elle avait coulé toute la nuit et le sac de plastic était vide. Je croyais en être débarrassé mais l'infirmière arrive et me remet un sac puis elle me change mes 4 sparadraps. Je file prendre une douche mais elle me l'interdit, alors je me rase juste en râlant que ce 4 étoiles n'est pas ce que j'en attendais. Le reste de la journée se passe entre les coups de téléphone de ma pov secrétaire un peu dépassée car comme par hasard quand on est pas là les clients appelent pour demander de leur fabriquer des trucs tordus. Je rappelle on me dit que c'est pas possible je dis que si que c'est plus pareil qu'avant je les sens gênés et leur promet de rappeler Lundi sans faute et que je m'occupe d'eux aussitôt. (j'vous jure y en a qui croient qu'il faut 15 jour de repos pour un rhume des foins ou un tour de rein!)

Le soir arrive Y a du sport à la télé et le vieux Bouc veux voir le match. J'ai HORREUR de ça mais je lui dit: OK, avec plaisir, comme il a fait la guerre d'Algérie et a sauté avec un GMC qui a roulé sur une mine posée là par le FLN, il a perdu un tympan et son autre oreille ne vaut guère mieux, alors il file la TV à fond la caisse plus un sonotone en plastic planqué derrière l'oreille et moi je me refile mes deux boules Quiès en essayant de dormir, mais la transfusion coule et zut pour la 4 ème fois en 4 heures je dois me lever en cata pour aller faire pipi.
Ca brûle, j'y arrive pas, je sens que je vais tourner de l'oeil et je râle, je vais voir l'infirmière elle me dit –C'est parfois normal, faut subir, c'est comme ça et elle me rajoute un flacon d'antalgique, je replonge dans le sommeil.

Au matin re pipi, punaise ça brûle et impossible ou presque d'uriner, j'en ai marre ce doit être cette perfusion de malheur, c'est pas normal. Je prends mon courage à deux mains et j'arrache le scotch qui fixe cette fichu aiguille de perf. Punaise il colle dur le bidule! Puis j'enlève l'aiguille, c'est pas vraiment une aiguille, c'est un fin tube de plastic semi rigide, ca pisse le sang comme pas possible, je file un rond de nettoyant à démaquiller dessus et j'attends.

5 minutes après, ça coule plus, je me recouche et on vient m'apporter le petit déjeuner, juste une tasse de café. Je le trouve bon, c'est chaud. Puis l'infirmière arrive et hurle que c'est pas possible ni croyable, qu'elle a jamais vu cela et qu'il faut me refiler une perf. Je refuse catégoriquement, disant que ce truc m'empêche de faire pipi. Elle hausse les épaules nettoie mes petites plaies et remet de très jolis pensements tout neufs et propres. Je la regarde faire, elle ne touche RIEN avec ses mains, tout est fait avec des ciseaux et pinces plastic jetable, la médecine a bien changé depuis 20 ans que j'ai pas mis les pieds dans un hosto pour un bidule important. Elle me dit: Je préviens le chirurgien il va vous fâcher c'est sur.

N'empêche que je ne vais plus faire pipi toutes les heures et le soir même ça brûle plus ou presque, je suis moins inquiet!

Le velu qui partage ma chambre est en confiance, il me raconte sa vie et j'écoute, j'aime écouter, il est des situations ou les gens se confient en toute simplicité, sans masque. Ce sont des instants précieux et rares, je sais les déguster sans voyeurisme, on y ressent parfois des océans d'humanité, rien à voir avec les échanges sous carapace conventionnelles de tous les jours au coin d'une table de bistro ou d'un repas fin en société.

Puis je dors en lui recommandant de dormir sur le côté, lui assurant qu'il ne ronfle pas en étant sur le côté. (ce qui est presque vrai.) Il le fait, c'est un type bien. Au petit matin je téléphone à ma femme que j'en ai marre et qu'elle peut venir après le repas de midi pour me récupérer, sinon je rentre en taxi. Elle me dit "t'es fou" mais elle vient tout de même. Le Chirurgien est passé vers 19h la veille et m'a dit: Tout c'est bien passé, (encore heureux!) mais y a un bidule à surveiller, peut être une lithiase dans le canal machin chose, j'ai pas pu y accéder, trop fin, peut être une bulle d'air, ne vous inquiétez pas. (tu parles!)

Je lui dit ha bon, merci encore et il s'en va, un sourire paternel ravageur au coin des lèvres.
Le lendemain, je repense que j'en avais 3 des calculs, donc j'essaie de le joindre pour lui demander combien il en a trouvé dans cette fichu vésicule de malheur, mais il est déjà parti pour la Tanzannie et personne pour me renseigner. Son compte-rendu fait état d'un doute mais rien sur ce qu'il y avait dans cette vésicule. Je râle encore que c'est pas sérieux, mais tout le monde s'en fiche.

Je suis en colère alors je m'habille et paye, puis m'en vais. Ils m'ont dit: –C'est pas grave, on a justement un super spécialiste qui pourra le cas échéant vous bricoler ça par les voies naturelles si vous attrapez une jaunisse, ne vous en faites pas.

Ce monde est cinglé mais comme on vit dedans… On a pas trop le choix.

Je rentre en pleine forme, mon deuxième repas fut normal avec même une bonne crème au chocolat de Mamie Nova pour dessert et ma fois, je suis pas encore mort! Je ne vois pas la différence avec avant. Espérons que ça dure encore 40 ans. Les femmes sont si belles et y en a encore tant à découvrir!

Ben voilà mon témoignage, les mecs si ça vous arrive, attendez pas comme je l'ai fait, allez-y et vite, c'est idiot d'attendre et j'aurais pas dû. Encore, un peu plus et je quittais cette chic planète pleine de super minettes, 30 ou 40 ans trop tôt! C'est pas la mer à boire on sent rien, on a juste l'abdomen comme après un accident ou quand je fais du Stock-Car, ça m'est arrivé. Sauf qu'on a pas les bleus, mais déjà, ce jour samedi, je sens presque plus rien. J'suis même allé au cinoche cette après midi avec Madame pour voir "Aviator" (14/20 ) Plus de peur que de mal, c'est quand même chouette d'être malade au 21 ème siècle!
Pas pareil au 19 ème, on en a mis du temps pour faire des progrès! Tous des fénéants!
Salut!

Dernière participation le
Friday, February 11, 2005
8:44 PM

11 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

FOR MEN ONLY!


Men ONLY!

Mesdames, vous ne devez en AUCUN CAS lire cela!

C'est un espace exclusivement masculin.
Veuillez vous rendre sur le forum "Plaisir de Papoter"!

Aucune réponse ne sera faite si vous postez ICI le MOINDRE avis, la moindre question, z'êtes prévenues!

AVIS aux Velus:
Le premier qui se laisse aller à leur répondre, je les lui coupent! NA!

Salut les velus! ICI c'est pour s'instruire!
C'est aussi pour se perfectionner afin de MIEUX survivre dans ce monde ou nos femmes sont de plus en plus perdues puisque depuis les années 60 ne vivant plus comme elles le faisaient depuis des MILLIONS d'années!

Prière de déposer vos plaintes et autres expériences vous semblant utile pour la survie du monde masculin exclusivement!
J'animerai ce forum mais pas régulièrement
Soyez donc indulgents. Entre velus EXCLUSIVEMENT et SANS politique ça devrait bien se passer.

ATTENTION! Votre vie et votre vision des femmes va changer, ça c'est sur!Grand sourire / content de soi / un peu moqueur --> :D
Moins de 20ans: Passez votre chemin.
Plus de 75: On peut plus rien pour vous!NA! Bonjour ou au revoir --> :hello:

Dernière participation le
Tuesday, November 04, 2003
11:46 AM

202 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

POUR RIRE UN PEU


pour donner du contenu à ce forum, un résumé sur l'évolution de l'enseignement au cours de ces denières décennies!!

Enseignement 1960:
Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 fr.
Ses frais de production s'élèvent aux 4/5ème du prix de vente.
Quel est son bénéfice ?
Enseignement traditionnel en 1970:
Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 fr.
Ses frais de production s'élèvent aux 4/ème du prix de vente, soit 80 fr.
Quel est son bénéfice ?
Enseignement moderne 1970:
Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de pièces de monnaie.
Le cardinal de l'ensemble M est égal à 100 et chaque PFM vaut 1 fr.
Dessine 100 gros points représentant des éléments de l'ensemble M
L'ensemble P des frais de production comprend 20 gros points de moins que l'ensemble M
Donne la réponse à la question suivante:
quel est le cardinal de l'ensemble B des bénéfices (à dessiner en rouge)
Enseignement rénové 1980:
Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 100 fr.
Les frais de production s'élèvent à 80 fr. et le bénéfice est de 20 fr.
Devoir:
souligne les mots pommes de terre et disserte avec le voisin
Emseignement réformé 1980:
Un peizan kapitalist privilégié sanrichi injustement de 20 fr. sur un sac de patat.
Analiz le tekst et rechercheles fote de contenu de gramère, d'ortografe de ponctuassion et ensuite di se que tu pense de cet maniaire de sanrichir.
Enseignement assisté par ordinateur1990 :
Un producteur de l'espace agricole agricole cablé consulte en conversationnel une data bip qui display le dayrate de la patate.
Il loade son progiciel de computation fiable et détermine le cash-flow sur écran bit-map (sous MS/Dos avec config floppy et disque dur de 40 Mo.
Dessine avec ta souris le contour intégré 3D du sac de pommes de terre, puis logue toi au network par 3615 code BP et suis les indications du menu.
Enseignement 2010:
Qu'est-ce qu'un paysan ?

Dernière participation le
Thursday, August 07, 2003
9:32 AM

39 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

<< Précédant  Page 2   Suivant >>

Blog mis à jour le 26/06/2022 à 04:15:52



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit